Accueil Féminité Sacrée La femme est l’exacte égale de l’homme

La femme est l’exacte égale de l’homme

3

dsc01076.jpg 

Bonjour à tous,

J’ai été surprise ce matin à mon réveil de recevoir un tel message. Je n’ai jamais douté que la femme soit l’égale de l’homme.

Toutefois, je vois que ce message est étrangement insistant. Je me demande pourquoi, et ce qui me vient c’est que la majorité des vies antérieures que j’ai revu, étaient des vies dans lesquelles j’incarnais des femmes.

Je ne me suis vue qu’une fois sous les traits d’un homme. Et très fugitivement lol ! J’étais un prêtre Maya.

Je me suis aussi vue en prêtresse, je vous l’ai déjà raconté.

Mes guides ont tenu à me faire remarquer, en plusieurs temps, que la majorité des leaders spirituels de l’Humanité étaient des hommes.

Pourtant, ils me disent qu’il y a également eu beaucoup de femmes au cours de l’histoire réelle ou légendaire, qui auraient pu tenir de tels rôles si elles n’avaient souvent été éclipsées.

Les Anges qui étaient venus annoncés à Abraham qu’il aurait un fils de sa femme légitime dans la bible, étaient venus en demandant  » Où est Sarah ? Elle deviendra mère. »

C’est donc en fait à elle que le message s’adressait. De même il semble qu’elle était prophétesse. Or il reste majoritairement d’elle l’image de l’épouse jalouse de sa servante, mère d’Ismaël. Bref.

Mes guides me demandent combien je connais de femmes ayant marqué les esprits dans la spiritualité. En-dehors de la Vierge Marie….

Marie-Madeleine peut-être, mais davantage à cause de certaines rumeurs que pour son enseignement.

Sinon j’ai entendu parler de certaines mais je ne les connais que de noms. Je n’ai pas lu grand-chose sur elle.

 » Pourtant, les femmes sont capables de faire exactement les mêmes choses que les hommes. Il ne t’étonne donc pas qu’il y ait un Bouddha, un Jésus-Christ, un Mahomet mais aucun équivalent féminin ? »

En vérité si, je me suis déjà posée la question. Enfant, quand j’allais à l’église, je croyais même que Dieu n’aimait pas les femmes. J’avais posé la question à ma mère d’ailleurs.

 » Est-ce que ton père ne s’occupait pas correctement de vous lorsque ta mère vous confiait à lui ? « 

Bien sûr que oui.

 » Est-ce qu’ils ne sait pas faire le ménage, la cuisine, repasser ses vêtements ? »

Oui.

 » Est-ce que ta mère n’a pas toujours travaillé ? Ne l’as-tu pas vu bricoler, poser du papier peint ? S’occuper de vous seule quand votre père n’était pas là ? « 

Oui.

 » Donc tes deux parents étaient bien capables de faire les mêmes choses ? Jusqu’à aujourd’hui d’ailleurs non ? Qui t’a proposé de te repasser un vêtement ce matin ? »

Mon père.

 » Donc, penses-tu qu’il y ait un domaine réservé aux hommes et un autre réservé aux femmes ? »

Je n’ai jamais pensé cela !

 » Et ce n’est pas un hasard. Tu as vu tes deux parents accomplir toute sorte de tâches. Leurs discours et leurs actes, parfois violents pourtant, n’allaient pas toujours dans ce sens. Mais tu les as vus faire. »

Je les ai vus faire oui. Mon père est pourtant assez macho bien qu’il s’en défende. Et ma mère serait plutôt féministe.

Toutefois c’est vrai qu’il fait le ménage et que cela ne le dérange pas de voir que ma mère est plus douée que lui lorsqu’il faut programmer un appareil comme la télé.

 » Pourquoi croyais-tu que Dieu n’aimait pas les femmes ? »

Pour la même raison qui fait que j’ai failli devenir athée, la bible ! emoticone

 » Qui est un recueil de textes écrits par des personnes qui ont utilisé leur approche et leurs ressentis pour décrire des évènements qui ne se sont pas forcéments passés comme tu le penses. De même il se pourrait que ce soit la véritable nature des évènements décrits qui échappent à beaucoup parmi vous mais peu importe.

