Ni Ombre ni Lumière

Ni Ombre ni Lumière dans Annonces dscn0166 

Bonjour à tous,

Je m’appelle Sylvie et je vous souhaite la bienvenue sur ce blog.

Je vous invite à passer un moment avec moi ou si vous recherchez des pistes d’information, je souhaite que vous puissiez les trouver.

Dans tous les cas, j’espère que votre visite sera agréable.

J’ai conscience que tout le monde ne vit pas sa spiritualité de la même manière que moi mais, je ne partage que mon expérience.

Une dernière chose, j’ai pu constater avec peine que mes écrits étaient parfois repris ici et là sans que mention soit faite de la copie. Merci à vous tous de respecter à la fois mon travail et la personne que je suis en ne vous appropriant pas ce qui ne vous appartient pas.

J’accepte que mes textes soient repris, TOUTEFOIS je vous demande en échange de mettre un lien vers la page d’origine et de mentionner l’emprunt.

Merci de votre compréhension.

Bonne lecture et belle route à vous. 

Articles récents

La beauté d’un ciel bleu

La beauté d'un ciel bleu 16052203184317181814245898

Bonjour à tous,

« Clair et dégagé, tel est le ciel ce matin. L’apprécies-tu ? », me demande Elédahiel.

Oui, c’est mon temps préféré.

« La beauté d’un ciel bleu vous échappe fréquemment pourtant, il faut peu de choses en réalité pour mettre le cœur en joie. Les biscuits à la liqueur d’orange étaient bons ? »

Je vais en refaire !

« Il faudra racheter de la liqueur également. »

Oui, le flacon est quasiment vide en effet…

« Tu n’achètes pas souvent de l’alcool. Sais-tu combien coûte une bouteille de liqueur ? »

Non, je verrai bien.

« Sais-tu combien coûte le whisky, le vin, la bière ? »

Tu sais bien que je ne bois pas. Je n’achète que du rhum pour les gâteaux. Une fois tous les…

J’entends tout le monde me dire que l’alcool est cher. Mais dans la mesure où les gens achètent quand même, je me dis que cela reste abordable.

« As-tu fait de beaux rêves dernièrement ? »

Ceux dont je me suis rappelée étaient sympas. Pour les tous derniers. Les premiers étaient moins sympas. Quand j’étais sur le bateau, je faisais de drôles de rêves. Je n’ai pas du tout aimé celui avec les vampires. Qui s’en prenaient à moi. Au moins c’était explicite.

Depuis que je suis rentrée à la maison, mes rêves ne correspondent plus à ma réalité quotidienne. Ils m’ont emmenée ailleurs.

« Sais-tu pourquoi ce genre de phénomène se produit ? Pourquoi certains rêves n’évoquent pas votre réalité ? »

En fait ils évoquent une réalité plus large que celle à laquelle on prête attention. Ou que l’on peut voir.

Si je n’étais pas médium, certains messages me passeraient par-dessus la tête. Mais je suis médium et je continue de recevoir des messages clairs et précis à mon réveil. 

« Beaucoup de personnes même dans ton entourage, connaissent parfaitement le prix des différents alcools. Le goût également. Il y a peu de gens qui n’apprécient pas l’amer au point de n’apprécier aucun alcool. »

Les gens me disent, mais goûte c’est sucré ! Je goûte et je sens toujours l’amertume. Quand je dis que je n’aime pas les endives pour cette raison, je ne choque jamais personne. Mais quand je dis que c’est pour cela que je n’aime pas l’alcool, je constate que j’énerve tout le monde.

« Tu as bien fait de ne pas goûter le spritz aperol de l’avis général. Par contre, tu as choqué quelques personnes sur le bateau en refusant de boire ta caipirinha. »

J’ai pris la peine de payer un forfait boisson. Si j’avais eu envie de commander toute la carte pour ne boire qu’une gorgée de chaque verre, j’avais le droit de le faire. En plus la caipirinha est aussi infecte (pour moi) que le mojito. J’ai goûté, je n’ai pas aimé.

