Ni Ombre ni Lumière

Ni Ombre ni Lumière dans Annonces dscn0166 

Bonjour à tous,

Je m’appelle Sylvie et je vous souhaite la bienvenue sur ce blog. Mon but en le créant était de vous faire partager ma vision de la spiritualité ainsi que ma perception de l’Univers tant intérieur qu’extérieur.  

Il va de soi que je n’ai aucune Vérité absolue à vous livrer. Je pense que c’est à chacun de s’introspecter, de chercher, de se remettre en question. Par conséquent si certains de mes articles vous choquent par un contenu trop éloigné de ce que vous-même vivez ou connaissez, je peux le comprendre. Mais gardez à l’esprit que le contenu de ce blog repose essentiellement sur mes propres expériences.

Une dernière chose, j’ai pu constater avec peine que mes écrits étaient parfois repris ici et là sans que mention soit faite de la copie. Merci à vous tous de respecter à la fois mon travail et la personne que je suis en ne vous appropriant pas ce qui ne vous appartient pas.

J’accepte que mes textes soient repris, TOUTEFOIS je vous demande en échange de mettre un lien vers la page d’origine et de mentionner l’emprunt.

Merci de votre compréhension.

Je vous invite également à visiter mes autres sites Ni Ombre ni Lumière le site  et Voyance et ésotérisme.

Articles récents

Sois à l’aise

Sois à l'aise 14082710531017181812481749

Bonjour à tous,

Mes guides ont insisté pour que je mette une photo récente de moi en ligne pendant deux trois jours. Ce sera deux. 

« Celle-ci est très bien. »

J’en ai des mieux. Avec de jolies robes de plage.

« Celle-ci est très bien. Mais tu n’as pas gardé tes lunettes et ton short pour te baigner ce jour-là. »

Je ne vais pas mettre une photo en bikini.

« Nous ne te le demanderons pas. Et merci de ne pas avoir posté la photo où tu tires la langue. »

Pourquoi m’avoir demandé de mettre une nouvelle photo ?

« Pourquoi est-ce que tu n’aimes pas celle-ci ? »

Je l’aime bien, comme les autres, dans un cadre privé avec mes proches. 

« Tu vois ma belle Sylvie, nous voudrions t’aider à dépasser cette volonté de ne pas trop t’exposer que pour diverses raisons tu cultives depuis un bon moment maintenant. Alors une photo anodine, c’est parfait pour cela. C’est un premier pas. Tu vois il vous est impossible de briller tant que vous ne parvenez pas à accepter l’idée que la Lumière qui vous enveloppe, vient de vous.

Cette photo est très bien. Elle montre une jeune femme qui passe un bon moment sur une plage ensoleillée. Quelque chose de simple et magique à la fois. La magie de la confiance en soi. Tu étais à l’aise quand tu as posé. Sois à l’aise maintenant.

Sois à l’aise tout le temps. »

Merci Gabriel. Deux jours !

« D’accord ma belle Sylvie. »

Bonne journée à tous ;)  


Le même message

Le même message 14082703112717181812480437

Bonjour à tous,

Tout est dans l’image.

Bonne journée à tous ;)


Bleu indigo

Bleu indigo dans Energies 14082604550117181812478577

Bonjour à tous,

Nantes me revient en tête aujourd’hui, inlassablement. De petits flashs à l’occasion, notamment de la première fois que je suis partie à la rencontre de la ville. Une découverte sur fond d’énergies jaunes passées très puissantes, renforcées par la présence de la Loire.

J’ignorais que Nantes ressemblait à Stockholm à la base, une ville constituées d’îles. Puis les bras de la Loire ont été asséchés patiemment. Il me semble qu’aujourd’hui ne demeure que l’île Beaulieu, appelée île de Nantes. C’est justement sur l’île Beaulieu que je me suis rendue en premier.

