Ni Ombre ni Lumière

Ni Ombre ni Lumière dans Annonces dscn0166 

Bonjour à tous,

Je m’appelle Sylvie et je vous souhaite la bienvenue sur ce blog.

Il n’est plus actualisé désormais, j’ai fait le choix de me consacrer à d’autres projets et il n’est donc plus accessible qu’en lecture seule.

Je vous souhaite tout de même d’y trouver ce que vous êtes venus chercher. 

Une dernière chose, j’ai pu constater avec peine que mes écrits étaient parfois repris ici et là sans que mention soit faite de la copie. Merci à vous tous de respecter à la fois mon travail et la personne que je suis en ne vous appropriant pas ce qui ne vous appartient pas.

J’accepte que mes textes soient repris, TOUTEFOIS je vous demande en échange de mettre un lien vers la page d’origine et de mentionner l’emprunt.

Merci de votre compréhension.

Bonne lecture et belle route à vous. 

Articles récents

Joie !

Joie ! dans Energies 16012903254617181813932761

Bonjour à tous,

Il fait beau, il fait chaud et c’est le weekend du carnaval !

Je me doute que vous ne fêtez pas tous ce grand moment de liesse (que tout le monde n’apprécie pas mais chacun ses goûts) alors je vous propose un petit exercice-jeu tout simple. 

Fermez les yeux et plongez-vous comme vous le voudrez dans des énergies de joie.

Quand vous y serez, sentez que ces énergies entrent en vous et se déplacent dans votre corps, jusqu’à atteindre votre coeur.

Je vous assure que vous aller aimer la sensation.

Bonne journée à tous !


Crée ton parfum

Crée ton parfum dans Energies 16012903161417181813932754

Bonjour à tous,

« Et si tu devais créer ton propre jeu de cartes ? », me demande Elémiah.

Aujourd’hui ? Ce serait vraiment juste un jeu pour moi alors. Mais bon, je n’y suis jamais parvenue.

« Tu pourrais y songer. Tu n’as qu’à utiliser tes jolies photos de paysage. »

Ce serait un jeu basé sur les énergies. Je vais voir, ça pourrait être sympa à faire.

« En marge du blog de cuisine. Et de ce blog-ci. »

Lol, il est vrai que je recherchais une occupation supplémentaire !

« Quelle est la plus jolie couleur de vernis à ongle ? »

Le rouge foncé.

« Qu’est-ce qui est pire que ressembler à tout le monde ? »

Ne pas se ressembler.

« Qu’es-ce que la féminité ? »

Se ressembler en portant son propre rouge foncé à sa manière.

Il te faudrait des mois pour créer un jeu de cartes cohérents qui te correspondent. Paradoxalement, il te faudrait nettement moins de temps pour en créer pour des tiers.

Mais tu saurais le faire. Comme ces personnes qui créent des parfums pour autrui.

Parce que tu sais lire les énergies d’autrui. 

Aujourd’hui je vais te demander de créer ton parfum. Mais pas en cinq minutes. Prends le temps de sentir chaque énergie dont tu pourrais avoir besoin.

Essaye, prends ton temps. Commence par les énergies nouvelles qui viennent à toi et s’imposeront complètement d’ici quelques temps.

Des énergies roses qui s’accorderont parfaitement à ton rouge foncé. Ma belle Sylvie.

Passe une belle journée, tu comprendras ce message. Ou tes lecteurs comprendront avant toi. Ce n’est pas impossible. »

Lol, merci Elémiah.

Bonne journée à tous ;)  


Nems à la morue – sans lait ni gluten

Nems à la morue - sans lait ni gluten dans Alimentation 16020401143917181813945933

Bonjour à tous,

Certains soirs, je sens que l’envie de me casser la tête d’une manière ou d’une autre est loin, mais à des kilomètres, de moi. Le soir où j’ai créé cette recette était un de ces soirs.

Pour une mystérieuse raison, en mode feignasse je suis super efficace. Surtout si en plus je suis affamée.

