Ni Ombre ni Lumière

Ni Ombre ni Lumière dans Annonces dscn0166 

Bonjour à tous,

Je m’appelle Sylvie et je vous souhaite la bienvenue sur ce blog.

Je vous invite à passer un moment avec moi ou si vous recherchez des pistes d’information, je souhaite que vous puissiez les trouver.

Dans tous les cas, j’espère que votre visite sera agréable.

J’ai conscience que tout le monde ne vit pas sa spiritualité de la même manière que moi mais, je ne partage que mon expérience.

Une dernière chose, j’ai pu constater avec peine que mes écrits étaient parfois repris ici et là sans que mention soit faite de la copie. Merci à vous tous de respecter à la fois mon travail et la personne que je suis en ne vous appropriant pas ce qui ne vous appartient pas.

J’accepte que mes textes soient repris, TOUTEFOIS je vous demande en échange de mettre un lien vers la page d’origine et de mentionner l’emprunt.

Merci de votre compréhension.

Bonne lecture et belle route à vous. 

Articles récents

Redevenue belle

Redevenue belle 16080912154117181814418834

Bonjour à tous,

« Alors ma douce enfant, ce matin tu te sens nettement mieux qu’hier soir ? », me fait remarquer Ariel.

Oui effectivement.

« On peut laisser de côté le maquillage ? »

Oui…

« Qu’est-ce qui n’allait pas hier soir ? »

Tout semblait lourd autour de moi et me rendait triste.

« Oui, ce type d’énergies peut se comprendre et s’évacuer à la vitesse de la lumière, pour reprendre une expression que tu connais bien.

Qu’est-ce qui a changé ? »

Je me suis rappelée que je m’aimais. Cela m’a permis de retrouver confiance en moi.

« Pourquoi cette confiance avait-elle disparu ? »

Parce qu’au lieu de regarder mes propres réalisations je me suis mise à regarder celles des autres. 

« Pourtant tu ne les regardais pas avec jalousie. »

Non, mais avec un peu d’envie au moins. Je me suis recentrée. Et j’ai rigolé.

C’est venu l’autre jour je pense, tandis que je me demandais pourquoi certains voulaient toujours m’inviter alors que je ne bois pas et que cela les dérange.

Ils me proposent toujours à boire. Une fois, deux fois, cinquante fois.

« Pourquoi acceptes-tu leurs invitations ? »

Parce qu’en fait je les aime bien, ils sont sympa. Et une partie commence à comprendre que je ne bois pas.

Mais les autres me critiquent quand je refuse leur verre. Je n’aime pas cela.

« Qu’as-tu compris ? »

Que chacun suit la route qui l’intéresse.

« Et la tienne est redevenue belle. »

Voilà, c’est ça.

« Tu vois, ce qui te convient, te convient. Peu importe que personne d’autre le sache. Toi, tu dois savoir ce que tu veux et ce que tu peux accepter car te convient ou pas. »

Merci Ariel.

Bonne journée à tous ;)  


Toujours parfait

Toujours parfait 16080904513617181814418634

Bonjour à tous,

Il fait une chaleur démentielle à l’instant où je vous parle, même pour les Antilles. Et ce ventilateur stupide ne brasse que de l’air chaud, sans rafraichir quoi que ce soit.

Il me semble que cela fait une éternité que je n’avais pas eu aussi chaud et je dois dire que cela ne me manquait pas. Du moins, aujourd’hui c’est ainsi que je vois les choses.

Le weekend dernier quand je me prélassais sur cette bouée dans cette eau délicieuse, la chaleur me gênait nettement moins.

Tout est affaire de circonstances. Selon ce que nous avons prévu on aborde les faits immuables avec bonne ou mauvaise grâce.

C’est avec bonne grâce et dans de bonnes énergies que je souhaite poursuivre la semaine. Aussi je m’efforce de me rappeler qu’il ne tient qu’à moi d’être satisfaite ou non de mes journées et de passer de bons ou de mauvais moments.

Parfois au travail on dirait que tout le monde est sur les nerfs, y compris les clients.

Pour une hypersensible émotive comme moi, sans blindage, c’est difficile.

Je m’efforce de m’adapter à chaque situation en laissant mon bouclier de côté mais parfois, c’est plus fort que moi, je le brandis bien vite.

Même à la maison il peut arriver que je n’ai qu’une seule envie c’est le brandir bien haut.

