Ni Ombre ni Lumière

Ni Ombre ni Lumière dans Annonces dscn0166 

Bonjour à tous,

Je m’appelle Sylvie et je vous souhaite la bienvenue sur ce blog. Mon but en le créant était de vous faire partager ma vision de la spiritualité ainsi que ma perception de l’Univers tant intérieur qu’extérieur.  

Il va de soi que je n’ai aucune Vérité absolue à vous livrer. Je pense que c’est à chacun de s’introspecter, de chercher, de se remettre en question. Par conséquent si certains de mes articles vous choquent par un contenu trop éloigné de ce que vous-même vivez ou connaissez, je peux le comprendre. Mais gardez à l’esprit que le contenu de ce blog repose essentiellement sur mes propres expériences.

Une dernière chose, j’ai pu constater avec peine que mes écrits étaient parfois repris ici et là sans que mention soit faite de la copie. Merci à vous tous de respecter à la fois mon travail et la personne que je suis en ne vous appropriant pas ce qui ne vous appartient pas.

J’accepte que mes textes soient repris, TOUTEFOIS je vous demande en échange de mettre un lien vers la page d’origine et de mentionner l’emprunt.

Merci de votre compréhension.

Bonne lecture et belle route à vous. 

Articles récents

Assumer son véritable pouvoir

Assumer son véritable pouvoir 15022808281517181813020830

Bonjour à tous,

Aujourd’hui nous allons aborder un sujet qui ne me parle pas beaucoup lol, on va voir comment je m’en sors. Le thème du jour est, assumer son véritable pouvoir.

« Comment vas-tu ma douce enfant ? », me demande Elémiah.

Bien, je te remercie d’être venu.

« Qu’est-ce que le médecin a dit de tes résultats ? »

Ils sont bons, à part au niveau de mon taux de cholestérol.

« Mais rien de dramatique ? »

Non.

« Même pour ce mal de gorge soudain ? »

Même pour ça…

« Nous t’avions dit de te reposer. »

Je sais, le médecin aussi me l’avait dit. Mais j’avais plus intéressant à faire durant la croisière !

« Tu as aimé la croisière ? »

Oui.

« Tant mieux, il faut te faire plaisir. »

Je suis bien d’accord.

« Où retournerais-tu volontiers ? »

Partout sauf à La Romana (République dominicaine). C’était particulier. Toute cette misère d’un côté et cette richesse indécente de l’autre. Je n’ai pas aimé. Et j’ai été frappé par le regard de cette enfant dans l’école. Aucun enfant ne devrait avoir un tel regard. On dirait qu’elle ne se voit pas d’avenir, elle est trop jeune pour penser ainsi.

La vie semble trop dure pour certains et trop facile pour d’autres et ce pratiquement au même endroit, ça fait vraiment bizarre. Comme de voir ces femmes qui travaillent 7 jours sur 7 pour 200 € par mois.

« Les mêmes 200 € que tu as fait disparaître dans ta frénésie de shopping. Avec une grande aisance. »

Ce n’est pas sympa de me sortir ça comme ça.

« Pourquoi ? Tu gagnes plus que 200 €, tu as les moyens de dépenser une telle somme en shopping. Tous les mois. Ce n’est pas parce que ce n’est pas le cas de tout le monde que tu dois avoir honte ou ressentir de la culpabilité. Tu comprends ? C’est cela assumer son pouvoir personnel, savoir ce dont on est capable et l’accepter. Même si autour de vous d’autres ne peuvent agir de même.

L’essentiel est de se souvenir que cet argent dont tu disposes te permet ou non d’agir d’une façon qui te convient. Fais en sorte que ce soit toujours le cas.

Accepter son pouvoir personnel c’est comprendre ce qu’il vous permet de faire ou d’obtenir en ne perdant pas de vue que vous devez agir en accord avec vous-mêmes. »

Comment vous faîtes pour rendre tout facile et accessible ?

« Tout est facile et accessible. Il suffit d’ouvrir ton cœur petite Messagère. Souviens-toi qu’il n’y a pas d’injustice, seulement ce dont tu es capable.

L’enfant que tu as vu fréquente une école subventionnée par des fonds privés, des fonds provenant de l’aide qu’ont tenu à apporter certains individus à une communauté très pauvre. Avoir conscience de son véritable pouvoir personnel revient à avoir conscience de sa capacité à agir sur son propre environnement.

Comme tu agis sur le tien par le biais de ce blog. Chaque personne a quelque chose à apporter au monde. C’est de cela dont vous devez chacun être conscient. Assumer votre pouvoir personnel revient à accepter le rôle que vous avez à jouer en tant qu’être éveillé.