Habitant la Martinique, je n’ai aucune difficulté à trouver l’ingrédient principal de ce plat à savoir, la souskay de morue. Rassurez-vous toutefois si vous découvrez là un mot nouveau. Un émietté de morue assaisonné à votre goût fera très bien l’affaire. 

Quoiqu’il en soit, c’était vraiment délicieux et donc je partage cette recette avec vous. Je précise que j’ai utilisé la version pimentée de la souskay de morue, sur un de mes fichus coups de tête. Et que dans toute mon innocence, j’ai oublié qu’il ne fallait pas manger presque brûlant un plat pimenté.

Je m’en souviendrai ceci dit, oui, je m’en souviendrai. Bref, voici la liste des ingrédients :

- souskay ou émietté de morue assaisonné (ne faites pas comme ces personnes qui oublient même de dessaler la morue et qui s’étonnent ensuite du goût de leur plat)

- Mélange choux et carottes ou alors si vous êtes plus courageux que moi du choux et de la carotte que vous prendrez le temps de râper

- des galettes de riz (le nombre est fonction du nombre de nems désirés) 

- moutarde, huile, sel et poivre

- de la salade verte en accompagnement

Assaisonnez le mélange choux-carottes avec la moutarde, le sel et le poivre. Ajoutez si vous le souhaitez un filet d’huile, j’ai utilisé de l’huile de colza. J’utilise toujours de l’huile de colza.

Préparez vos feuilles de riz en les plongeant dans de l’eau froide avant de les étaler sur un chiffon propre. 

Divisez mentalement la feuille de riez en tiers. A l’aide d’une cuillère et d’une fourchette déposez le mélange de légumes au niveau du premier tiers et ajoutez la morue par-dessus.

Rabattez le bas de la feuille sur la préparation en serrant bien puis rabattez les côtés un par un avant d’enrouler le petit paquet ainsi formé sur lui-même.

Mettez dans l’huile bouillante jusqu’à ce que ce soit doré et recommencez !

Bon appétit ;)


Tout ce que tu es

Tout ce que tu es dans Messages 16012902463417181813932707

Et quand tu souris, souviens-toi,

Tout ce que tu es rayonne autour de toi,

Comme mon amour rayonne au travers toi. 


Et toutes les autres fois

Et toutes les autres fois 16012902392617181813932702

Bonjour à tous,

« Cette femme qui s’est cassée une jambe une semaine avant son départ en croisière n’a pas eu de chance. »

C’est le moins qu’on puisse dire, Ariel.

« La voilà immobilisée pour un moment. »

C’est sûr.

« Ta cheville ne t’avait immobilisée que quelques jours. »

Ca va mieux.

« Elle reste fragile alors que tes bilans sanguins sont bons. Impeccables à dit le médecin. »

Peut-être que ce n’est pas le moment pour moi de m’agiter. Mais je n’ai plus mal quand je marche.

« Cela fait un mois que ta tante est décédée. Tu arrives à penser à elle avec le sourire. Tu revois son sourire. Une page s’est tournée ? »

Pas encore totalement mais c’est en bonne voie. J’ai décidé que je participerai cette année encore à la marche contre le cancer et cette fois, j’allumerai un cierge pour elle. Et pour le chien aussi. 

« Tu vas acheter les baskets bleues ? »

J’ai bien envie. Mais ce mois-ci je mets des sous de côté. En prévision du contrôle technique de la voiture.

« Une paire flashy, comme tes baskets roses. »

Je les aime bien, elles sont sympa.

« Il y en a des jaunes aussi. Ou orangées. »

J’aime bien les modèles orangées. 

« Tu as déjà des sous de côté non ? »

C’est le budget de la première croisière. C’est pour pouvoir passer de bons moments !

« Et pour la seconde ? »

Je vais faire le nécessaire dès mon retour de vacances. J’y songe déjà.

« Tu es toujours aussi organisée. »

Il faut un peu de préparation pour pouvoir faire face à beaucoup d’improvisation, c’est ce que je retiens de mes précédents voyages !