Dis-moi pourquoi les gens s’énervent, je ne comprends pas ? 

« Parce que les gens ne boivent pas que pour le goût. Il n’y a que le jus qui soit totalement sucré. Rien que le jus. »

Je sais. Ce sont les autres qui ne le sentent pas. Ils disent, mais telle chose est sucrée. C’est comme le café. Je n’aime pas le café parce que c’est amer.

« Tu buvais des Monaco quand tu étais étudiante. »

Oui, avec peu de bière et beaucoup de limonade et de sirop. J’ai commandé un tango sur le bateau car il y avait des bières sans gluten. Mais sans la limonade, c’était toujours trop amer. Et je n’aimais pas cette serveuse, je n’ai pas voulu passer une autre commande.

« Celle qui était désagréable sans raison avec les gens de ton groupe ? »

Oui. Alors qu’elle était tout à fait charmante avec d’autres personnes. Quel était le problème exactement ? Je n’ai vu cette femme sourire que lorsqu’elle s’adressait à d’autres qu’à nous. Même dire bonjour semblait compliquer.

« C’est difficile de te faire parler par moments, tu t’en rends compte ? »

Pourquoi tu dis ça ?

« Je sais que tu as été blessée par l’attitude de cette serveuse qui a priori n’avait aucune raison de se montrer toujours si désagréable. Tu ne lui as rien fait. Ni les autres membres de ton groupe. Tu n’as eu aucun mal à sympathiser avec d’autres, mais elle s’est toujours montrée très fermée.

Tu as été choquée aussi la fois ou alors que tu discutais avec un barman très gentil, un client énervé a fait preuve d’une réelle grossièreté envers lui. Et bien sûr, le barman ne pouvait pas se permettre de lui répondre. »

Ce jour-là j’aurais préféré ne pas comprendre l’anglais. 

« Bon, la dame du spa était en revanche adorable. »

Très, très gentille. Et toujours agréable.

« D’où venait-elle ? »

De Roumanie. Elle parlait couramment plusieurs langues. Comme beaucoup d’autres, une bonne partie du personnel est polyglotte.

« Et comment s’appelait la jeune fille qui appréciait le même jacuzzi que toi ? »

Je ne lui ai jamais demandé !

« Il n’y a que toi qu’elle a fini par tolérer près d’elle. »

Elle voulait rester seule je crois. Elle saluait à peine d’un geste de la tête ceux qui entraient dans le même bain qu’elle mais elle restait longtemps. Comme moi lol. Moi je restais longtemps au spa mais elle, elle se baignait longtemps. Au bout de quelques jours elle me souriait quand elle me voyait. La dernière fois que je l’ai vue elle m’a dit au revoir. Ou plutôt ciao. Elle était peut-être Italienne. Je n’ai jamais vu ses proches. Je ne pense pas qu’elle voyageait seule pourtant…

« Elle ne laissait aucun homme s’approcher. »

J’ai vu…

« Son attitude fait que beaucoup de personnes la laissaient tranquille. »

Moi elle ne me dérangeait pas, elle restait au calme, dans son coin, il y a pire comme partenaire de spa. C’est un lieu de détente. Ceci dit, je suis sure qu’en réalité elle était gentille. Sinon même à moi elle n’aurait jamais souri.

Non, je pense qu’elle voulait être au calme quand elle était au spa. Je vais te dire, je préférais de loin cette fille à la serveuse désagréable. 

« D’autres pensaient peut-être qu’elle était froide et ils ne comprenaient pas son attitude. »

Oui c’est vrai. 

« Parfois vous pouvez être blessés par des erreurs d’interprétation. »

Tout à fait !

« Mais d’autres fois, vous savez que vous voyez juste et alors, il n’y a pas de raison de rester blessé. Si quelqu’un ne t’aime pas sans raison valable, laisse-le à ce qu’il est. Et reste sur ton nuage rose. Nous t’avons déjà dit de toujours rester dessus. »

Oui je sais… 

« Il n’y a rien d’intéressant à terre. Reste sur le nuage rose. Car au-dessus le ciel est toujours bleu. »

Merci Elédahiel.