Pourquoi ces souvenirs soudain, pourquoi ces énergies jaunes passées ? Peut-être parce que je m’accroche aux portes qui se ferment. Pour ne pas voir celles qui s’ouvrent. Ou peut-être l’explication est-elle autre. Je ne garde pas un mauvais souvenir de ma semaine nantaise, au contraire. 

Simplement j’ai la sensation qu’il est temps de dire au revoir à une période entière de ma vie sans que je ne comprenne trop, ce que vise cette impression. 

Peut-être ces énergies sont-elles là pour m’accompagner. Je vois l’Ange qui sourit. Le même qui est intervenu quand j’ai contracté la dengue. J’ai vécu une chose que peu de personnes croiront, je vous l’ai déjà raconté d’ailleurs. Ça semblait si normal et pourtant. Je sentais les premiers symptômes et il est apparu, je l’ai vu faire sortir ces poussières viciées de moi et les transformer en paillettes lumineuses qui sont retombées en pluie sur moi.

J’étais guérie quelques temps plus tard.

Quand le médecin m’a dit Chikungunya il y a quelques mois, j’ai pensé, au secours ! Aujourd’hui et depuis un moment, je n’ai plus aucun symptôme. Je vois certains collègues. Je remercie le ciel chaque jour de ne pas souffrir comme eux. La semaine dernière j’ai aidé une collègue qui peinait à monter le courrier dans les escaliers. Elle a 25 ans. Et non, elle ne souffre d’aucun handicap.  Pire, il parait qu’elle était sportive. 

Je sais que ce sont mes guides qui m’ont aidée. Il y a quelques jours ils m’ont proposé de disposer de cette même énergie de guérison. En fait non ils n’ont pas proposé ils ont dit, tiens c’est pour toi. Et peu après je me suis rappelée d’un tas de coïncidences et de messages que je recevais au cours de mon éveil, me disant que ce jour finirait par arriver. 

Il y a des moments où l’on se dit que Dieu, la Source ou le nom que vous voulez, fait des erreurs grossières. Par exemple quand il nous semble évident que nous ne saurions être la personne la mieux placée pour bénéficier de ce type de capacité.

On est une personne normale, ni spécialement généreuse ni vraiment altruiste et voilà ce qu’on reçoit. On se dit que c’est à une émule de Mère Thérésa ou au moins à une personne plus courageuse qu’il conviendrait d’offrir ce type de capacité.

En plus ils ont oublié de me donner le mode d’emploi. Mais l’Ange qui sourit continue de me sourire, avec tout son tendre Amour. Une tendresse particulière ceci dit, pas comme on connait…

Si au moins je savais comment transformer les énergies viciées en pluie lumineuse. Mais moi je suis un canal. Je ne travaille jamais seule. Je ne touche jamais ce type d’énergies non plus. Ce sont mes Serviteurs qui s’en chargent en général.

Pourtant, j’ai quand même fait le choix d’accepter. Dans la Lumière en vérité on ne peut pas refuser ce type de cadeau. On ne peut pas refuser quelque chose qui fait écho à notre propre divinité. C’est comme un appel. Si la détresse nous envahit, on l’ôte de notre vue, le temps de nous préparer à l’idée. Mais c’est tout. C’est au Milieu qu’on peut dire non.

Accepter permet toutefois des transitions plus douces. Normalement. Je me demande comment les choses se passeraient pour une véritable émule de Mère Thérésa. Je dis ça et je vois mon jaguar qui avance vers moi, venant à ma rencontre. Tandis que la force du bleu indigo présent en moi me touche et m’apaise soudain. 

Au fond, tout est comme se doit être.

Bonne journée à tous ;)


Le même rose

Le même rose 14082502565217181812476311

Bonjour à tous,

« Alors tu as trouvé l’objet décalé à ajouter à ta déco. », me demande Eledahiel.

Oui.

« Et finalement c’est juste un clin d’œil drôle. Rien à voir avec ta première idée qui reflétait une forme d’humour pas forcément nécessaire. »

J’ai choisi de poser un de mes chapeaux de carnaval sur le miroir. Ça fait joli et en même temps c’est marrant.