Ainsi tu n’appréciais pas la manière dont les femmes étaient décrites. Cela vient en majorité de ton ego, de ton éducation maternelle et des idées véhiculées dans ta société. A froid, tu y a déjà repensé et tu comprends pourquoi nous te disons que la bible est avant tout un recueil de textes écrits par des personnes qui ont relaté divers évènements avec leur propre approche.

Cependant, il y a eu des cultures matriarcales dans l’humanité. Les femmes y jouant un rôle prépondérant, elles bénéficiaient de plus de poids dans le domaine spirituel.

Les choses n’ont pas toujours été telles que tu les connais. »

C’est vrai…

 » Que reste-t-il de cela ? « 

Je ne sais pas.

 » Des images de la Déesse, une Vierge Marie épurée de sa sexualité, la sexualité d’ailleurs est souvent l’attribut de déesses volages ou agressives. Les déesses réputées les plus puissantes sont souvent des mères ou des femmes agressives.

Or lorsqu’elles sont des mères, dans leurs représentations, elles sont parées de toutes les vertus. »

Pas toutes.

 » Alors ce n’est pas l’aspect maternel qui est le plus mis en avant. »

Peut-être…

 » Lorsqu’elles représentent la sexualité, elles se voient souvent reprochés d’être volage. Il y a des dieux qui le sont également. Mais ils reçoivent moins de reproches.

Penses-tu Sylvie que l’infidélité est moins grave lorsqu’elle vient d’un homme ? »

Non !

 » C’est ton ego qui parle. »

D’accord, non, vous m’en avez souvent parlé. Il n’y a pas de différence entre un homme et une femme infidèle dans la mesure où les deux comblent simplement un manque ou un besoin, même s’ils n’en ont pas conscience et de ce fait culpabilisent à cause de la morale.

 » Tout à fait, une femme infidèle peut avoir besoin de partenaires multiples aussi bien qu’un homme. La monogamie n’est pas faite pour tout le monde en réalité, il faut y être prêt. Mais ce n’est pas le sujet.

Pourquoi n’y a t-il pas de femmes prophètes ? « 

Je pense qu’il y en a eu. Mais qu’elles ne sont pas restées dans les mémoires.

 » Pourquoi ? »

Je ne sais pas.

«  Aimerais-tu être un prophète Sylvie ? »

Non.

 » Pourquoi ? »

Je n’ai rien d’intéressant à dire, je ne me sens pas à la hauteur et surtout, ça ne m’intéresse pas.

 » Que penses-tu qu’il te faudrait dire ? Et comment te faudrait-il être ? Que faudrait-il pour que cela t’intéresse ? Tu voudrais un salaire ? »

Et là je rigole !

 » Si un jour quelqu’un vient à toi en te disant qu’il est un prophète, fuis à toutes jambes. Si tu en étais un, tu ne le saurais qu’en regardant derrière toi, un jour, à mi-parcours. Personne ne naît en sachant qu’il deviendra un Messager. Heureusement d’ailleurs, comment vivre, s’épanouir, être heureux en ayant en mains de quoi gonfler son ego au-delà de toutes proportions ? »

Je rigole encore !

 » Ris tant que tu veux. C’est bien de te voir joyeuse et plus détendue aussi, comme ces derniers temps. Tu vois que ces vacances te font du bien. Elles t’ont permis de te souvenir combien l’Amour est présent dans ta famille. »

Je me disais cela justement hier…

 » Tant mieux. Maintenant essaye de répondre à cette question, pourquoi n’y a-t-il pas de figure féminine marquante dans le monde occidental, en-dehors d’une figure dépouillée de sexualité ? « 

Je ne sais pas. C’est un mystère pour moi. Mais en-dehors des considérations féministes, je ne vois pas en quoi cela fait une telle différence.