Bonne journée à tous ;)


Produits transformés

Produits transformés 16052106511317181814243837

Bonjour à tous,

« Le ciel est bien gris aujourd’hui. », me dit Elédahiel.

Le soleil est dans mon cœur.

« Et le désordre est dans ta chambre. »

J’étais sur le point de ranger !

« Tu sembles avoir du mal à retrouver la forme, pourquoi ? »

Je ne sais pas, je ne comprends pas. Je me suis bien reposée en revenant de la croisière. Je devrais être en forme.

« As-tu bien mangé là-bas, tous les jours ? »

Tu sais bien que non. Sur le bateau les produits sans gluten contiennent tous du maïs. C’est ce qui me pose régulièrement problème en vérité. C’est très compliqué d’être à la fois intolérante au gluten, lactose, maïs et soja. Les produits de substitution contiennent très souvent du maïs et du soja. Tout à l’heure je regardais les produits sans gluten au magasin, rien de ce qui me plaisait ne m’était accessible. Parce que quand il n’y avait ni maïs ni soja, il y avait du lactose ! 

« Tu ne veux pas essayer le pain de campagne ? »

Je refuse de payer 7,80 € pour du pain. En plus je n’ai jamais aimé le pain de campagne.

« Et dans l’avion ? »

Tu sais bien, j’ai renvoyé le plateau-repas au retour. Le plat principal contenait du boulghour.  Et pour le goûter j’ai tout donné à mes voisins, je n’ai gardé que le jus d’orange. A l’aller, il a fallu que le riz soit cuisiné avec de la crème.

Même dans les salades il y a toujours des croûtons ou un fromage que je ne vais pas digérer. Et il m’a été impossible de choisir un repas à la réservation dans les deux cas. J’aurais payé pour choisir. Je n’ai pas pu.

« Camille t’avait donné des biscuits pour le retour. »

Oui, ils m’ont bien servi. Mais dis-moi, pourquoi est-ce que je ne digère plus les chips ? Parce que c’est pratique et il y en a plein partout.

« Posons-nous une minute. C’est très difficile pour toi de voyager. Et cela l’est encore plus lorsque tu es entourée de personnes peu conciliantes. Il n’y avait pas que des Camille sur le bateau avec toi. »

C’est sûr… 

« Qu’est-ce qui se passe avec le chocolat ? »

Je ne sais pas, je ne comprends pas. Et en fait je n’ai pas envie de comprendre.

« D’accord. Tu sembles très mal digérer les produits transformés, d’une manière générale. Et en ce moment, tu n’es pas en forme. Essaye de rester sur ce que tu digères bien, le plus possible. »

C’est ce que je fais.

« Non, évite les fritures. Et les aliments que tu manges de mauvaise grâce parce qu’ils sont bons pour la santé ou parce que c’est tout ce que ta mère a préparé. Mange ce que tu aimes. Mais que tu digères bien. Ne va pas au fast-food sous prétexte que de toute façon, tes intestins sont déjà dérangés.

Le gâteau à la liqueur d’orange était bon ? »

A ma grande surprise il était délicieux. Je devais mettre du rhum puis j’ai changé d’avis à la dernière minute…

« Change la recette, fais des biscuits. Essaye. »

Merci Elédahiel.

Bonne journée à tous ;)  

 


Tabou

Tabou 16052603490517181814256070

Bonjour à tous,

« Tu hésites à partir en vacances ? », me demande Elédahiel.

Au départ je ne comptais pas m’arrêter en juillet-août. 

« Fais comme d’habitude, utilise une de tes primes. »

Lol ! D’une part, je n’en ai pas 150…

« Quel est le souci ? C’est la période des primes pour toi, profites-en pour le petit séjour shopping à Miami. »

Tu me fais rire ! Et avec quoi je pars en septembre ?