« Et il est du même rose que le tapis et la lampe. »

Oui, c’est juste parfait ! 

« Et pourquoi la guirlande lumineuse ? »

Parce qu’elle me plaisait. Je la trouve jolie.

« Tu gardes tes papillons en fin de compte ? »

Oui, j’y suis habituée et je les aime bien.

« Aujourd’hui les énergies de ta chambre te plaisent ? »

Oui, on dirait que quelqu’un a soudain ouvert la fenêtre pour laisser entrer l’air. C’est agréable.

« Il ne reste plus qu’à ranger les sacs. »

Ce sera le weekend prochain. Peut-être.

« C’est drôle que subitement tu aies eu besoin de revoir la déco. Ce n’est pas la première fois que cela arrive. Alors ma douce Sylvie, tu penses qu’il pourrait y avoir un lien avec tes cauchemars ? »

Je pense que j’apprécierais grandement des messages plus explicites quant à l’orientation que je devrais suivre.

« Décoratrice d’intérieur, tu aimerais ? »

Je préfèrerais une boutiques de fringues ou de chaussures. Ou même d’accessoires. J’adorerais en fait.

« Tu aimes la mode. Que comptes-tu porter demain ? »

Justement, je n’ai rien à me mettre !

« C’est vrai ça ? »

Lol !

« Tu aurais aimé être infirmière ? »

Non. Je ne crois pas. Ce métier ne m’attire pas. Ce que je voudrais c’est arrêter de faire des cauchemars. Ou des rêves cinglants.

« Bien, parfois il suffit de pousser la porte entrouverte. »

Merci à toi.

Bonne journée à tous ;)


Choix justes

Choix justes 14082401261017181812473646

Bonjour à tous,

Cela fait quelques jours que je fais des rêves difficiles. Voire des cauchemars. Or le message m’échappe totalement. Autrement il ne reviendrait pas sans cesse.

« De quoi parlait le rêve de cette nuit ? »

Je me souviens surtout de la fin. Eledahiel, je suis malade ?

« Tu es barbouillée depuis un bon moment et tu as mal au ventre à cause des fibromes. »

Il y a un problème n’est-ce pas ?

« Des chaussures rouges trouées car usées, oui il y a un problème. »

Je n’ai pas de nouvelles chaussures rouges.

« C’est là le problème. »

Je n’arrive pas à en trouver.

« Il va falloir. Tu te souviens de cette chanson, Écorchée vive ? Écoute-la. » 

Je n’avais pas le sentiment d’une telle pesanteur.

« D’où les rêves. Tu as rempli tes cinq cadres finalement. C’est bien. Il manque une dernière petite chose dans ta chambre, quelque chose de drôle. »

Drôle ? Je ne la trouve pas triste.

« Elle ne l’est pas. Elle est très féminine. Elle est jolie et confortable. Il manque juste un élément décalé, la touche d’humour qui te ressemble, plutôt borderline. Quelque chose d’un peu ironique et tranchant tout à la fois. C’est en grandissant à Paris que tu as acquis un tel humour. Et tu l’as gardé. Même si tu es devenue nettement moins incisive au fil du temps. 

Tu as choisi de rester vivre en Martinique n’est-ce pas ? C’est définitif apparemment. Tu nous a dit avoir compris que tu ne souhaites pas repartir. C’est un choix qui semble t’apaiser donc il est juste.

Tu vois, c’est là la bonne direction. Celle des choix justes. »

Merci à toi.

Bonne journée à tous ;)


Beauté, calme et liberté

Beauté, calme et liberté dans Créations 14082401565517181812473074

Bonjour à tous,

« Tu as trouvé de jolis cadres finalement. », me dit Eledahiel.

Oui. Je suis contente, à mes yeux ils sont parfaits.