« Ainsi quand sur un coup de tête tu décides de déjeuner dans un restaurant local au lieu de retourner sur le bateau, tu peux le faire. Ou quand tu choisis de céder à la tentation d’un sac qui même à- 40% coûte 300 €, tu peux le faire aussi. »

Voilà, tu as tout compris.

« En réalité tu sais très bien comment lâcher prise. Pourquoi tu ne le fais pas tous les jours ? »

J’ai peur du lendemain.

« Très bien. Tu as peur d’être rattrapé par la fatalité si tu ne fais pas ce qu’il faut ? »

Oui, c’est exactement ça.

« Bon, va te promener tranquillement. Sens le soleil sur ta peau nue, joue dans les vaguelettes en bord de mer. Oublie le lendemain. Tu apprendras petit à petit. Ma douce Sylvie.

Parfois, il n’est pas utile de courir ou de tout prévoir. C’est même ce qui  aggrave de petits maux bénins.

Toutes les autres fois que tu auras mal à la cheville, pense à te détendre. »

Merci à toi.

Bonne journée à tous ;)

 


Chemin de traverse

Chemin de traverse 16012901494017181813932690

Bonjour à tous,

Elémiah, je n’arrive pas à voir quoi que ce soit quand je regarde droit devant moi.

« Et que veux-tu voir ? »

J’ai fait un drôle de rêve…

« As-tu aimé The danish girl ? »

Oui, c’était intéressant. Et triste.

« Parfois vous savez ce qu’il y a tout droit. Et vous êtes obligés d’y aller même en sachant qu’il n’y a que souffrance matérielle devant vous parce que le bien-être intérieur passe par ce sacrifice.

Je sais que tu comprends la notion de sacrifice. Seulement il arrive un moment où ce sacrifice n’est plus nécessaire.

Le prix déjà payé vous a quasiment ruiné mais, vous vous sentez bien à l’intérieur. Si bien que vous vous sentez la force de faire ce qu’il faut pour vous remettre sur les bons rails matériels.

Les gens te demandent pourquoi tu ne cherches pas simplement quelqu’un. Mais tu ne peux pas, tu sais que cela ne suffira pas.

Tu as rêvé que l’on te donnait des chips abîmées. Et que l’on empiétait sur ton espace réservé. Une page s’est tournée et tu peines à le voir.

Tu l’as senti mais tu doutes quand même, petite Sylvie.

Tout droit tu ne vois rien toutefois tu peux voir tout un monde d’un côté et de l’autre de la route. La route qui s’achève.

Les médecins te demandent de faire un enfant. Peut-être qu’il va être temps. Il ou elle pourra jouer avec ton neveu, comme tu le souhaites. Comme tu jouais avec ta sœur quand vous étiez enfants.  

Tu vois cela loin n’est-ce pas ? C’est normal. 

C’est drôle, tu penses à bien d’autres choses actuellement qu’à te mettre en couple par exemple. Tu as eu ces petits ennuis de santé passagers dont tu n’as pas souhaité parler ici, tu as eu des ajustements personnels à effectuer sur différents points…

Tu composes avec pas mal d’éléments que tu ne peux pas maitriser. Et tu as choisi de gérer cela en douceur manifestement. Sans éclat.

Mais dans la bonne humeur.

Nous t’avions dit que le bien-être n’est pas lié aux circonstances extérieures. C’est difficile pour vous de le concevoir, mais aujourd’hui tu sais que cela est vrai. Les gens croient que tu as quelqu’un dans ta vie qui te rend heureuse.

Cela te fait rire, tu ne vois pas en réalité combien cela est triste. Les chips abimées sont liées à cela. Autour de toi, personne d’autre n’a évolué avec toi.

Tu es seule. C’est pourquoi tu reçois des messages ambivalents. Tu te demandes ce que tu dois faire ?

Tant que tu ne nous le demandes pas. Qu’as-tu envie de faire ? »

Je veux m’inscrire dans ce club de randonnée, je ne l’ai toujours pas fait !