Il ne s’agit pas de vouloir rallier à tout prix ou passer en force, simplement d’agir d’une façon qui vous corresponde vraiment. Tu comprends ? »

Oui.

« Alors, où retournerais-tu volontiers ? »

Partout, même à La Romana.

« Voilà. »

Merci à toi.

Bonne journée à tous ;)


Bouquet de roses fraîches

Bouquet de roses fraîches dans Vie magique 15022807383017181813020706

Bonjour à tous,

Je pense qu’il est temps de revenir sur les résultats de l’exercice, des roses sur le chemin.

Nous allons y revenir d’une façon un peu particulière. A l’exception de Xavier et Muffin, j’invite chacun à se visualiser en train de composer son bouquet idéal.

Tenez simplement compte du fait que celui-ci doit comprendre au moins une rose.

Ceux d’entre vous qui verraient des fleurs fanées ou des épines peuvent me le dire, je demanderai à mes guides de formuler pour vous un exercice plus adapté à votre situation.

Camille-Cel, écris-moi si tu le souhaites.

Comprenez qu’il n’y a pas de bonne ou de mauvaise réponse, sachez simplement que les fleurs de couleurs sont révélatrices d’aspirations plus ou moins comprises et acceptées.

Pour ceux qui s’interrogent sur le but ou la pertinence de ce type d’exercice, sachez qu’ils permettent à chacun de se connecter avec la part intérieur de soi et donc d’ouvrir certaines portes.

Il est rare que je propose des exercices qui permettent de fermer des portes. J’en connais mais, ils demandent souvent une certaine ouverture vers sa propre divinité.

Existe-t-il d’autres moyens d’ouvrir ces fameuses portes ? Bien sûr. Néanmoins je suis une adepte des méthodes douces et intuitives. Et qui nous obligent à respecter notre propre rythme.

Je pense que la spiritualité doit d’abord nous permettre d’être bien avec nous-mêmes avant de nous permettre de voir ou sentir ceci et cela…

Car on ne peut pas vivre vraiment tant que l’on ignore qui on est et ce dont on est capable.

Sur la photo, une infime partie de la superbe plage de Long Bay, Beef Island, Iles Vierges Britanniques.

Bonne journée à tous ;)


Embarquement !

Embarquement !  dans Pour le plaisir 15022801495717181813019392

Bonjour à tous,

Camille, tu voulais savoir ce que je voyais depuis mon charmant balcon. Alors je vous invite tous à bord, le temps de quelques photos.

Enjoy !

PS : Camille, il y a beaucoup de choses que je redoutais de faire seule, pour les mêmes raisons que toi. Mais je ne regrette pas de m’être lancée quand même dans certaines et d’avoir ainsi découvert qu’avec un esprit ouvert, on ne reste jamais seul.

Bise à tous ;)  

15022801511817181813019393 dans Pour le plaisir

15022801524117181813019396

15022801534917181813019397

15022801550617181813019400

15022801561417181813019401

15022801573617181813019402

15022801584917181813019403

15022802003817181813019405


Agréable Saint Martin

Agréable Saint Martin 15022611541117181813014681

Bonjour à tous,

Tout le monde était si déçu à l’idée que l’une des étapes les plus attendues de la croisière ne durerait que 4h. Saint Martin est présenté comme la Mecque du shopping et des bonnes affaires.

Seigneur, j’aimerais savoir qui parvient à faire de bonnes affaires. Je reconnais avoir fondu sur Pandora et avoir acheté une bague presque aussitôt arrivée sur Front Street (ou était-ce l’autre rue commerçante…) à Philipsburg.

Saint Martin est le seul endroit où je ne me sois pas adonnée à l’exploration plaisir. Par contre, on ne se refait pas, j’ai adoré faire du shopping. Même si les prix n’étaient pas bien différents de chez moi.

Si vous vous rendez à Philipsburg, dans la partie hollandaise, n’hésitez pas à zapper tous les attrapes-touristes que l’on trouve dès la sortie du quai pour vous diriger directement vers la ville.

J’ai acheté des cadeaux pour mes proches également puis encore quelques uns pour moi. J’ai acheté beaucoup de choses pour moi alors que soi-disant je ne comptais pas faire de shopping durant ces vacances.

Sur le bateau il y avait chaque jour des promotions plus intéressantes les unes que les autres. Je suis revenue avec 3 sacs, une montre (que je ne retrouve pas !), des bijoux, du maquillage…

Je crois que je n’ai jamais dépensé autant d’argent en si peu de temps.