Je sais que la compassion permet de gérer les bons et les moins agréables aspects de l’empathie mais en réalité c’est mon scan qui me pose le plus gros problème.

Il me faut accepter l’idée que ce que je reçois est toujours un cadeau. Alors que par moments je me sens affligée par telle ou telle information.

Un peu comme le soleil qui tape alors qu’on voudrait simplement faire son marché ou un tour ou une course…

Le même soleil qui est le bienvenu lors d’une journée à la plage.

Ni ombre ni lumière lol.

Le titre de mon blog m’était venu toute seul, dans un flash.

Mais tout est toujours parfait.

Bonne journée à tous ;)

 


Maquillage

Maquillage 16080903072217181814418627

Bonjour à tous,

« Parle-moi. », me demande Sammael.

J’aime mieux le trait doré sur la paupière supérieure et le trait noir sur le contour de l’œil.  

« Qu’est-ce que la maquilleuse t’avait montrée ? »

Les deux en doré avec un rappel près des sourcils, estompé au doigt. C’est joli aussi comme effet, je le fais de temps en temps. 

« Tu aimes ce liner doré. »

Je l’adore.

« Il te va bien, il convient à ton teint et à tes yeux sombres. La vendeuse aux yeux bleus a aimé l’effet sur tes yeux et en a mis un de côté pour elle.

Elle a aimé tes cils également et a dit qu’avec des cils de cette forme, il était inutile d’en porter des faux. Elle porte un mascara noir qui contraste avec ses cheveux blonds et ses poils clairs. Mais qui met bien valeur le bleu de ses yeux également.

Elle a aimé maquiller tes yeux. Elle a aimé leur forme et tes cils courbes.

Et elle t’a montré comment maquiller tes sourcils. De sorte que tu puisses les épiler moins souvent. »

Oui, tant mieux parce que je laisse toujours passer la date lol ! Ca me permet d’avoir une tête décente !

« Tu aurais aimé avoir les yeux qui deviennent bleus en vieillissant, comme ta maman ? Ou cet autre que tu connais ? »

Le médecin leur avait dit à tous les deux que seul le pourtour externe de l’iris deviendrait bleu. Mais le phénomène s’accentue d’année en année. Heureusement, cela n’affecte absolument pas la vue. Je ne sais pas. 

Je crois que j’aurais déjà une démarcation bleue si j’étais comme maman. Cela ne m’ennuie pas de garder les yeux bruns.

« Aucun de vous trois ne semble avoir hérité cette particularité. »

C’est vrai. Peut-être un peu plus tard, mais je crois que ce serait déjà apparu. Ca fait longtemps que ma mère est comme ça. Encore que pour ma mère, une bonne partie de l’iris est resté sombre. Alors que pour l’autre personne, l’iris est presque totalement bleu maintenant.

« Sur ta mère le phénomène s’accentue. »

Oui, mais ses yeux ne sont pas entièrement bleus.

« Cela leur confère un regard qui se distingue. »

C’est sûr. Ce n’est pas très courant.

« Comme des yeux presque bridés sur une personne qui n’est pas Asiatique. »

Lol.

« Tu aimes maquiller tes yeux n’est-ce pas ? Surtout parce que tu adores jouer avec la palette à maquillage. »

C’est vrai !

« Avec des yeux bruns tu peux faire ce que tu veux. D’ailleurs toutes les maquilleuses te disent que tu as un teint qui permet toutes les couleurs. Tant mieux pour toi qui prends plus de plaisir à te maquiller les yeux aujourd’hui qu’il y a quelques années. »

Parce que j’ai appris. 

« Oui et parce que tu as changé également, la femme que tu es s’affirme davantage. Alors, est-ce que cette femme se sent bien en ce moment ? »

Oui.

« Oui ? »

Oui.

« Une porte fermée, d’accord. Tu voudrais un nouveau mascara ? »

Non, j’aime bien l’actuel, il est parfait.

« Une autre couleur ? »

Je voulais du vert, on en trouve plus. J’aime bien mon bleu et le violet également. Comme j’ai des cils sombres à la base, il n’y a pas l’effet pétard de carnaval quand je les porte. 

« Tu sais de mieux en mieux ce qui te va. »

Voilà de toute façon.

