Ni Ombre ni Lumière

Ni Ombre ni Lumière dans Annonces dscn0166 

Bonjour à tous,

Je m’appelle Sylvie et je vous souhaite la bienvenue sur ce blog.

Je vous invite à passer un moment avec moi ou si vous recherchez des pistes d’information, je souhaite que vous puissiez les trouver.

Dans tous les cas, j’espère que votre visite sera agréable.

J’ai conscience que tout le monde ne vit pas sa spiritualité de la même manière que moi mais, je ne partage que mon expérience.

Une dernière chose, j’ai pu constater avec peine que mes écrits étaient parfois repris ici et là sans que mention soit faite de la copie. Merci à vous tous de respecter à la fois mon travail et la personne que je suis en ne vous appropriant pas ce qui ne vous appartient pas.

J’accepte que mes textes soient repris, TOUTEFOIS je vous demande en échange de mettre un lien vers la page d’origine et de mentionner l’emprunt.

Merci de votre compréhension.

Bonne lecture et belle route à vous. 

Articles récents

Souris tous les jours

Souris tous les jours dans Anges 16120611163117181814686562

« Parce que le plus beau dans l’histoire, dans ton histoire,

C’est le sourire qui reste gravé dans la mémoire de ceux qui te croisent ou qui t’auront croisée,

Alors souris aujourd’hui, souris demain, souris tous les jours. »  

Elémiah pour Sylvie


Le bon moment

Le bon moment 16120408451617181814682648

Bonjour à tous,

« Aujourd’hui nous pouvons te le dire, le bon moment pour t’installer dans ta maison n’était pas encore arrivé.

Tu avais d’autres choses à régler avant.

Nous savons ce que tu penses. Sache que ce moment approche. Tu as encore envie de rire, c’est bon signe. », me dit Gabriel.

Oui, disons que je comprends. On peut mobiliser beaucoup d’énergies dans le but d’atteindre un seul objectif. Alors c’est difficile ensuite de pouvoir tout gérer avec ce qui nous reste. Il faut faire des choix, je le comprends.

D’autant que lorsque ces choix résonnent en nous alors nous trouvons dans les situations vécues des outils permettant d’atteindre ledit objectif.

« Effectivement tu as compris.

Comme nous te le disons, ce moment de t’installer approche. Dans ton cœur tu veux une maison pas un appartement. Ta tête est davantage prête au compromis, tu es une personne pragmatique. 

Il n’est pas nécessaire de faire taire l’un pour que triomphe l’autre.

Tu as trouvé une nouvelle boite à bijoux ? »

Non, j’ai pensé au tableau de liège mais où le mettrais-je ? Je n’ai pas de place. En plus de toute façon il n’y avait plus de punaise au magasin de bricolage. Je pouvais aller dans un autre mais je préfère l’idée de la boite.

« Il y a de plus en plus de boutiques ouvertes le dimanche. »

Surtout en cette période. J’ai l’impression que cette année beaucoup de gens ont adopté la politique du « je fais mes cadeaux avec la paye de novembre ».

Il y a foule !

« Toi-même tu penses que c’est plus judicieux. »

On est payé plus tôt en décembre qu’en janvier en raison de noël. C’est bien plus intéressant.

« Donc tu n’as rien pris au magasin de bricolage. »

Il n’y avait pas de boite non plus. Dans un magasin de loisirs créatifs je trouverai le type de boite que je veux.

« Tu pourrais renoncer et simplement dépenser 75€ dans ces boites à bijoux que tu as trouvé. »

Je REFUSE de mettre une telle somme d’argent dans des boites qui ne disposent même pas de suffisamment de place pour mes bagues. Et je n’en ai pas trois tonnes pourtant !

Il y a à peine suffisamment de place pour y ranger une quantité ridicule.

Non, je ne m’inquiète pas. Soit je trouve la place pour le tableau de liège, soit je vais suivre mon idée d’acheter une jolie boite en bois brut à customiser dans un magasin de loisirs créatifs ou de bricolage.

De cette manière en plus j’aurai un objet qui me ressemble.