« Et tu es contente de ce que tu as réalisé avec ? »

Oui, sur divers blogs j’avais remarqué ces jolis cadres avec quelques mots sur fond clair à l’intérieur. Je voulais la même chose mais en français. J’ai finalement fait quelque chose d’assez différent de ce que j’ai vu. Je n’ai pas écrit qu’un ou deux mots mais j’ai pris beaucoup de plaisir à créer mes propres fonds à partir de quelques mots choisis/inspirés.

« Un DIY facile. »

Tout à fait, facile et plaisant à réaliser.

« Ta mère aime beaucoup également. »

Oui. Mais le premier me plait moins que les deux autres.

« C’est normal. C’était le premier, le galop d’essai. »

Oui, c’est vrai. Je vais le garder quand même je pense.

« Quels étaient les mots choisis ? »

Beauté, calme et liberté. Il me reste deux cadres, les plus grands. J’ai envie d’y mettre des images, d’écrire aussi toutefois, je me tâte.

« Tu réalises tout par ordinateur, tu peux joindre les deux. Laisse l’inspiration te guider. Tu as remarqué que tu as à chaque fois un groupe de mots en haut et un groupe de mots en bas ? En haut, sur la liberté par exemple tu as écrit inspiration, élévation, accord. Alors qu’en bas tu as écrit chaînes, différence, maladie. »

J’ai vu oui, j’ai pris ce qui est venu et effectivement dans les trois cas je retrouve ce schéma. 

« Et que penses-tu avoir voulu exprimer au travers ce schéma ? »

Je pense que les mots peuvent être des paliers. Ils peuvent nous amener à ouvrir des portes intéressantes ou non. Derrière la beauté on peut trouver aussi bien la grâce que la vanité.

« Cette approche t’éloigne de ces modèles que tu avais repéré sur internet. »

L’idée de départ était purement esthétique. Puis il y a une semaine j’ai fait du rangement et j’ai réalisé que rien dans ma chambre ne reflétait ma spiritualité. J’avais donc dans l’idée de remédier à cela au travers ce DIY. Tandis que je me demandais  que faire avec les cadres cette idée est venue et j’ai suivi mon inspiration.

J’aime bien le résultat. C’est à la fois  esthétique et emprunt d’une certaine profondeur. 

« Un peu comme quand tu parles de spiritualité en racontant tes envies de shopping. »

C’est exactement ce mélange-là !

« Lequel des trois préfères-tu ? »

Calme, je pense. Une fois sous cadre, j’ai été agréablement surprise. Je pensais que ça rendrait moins bien. Mais j’aime bien aussi liberté. C’est beauté qui me plait le moins. La police est trop petite. 

« Et si quelqu’un voulait aussi étaler discrètement sa spiritualité. D’une manière aussi douce et appréciable par tous, parce que tu vois, tu as trouvé un moyen, petite Sylvie. Quels conseils tu donnerais ? »

Je conseillerais de choisir des cadres puis de tenir compte dès le départ de leur format. Cela évitera de faire des ajustements en dernier lieu et donc de se retrouver avec une police finalement trop petite.

Personnellement j’ai utilisé un traitement de texte, je n’ai pas écrit à la main. J’ai choisi une police que je trouvais élégante et jolie. Et franchement girly je le reconnais.

Pour le contenu et la présentation, je me suis laissée guidée par mon inspiration-imagination. Toutefois vous n’aurez aucune difficulté à trouver des exemples pour vous aider à démarrer sur le net. La majorité étant en anglais.

« Et si quelqu’un voulait juste reproduire les tiens ? »

Où serait l’intérêt ? J’encourage vivement chacun à suivre sa propre inspiration plutôt. Les mots que moi j’ai mis en avant ne sont pas forcément ceux dans lesquels d’autres se retrouveront. Et puis si on aime ce type de réalisation, il ne faut pas hésiter, c’est facile et agréable à réaliser.

« Donc il peut être facile de partager ta spiritualité sans te renier ni choquer tes proches. »

En tout état de cause !

« Fais les deux plus grands, tu verras bien ce qui vient. »

Ok, merci Eledahiel.