« Alors fais-toi confiance, tu entends ? Tu sais ce que tu aimes et ce qui te convient. Fais-toi confiance. »

Merci à toi. Et par ailleurs cette semaine on se promène à Trinité.

Bonne journée à tous ;)  


Tout mon temps

Tout mon temps 16080701224917181814415459

Bonjour à tous,

Le dimanche j’aime me lever tard (6h15 à peu près, arrêtez de rire, je me lève à 5h en semaine) et prendre tout mon temps. 

Alors j’écoute de la musique, je traîne…

J’aime bien savoir que je ne suis pas soumise à un horaire rigide, comme c’est le cas du lundi au vendredi.

Aussi, quand on me propose un plan sympa mais pour lequel il faut se lever à l’aube, je râle toujours. Le weekend, ce n’est pas comme la semaine.

Pourquoi ne peut-on pas choisir une autre option ? Il y a des personnes qui pensent comme moi, généralement des personnes qui travaillent.

Et il y a celles qui ne comprennent pas que l’on voit les weekends comme des jours différents, généralement des personnes qui ne travaillent pas et qui peuvent disposer de leur temps.

Ce que je voudrais le plus souvent dans ces cas-là c’est trouver une solution qui satisfasse tout le monde mais il y a toujours des personnes qui ne sont pas décidées à négocier et d’autres qui de toute façon feront uniquement ce qu’elles voudront, peu importe autrui.

Parfois ces situations m’amusent, le plus souvent elles m’énervent.

En ce moment elles m’énervent au point de vouloir agir comme ces personnes qui ne pensent qu’à elles alors qu’elles sont en groupe.

Du coup dès que je peux, je prends mon appareil photo et je m’échappe. C’est toujours ce qui me fait le plus de bien.

Et quand je reviens, je suis tout sourire.

Bonne journée à tous ;)  

 


Après le désert

Après le désert dans Démons 16080612304517181814414113

Bonjour à tous,

« L’Ange qui sourit parle finalement. », me dit Astaroth.

Oui, il parle ! En fait c’est moi qui ne captais pas, n’est-ce pas ?

« Voilà. Il faut accroitre ton champ vibratoire pour l’entendre. »

Lui et les autres à côté de lui. Que je devinais sans les voir avant lol.  

« En général après avoir traversé le désert vous avez hâte d’accéder à la ville la plus proche. Et vous ne vous inquiétez plus de voir qu’elle ne se trouvait pas directement à la sortie du désert.

Vous avez compris que de la même manière que tout s’effondre progressivement, tout réapparait aussi progressivement.

Il n’y a pas de gain soudain au loto. Cela ne te dérange pas non plus n’est-ce pas ? Ne me réponds pas. Je sais que ce qui compte pour toi, pour vous dans ces cas-là, c’est que vous puissiez avancer sur une route relativement agréable. 

Seulement la route qui vous semble désormais agréable est en réalité la même que celle qui traverse le désert. Ce n’est pas le monde qui a changé, c’est vous qui avez acquis un nouveau regard.

Désormais les défis qui paraissaient trop grands, sont envisageables avec un peu voire beaucoup de travail. Mais cela ne vous effraie plus.

Des directions connues sont vues sous un angle nouveau et vous réalisez que certains domaines méritent davantage votre attention.

Vous avez envie de prendre soin de vous, de vous écouter et de tenir compte de ce qui vous plait et vous convient.

Les schémas habituels qui sont encore dans la tête de votre entourage sont loin derrière vous. Car dans le désert vous n’avez pu que constater qu’ils ne vous étaient d’aucun secours et souvent durement, vous y avez renoncé.

La vie est belle pour qui change de lunettes pour une paire à sa vue. Soudain, tout parait plus clair et de fait tout est justement plus clair.

Ce que vous ne voulez pas certes, mais ce que vous voulez aussi.

Quand tu regardes devant toi, je sais que tu vois aujourd’hui ce que tu veux.

Continue de regarder à tes pieds, tout en gardant tes objectifs en tête. »

Merci Astaroth.

Bonne journée à tous ;)  


Sourire tout le temps

Sourire tout le temps dans Anges 16080604180717181814413883

Bonjour à tous,

« J’aime que tu me souris. », me dit Lauviah.

Je te souris en ce moment.

« J’aime quand tu souris également. »

Je souris en ce moment.

« J’aimerais que tu puisses sourire tout le temps. »

Reste près de moi tout le temps.