 » Pourtant tu avais été choquée par l’histoire de Lilith et pensais que Dieu n’aimait pas les femmes. »

Ok je vois…

 » La femme est la figure opposée de l’homme dans le sens ou elle le complète. Mais l’inverse est tout aussi vrai.

L’un est présent dans l’autre et vice versa. Es-tu heureuse de t’être incarnée en femme ? »

Oui.

«  As-tu une référence spirituellement ? »

Non.

 » Aucun modèle ? »

Non.

 » Homme ou femme ? »

Non.

 » Pourquoi ? Personne ne t’inspire ? »

Il faudrait que j’ai lu davantage pour cela. Ou que je ressente le besoin de prendre un modèle. Mais ce n’est pas le cas, je préfère avancer seule.

 » Pourquoi ne voudrais-tu pas être un prophète Sylvie ? »

Parce que je n’ai rien de significatif à dire. Rien à apporter non plus. Et puis, je ne suis pas un modèle. Je préfère vivre ma vie, c’est tout.

 » Tu es plus sage que tu ne le crois. Prends confiance en toi. Même si tu te contentes de vivre ta vie, sans jamais guider quiconque, tu as raison de te penser libre mais disponible pour ceux qui font appel à toi.

Nul besoin d’être un prophète. Nul besoin de titre.

Pourtant, n’aimerais-tu pas voir une femme tenir un rôle marquant sur le plan spirituel ? « 

Il y en a déjà eu si j’ai bien compris, il y en aura d’autres. Un jour l’une d’elles sortira peut-être du lot.

«  Oui, ou peut-être plusieurs. Une figure ou une autre… Ne serait-ce pas une bonne chose qu’elle apparaisse comme une femme normale au côté d’un homme normal ? 

Voilà les deux figures spirituelles qui vous manquent le plus. Mais obnubilés par les exploits réputés extraordinaires de X ou Y, vous êtes trop peu nombreux à vous en rendre compte. »

Autrement dit autant nous regarder dans le miroir. Je crois que je viens de me trouver une femme marquante, je vais rester sur moi.

 » Eh bien voilà ! « 

Lol !

Bonne journée à tous Clin doeil

          

 

  • Consultations

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie. Je tiens ce blog depuis plus de dix ans mainten…
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres articles liés
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Synthèse à faire

    Bonjour à tous, « Tu as bien fait d’acheter les chaussures. Elles te plai…
  • La clé de l’épanouissement de la femme

    Bonjour à tous, Neveu a vomi dans la voiture ! « Les enfants font ce genre de c…
  • Demi-tour

    Bonjour à tous, « C’est difficile de se trouver face aux énergies sexuell…
Charger d'autres écrits dans Féminité Sacrée

3 Commentaires

  1. Mélissa

    28 février, 2016 à 10:00

    Salut,

    Il y a Kuan Yin, en équivalent féminin, non?

    Je connais pas Bouddha, mais Kuan Yin, elle trône dans le salon..Je n’ai jamais étudié quoi que ce soit, alors, je ne saurai te dire..j’espère que ça sera peut-être le cas un jour. ;)
    *wink wink*
    à ce qui paraît, on réalise pas toujours ce qu’on avait prévu de faire,..mais qu’il y a des choses qui arrivent dans nos vies, et qu’il faut les accueillir, tout de même.

    Bise. ;)

  2. crystallia

    20 juillet, 2009 à 13:42

    Salut Jérémie,

    Merci à toi.

    Bise ;)

  3. jeje

    20 juillet, 2009 à 13:06

    Samaël Aun Weor a beaucoup écrit sur les femmes et le spirituel pi etre sa peu t’aider ( c’est comme tout faut en prendre et en laisser mais il s’est beaucoup penché sur la question)
    Pour les femmes dans le spirituel moi 2 m’ont bien inspiré y’a yvonne aimé de jesus et Alice Ann Bailey, sinon y’a Elena Roerich aussi , voila de tete y’en a deja quelques une qui ont été importantes pour les anciennes mais maintenant y’en à beaucoup…

    Bise

Consulter aussi

Ouvrir les portes utiles

Bonjour à tous, C’est le weekend, l’occasion de prendre le temps de vivre et d…