Bonne journée à tous ;)


L’effort le plus intéressant

L'effort le plus intéressant 14082301490217181812471038

Bonjour à tous,

C’est enfin le weekend, l’heure est venue de profiter de notre temps libre. Ceux d’entre vous qui n’habitez pas la Martinique ou à proximité d’une plage agréable avez certainement des projets intéressants aussi je pense. Je suppose…

C’est vrai, même la grisaille parisienne à son charme par exemple. Je suppose, une fois de plus…

Au fond l’essentiel c’est d’avoir un ou des lieux dans ou près desquels il nous est possible de ressourcer. Et je suis bien obligée d’admettre qu’un centre commercial n’est pas un lieu de ressourcement. Oui, même moi je l’admets.

Il arrive qu’on ait besoin de cette magie que l’on ne trouve qu’au cours d’une balade. Quand notre cœur, touché par des énergies que l’on ne croise que lorsqu’on va à leur rencontre, sourit  et soudain tout notre être s’élève.

Pourquoi a-t-on besoin d’aller à la rencontre de certaines énergies ? Pourquoi ne peut-on pas simplement les appeler ?

En réalité cela est possible oui. Mais il arrive que l’effort le plus intéressant, celui qui nous permettra de récolter les plus beaux fruits, soit celui qui nous amène à sortir de notre routine habituelle.

Bonne journée à tous ;)


Tant de manières de faire tant de choses

Tant de manières de faire tant de choses 14082202231617181812469052

Bonjour à tous,

« Certains de tes collègues ont une petite radio sur le bureau et travaillent en musique. », me dit Roéchel.

Oui ceux qui sont au GAB.

« Tu aimerais être au GAB ? »

Seigneur, je ne comprends pas qu’ils ne pètent pas un câble. Quand j’y vais et que je les vois comptant l’argent, encore et toujours…

Un jour j’ai demandé à l’un d’eux si ce n’était pas un peu « bourratif » de passer toutes ses journées à compter des sous. Il m’a répondu qu’au début quand il rentrait chez lui il rêvait d’argent, de billets…

Puis il s’est habitué. Je détesterais je pense.

 » Tu préfèrerais travailler à l’exploitation bancaire ? »

Non plus, les engagements m’intéressent davantage.

« Le service qui accorde les plus gros prêts. »

Voilà.

« Et qui gère les comptes des salariés. »

Aussi lol !

« Toujours pas de chéquier ? »

Je crois que le conseiller des salariés est en congés…

« Une chance que tu n’en aies pas un besoin impérieux. »

Comme tu dis, j’avais fait une demande écrite mais il m’a oubliée malgré sa parole. Écrite aussi. 

« Et tu ne peux toujours pas faire de virement ? »

C’est lui qui me les fait…

« Ce serait mieux si tu pouvais faire ces choses toi-même. »

Tu prêches une convaincue.

« Il existe certainement un moyen. Quand il reviendra de congés, demande-lui. N’as-tu pas accès à son planning ? »

Si normalement, de toute façon il y a plusieurs manières de savoir quand un collègue doit rentrer de congés.

« Il y a plusieurs manières de faire des tas de choses. Des tas de choses. Nous avons décidé de répondre non à ta requête de ce matin. Quand tu seras remise de ton cauchemar de la nuit dernière, que tu auras digéré le message, tu réaliseras que c’est une chance pour vous qu’il y ait tant de manière parfois, de faire tant de choses. »

Tu vois là, j’ai l’impression que tu me réponds, tu dois rester au GAB.

« Non, je te dis, il y a différents postes aux engagements. Quand tu sauras lequel te convient vraiment, les portes s’ouvriront. »

Ok, merci à toi.

Bonne journée à tous ;)


Me comprendre aussi

Me comprendre aussi 14082102594717181812466757

Bonjour à tous,

Je suis fâchée, mes guides ne me laissent pas choisir tranquillement mes photos pour mon futur semainier.

« Qu’est-ce que tu veux en faire ? », me demande Roéchel.