« Tu t’es battue pour cette prime qui arrive. Tes collègues et toi avez dû faire grève. Tu t’en souviens ? La direction vous a félicités pour les résultats mais ne voulaient pas vous accorder une prime en conséquence.

Vous vous êtes battus, pourquoi dois-je te le rappeler ? Va t’amuser, inscris-toi au séjour shopping. Septembre, c’est loin. Tu prendras une semaine pour rester à la maison et tu partiras en vacances au mois de novembre. Les billets vers Paris seront peu chers, tu pourras partir en classe affaire et ensuite aller visiter un pays d’Asie. »

Une façon de me dire, inutile d’attendre le black friday.

« Nous savons que tu n’iras pas. Des hôtels hors de prix, des billets d’avion gonflés pour l’occasion, ne tombe pas dans ce piège à touristes. Si tu vas à Miami en juillet tu trouveras plein de vêtements et de chaussures d’été qui seront parfaits en Martinique. Sans le prix spécial black friday des hôtels.

En plus, tu t’es battue pour avoir cet argent. »

Je sais.

« Parle-moi. »

Je ne peux pas aller faire du shopping à Miami.

« Pourquoi ? »

Parce qu’il y a trop de personnes dans ma famille qui sont justes en ce moment. Ca me fait bizarre…

« Tu as eu des problèmes d’argent toi aussi par le passé. »

Un passé pas si lointain. C’est aujourd’hui que ça va mieux lol !

« Qu’est-ce que les gens te disaient ? Qu’est-ce que tu as toujours entendu ? »

Que c’était à moi de me bouger, de me débrouiller.

« Et aujourd’hui que ça va un peu mieux, à qui dois-tu cette amélioration ? »

A moi.

« A toi. Les conseilleurs ne sont pas les payeurs aiment te répéter ta mère. Quand tu ne pouvais rien t’offrir du tout, on te disait de te débrouiller, de te bouger.

C’est ce que tu as fait. C’est ce qui fait que ta situation s’est améliorée.

Ne regarde pas sur le côté. Tu vas aller à l’agence de voyage et programmer ton séjour shopping. Ceux qui t’envient auront de la chance, tant qu’il y a de l’envie, il est possible de mobiliser la volonté de sortir de sa situation déplaisante.

Comme tu as su le faire.

Tu ne peux pas vivre à la place des autres. Chacun doit se prendre en mains. Tu te souviens de t’être énervée à cause de ce couple sur le bateau ? Pourquoi étais-tu énervée ? »

Ils n’ont pas voulu payer de forfait boissons ni de ticket mais il fallait que les autres leur commandent des consommations tout le temps. Je n’adhère pas. Je ne comprends même pas. C’est quand même bien facile !

« Tu as commandé des boissons à des amis. A leurs enfants. »

A des amis gênés qui étaient dans le besoin. Pas à des Sans-gêne qui se sont dits qu’ils allaient profiter des forfaits des autres. Pour moi aussi ce voyage avait un coût. C’était le cas pour toutes les personnes présentes. 

« Un couple que tu n’as jamais croisé au spa. »

C’était payant le spa. S’ils ne comptaient pas payer les boissons, je les imagine mal payant le spa.

« Toi tu avais un arrangement avec une amie. »

J’avais payé la fois d’avant, c’était son tour. Le forfait pour deux est plus avantageux.

« Toi tu sortais tous les jours, tu as fait les boutiques du bateau et tu étais accueillie avec du mousseux à la joaillerie. »

Je ne comprends toujours pas ce qui s’est passé dans ma tête…

Et le type qui me disait de venir prendre un verre après le repas. En plus d’autres m’ont suivie, je crois qu’ils nous aimaient bien à la joaillerie. 

« Qu’est-ce que tu préfères la bague ou la montre ? »

J’aime bien les deux. 

« En outre le restaurant était juste derrière. »

Ah ce n’est pas de chance d’avoir été affectée au restaurant de cet étage ! 

« Mais qui t’a donné l’argent pour faire toutes ces dépenses ? »

Personne, c’était le mien !

