Accueil Spiritualité Bouddha et fleurs de lotus

Bouddha et fleurs de lotus

8

9ibhn7hy1.jpg

 

Bonjour à tous,

Je ne suis pas bouddhiste, mais il y a un symbole que je vois beaucoup dans mes rêves ou dans mes visions. Deux symboles en fait, un bouddha géant en or et une jolie fleur de lotus rose toujours épanouie.

Ils ont remplacé le soleil vers lequel je me voyais me diriger au tout début de mon cheminement. J’aime bien ces symboles, je les vois toujours baignés de Lumière, dans une ambiance chaude, douce et calme.

Hier soir je me suis vue grimpée sur Bouddha par exemple, il dégageait tant d’Amour.

Mes guides me disent de faire attention à ce que je ressens en moi depuis ce matin au lieu de me lamenter sur ce qu’ils m’ont annoncé hier.

Ils m’avaient demandé de faire une recherche plus approfondie sur la nuit de l’âme et ils m’ont expliqué que chez moi elle se déroulerait en trois étapes que l’on peut apparenter à trois nuits.

Ils m’ont dit que la première avait pour but de me permettre de découvrir et d’accepter l’Etre en-dehors de l’image extérieur que je m’en faisais, de par mon éducation, ma culture etc…

Ils me disent que j’entame la deuxième car apparement elles se suivent. Celle-ci sera plus douloureuse et plus sombre encore que la première car elle a pour but de faire disparaître mon ego.

La trosième devrait être la pire car je cite  » elle me terrassera « . Il semble qu’ici j’aurais l’impression qu’on m’arrache le coeur.  » Tu perdras tout ce que tu auras mis du temps à bâtir, pourtant tu ne seras pas seule. A ce stade physiquement tu ne seras plus seule mais cette crise c’est toi qui devras la gérer. Souviens-toi que pour l’instant c’est toi qui a volontairement renoncer à beaucoup de choses que tu ne sentais plus en phase avec toi-même. Ce sera de nouveau le cas. Mais les enjeux seront plus importants encore et tu comprendras pourquoi nous t’avons dit et répété que l’expérience que tu vis maintenant et que tu juges désagréable te servira. »

En entendant ça j’ai eu envie de pleurer et j’ai répondu que je ne voulais pas rester. J’ai répondu que je préférais repartir plutôt que de passer par un tel chemin. Je vois d’autres personnes vivre tranquillement leur vie, obtenir ce qu’elles veulent et je vois que moi je n’arrive quasiment à rien matériellement. Ca me saoule.

C’est sans doute pour cela que j’ai vu ce beau bouddha plein d’Amour hier soir.

 » La troisième te terrassera. », j’ai encore ces mots en tête…

Le pire c’est que je vois approximativement pour combien de temps j’en ai et j’ai encore plus envie de pleurer. Finalement je referais bien ma propre programmation. Mais mes guides ne veulent plus m’y aider. Ils me disent que je peux arriver au bout de ces transformations nécessaires et que je serai très heureuse après.

Ils me demandent d’être objective et d’apprécier tout ce que la spiritualité m’a apporté jusqu’à aujourd’hui. Je ne vais pas le nier, l’apport le plus évident c’est que plus je m’efforçais d’être attentive à mon âme, plus je me sentais bien intérieurement. Je me sens en accord avec moi-même sur bien des points alors qu’il y a quelques années je ne m’aimais tout simplement pas.

Mes guides me disent que le travail de transformation intérieure s’accompagne d’un travail d’épuration extérieure difficile pour tout le monde. Mais nécessaire.

Je réponds quand même que c’est trop dur et que je ne veux pas rester. Alors mes guides me demandent  » As-tu sincèrement envie de mourir ou souhaites simplement mettre fin à tes souffrances ? »

La réponse m’est évidente, je veux juste quitter ce cycle de difficultés qui m’oppressent. Je sais que je ne veux pas mourir. J’aime la vie et plus temps passe plus j’aime la vie. J’aime tout ici, la nature, les animaux, les gens, j’aime tout.

Toutefois je n’aime pas cette insécurité que je ressens presque en permanence et ces tuiles qui me tombent dessus les unes après les autres sans que je puisse agir pour les contrer. C’est cela qui m’énerve et me mine en fait.

Encore que, les tuiles, ce sont parfois des pans de mur bien lourds qui s’effondrent et impossibles à relever ensuite. Pour ça j’ai fini par comprendre, il faut les laisser tomber. Ils font partie de ce qui doit s’écrouler.

Les petites tuiles, ce sont les dommages collatéraux pas forcément graves, mais elles me tombent toujours sur la tête ! Ca fait mal quand ça s’accumule, même si prise une par une, j’ai toujours réussi à les gérer. En fait, il suffit de faire preuve de courage et de regarder les choses en face. Quand on peut agir on le fait, quand on ne peut pas, on ne fait pas.