« Tu peux vernir et mettre du velours, comme font certaines adeptes de la décoration de boite. »

J’aime bien les avant-après qu’on trouve sur internet avec ce genre de tutoriel. Mais je pense que je préfère la peinture et un petit miroir à l’intérieur. J’adore les boites avec des petits miroirs.

« Tu pourrais acheter un terrain et faire construire. »

Ce n’est vraiment pas mon choix premier.

« Nous le savons, ce serait une option. Qui se décline en outre. Nombre de tes connaissances ont fait construire.

Tu verras, tout est affaire d’opportunités, parfois le bon moment arrive sans crier gare. Tu ne songeais pas à acheter une voiture quand tes vacances sont arrivées et pourtant, tu les as passées à courir les concessionnaires puis les assureurs…

Qui peut savoir ? »

Merci Gabriel.

Bonne journée à tous ;)  


Nouvelle page blanche

Nouvelle page blanche dans Amour physique 16120404273617181814680900

Bonjour à tous,

« Alors tu as compris le message de cette scène que tu as vu finalement ? », me demande Elédahiel.

Oui, c’est lui qui a peur que moi je sois mal à l’aise. Il y a une chose que j’ai déjà vécu deux fois Elédahiel. Quand je rencontre quelqu’un que j’ai connu dans une autre vie, il y a des choses qui reviennent.

En l’occurrence c’était des personnes qui me semblaient être de vieux amis. C’était agréable.

Seulement, je ne peux m’empêcher de m’interroger, est-ce que cette rencontre-là sera agréable aussi ? Est-ce qu’aucun souvenir désagréable ne va remonter ?

« Aucun souvenir ne remontera, juste des énergies positives t’indiquant que tu es face à une personne que tu connais depuis longtemps. »

C’est vrai ? C’est tout ?

« C’est un cadeau de la Source. Rien de désagréable ne va remonter. Il est vrai que cela arrive, tu le sais pour l’avoir vu chez d’autres.

Tu te souviens de l’histoire de cette femme qui dans une vie précédente avait assassiné son âme liée ? La rencontre dans cette vie ne s’était pas bien passée.

Elle seule savait ce qui était arrivée et elle a su après être retombée amoureuse de lui. Lui ressentait des sentiments durs et négatifs à son égard.

Il lui avait été expliqué qu’elle n’avait d’autre choix que d’attendre que ses sentiments à lui évoluent.

C’est ce qui arrive quand inconsciemment l’un des deux souhaite faire porter à l’autre le poids de l’échec d’une réunion.

A tort ou à raison, ce n’est pas le propos.

Seul le pardon permet de se retrouver dans une configuration qui offre des possibilités de réparer et poursuivre ensemble.

Le pardon de chacun envers lui-même dans un premier temps puis envers l’autre. S’il subsiste rancune, colère, ressentiment, regrets, remords, culpabilité, honte, il n’y a rien à espérer.

Aucune réunion n’est possible.

Il faut que tu saches que ton cas de figure, sous différentes formes, est plus courant que tu ne penses. Chaque coup porté à une personne aimée crée un nœud.

Pour prendre un exemple simple que vous connaissez bien, l’amour de votre vie n’est pas capable d’accepter l’idée que votre amour peut lui apporter de quoi combler ce trou dans votre cœur.

Un cas de figure très classique, n’est-ce pas ? Aussi cette personne passe-t-elle son temps à vous tromper, non sans ressentir un peu de culpabilité vis-à-vis de vous seulement, il ou elle ne peut faire autrement.

Cette personne a besoin de contacts physiques variés pour se sentir rassurée sur sa personne et donc aimée.

Le vrai problème est que cette personne ne trouve pas le courage de réaliser l’introspection qui lui permettrait de déterminer ce dont elle a réellement besoin.

Elle préfère agir à l’instinct. C’est l’arme de l’ego.

De votre côté vous n’acceptez pas cette situation et attendez en espérant qu’il ou elle comprenne que vous avez ce dont il ou elle a besoin et ainsi change de comportement.

Les années passent, la situation ne s’améliore pas, lassé et désillusionné, vous vous dites avec amertume que décidément l’amour ne vous aura pas fait que des cadeaux.

Un tel schéma rend très difficile une réunion ultérieure. L’un regrettant son comportement, l’autre étant tel le chat échaudé de votre fameux proverbe.