« Exactement, c’était le tien. Celui que tu as gagné en travaillant. Chacun fait ses choix. Il y avait une bijouterie et une joaillerie. On vendait des objets d’une valeur moins importante à la bijouterie. Tu te souviens ? »

Je me souviens, c’était là que j’étais censée faire des achats au départ. La joaillerie, j’y serais passée en coup de vent une fois ou deux. Ce restaurant était vraiment mal situé !

« Et la vendeuse de la bijouterie de Mykonos était trop souriante ? »

Ce n’est même pas moi qui voulais voir une bague au départ. Mais quand la vendeuse a vu que l’une de nous deux était intéressée mais hésitait, elle s’est dit, je vais leur faire un prix de groupe. Et du coup elle s’est mise à me montrer des bagues aussi.

Il se trouve que je cherchais justement une petite bague en or toute simple. J’ai sauté sur l’occasion. On l’a fait toutes les deux en fait.

« A ce moment-là tu avais dit, plus de dépense. »

Et j’ai trouvé le moyen d’aller acheter du maquillage ensuite. Mais J’ADORE les palettes de fards à paupière et justement je voulais du bleu…

« Ensuite tu as acheté ce pendentif à Athènes, payé un taxi toute seule pour deux heures de promenade. »

Les autres avaient dit qu’ils n’aimaient pas Athènes ! Ensuite ils m’ont dit, ah j’aurais bien pris le taxi avec toi, on aurait partagé…

« Et que penses-tu des chaussures que tu as acheté ce midi ? »

Que te dire, elles sont belles.

« Et chères. »

Oui. Ce n’est pas grave. Je n’en achète pas tous les jours. Heureusement.

« Tu as réfléchi pour les Valentino ? »

Bien sûr. Elles sont trop chères ! Et puisque tu me demandes d’être honnête, je serais mal à l’aise de les porter devant certains.

« Ces personnes travaillent-elles à ta place ? »

Non.

« Sont-elles à ta place quand tu renonces à quelque chose qui t’aurait fait plaisir ? »

Non.

« Sont-ce celles qui te disaient de te bouger ? »

Oui.

« Alors, n’aie jamais honte d’avoir dépassé d’une manière ou d’une autre des tiers. Jamais. Est-ce qu’elles te plaisent ? »

Si je les achète adieu Miami. Leur prix équivaut pratiquement à mon budget shopping + repas + transport.

« Alors tu les achèteras avec la prime de septembre. Et tu partiras en vacances avec le 14ème mois. Tu ne devrais pas avoir ce type de tabou, tu vas te gâcher la vie.

Tu travailles, tu gagnes ta vie. Fais-toi plaisir. »

Merci à toi.

Bonne journée à tous ;)  

 


Occasion de profiter de la vie

Occasion de profiter de la vie 16052212221717181814244532

Bonjour à tous,

Bouh, je suis encore en train de programmer des vacances à l’arrache !!! Il faut que j’arrête de faire ça !

« Ce sera l’occasion pour toi de revoir Miami. Aujourd’hui que tu es adulte. Cet hôtel a l’air très confortable en outre, comme tu aimes. », me dit Elédahiel.

Lol ! Je n’ai pas encore signé, je me demande si je ne vais pas être un peu juste.

« Il y a des personnes célibataires qui partent en vacances avec un quart des sommes que tu dépenses. »

Moi j’aime les restaurants, les musées, le shopping…

« Les hôtels agréables avec piscine extérieure. »

Voilà.

« Et les chauffeurs de taxi qui te promènent dans toute la ville. »

Tu me connais trop bien.

« Chaque occasion de profiter de la vie est une occasion à saisir. Amuse-toi. »

Merci Elédahiel.

Bonne journée à tous ;)  

 


Ponte dei sospiri

Ponte dei sospiri dans Détente 16052105180817181814243507

Bonjour à tous,

Je vous propose quelques clichés de la Sérénissime aujourd’hui, en mettant en avant l’un de ses symboles les plus célèbres, le pont des soupirs (ponte dei sospiri) .