« J’aime quand tu souris  de contentement, parce que tu aimes ce que tu es en train de faire, d’élaborer, de programmer.

J’aime quand tu souris parce que tu crois en toi.

J’aimerais que tu puisses sourire tout le temps. »

J’adore tes mots et j’entends ton message.

Merci Lauviah.

Bonne journée à tous ;)


Life lately

Life lately 16080604051017181814413882

Bonjour à tous,

Certaines blogueuses mode aiment les posts faciles dont le titre est quasiment toujours Life lately according to Instagram. J’ai choisi de reprendre juste une partie de ce titre car objectivement, je n’ai pas de photo de moi posant devant mon miroir le smartphone à la main, à vous montrer. 

« Ces derniers jours tu n’as pas envie de raconter ta vie. », me fait remarquer Astaroth.

C’est vrai. Cela arrive de temps en temps, je n’ai plus envie de parler de moi.

« Alors tu as écrit une grande quantité d’articles en peu de temps pour pouvoir t’accorder ce répit. »

Voilà, tu dévoiles tous mes secrets !

« Mais comment vas-tu en ce moment ? »

Bien, je vais bien. 

« Répond-elle avec un sourire sincère. Oui, tu vas bien. Tu n’as toujours pas posé de congés. Ni trouvé de destination pour un voyage d’exception. »

J’y songe. Le projet d’une croisière en Europe du nord se dessine. A voir, l’idée ne me déplait pas.

« Une nouvelle direction, c’est toujours enthousiasmant. Surtout avec de belles visions encourageantes.

Tu vois que tu peux vivre ta médiumnité autrement. »

Oui, pour créer des choses jolies et utiles à mettre dans ma chambre par exemple. Ou pour trouver ce dont j’ai besoin dans les magasins lol !

Tu vois Astaroth, je ressens l’envie d’aller vers plus de légèreté et de refermer une porte également. De manière définitive, c’est de plus en plus fort.

« Mais tu n’identifies pas encore le type d’énergies qui génèrent ces nouvelles envies. Ce n’est pas urgent.

Il arrive toujours un moment où vous avez besoin de vous poser et de reprendre des forces. Tu as vécu ce moment.

A l’issue se présentent souvent deux voies possibles. Celle de la stagnation est un chemin de transition mal vécue car le besoin de changement est rejeté.

Celle de la réalisation matérielle et spirituelle commune est plus intéressante mais en réalité, elle est souvent empruntée après l’autre.

Ce qui importe en vérité, c’est que tôt ou tard vous vous sentiez attirés par la voie de la réalisation matérielle et spirituelle commune.

Ensuite, vous faites ce que vous avez à faire. Car vous êtes prêts. »

Merc Astaroth.

Bonne journée à tous ;)  


Le soir, le matin

Le soir, le matin 16080412114817181814410062

Bonjour à tous,

Il n’y a rien que je n’aime davantage que d’aller me coucher avec une interrogation en tête et de me réveiller avec une réponse claire au réveil.

C’est tellement pratique quand on a un projet de vacances, d’achat, professionnel en tête mais que l’on est hésitant pour X raisons.

Je sais que beaucoup vont me dire qu’ils ne connaissent pas cela pourtant, en discutant avec mes proches, en les observant, je me suis aperçue qu’eux aussi, à leur façon, recevaient des réponses.

Elles n’arrivent pas au réveil comme moi le plus souvent. En général c’est dans la ou les journée(s) qui suit ou suivent. Des idées sont confortées par des rencontres, des discussions, des coïncidences curieuses.

Ceci étant, ces petites et grandes aides ne sont que cela justement, des aides. C’est à nous de savoir ce qui motive nos décisions, ce qui nous donne envie de changer de direction ou de déblayer un chemin nouveau.

Le vrai travail de préparation, matériel autant que spirituel, c’est nous qui devons le faire.

Quand le soir je me couche avec une interrogation en tête et que le lendemain je me réveille avec une réponse claire, j’entends toujours également, fais-toi confiance.

Bonne journée à tous ;)


Laissons la peur s’en aller

Laissons la peur s'en aller 16080403295917181814409776

Bonjour à tous,

Je ne l’ai pas précisé hier alors je le fais aujourd’hui, cette semaine on se promène à Sainte-Marie. 