Quant aux 200 € que j’avais converti en dollars, ils ont presque totalement disparu après Philipsburg. Notamment dans cette bague dont je parlais au début…

Le pire c’est que j’avais décidé d’un budget au départ. Il est apparu assez vite que je n’avais pas prévu assez large. Tandis que je voyais d’autres se raisonner et se restreindre, je continuais de tendre ma cruise card (il n’y a pas de circulation d’argent à bord) à la moindre occasion.

En fait je crois que c’est vraiment à partir de Saint Martin que j’ai commencé à me lâcher à ce niveau. Et si je l’ai fait c’est parce que je savais que je pourrais assurer au moment où mon compte serait débité.

Alors que ma peur habituelle de manquer refaisait surface, j’en avais déjà parlé, je sentais aussi que je pouvais me faire confiance.

Je travaille, je gagne de l’argent, je sais ce que je dépense en un mois et ce dont j’ai besoin. Je savais aussi combien j’avais sur mon compte, j’ai décidé d’aller consciemment de l’avant.

Tous les jours nous regardions nos comptes de croisière. On peut contrôler toutes ses dépenses sur le bateau. Et tandis que la somme grossissait, je me disais bon, le vrai montant dont je dispose, je le connais. Osons. Et j’ai osé.

J’ai tout dépensé en sachant que de toute façon, ma paye arrivait.

Au final, je vois que le ciel ne m’est pas tombé sur la tête, je peux assumer tous mes achats et même voir arriver mars avec sérénité. 

C’est comme une libération d’avoir réalisé cela. C’est drôle non ? 

Et c’était juste mon argent à moi alors je suis fière. Personne ne peut rien me reprocher et je n’ai pas de reproche à me faire non plus.

Les rues de Philipsburg sont jolies et agréables, bien plus que la plage sans charme qui les jouxte. Une rangée de parasols sans fin sur une plage dénudée, ce n’est pas ce qui me donne envie.

Par contre j’ai apprécié le verre qu’on a pris dans un petit snack en bordure, sur lequel on pouvait écrire son nom partout !

Bonne journée à tous ;)


Retour en Guadeloupe

Retour en Guadeloupe 15022602261917181813010147

Bonjour à tous,

Le deuxième jour nous avons fait escale en Guadeloupe. Une journée qui aurait été parfaite si je n’avais appris le décès d’une personne avec laquelle j’ai travaillé il y a plusieurs années déjà.

Il s’agissait de l’un des associés de la première boîte dans laquelle j’avais été embauchée en Martinique. Il a mis fin à ses jours dans son bureau. 

C’est mon ancienne directrice qui me l’a appris.

Je ne portais pas cet homme dans mon cœur, j’ai tout de même eu un choc. Pire, j’ai dû apprendre la nouvelle à d’autres à mon tour.

Enfin, une bonne façon de se rappeler que même lorsque l’on est en vacances, notre réalité ne change pas.

Pourquoi dis-je cela si abruptement ? Je n’ai pas pu m’empêcher de remarquer certaines choses au cours de la croisière. Nous étions tout un groupe.

Parfois on fait en sorte de vivre avec les gens. Des gens que l’on ne connait pas vraiment. On sait pourquoi on le fait, comme au travail par exemple. Seulement de petites choses, régulièrement, nous rappellent que l’on ne fait que s’efforcer de vivre avec les gens justement. 

Tout le monde sait que l’euphorie de la nuit est un leurre. Que nous pouvons avoir beaucoup de connaissances mais peu d’amis. Qu’il est par moments bien moins douloureux d’être mal accompagné que seul.

Sur le bateau personne ne voulait être seul. Ni boire seul, ni rire seul, ni faire du shopping seul, ni manger seul.

Nul non plus ne voulait partir à l’aventure seul ou même aller visiter les attrape-touristes seul.

Et là aussi, la gaieté pouvait parfois être un leurre.

Ne vous méprenez pas, je me suis bien amusée. Je suis heureuse d’être partie. Et d’être rentrée. 

Mais je suis surtout heureuse d’être seule là maintenant. Autant que je le suis de m’être franchement fait plaisir quand j’étais à bord.

C’est très important de savoir se faire plaisir. Contrairement aux apparences, cela peut représenter un véritable enseignement. Il n’est pas si simple de savoir de quelle façon contenter son cœur et son âme. Or c’est cela qui apporte la paix.

Sur la photo au loin, depuis Vieux-Fort en Guadeloupe vous pouvez apercevoir les Saintes. 

C’était vraiment une belle journée. Ce qui m’a fait plaisir.