Contrairement à l’idée trop répandue, les soupirs ne font pas écho à l’aspect romantique de la ville.

Le pont des soupirs était un couloir qui menait aux cachots, dont vous pouvez également voir une photo ci-après.

Bonne journée à tous ;)

16052105221317181814243510 dans Détente

Cette photo-ci est ma préférée, j’étais sur une pirogue quand je l’ai prise et je cherchais un joli cliché pour toi Arc. C’est donc la photo que je te dédie. 

16052105265217181814243516

16052105295417181814243534

16052105340817181814243536

 


Équilibre ?

Équilibre ? 16052102534217181814243233

Bonjour à tous,

« Alors, tu as du mal à comprendre l’Équilibre inconditionnel, comme disent certains d’entre vous ? », me demande Haniel.

C’est-à-dire que cela ne me touche pas, ne me parle pas, ne m’est pas familier.

« Comment est ton univers astral ? »

Doux, calme, agréable, doré-blanc et empli d’énormément d’amour. Je m’y sens toujours bien. 

« Et comment sont les entités que tu croises ? »

Toujours très accueillantes même si elles ne dégagent pas toutes le même type d’énergies.

« Et comment est la Source pour toi, selon ta perception ? »

Amour, la Source est Amour. Oh ça y est je perçois autre chose, une sorte d’équanimité parfaite, comme si tout était juste…

« Tu n’arrives pas à te maintenir dans ces énergies-là je vois. »

Non, aide-moi, je vais perdre le fil, c’est trop difficile. Non c’est trop tard, je l’ai perdu. Et d’autres ont un astral qui part de cela en fait ?

« Oui. C’est ton univers astral par exemple qu’il leur serait difficile à atteindre. »

Moi tu vois, tout cela ne me choque pas.

« Depuis l’Ombre ou la Lumière il est toujours plus facile d’accepter les perceptions différentes. Or pour ceux qui sont reliés au Milieu, tout est juste. Partant de là l’appréhension de la notion même de différence devient un défi à relever. Là où tout est juste, il ne peut y avoir de différence.

Pour toi, tout ce qui est a sa place et doit être accepté. Pour ceux qui sont liés à l’Ombre, il faut apprendre à composer avec tout. Pour ceux qui sont liés au Milieu, tout doit trouver sa place. 

La difficulté est que se présente tôt la notion de différence comme un énorme défi à relever. Tout ne semble pas trouver sa place naturellement à la lumière de vos ego.

Tout cela ne te parle pas du tout, n’est-ce pas ? Je vois que tu fais un gros effort pour comprendre. Imagine trois cubes. Les trois doivent s’intégrer dans un nuancier bleu. Seulement l’un d’eux est violet. Et toi, tu dois l’intégrer dans un nuancier bleu. »

Ce n’est pas grave, le violet trouve sa place entre le bleu et le rouge. Il suffit de mettre le cube violet tout à la fin. Et de poursuivre avec des nuances de rouge.

« Eh bien, avec la vision basique du Milieu, avant l’éveil disons, le cube violet est un problème. Parce que violet ce n’est pas bleu et ce n’est donc pas juste. Et ce même s’il y a du bleu dans le violet.

Il va donc falloir trouver de quelle manière équilibrer et ce sera sûrement en le mettant de côté car ne convient pas.  Après l’éveil, il apparait que le nuancier de base n’est pas complet. Il n’existe pas que le bleu. Il y a du rouge mais également du vert. Et toutes les autres couleurs. Et on part finalement bien loin du violet qui s’avère n’avoir été qu’une clé. Celle qui permet d’aller vers le monde de l’Équilibre qui admet tout.

Là tu comprends mieux ? »

Oui.

« Toi tu aurais simplement continué sur des nuances de rouge. »

Voilà.

« Car le violet trouve sa place entre bleu et le rouge. Et c’est tout. »

Oui, c’est ça lol. 