Il n’y a rien dans cette configuration qui augure une belle et agréable rencontre sentimentale. Tu le comprends ? »

Je le comprends.

Vous demandez très souvent, pourquoi je n’ai pas de chance en amour, pourquoi est-ce impossible avec Untel alors que je sens le lien, pourquoi est-ce que l’on n’arrive pas à s’entendre on dirait qu’on parle deux langues différentes !

Et tout votre passif alors ? Le vôtre, celui de l’autre, des autres et tous les nœuds que vous créez dans chaque nouvelle relation que vous entamez .  

Vous créez plus de nœuds que vous n’en défaites quand vous aimez, en raison de vos passifs mal gérés.

Voilà pour répondre à la question que certains n’ont pas osé te poser à savoir, pourquoi est-il nécessaire de sacrifier un temps sa vie sentimentale si on veut guérir vite ?

Voilà pourquoi ce chemin-là est le chemin court.  

Pourquoi l’autre est-il le chemin long ? Tout simplement parce que chaque nouvelle relation vous amène à créer de nouveaux nœuds qui s’ajoutent ou même enrichissent le nœud problématique qui vous garde à distance de votre âme liée.

Or chaque nœud est une entrave à la relation harmonieuse et complémentaire à laquelle les plus à l’écoute de leur cœur aspirent.    

Dans ta relation à la Source par exemple, il n’y a pas de nœud. Le seul obstacle est l’ego, le tien et il a déjà compris qu’il n’était pas de taille.

Tu sens l’amour de la Source pour toi.

Eh bien, sentimentalement c’est de cette manière que les choses doivent se passer aussi. Ton cœur sait, mais ta raison sans t’encourager à disparaitre dans la relation, accepte le lien et tout trouve sa place. 

Pour en revenir à ta propre histoire, il a peur que tu sois mal à l’aise. Je te confirme pourtant que si peu après la rencontre vous vous plaisez mutuellement, tu ne devrais pas avoir de mauvais souvenir gênant.

Parce que tu as fait le travail que tu sais. D’où le cadeau de la Source, une nouvelle page blanche. »

Je comprends, je te remercie.

Bonne journée à tous ;)


La vie, juste la vie

La vie, juste la vie 16120412323117181814679348

Bonjour à tous,

Lauviah j’ai fait un drôle de rêve. 

« Non. »

Non ?

« Ce n’était pas un rêve. »

Mais si, je n’ai jamais vécu cette scène et cela ne ressemblait pas à une vision.

« Dis-moi. »

J’étais chez mon petit ami et on allait partager un moment d’intimité quand il s’est senti mal à l’aise et qu’il m’a demandé de rentrer chez moi. J’étais surprise, j’ai voulu lui parler mais avec beaucoup de douceur il m’a dit qu’il préférait me ramener. Et qu’il me rappellerait.

Ce qu’il a fait le lendemain matin.

« Ce n’est pas un rêve. »

Une projection ?

« Si c’était un rêve il faudrait comprendre que tu as fait des choix discutables et risqués que tu peines à assumer. C’est la signification de ce type de rêve. Mais l’issue indiquerait que tu as eu raison de prendre un risque et qu’il faut que tu crois en toi. »

Pourquoi ce ne serait pas ça ? Un tel rêve ne me choquerait pas. Je sais déjà que les rêves qui évoquent des situations sentimentales ne sont pas à prendre au pied de la lettre.

« Vous êtes nombreux à le savoir ou à l’avoir compris. Le langage onirique est très imagé. Parfois les images évoquent des situations familières ou connues. Ce n’est pas pour autant qu’il faut partir dans des interprétations littérales. »

C’est la raison pour laquelle je ne m’inquiétais pas. En plus je suis célibataire. Mais tu me dis que ce n’est pas un rêve.

« Non. »

Je n’ai pas reconnu une vision et je n’avais pas le sentiment d’un rêve spirituel.

« Ce n’était pas une vision ni un rêve spirituel. »

A ton tour, dis-moi.

« A toi nous avons expliqué ce qui s’était passé dans cette ancienne vie. »

Oui.

« Cette autre personne a su aussi, différemment. »

C’est-à-dire ?

« Avec les images. »

Les images ? Il a revu la scène ?

