Etre une femme

Commentaires fermés

image20d27ange2.jpg

 

Bonjour à tous,

Je me souviens que dans mon enfance, ma mère nous obligeait à aller à l’église. C’était une église protestante, mes parents s’étant tous deux détournés de leur foi catholique bien avant ma naissance.

Je me souviens que dans cette église, l’accent était mis sur Dieu, notre père. Il était très peu fait mention des femmes et lorsque c’était le cas ce n’était jamais d’une manière que je jugeais gratifiante. Par exemple il semble qu’à l’époque de la bible l’importance de la femme se situait entre l’homme et l’animal. Le mari prenait toutes les décisions mais surtout, on mentionnait toujours le père des personnages mais jamais la mère.  Au point que j’en étais arrivée à la conclusion que Dieu n’aimait pas les femmes. Je me demandais pourquoi d’ailleurs.

Puis les années ont passé, mon frère, ma soeur et moi avons fait savoir à notre mère que nous ne souhaitions plus aller à l’église. Nous n’y allions pas par foi je le rappelle, elle a donc accepté. Mon père, lui, est officiellement athée et mes parents ont toujours pensé qu’un jour se serait à nous de choisir notre voie spirituelle. Ma mère nous a enseigné ses croyances mais elle ne nous les a pas imposées à tout prix.

Devenue adulte, un jour, j’ai eu envie de lire la bible. J’ai perdu la foi, de manière définitive croyais-je, après avoir lu l’histoire d’Esther. D’une manière générale, je n’appréciais toujours pas la manière dont étaient dépeintes les femmes dans cet ouvrage. Les seules qui jusqu’à aujourd’hui soient citées en exemple dans le monde chrétien sont considérées comme des femmes particulièrement vertueuses. Marie est un bel exemple, tout comme Myriam ou Séphora. Eve par contre est celle à qui nous devons de souffrir dans un monde imparfait et que dire d’une Lilith rayée du monde chrétien !

En avançant sur ma propre voie j’ai appris à voir nombre de textes différemment. Mes guides m’y ont aidé je dois dire. Et puis j’ai rencontré la  Déesse avant de rencontrer son équivalent masculin, le Dieu.

Je leur ai donné des noms à tous deux. Je les sens en moi et partout autour de moi. Et je sais qu’ils sont l’Amour comme je suis l’Amour.

Mes guides m’ont encouragée à me renseigner sur le Féminin Sacré et sur la manière dont cette notion est perçu en ésotérisme. Ils m’ont aidé à découvrir et à comprendre Lilith. M’ont aidé à voir de quelle manière le féminin et le masculin sont intrinsèquement liés.

L’un n’est pas meilleur ou supérieur à l’autre et nul n’est supérieur aux animaux ou aux plantes non plus lol !

Sérieusement, j’ai souvent eu l’impression qu’il était plus facile dans ce monde d’être un homme. A tous les points de vue.

Ma mère n’était pas d’accord avec moi lorsque nous en parlions. Elle me disait  » Aujourd’hui tu peux vivre exactement comme tu en as envie.  » Elle avait raison.

Mais cela signifiait surtout  » tu peux faire tout ce que fait un homme si tu le souhaites. »

Nous avons tous une part masculine et une part féminine en nous. Je ne veux pas faire un mauvais schéma mais pour résumer brièvement la part masculine de notre Etre correspond à tous nos désirs conscients. La part féminine correspond à notre Ombre dans la majorité des cas. C’est-à-dire qu’elle est moins exposée mais exerce une influence passive.

Autrement dit elle se manifeste pour contrer nos désirs jusqu’à ce que l’on apprenne à l’intégrer à notre personnalité consciente.

Chez les femmes l’influence de cette Ombre n’est pas plus forte que chez les hommes. Tout est fonction du niveau spirituel de l’être incarné en fait.

Chez moi, elle m’a stoppée net dans mes élans carriéristes car trop éloignés de ce que je désirais réellement avant incarnation.

Heureusement, j’ai appris à apprécier cette part de moi tandis que je la découvrais et c’est ce qui m’a permis de m’accepter totalement en tant que femme je crois. En même temps que je m’appréciais en tant qu’Etre.

Bonne journée à tous Clin doeil

  • Ni Ombre ni Lumière

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie et je vous souhaite la bienvenue sur ce blog. Je…
  • Une page se tourne…

    Bonjour à tous, « Et pour la première fois depuis des années, l’envie d&r…
  • Envie d’une courte pause

    Bonjour à tous, Je ne suis pas occupée au point de ne pas trouver le temps d’écrire …
  • Compter jusqu’à 5

    Bonjour à tous, « Tu es fatiguée ? », me demande Gabriel. Oui un peu…
Charger d'autres articles liés
  • Une page se tourne…

    Bonjour à tous, « Et pour la première fois depuis des années, l’envie d&r…
  • Envie d’une courte pause

    Bonjour à tous, Je ne suis pas occupée au point de ne pas trouver le temps d’écrire …
  • Compter jusqu’à 5

    Bonjour à tous, « Tu es fatiguée ? », me demande Gabriel. Oui un peu…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Synthèse à faire

    Bonjour à tous, « Tu as bien fait d’acheter les chaussures. Elles te plai…
  • La clé de l’épanouissement de la femme

    Bonjour à tous, Neveu a vomi dans la voiture ! « Les enfants font ce genre de c…
  • Demi-tour

    Bonjour à tous, « C’est difficile de se trouver face aux énergies sexuell…
Charger d'autres écrits dans Féminité Sacrée
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

Virus stupide…

Bonjour à tous, Mon neveu a contracté un virus à la crèche et il en a gentiment fait parta…