« Ta vision, ta perception te conviennent. C’est parfait ainsi. Tout le monde ne perçoit pas de la même manière. Je sais que tu le comprends et l’acceptes. Tout le monde n’est pas aussi tolérant ceci dit. Il y a des personnes qui veulent que l’on accepte leur vision comme étant la bonne. Ces personnes sont souvent liées au Milieu. Parce qu’elles n’ont pas encore compris le principe de l’Équilibre juste.

Contrairement à ce que vous êtes une majorité à penser les personnes les plus ouvertes d’esprit à la base, sont liées à l’Ombre.

Mais peu importe, tout le monde peut accueillir autrui. »

Je suis bien d’accord, merci Haniel.

Bonne journée à tous ;)


Fais ce que tu veux

Fais ce que tu veux 16052004075017181814240479

Bonjour à tous,

Avant d’embarquer sur le beau bateau, nous avions atterri à Venise. Une ville surprenante, vivante, captivante et évidemment splendide. J’y retournerai volontiers, pour un séjour un peu plus long et si possible je descendrai dans un hôtel situé non loin de la piazza San Marco.

Même si je me souviendrai longtemps de deux choses qui m’ont semblé bien incongrues. La première ce sont les toilettes mixtes dans les lieux publics comme le palais des doges. La seconde c’est le fait qu’il faille payer pour la musique dans les cafés de la place Saint Marc et notamment au célèbre café Florian. D’autant que dans le second cas, on découvre la surprise sur la note.

Il m’a fallu du temps pour arriver à Venise. Après une nuit cauchemardesque passée dans cet avion sur lequel je ne vais pas m’étendre davantage et des heures à flâner dans les boutiques de l’aéroport en attendant le second avion, il s’était déjà écoulé 24h depuis que le voyage avait commencé quand nous sommes arrivés à destination.  

Le dépaysement s’est vite fait sentir. D’une part je ne parle pas l’italien et d’autre part, les paysages ne m’étaient pas familiers. Ce qui m’a immédiatement plu.

« Et tu as pu faire la connaissance de nouvelles personnes. », me dit Roéchel.

Aussi, oui.

« Qui ont apprécié Venise ? »

Tout le monde a apprécié Venise. Nous n’avions qu’un seul regret, ne pas avoir le temps de visiter Murano et Burano.

« Tu as eu le temps de faire et voir d’autre chose. Comme un tour en gondole. »

J’ai adoré.

« Tu as acheté ce que tu voulais également. »

En vacances j’aime me faire plaisir. Et je suis contente que mes parents aient apprécié le chat en verre de Murano et le masque en papier mâché. J’avais bien retenu ce qu’avait dit la guide. Pour le chat, j’ai un certificat qui prouve qu’il est en verre de Murano. Pour le masque, il a été fait à la main et en papier mâché ! 

« Une de tes amies ne rêvait que d’un sac. »

Elle a eu son sac. Elle a traversé la ville avec la guide pour le trouver lol.

« Tu ramènes toujours des cadeaux à toute la famille. »

C’est comme ça chez moi. Celui qui part ramène des cadeaux. Et je revenais avec une montre Gucci à mon poignet. Je ne pouvais pas offrir n’importe quoi à mes parents. Heureusement que je flashe toujours sur un tas de choses !

« Ils savent que tu as dépensé beaucoup d’argent. »

Oui, mais ils ne font pas de réflexion. Ils s’en fichent, ils savent que c’est mon argent. Je ne leur en demande jamais.

« Tu vas acheter les chaussures finalement ? »

Les Rockstuds ? Ce prix me donne envie de m’enfuir en courant.

« Que t’arrivera-t-il si tu fais cette dépense ? Honnêtement ? Qu’as-tu à payer qui nécessite que tu renonces à cet achat ? Cela fait un an que chaque fois que tu les vois tu penses, j’aimerais bien les acheter. »

Le modèle qui m’intéressait au départ n’est plus en vente.