« Oui. »

Il a revu toute la scène ?

« Oui. »

C’est vilain.

« Oui. Mais c’était nécessaire, il lui fallait savoir aussi. »

Pourquoi comme ça ? Si j’avais dû revoir ça j’aurais pété un câble.

« Toi oui. Vous n’avez pas la même sensibilité. Ni le même lien à la Source et la même forme de guidance. »

Violent comme ça, je devine ce qui s’est passé. Il a fait tout ce que vous m’avez toujours empêché de faire. Il est allé chercher les infos parce qu’il voulait savoir et elles sont arrivées brutes de chez brutes.

Ensuite s’étant pris une claque magistrale il a pris peur, s’est senti coupable et a dû avoir honte tout en même temps. C’est là que la leçon était prête à être reçue et il a trouvé sa vraie guidance.

C’est l’Ombre ça. C’est sûr et certain. Au Milieu il se serait pris une claque en essayant d’avoir les infos et il aurait été forcé de tourner en rond devant jusqu’à ce qu’il accepte qu’il y ait quelque chose de problématique.

Astaroth ne cesse de me répéter que la volonté doit être éclairée…

Bon, si ce n’était ni un rêve ni une vision dis-moi au moins que ce n’est pas une scène prémonitoire.

« Si. Une façon de te dire, certaines choses prennent du temps comme la réparation des liens. Sauf dans l’amour. 

Tout passe dans l’amour. 

C’est un choix que tu vas avoir à faire. Ou le temps ou l’amour. »

C’est moi seule qui dois faire ce choix ?

« Lui il l’a fait. Peu importe le sien, c’est le tien seul qui t’importe. Tu ne peux faire que ce qui te convient.

Tu vas avoir un choix à faire, ou le temps ou l’amour.

N’écoute personne, c’est un conseil. Parce que personne ne peut savoir ce qui résonnera en toi. Quand le moment du choix arrivera, tu sauras ce que tu ressens.

Souviens-toi juste qu’il n’y a ni conte de fées ni catastrophe en vue, juste la vie et ses aléas. Certains jours tout le monde est content, d’autres vous riez moins.

Rien de plus, rien de moins. Juste la vie.

Chacun ne peut choisir qu’en fonction de lui-même et son propre cœur.  Ou tu te diras pourquoi pas ou tu te diras je ne peux pas.

Dans les deux cas ce sera parfait. Il faut que tu le comprennes.

Juste la vie. Je ne te demande qu’une chose, fais ce que tu as envie de faire. D’accord ? »

D’accord. 

« La vie, juste la vie. Mais c’est suffisant n’est-ce pas ? »

Évidemment.

« De toute façon tu te dis, c’est encore loin. »

J’avoue.

« Tu verras bien. »

Oui lol !

« Passe une belle journée. »

Merci à toi.

Bonne journée à tous ;)  


Panne de lecture

Panne de lecture 16120310433417181814678773

Bonjour à tous,

« Alors tu n’arrives plus à lire ? », me demande Elémiah.

Non, c’est malheureux, je prenais plaisir à honorer la tradition du livre du mois. Mais une drôle de chose s’est produite doucement mais sûrement. Je n’arrivais plus à me retrouver dans tous ces romans. Et le fait que je ne parvienne pas à me retrouver dans ce que je lisais est devenu un problème.

Pourtant c’était des romans sympas, un témoignage aussi une fois, j’aimais bien.

Je regardais dans le rayon des livres de poche mis en avant et j’en choisissais un. J’avais repéré quelques auteurs…

Là dernièrement je me suis promenée dans le rayon librairie du supermarché, je n’ai pas senti d’appel…

Je n’ai pas entendu, achète-moi !

J’ai parcouru les quatrièmes de couverture et j’ai vu des résumés attrayants mais il y avait toujours ce même problème.

Pourtant les divers protagonistes ont des soucis de la vie de tous les jours. Mais j’ai l’impression qu’il manque quelque chose.

Le fait est que je ne suis pas du tout passionnée par les histoires du type il aime-il n’aime plus-il aime à nouveau…

Ni par les histoires du type il a dit-elle a répété-ils ont colporté…

Mais il restait toutes les nombreuses histoires dans lesquelles après maintes péripéties les héros parviennent à donner un tournant positif à leur vie. Je réalise que j’ai lu beaucoup d’histoires de ce genre…    

Je n’ai même pas acheté Younger alors que c’est une des dernières séries que j’ai suivi. Plus ou moins.

