Les enfants

1

colombe.gif 

Bonjour à tous,

Je sais que j’ai été mère de nombreuses fois au cours de mes différentes existences. J’en ai d’ailleurs vu de toutes les couleurs avec mes enfants paraît-il…Mais je ne me souviens pas des mauvais souvenirs. Je sais simplement aujourd’hui que je n’en aurai plus après cette existence-ci.

Il y a quelques années, j’ai vu mon fils. Comprenez, je n’ai pas d’enfant à l’heure actuelle. Mais le jour où j’ai eu cette vision, j’ai su que je voyais celui qui serait mon fils. J’ai su comme j’ai su beaucoup d’autres choses après.

Combien de personnes ont la possibilité de regarder un jour en arrière et de se voir expliquer pourquoi elles en sont là où elles en sont ?

Ces derniers jours, tout mon parcours m’a été expliqué. J’ai compris des tas de choses au sujet de moi-même et je me sens privilégiée. Mais mes guides me disent :  » Ce n’est pas de la chance. Toutes ces explications, compréhensions ont été permises par tout le travail que tu as fait sur toi en amont. »

Hier soir, dans mon lit, je me détendais quand j’ai entendu : «  Vous n’aurez plus d’enfant. » Je ne l’ai pas entendu dans ma tête, je l’ai entendu à mon oreille et j’ai reconnu la voix, c’était celle d’un de mes anges gardiens. Je suis capable de voir d’entendre ou de sentir des entités. Mais je sens plus souvent que je n’entends, la clairaudience me crispe toujours car c’est tellement surprenant ! Je préfère sentir.

Bref, cette phrase ne m’a pas plu. Je savais à qui ce  » vous  » faisait référence et ça m’a contrariée. Je veux être mère. Je ne dis pas demain, mais un jour.

Mes guides sont restés auprès de moi du coup, ils m’ont évité le choc ainsi mais le déni aussi. Ils m’ont poussé à cherché les raisons qui faisaient que je souhaite être mère. Ils m’ont poussé à me demander ce qui en faisait un besoin. Ils m’ont obligé à démonter l’échafaudage rouillé de ma conception de la famille.

Les enfants ne sont pas un prolongement de nous, rassurez-vous je le savais déjà. Ce dont j’avais moins conscience, c’est que la parentalité est une expérience à part entière dans cette dimension. On ne la vit que si on en a besoin pour évoluer. On apprend de ses enfants comme ils apprennent de nous. D’ailleurs, on s’incarne souvent dans un même noyau d’âmes. Du coup on peut être l’enfant dans cette vie d’un parent qui auparavant a été notre frère ou notre propre enfant.

Toutefois il arrive aussi que l’on s’incarne dans un noyau totalement étranger. Où l’on ne connaît personne. Normalement il nous faut tisser des liens alors. Mais ce n’est pas toujours possible. Je vois mon propre père, il n’est pas aimé de sa famille. Mes grands-parents viennent même de le déshériter et il l’a appris par son frère qui ne l’aime pas non plus. Plus que le geste, c’est le silence qui lui a fait mal.

La famille ne garantit pas l’amour.

J’ai un frère et une soeur et nous nous entendons extrêmement bien, depuis toujours. Je pensais sincèrement que si je fondais ma propre famille ce serait forcément pareil. Mes enfants nous aimeraient leur père et moi, et ils s’aimeraient aussi entre eux. Je vous assure que pour moi les choses seraient bien aussi simple.

Pourtant j’avais l’exemple difficile de mon père juste à côté. Mais je n’y prêtais pas grande attention. Je suis si peu auprès de sa famille et il ne parle pas de ses souffrances. C’est par mon frère et ma mère que j’ai eu vent de ce qui s’était passé. Les deux vivent avec lui, ils voient ce qu’il se passe et ils savent ce qu’il ressent bien qu’il n’aime pas en parler.

La famille ne garantit pas l’amour…

Mes guides me disent : Tu pourrais être une bonne mère, tu l’as déjà été. Mais ne t’attends pas à ce que ça te rende heureuse ou tu seras forcément déçue. Il ne faut pas avoir d’attentes vis-à-vis des autres qui qu’ils soient. Rends-toi heureuse toute seule. Si tu n’y parviens pas, le problème viendra de toi uniquement. Ton père aurait dû s’éloigner depuis longtemps. Il vous a mais ils désirent toujours l’affection de ses parents. Il court après une chimère. L’Amour ne se trouve pas à l’extérieur. Pour être heureux sans avoir à repousser ou chercher l’affection des autres, il faut regarder en soi et voir à travers soi. »

Le message d’hier avait pour but de me pousser à réfléchir à tout cela. Je sais que j’aurai des enfants dans cette vie, je sais même combien. Je l’ai souhaité avant de venir voilà pourquoi. J’ai retrouvé beaucoup de ce que je souhaitais d’ailleurs. Faut dire que j’ai cherché ! emoticone    

Cependant l’essentiel était de me rappeler que l’Amour dont je me nourris et qui éclaire ma route se trouve en moi et il en sera toujours ainsi.

Bonne journée à tous Clin doeil   

 

  • Consultations

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie. Je tiens ce blog depuis plus de dix ans mainten…
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres articles liés
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

Un commentaire

  1. Aluna

    20 avril, 2010 à 10:26

    hello! Je trouve que c’est un beau message… J’espère aussi avoir un enfant mais ça je laisserai la nature (et puis mon âme aussi hein!) en décider :D Les enfants m’apprécient en général (quitte a se marier avec moi, même les filles O_o lol) et pourtant même si je les aime beaucoup (ils sont vraiment incroyable bien que ça peut être de petits monstres entre eux) je me sens assez bizarre près d’eux, comme si je redevenais petite fille en faisant ma timide pour jouer avec eux. Je sais jamais trop comment m’y prendre et je sais pas leur dire non!! ^^ même si je sais que pour mon enfant ce serait différent!

    Sinon… tu parles de clairaudience.. J’avais un peu laissé ça de côté mais lorsque j’etais plus jeune (même jusqu’à l’adolescence tardive) j’entendais distinctement des voix, m’appeler ou baragouiner des phrases indescriptibles, de la musique etc.. Petite ça m’arrivait souvent en plein nuit!(je préfère ça que voir hoho). bon apres quelques années en berne, ça commence à s’éveiller de nouveau, mais à défaut de mots intelligibles j’entends de la musique (ça ça va!) ou des sortes de sons comme: un genre de morse( ça c’etait pendant la période terreur y’a deux semaines! c’etait hyper fort!) parfois ou des sifflements( différents d’acouphènes) hier par exemple, en méditant ça a été un son assez indescriptible qui me traversait la tête (dur à décrire) on va dire que ça s’approchait du son d’un bol chantant tibétain. Bon et je peux faire quoi de ça moi sérieux? Je sais que tu es bcp plus clairsentiente et clairvoyante mais tu me conseillerais juste de laisser faire et d’attendre ou de faire des exercices etc …??

    merci et bisou ma belle!!

Consulter aussi

Les attaques énergétiques

Bonjour à tous, Aujourd’hui nous n’allons pas parler d’attaques de vilai…