« Tu es sure ? Aucun autre modèle ne te plait ? »

Bien sûr que si…

« Tu aimes les nouvelles déclinaisons ? »

J’adore !

« Que t’arrivera-t-il si tu fais cette dépense ? Surtout compte tenu du fait que tu ne souhaites pas partir en juillet aout. Pourquoi d’ailleurs ? Pourquoi ne souhaites-tu plus partir ? »

J’aurais l’impression de jeter l’argent par les fenêtres en mettant une telle somme dans des chaussures. Il est clair que je pourrais voyager plutôt avec.

« Donc tu pourrais partir ? »

Je pourrais oui. Il s’avère que les choses se combinent mieux que je ne le pensais et donc je pourrais partir oui.

« Que diraient tes parents ? »

 Tu as raison, profite. Mais avant ils auraient dit, et nous, tu ne nous amènes nulle part ! Mais ils l’auraient dit en riant.

« Que diraient tes collègues ? »

Je ne leur dirais pas.

« Tu n’as pas à te cacher. Il faut t’affirmer. Tu as le droit de vivre ta vie, nous te l’avons déjà dit. Je te le répète encore. Tu n’oses pas acheter les chaussures parce que tu as peur des réflexions. Mais de la même manière que tu as acheté ta montre sur un coup de tête, du moment que tu disposes de l’argent tu serais capable de les acheter.

Tu dois vivre pour toi, penser à ce qui te fait plaisir. Pars si tu veux partir. Achète les chaussures si tu les veux.

Fais ce que tu veux. »

Merci Roéchel.

Bonne journée à tous ;)  

 


Ciao, ciao, ciao, ciao arrivederci ! (air connu de ceux qui ont déjà fait une croisière MSC)

Ciao, ciao, ciao, ciao arrivederci ! (air connu de ceux qui ont déjà fait une croisière MSC) 16051604042017181814231348

Bonjour à tous,

La balade sur le bateau touche à sa fin, j’espère que cela vous aura donné envie de partir, pas forcément sur ce type d’embarcation mais au moins de vous évader quelques temps !

Cela me fait toujours un tel bien mentalement, je reviens avec de nouvelles batteries à ce niveau. Et je vois des tas de choses différemment autour de moi.

Ne serait-ce que pour cette raison, j’aimerais continuer à voyager.

En outre on apprend des choses, sur soi, sur ce qui nous entoure. C’est enrichissant à bien des points de vue. Par contre, si vous êtes comme moi et que le camping ne vous attire pas, soyez cohérents et prévoyez un budget à la hauteur de vos envies.

Cela aussi fait partie de l’expérience, je l’ai bien compris. Tout comme le fait de préparer les affaires dont on aura besoin etc…

C’est bien de s’occuper de soi et de le faire en s’impliquant vraiment. Je pense que c’est ainsi que l’on retire le plus de bénéfices car au final on est heureux de constater que l’on a su faire preuve de discernement, de bon sens, que l’on a su faire en sorte de se préparer de bons moments et un séjour agréable.

Bonne journée à tous ;)  


Exercice ou rencontre

Exercice ou rencontre dans Esprits Animaux 16051603455717181814231224

Bonjour à tous,

Aujourd’hui je vous propose un petit exercice de relaxation très simple. Si, si.

Installez-vous confortablement et visualisez un animal, celui de votre choix. Si d’aventure apparait un esprit animal (vous ne pourrez pas vous tromper, vous le sentirez) l’exercice s’achève pour vous. La rencontre en revanche vous conduira là ou vous devez aller avec cette entité. 

Si vous avez pu visualiser l’animal de votre choix, visualisez ensuite ou un parc ou une forêt.

Puis voyez de quelle manière l’animal trouve doucement sa place dans cet environnement.

Le but de cet exercice est de nous aider à élever nos propres énergies.

Bonne journée à tous ;)

Articles plus anciens

Projet créatif

Messages et apparitions |
Jésus-Christ sauve |
J'aimerais devenir musulmane |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | SALAFYA
| Le Blog de la Médit'
| For This Cause