« Tu aimes bien cette série. »

C’est marrant.

« Une femme de 40 ans qui doit trouver le moyen de survivre après un mariage calamiteux mais qui veut le faire en réalisant quelque chose qui lui plaira. Désespérée de constater que le fait qu’elle ait été femme au foyer pendant de longues années est un barrage sérieux à son épanouissement professionnel, elle choisit de mentir sur son âge afin de se donner une vraie chance.

Et cela entraine une kyrielle de quiproquos aussi improbables que drôles. Ce qui est l’idée.

Cela met également en avant le fait que ses 40 ans lui apporte l’expérience qui manque à ses nouvelles jeunes amies et cette position équilibriste l’oblige à faire preuve d’une ouverture d’esprit plus grande que si elle avait pu poursuivre sa vie normalement.

En fait c’est une héroïne qui te ressemble, c’est pour cette raison qu’elle te plait. Elle ressemble à celles des livres que tu as lu ces derniers mois.

Miss Alabama et ses petits secrets, une des premières histoires que tu as lu cette année. Une très belle histoire si on considère le fait que l’héroïne, certaine de n’avoir plus rien à attendre de la vie avait choisi de la quitter.

Elle changera d’avis et seulement après, alors qu’elle aura retrouvé goût à la vie, elle trouvera l’amour.

Enfin une histoire réaliste dans la mesure où on te montre une héroïne qui se sauve elle-même.

Il y en a d’autres et c’est effectivement le genre que tu préfères.

Beaucoup de femmes de ta génération ont eu pour modèles directs ou indirects des femmes pétries d’envie ou d’ambition. Des femmes qui se donnaient les moyens de réaliser ces envies ou ambitions.

Le succès de ce type d’ouvrages est liée à une évolution pensez-vous. Mais ce genre d’histoires existaient déjà il y a plus d’un siècle.

Simplement aujourd’hui, c’est plus facile pour les personnes qui pensent comme toi.

Toutefois tu ne souhaites plus lire ce type d’ouvrage et aucun autre ne t’attire. Même pas les policiers que tu affectionnes aussi. Ou les dystopies, que tu n’as pas lu depuis un moment.

Par contre, tu as envie d’écrire une petite histoire. »

Oui, depuis hier. Je vais l’écrire tranquillement sur un de mes carnets. Peut-être que quand j’aurai fini, j’aurai de nouveau envie de lire.

« Peut-être. Pourquoi tu ne l’écris pas sur ton ordinateur ? »

J’ai envie d’écrire vraiment.

« Bon, essaye sur ton ordinateur. Si ça ne va pas, tu prendras le cahier. Et ton stylo violet. »

J’aime bien le stylo violet. Et le rose aussi. Arrêtez de rire.

« Écris ton histoire, l’essentiel c’est de te faire plaisir. Elle te ressemblera sûrement plus que ce que tu lisais. »

Oui, si ça se trouve je vais reprendre assez vite la lecture. Enfin, j’aime bien écrire aussi donc ça va.

« Eh bien voilà, tout est parfait. Écris ton histoire. Tu l’as en tête ? »

J’ai les grandes lignes seulement. Si ça vient, ça vient si ce n’est pas le cas, je ne vais pas me casser la tête.

« Tu verras que cela viendra. Facilement. Tu penses à une vingtaine de pages, ce n’est pas grave si c’est plus long ? »

Non, tant que je suis contente de ce que j’écris…

« Tu seras contente, l’essentiel est de te faire plaisir. Écris pour toi. »

Ah c’est l’idée, c’est pour moi que je le fais !

Merci Elémiah. Par ailleurs cette semaine on profite du soleil du Marin.

Bonne journée à tous ;)  


Et la terre s’ouvrira sous toi

Et la terre s'ouvrira sous toi dans Féérie 16120301310117181814676954

Bonjour à tous,

« Par un jour ordinaire tu poseras un pied à terre et la terre s’ouvrira sous toi. », me chantent les Fées.

C’est charmant !