Mais parfois on voudrait alors qu’on ne peut pas. Puis on finit par comprendre que ce qu’on prenait pour une tuile était en fait un pan de mur, simplement moins gros. Que de pans de mur cela dit…

Je ne veux pas mourir. Simplement j’aimerais bien qu’il ne soit plus trois heures du matin. ( ceux qui connaissent la phrase comprendrons )

Lauviah me dit que je devrais être satisfaite de mon parcours. Il dit que j’ai achevé la première nuit et qu’il faut que j’aille au bout de la deuxième. Les bouddhas et les fleurs de lotus représentent la réalisation intérieure totale. Vous aurez compris que je n’en suis pas là. Mais c’est là que mène mon chemin paraît-il.

Lauviah me dit que j’ai fait tomber mon dernier mur porteur ce matin et que ce qui reste de mon édifice égotique primaire on va dire ( parce qu’il y en a un autre en-dessous ) est sur le point de s’effondrer. Il m’annonce que je vais pouvoir reconstruire, mais que d’ici peu je détruirai mes propres fondations en réalisant sur quoi elles reposent.

Que de bonnes nouvelles aujourd’hui ! Toutefois on ne construit pas sur du sable alors si tous mes édifices reposent sur mon ego, je comprends qu’ils s’effondrent.

Elémiah me dit qu’il en est un qui ne s’effondrera pas car dans mon travail de destruction initial, j’ai permis l’émergence d’une oeuvre qui a vocation à durer. Ils me disent que je verrai bientôt laquelle et que cela me permettra de comprendre que tout est toujours progressif et surtout que tout arrive à temps.

Bonne journée à tous Clin doeil        

  • Consultations

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie. Je tiens ce blog depuis plus de dix ans mainten…
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres articles liés
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

8 Commentaires

  1. Sebastien

    30 mars, 2011 à 9:20

    Dacord, mercy Sylvie ! En faite comme j’ai dit je crois que le mien etait belle et bien de couleur bronze, je voyais juste sa tete et je le voyais un peu de profil! Bonne journée

  2. crystallia

    29 mars, 2011 à 23:42

    Salut,

    Ah, un bouddha c’est un bouddha après, il faut tenir compte du cadre de la vision.

    Bise ;)

  3. Sebastien

    29 mars, 2011 à 21:45

    Coucou Sylvie , justement j’ai mis dans ta barre de recherche le mot « bouddha » car je voulais quand meme savoir ce que c’etais vue que j’en ai vue un hier en vision mais je crois qu’il etait de couleur bronze! Maintenant moi je sais pas si c’est la meme signfication que chez toi lol bonne soirée

  4. crystallia

    19 juin, 2009 à 17:23

    Floriane, Bakuut, merci pour vos mots. Je sais oui, tout ce travail portera ses fruits et en fait c’est déjà le cas à l’intérieur. Mais j’ai tendance à ne penser qu’à ce qui me gêne. Mes guides me disent que c’est normal, que je ne dois pas me blâmer. Mais ils me disent aussi d’accepter l’idée que parfois l’immobilisation de fait est nécessaire et là c’est vrai que j’ai du mal lol.

    Bise ;)

  5. Bakuut

    18 juin, 2009 à 22:11

    Courage, crystallia, ce ne sont que trois nuits dans une vie !! Tu pourras rebâtir par dessus tout ce travail quelque chose de simplement beau =) Même si dans le fond il faut dépasser l’ego, tout le travail spirituel que tu t’efforces de faire finira par porter ses fruits (et ses fleurs :3)
    De tout cœur avec toi, et toutes les personnes qui passent aussi par des périodes difficiles… =)

  6. floriane

    18 juin, 2009 à 12:55

    http://img140.imageshack.us/img140/5372/sdc10766.jpg
    Depuis quelques jours je lis tes mots, et en te voyant parler d’un bouddha en or j’ai eu envie de te faire ce petit cadeau de rien:
    http://img140.imageshack.us/img140/5372/sdc10766.jpg
    Il s’agit de la photo d’un bouddha géant en or que mon frère a prise en Chine, sur la colline aux mille bouddha. Ce n’est qu’un petit clin d’oeil ;)
    La nuit de l’âme, pour en avoir connu, est vraiment un sale moment à passer, mais surtout n’oublie pas: lorsque le jour se lève, tu découvres qu’une journée merveilleuse et pleine de promesses t’attends, et tu l’apprécieras d’autant plus que la nuit aura été longue. Tiens bon, le meilleur est à venir.

  7. crystallia

    17 juin, 2009 à 20:51

    Merci pour ces paroles, elles m’ont été utiles.

    Bise ;)

  8. Alain GRESSIER

    17 juin, 2009 à 16:38

    Sans être boudhiste! Sagesse, Sagesse, Sagesse, est le leitmotiv essentiel pour vivre dans la sérénité!
    Amicalement
    ARSENE GRISALI

Consulter aussi

Maîtrise totale ?

Bonjour à tous, Il y a des choses que je ne maîtrise pas du tout dans mes pratiques magiqu…