« J’aime ta réponse. Petite Sylvie. Sur un chemin de traverse. Mais avec cette cheville encore un peu fragile, pas de randonnée ma douce enfant. Attends.

C’est une belle période tu ne trouves pas ? Et le mieux, c’est que la réalité peut changer du jour au lendemain à de tels moments. Tu verras. »

Lol, merci Elémiah.

Bonne journée à tous ;)  


Jamais trop tard

Jamais trop tard dans Anges 16012811232417181813931961

Bonjour à tous,

« Je vais te raconter une histoire ma douce enfant. Un jour une petite fille s’est égarée dans la nuit alors un ange est apparu à ses côtés et lui a souri.

Elle a senti l’amour qu’il éprouvait déjà pour elle et surprise, elle lui a demandé s’ils se connaissaient. Te souviens-tu de ce que l’ange a répondu ? »

Oui, il a répondu non mais j’aimerais bien.

« Oui ma douce enfant. Et maintenant, peux-tu dire que tu sais qui tu es et que tu comprends son amour ? »

Oui.

« Tu te souviens de ce rêve, n’est-ce pas ? »

Je me souviens de ton regard. Je ne savais pas encore qui tu étais. Je ne te croise plus dans mes rêves, pourquoi ?

« Je suis toujours près de toi, je serai toujours près de toi. Mais tes rêves sont agréables depuis quelques temps, n’est-ce pas ? »

Oui, je les aime bien lol. 

« Tu as 35 ans maintenant. Je t’ai vu renoncer à beaucoup de choses et décaler nombre de projets. Et en accueillir d’autres, en mener certains à terme.

Je t’ai vu apprendre l’amour, la volonté et le choix. Successivement.

Je te regarde te rendre au travail avec un sourire sincère alors que je sais que tu t’ennuies intellectuellement. Tu voudrais un travail plus créatif.

Je te regarde apprécier enfin de prendre le temps de vivre, à ta façon et à ton rythme.

Je t’ai vu prendre des coups et ne pas pouvoir les rendre. Je t’ai vu te relever avec des bleus au ventre. Et marcher malgré ces mêmes bleus.

Je t’ai vu trouver le calme et la paix en toi, changer d’état d’esprit. Alors qu’autour de toi, en riant tu admets que tu changerais bien plusieurs choses si tu disposais d’une baguette magique.

Je sais quelles craintes il y a dans ton magnifique cœur. Je sais que la plupart ne sont pas fondées mais tu as le temps de le comprendre.

Je suis venu te parler des projets auxquels tu tiens actuellement. Je suis venu te dire que parfois, il est bon de rester fidèle à soi tout en étant conscient du fait, que cela peut permettre de s’ouvrir aux autres.

Petite Sylvie.

Je reviendrai te voir, quand certaines craintes auront disparues. Je te regarderai rire et tu te souviendras que nous te disions, il n’est jamais trop tard. »

Merci Lauviah.

Bonne journée à tous ;)  


Ces quelques fleurs…

Ces quelques fleurs... dans Vie magique 16012404135917181813919084

Bonjour à tous,

Je vous propose un jeu en cette belle journée dominicale.

Vous allez recevoir un bouquet de fleurs. L’une de ces fleurs est rose et sent le jasmin. Une autre est bleue et sent la violette. Une troisième est blanche et sent la menthe poivrée.

Une quatrième est jaune et sent la citronnelle.

Libre à vous d’imaginer les autres ou de laisser venir.

Mais, quel est le parfum dominant ?

Bonne journée à tous ;)

 


Ton sourire

Ton sourire dans Mes poèmes 16012404060417181813919083

Un jour moins ordinaire j’ai senti ton sourire et le monde s’est ouvert,

Soudain,

Sous un ciel éclairci par la lumière du soleil de midi.

Plus de pluie, de grisaille, depuis que ton sourire m’accompagne,

Je n’ai plus vu la nuit.  

 

Articles plus anciens

Laisser une porte ouverte

Messages et apparitions |
Jésus-Christ sauve |
J'aimerais devenir musulmane |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | SALAFYA
| Le Blog de la Médit'
| For This Cause