Bonne journée à tous ;)


Beautiful Saint Lucia

Beautiful Saint Lucia dans Pour le plaisir 15022511551817181813009828

Bonjour à tous,

Me voilà déjà rentrée, la croisière est terminée. Je suis contente d’être à la maison ceci dit. La vie en croisière a quelque chose de particulier. C’est agréable et en même temps, un vrai chez-soi c’est bien aussi.

Même si Khairi ne viendra plus m’apporter de bons petits plats à l’heure des repas. Pire, ce soir j’ignore encore ce que je vais manger. J’aurais dû ramener Khairi dans ma valise. Non ? Ce n’est pas la solution ?

Bon, au moins, j’ai passé de bons moments. Et je vais vous le dire franchement, j’ai claqué une fortune. Réellement. Entre les excursions, le shopping, les restaurants (Carène, ne va pas conclure à tort que j’éprouve un quelconque regret, le bœuf rossini était trop bon), les attrape-touristes (20$ une malheureuse serviette, j’ai regretté d’avoir oublié la mienne au bateau ce jour-là !).

Quelle arnaque quand même tous ces attrape-touristes. Et partout où l’on passait, comme par enchantement, on était obligé de les traverser ou de s’y arrêter.

Je ne vous parle même pas du guide qui nous a carrément balader de boutiques en boutiques, toutes tenues par des amis à lui. Les gens étaient en colère, l’excursion en question avait coûté 60€. Par personne.

Et que dire des Trop Pressés (on va les appeler ainsi) qui se sont dépêchés de réserver l’excursion « Voir les dauphins » à 135 € alors que nombre de chauffeurs de taxis proposaient de nous conduire au même endroit pour 20 $ une fois à quai ?

Je ne m’attarderai pas beaucoup plus sur les personnes furieuses que nous avons croisées à Antigua devant le soi-disant National Park d’English Harbour qui avaient payé 60 € pour se retrouver devant un hall rempli d’échoppes attrape-touristes vendant des souvenirs made in China estampillés Antigua.

Notre chauffeur de taxi nous a avoué en souriant qu’il n’y avait effectivement rien d’intéressant à cet endroit. Il nous a expliqué que nous pouvions faire du shopping ailleurs si nous le souhaitions. Nous avions payé 20$ chacun pour ses services et nous avons tous apprécié la visite guidée d’endroits tantôt sublimes tantôt pittoresque qu’il nous a offerte en contrepartie.

Mais revenons à Sainte Lucie. Magnifique excursion. J’ai tout aimé. Le tour de l’île d’est en ouest, repas et visites inclus, c’était merveilleux. La guide parlait français en outre. Il faut savoir que ce n’est pas toujours le cas et il convient de payer l’excursion avant de savoir si on pourra suivre les explications ou non. Tout dépendra de votre niveau d’anglais ou d’espagnol.

Maintenant je pense que vous avez tous une idée assez claire du sens de l’expression « attrape-touristes ». Les magasins duty-free en sont un bel exemple mais il y en a des centaines d’autres.

J’ai discuté avec de nombreuses personnes, certaines étaient réellement déçues par les excursions au regard des sommes payées. Même l’après-midi plage était à 40€ par personne.

Nous autres Martiniquais, n’avons même pas considéré ces propositions-là. Il y a des plages chez nous. Aucun d’entre nous n’a payé non plus pour la journée catamaran à 86 €. Ici, même avec repas on trouve des plans à 50 €.

Non sérieusement, la croisière dans le principe c’est bien. C’est une chose à faire. Mais ou vous venez avec le pactole, ou vous avez tout intérêt à vous débrouiller en anglais. Mieux vaut aller vous balader en taxi à moins qu’une excursion ne vaille vraiment le coup, ce que vous apprendrez en n’hésitant pas à discuter avec des passagers présent depuis quelques jours déjà à votre arrivée. 

A Sainte Lucie en l’occurrence j’estime en avoir eu pour mon argent. Et j’ai pu prendre de magnifiques clichés, dont celui qui illustre cet article.

Enfin, je reviendrai sur ce que je tire de cette expérience, dans un autre article.

Bonne journée à tous ;)


Au-delà de…

Au-delà de... 15021602111517181812971688

Bonjour à tous,

Je capte de nouveaux enseignements, que je pourrais partager avec vous, seulement je n’arrive pas à les accueillir pleinement…

Mes guides me suggèrent d’écrire une petite histoire, juste pour moi, afin de me permettre d’accepter ce que je pourrai comprendre sous une forme moins directe.

Pourquoi pas, c’est une méthode qui m’a souvent aidée. C’est celle qui m’a permis de m’ouvrir à ma médiumnité. Je vais m’écrire une petite histoire donc.