« Entre le soleil et la mer. », me dit Elémiah.

Mes deux adorés.

« Tu te baignes peu souvent. »

Je me suis bien baignée dernièrement. Et tu as vu, j’ai été dans l’eau sombre. Bon d’accord, avec une bouée. Et je n’ai lâché la bouée que quand j’ai vu que l’eau était profonde mais claire et que je pouvais voir mes jambes.

Mais je ne voyais pas le fond et j’ai quand même été dans l’eau ! Et j’ai lâché la bouée !

« C’est bien. Tu n’as pas eu peur de l’eau sombre ? »

Un peu si. C’est pourquoi j’ai voulu la bouée…

« Ce n’est pas grave, c’est bien d’avoir quand même été dans l’eau. »

Je n’aime pas quand je ne vois pas le fond.

« Nous le savons. »

Il pourrait y avoir des monstres marins.

« Non, il n’y a pas de monstre marin. »

Je sais ça, avec ma tête. Dans ma tête je sais qu’il n’y a pas de monstre marin. Mais dans ma peur ils sont là. Malgré la bouée.

« Il n’y a pas de monstre marin. »

Je pourrais couler et personne ne s’en rendrait compte.

« Non cela n’arrivera pas non plus. »

Avec ma tête je sais qu’il y a peu de chances pour que cela arrive. Mais dans ma peur c’est réaliste.

« C’est pourquoi tu as encore besoin de la bouée. Il n’y a rien de mal. »

J’aime bien la bouée. Au large, je préfère quand il y a une bouée. Je n’ai jamais peur quand j’entre dans l’eau par la plage. C’est uniquement quand on est au large avec un bateau.

La dernière fois les gens voulaient aller en pleine mer ! Je ne veux pas sauter en pleine mer ! Au moins près des côtes, avec ma tête, je sais qu’il n’y a pas de monstre marin. Et que je ne vais pas couler sans qu’on me voie. Mais en pleine mer !!!

« Personne ne t’obligera à sauter là où tu ne veux pas. Tout va bien. Si tu ne veux pas, tu ne te baignes pas. Ou tu peux rester près de l’échelle, avec la bouée. »

Je préfère sur le bateau quand on est loin des côtes.

« Reste sur le bateau. Ou reste près de l’échelle. »

Je préfère sur le bateau. Loin des monstres marins. Et du fond si profond que je ne le vois pas.

« Il n’y a pas de monstre marin. Tu te souviens, tu avais vu des dauphins en pleine mer ? »

Oui, je me souviens, c’était sympa ! Il y a des requins on dit…

« On dit qu’ils restent au large et qu’ils ne s’en prennent pas aux plongeurs. Il y a très peu d’attaques de requins par chez toi. N’est-ce pas ? »  

 Oui.

« Tu peux rester près de l’échelle, avec la bouée. Tu as déjà trouvé le courage de sauter alors que tu ne voyais pas le fond. Tu as même lâché la bouée et nagé un peu. C’était agréable ? »

Oui. C’était sympa. Et l’eau était bonne. Et je voyais mon corps. J’aime bien quand je vois mon corps.

« La prochaine fois, on essaye un peu plus longtemps sans la bouée ? »

Sans la bouée ? Avec un fond d’eau parfaitement visible et clair ?

« Non, avec une eau sombre. Quelques minutes de plus. Car nous savons qu’il n’y a pas de monstre marin. Laissons la peur s’en aller. L’eau est toujours bonne, pourquoi ne pas essayer un peu plus longtemps sans la bouée et avec le sourire ? »

Je sais qu’il n’y a pas de monstre marin en plus… Mais c’est dommage qu’on ne puisse pas toujours voir le fond. Ou ses jambes. C’est impressionnant quand c’est tout sombre.

« On essaye un peu plus longtemps sans la bouée mais pas loin de l’échelle ? »

D’accord, pas loin de l’échelle. Je veux bien essayer.

« Ca va bien se passer. C’est amusant d’être dans l’eau, n’est-ce pas ? »

Oui.

« Quelques minutes de plus, pas loin de l’échelle. »

Ok, je vais essayer.

Merci à toi.

Bonne journée à tous ;)

Articles plus anciens

Feutres colorés

Messages et apparitions |
Jésus-Christ sauve |
J'aimerais devenir musulmane |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | SALAFYA
| Le Blog de la Médit'
| For This Cause