Le mettre sur mon bureau au travail. Vous m’encouragiez à suivre les conseils de mes collègues qui ont créé des petits espaces à eux sur leur bureau ! 

« Nous t’encourageons à décorer, apporter des objets personnels comme le font beaucoup. Pour que tu te sentes bien. »

Justement, je veux un semainier avec mes photos. J’ai vu des sites qui proposent ce service sur le net.

« Tu trouveras sans mal un calendrier commercial. »

Que veux-tu que je fasse d’un calendrier commercial ?

« Tu pourrais créer un éphéméride à messages. Tu vois ces photos sur facebook avec des messages inspirants, tu pourrais créer les tiens. »

Je suis d’accord, je peux écrire sur les photos j’ai des logiciels pour ça. Je ferai ça avec mon semainier. Comme ça au travail aussi ma spiritualité m’accompagnera, c’est parfait.

« Ou alors, tu choisis 365 photos et tu crées un message pour chaque jour de l’année. »

Aucun site ne propose des éphémérides. Au mieux des semainiers. Et ce que je veux moi, c’est avoir mes photos au bureau avec moi. Ce sera mon objet personnel.

« Tu peux faire en sorte de faire apparaître ces messages chaque jour sur ton ordinateur. »

Pas au boulot. Je suis déjà la seule à avoir une image en fond d’écran dans mon service. Je ne sais pas pourquoi les autres n’en ont pas…

« Chez toi alors. Et tu choisis 52 autres images pour une méditation spéciale. Une par semaine. Et encore 12 autres images pour un message plus long, un texte en rapport avec les énergies du mois. »

Les énergies du mois, c’est une œuvre médiumnique que tu me demandes de réaliser. 

« Et bien sûr, pour chaque trimestre un message plus large sur les points qu’il serait opportun à travailler en soi et pour soi. »

Ai-je besoin de tout ça ? Et de quelle façon vais-je présenter ça sur mon ordinateur ? 

« Ce serait à la fois beau et inspirant. Tout ce que tu aimes. »

Certes, je le reconnais. Mais j’aimais bien l’idée du semainier parce que là, je n’ai plus rien à amener au bureau.

« Tu peux amener quelques pierres, comme certains collègues. Ou des fleurs comme d’autres. Ou ce que tu veux. »

Je veux le semainier.

« Tu ne pourras pas le partager. »

J’ai bien réfléchi à cette idée de partager mes photos. J’aime mieux en poster une ici de temps en temps et c’est tout.

« Ce n’est pas nous qui te l’avions suggéré. Nous te suggérons un moyen de partager qui te permettra de montrer à tes proches une belle facette de toi. Réfléchis, tu te demandais comment faire. Réfléchis. Tu as les photos, tu auras aussi l’inspiration. »

Je ne vais pas créer une page facebook.

« Non, mais tu peux créer un autre blog. Que tu pourras leur montrer. Ta spiritualité est trop poussée pour beaucoup de tes proches. Ils ne peuvent pas te suivre. Mets-toi à leur portée. Sans te renier. Voilà ce que nous te proposons. »

Bon, pourquoi pas.

« Ta cousine va avoir son émission radio sur le net. Elle est fière d’en parler à tout le monde. Sois fière aussi de montrer qui tu es. Et ce que tu peux faire. Il n’y a pas de mal. Tu ne pourras jamais te réaliser dans l’obscurité, tu as besoin de Lumière. Vis dans la Lumière. La principale qualité des personnes qui suivent une voie lumineuse est de comprendre les besoins d’autrui et de pouvoir y répondre.

Donne à tes proches les moyens de te comprendre aussi. »

Merci Roéchel. Justement je pense que j’ai assez de photos…

« Sans aucun doute ma belle Sylvie. »

Bonne journée à tous ;)

Articles plus anciens

Bleu ou bleu

Messages et apparitions |
Jésus-Christ sauve |
J'aimerais devenir musulmane |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | SALAFYA
| Le Blog de la Médit'
| Le Blog de la Médit'