« Par un jour ordinaire tu poseras un pied à terre et la terre s’ouvrira sous toi, enfin,

Et pour la première fois tu verras ce qui depuis longtemps reste caché.

Tu souriras peut-être ou bien tu riras mais tu ne pleureras pas et tout doucement, comme dans un rêve,

La terre se refermera sous toi.

La vie se poursuivra, tout sera réparé.

Tu finiras ce qu’il y a bien longtemps tu avais commencé. »

Merci à vous ;)


Et tu remercieras

Et tu remercieras dans Depuis l'entre-deux 16120102563317181814673118

Bonjour à tous,

« Quelque chose t’interpelle ? », me demande Elédahiel.

Oui, c’est au sujet des bijoux. Pourquoi est-ce que j’ai ce sentiment de revanche ? Et large en plus, comme si cela me liait à plusieurs femmes de ma famille…

« Cela peut arriver. »

Mais encore, s’il te plait ?

« Est-ce que quelqu’un t’a refusé des bijoux, volé, fait chanter ? »

Rien de tout ça !!

« As-tu déjà pensé, je voudrais tellement mais je ne peux pas ? »

Tu plaisantes ? Je le pense avec dépit chaque fois que je passe devant le rayon Diamants de la bijouterie.

Encore l’autre jour il y avait cette bague divinement belle…

« As-tu déjà pensé, je voudrais tellement mais je ne peux pas ? »

Je viens de te dire que oui.

« Au point de penser avec amertume et sincérité que la vie est injuste ? »

Non pas à ce point.

« Mais peut-être d’autres avant toi l’ont-elles pensé. Tu n’ignores pas qu’un certain nombre de femmes de ta famille ont choisi de rester non loin de toi. Notamment quand elles ont su que tu étais médium. Après leur décès.

Ce que tu décris peut arriver. C’est à toi de faire la part des choses et de comprendre également que certains de tes actes peuvent avoir de l’importance pour d’autres qui gravitent non loin.

C’est aussi un des aspects de la vie de passeur.

Tu n’as pas de revanche à prendre dans cette vie à ce niveau-là. S’il y avait un enjeu d’incarnation pour toi, je te le dirais franchement puisque tu t’interroges.

Tu sens que d’autres approuvent ta volonté de faire grandir ta collection de bijoux. Et tu sens que c’est à la fois intense et positif.

N’aie pas de crainte. Tu reçois aussi quelques informations. Il y a des choses qu’elles n’ont pas pu faire pour différentes raisons.

Aujourd’hui ces femmes t’observent et elles t’encouragent. Parce qu’elles sont soulagées quelque part de voir qu’elles ne se sont pas battues pour rien.

Tu comprendras cette phrase, avec un peu plus d’expérience et de recul.

Tu comprendras ce que c’est de savoir que l’on ne pourra pas tout en étant incapable de renoncer à un rêve. Tu comprendras ce que c’est de savoir que ce qui n’est pas pour soi peut être à la portée des autres.

Et tu comprendras ce que c’est que de trouver de l’espoir dans l’idée qu’arrivera un jour où son rêve sera réalisé.

Tu manques encore de maturité mais tu es encore bien jeune contrairement à ce que tu penses.

Tu comprendras tout cela. Et tu remercieras. »

Merci à toi.

Bonne journée à tous ;)


Le soleil revient toujours

Le soleil revient toujours 16113011181717181814673054

Bonjour à tous,

« Tu as froid en ce moment. », me dit Astaroth.

Oui, c’est malheureux ce temps, il pleut depuis deux jours et l’absence de soleil fait qu’il fait froid ! Vivement qu’il fasse beau à nouveau !

« 21° C s’apparente aux grands frimas pour vous autres. »

Exactement !

« Tu as pourtant connu des températures bien plus basses. »

C’était dans une vie précédente !

« En Martinique la chaleur revient toujours, tu le sais. »

C’est pourquoi j’espère qu’il fera beau demain. Ici du moment qu’il fait beau, il fait chaud. Mais s’il continue de pleuvoir il va continuer de faire froid, j’en ai marre du froid !

« Dit-elle dans son t-shirt. »

Mais regarde, j’ai des chaussettes.