On verra ce qui en ressort.

Bonne journée à tous ;)  

 

 


Se libérer du pardon

Se libérer du pardon 15021601535917181812971686

Bonjour à tous,

Aujourd’hui nous n’allons pas parler de culpabilité mais bien du fait de se libérer du besoin de pardonner aux autres afin de parvenir à se libérer soi-même.

Je ne peux pas écrire cet article. Je « vois » le message mais il heurte ma propre morale. Je ne peux pas le retranscrire.

« Allons petite fille, ce n’est pas grave. », me dit Elémiah.

Cela n’arrive pas souvent…

« Tu es persuadée que le pardon est le seul chemin qui conduit à la libération de certaines émotions. Un message contraire te heurte donc. Cela peut arriver. »

Le pardon est le seul chemin ! Quand je ne pardonne pas je ne suis pas libérée, légère…

« L’acceptation de l’imperfection apparente d’autrui peut permettre de dépasser le besoin de pardonner à l’autre. Elle permet de ne plus en vouloir à l’ego qui te fait face. Elle permet de dissocier l’ego de l’âme. Elle permet de reconnaître les âmes proches et les âmes qui de toute manière resteront loin énergétiquement de la tienne.

Elle permet de ne plus « se tromper » sur quelqu’un comme vous dîtes.

S’il n’y a plus d’erreur, il n’y a plus rien à pardonner. »

C’est marrant quand tu le dis, tout semble simple et accessible.

« Tout est simple et accessible. L’acceptation de l’imperfection apparente d’autrui revient à voir la perfection également chez autrui et par extension en vous-mêmes. Vous vous rapprochez de la part divine de vous-mêmes et vous détacher d’un certain nombre d’illusions entretenues par votre ego.

Nous voudrions que tu parviennes à ré-expliquer tout ceci avec tes propres mots. Quand tu auras expérimenté cette leçon. Alors, tu vas en avoir l’occasion et tu viendras raconter ta propre expérience. Tu viendras expliquer de quelle manière il t’a été bénéfique d’apprendre à te libérer du pardon. »

Dans quelles circonstances vais-je apprendre cela ?

« Dans les circonstances adéquates. »

Pourquoi ai-je posé la question…

« Ce qui enrichit la personne que tu es enrichira tout le monde autour de toi. Tu le comprends ? »

Oui. Merci à toi.

Bonne journée à tous ;)  


Le sentiment d’imperfection générale

Le sentiment d'imperfection générale 15021601242217181812971682

Bonjour à tous,

Aujourd’hui nous allons nous attarder sur un point qui ennuie surtout les personnes proches du Milieu, le sentiment d’imperfection générale. Quand par exemple il vous semble évident que rien ne va et ce pour des raisons parfaitement objectives et déconnectées de vos propres expériences.

Ce sentiment n’est pas un leurre. Ce que vous sentez est juste. Et pourtant, l’impression qu’il y a des corrections à apporter, elle, est en revanche la voie royale vers l’erreur à ne pas commettre.

Comprenez que le fait que vous soyez capables de percevoir ce qui ne va pas n’est pas forcément le signe qu’il y a un déséquilibre. Vous devez apprendre à faire la différence entre ce qui ne va pas sur le plan matériel et un déséquilibre énergétique qui a des répercussions sur le plan spirituel.

Tant que vous n’y parvenez pas, vous conservez l’impression que vous devez agir pour amener les gens à prendre conscience d’un problème puis d’un autre, puis d’un autre…

Et je le répète, vous ne vous trompez pas, le problème existe.

Simplement, sur le plan spirituel, ce problème que vous voyez est en réalité une voie pour certains d’entre nous. Une voie qui conduira à la réalisation de soi.

Votre difficulté à accepter l’idée que ce qui apparait comme un problème puisse en réalité être parfaitement normal à une autre échelle est ce qui entretient les désagréments liés au sentiment d’imperfection générale.

Or, tout ce qui est a une raison d’être et tout est donc toujours juste d’une manière ou d’une autre.

Le sentiment d’imperfection générale devrait être l’occasion parfaite d’observer les réactions des uns et des autres plutôt que de vouloir chercher à les rallier à une cause.

De cette façon vous parviendrez à élargir votre champ de vision et donc à dépasser ce sentiment. Vous parviendrez ainsi petit à petit à regarder le monde avec un regard plein de justesse.

Bonne journée à tous ;)

Articles plus anciens

Retraite spirituelle

Messages et apparitions |
Jésus-Christ sauve |
J'aimerais devenir musulmane |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | SALAFYA
| Le Blog de la Médit'
| For This Cause