« Tu ne mets pas ton peignoir ? »

Oh non, peut-être plus tard…

« Ce froid demeure donc supportable. »

Il reste dérangeant car inhabituel !!!

« Et à l’intérieur, est-ce qu’il fait froid également ? »

Non, ça va. En plus je sens les jumeaux. Ils sont revenus.

« Ils se manifestent, ce n’est pas pareil. Ils ne vont pas repartir. Ils peuvent faire en sorte que tu ne sentes pas leur présence.  

Tu n’es plus contrariée. »

Non, ça va mieux, j’ai digéré ma déception.

« Il y aura d’autres voyages. »

Oui.

« Dans des conditions différentes. »

Justement, mon frère me suggère de tenter un autotour.

« Pas toute seule. Tu t’épuises vite. Surtout en voyage puisque tu gères tes énergies aussi mal que les jeunes enfants. Il vaudrait mieux qu’un tiers conduise la plupart du temps.

Ton frère est sensible mais pas hypersensible. Il ne se laisse pas envahir par les énergies de chaque endroit qu’il visite. Toi tu ne sais pas éviter l’effet buvard.

Il vaut mieux que tu n’aies pas à conduire en plus. Tu t’épuiserais. »

Et si je demande à Elédahiel d’absorber ces énergies envahissantes ?

« Elle acceptera. Mais à ton retour de vacances elle te fera travailler. C’est un choix à faire. »

Lol.

« Tu vois, la vie est pleine de surprises, de bonnes et de moins bonnes surprises.

Ce qui importe c’est que tu sois consciente que toutes les périodes difficiles s’achèvent un jour avec l’ouverture d’esprit qui permet d’accueillir comme il se doit les surprises qui peuvent s’avérer bonnes.

Il arrive que le froid de l’hiver fasse craindre un printemps tardif alors qu’au final, c’est l’été qui arrive plus tôt que prévu.

Mais pour éviter un changement brutal et mal vécu, il faut que vous soyez prêts à accepter l’idée que l’hiver s’achèvera aussi. Quand bien même il n’y aurait encore que de la neige autour de vous.

Quand bien même les rayons du soleil seraient encore timides.

Le soleil revient toujours en Martinique, le soleil revient toujours de toute manière.

Celui qui a la foi comprends ce que signifie, attends. »

Merci Astaroth.

Bonne journée à tous ;)  

 


Et rire et rire et rire

Et rire et rire et rire dans Amour physique 16112912123817181814669101

Bonjour à tous,

« Alors ma douce enfant, tu as toujours envie de rire ? », me demande Elédahiel.

Je suis morte de rire oui, ah la la…

« Donc tu as finalement rêvé que tu acceptais le cookie tout chocolat. »

Oui. J’ai compris Elédahiel. Je crois que je ris parce que cette réaction me ressemble et en même temps elle est tellement excessive. Heureusement qu’on peut tout réparer.

« Qu’est-ce que tu as compris ? Dans ton cœur pas avec ta tête ? »

J’étais tellement blessée que j’ai choisi à l’issue de ma dernière vie de renoncer totalement à l’amour. C’est malin…

Je préfère continuer de rire. Dans un film j’aurais trouvé un tel scénario tellement mauvais !

« Mais finalement tu as changé d’avis puisque tu as accepté le cookie. Tu comprends maintenant pourquoi tu avais envie de chocolat ces derniers temps ? »

Oui. Je comprends. Je le crois pas…

« Tu sais, il y a souvent deux réactions possibles et la majorité des gens choisissent l’autre. Ils préfèrent enchainer les relations bancales pour se conforter dans l’idée que l’amour ne vaut pas la peine d’être vécu sous sa forme sentimentale.

Toi tu as un tempérament très entier. Tu n’as donc pas fait ce choix-là.

Seulement tu t’es donnée le temps et les moyens de réaliser ton erreur. Tu peux rire. Il n’y a rien de grave après tout.

Tout ce qui doit arriver arrive toujours. »

Merci Elédahiel.

Bonne journée à tous ;)  

Articles plus anciens

Une cicatrice sur le visage

Messages et apparitions |
Jésus-Christ sauve |
J'aimerais devenir musulmane |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | SALAFYA
| Le Blog de la Médit'
| For This Cause