Archive pour août, 2009

Soleil intérieur

femmesoleil.jpg 

 

Bonjour à tous,

Il y a plusieurs années, trois ans je crois maintenant, j’ai fait un rêve particulièrement marquant. Il était tout en ombre et en lumière, il y avait une ambiance particulière et surtout, la fin m’avait beaucoup destabilisée. Je me voyais grimper une montagne et saisir le soleil à pleine main une fois arrivée au sommet.

Ensuite, j’embrassais le soleil ! Franchement, en me réveillant, j’ai pensé que sur le forum d’interprétation que je fréquentais, tout le monde allait se moquer de moi. J’avais peur que les autres trouvent mon rêve bizarre.

A cette époque, la spiritualité était encore un concept assez vague et lointain pour moi. Je me contentais de faire analyser mes rêves et ce, dans l’espoir de pouvoir avancer plus vite matériellement.

Heureusement, la vie nous donne tout un tas d’occasions d’apprendre ! emoticone

Notamment, j’ai fini par comprendre et accepter l’idée que le sentiment de solitude vient d’un manque de confiance en soi. Ca ne me paraissait pas évident pourtant.

De même, quand j’ai réalisé qu’effectivement, si on souhaite être avec quelqu’un c’est parce que quelque chose nous manque, j’ai pensé qu’il était à la fois normal et plus facile d’aller chercher ce quelque chose à l’extérieur. Mes guides m’ont aidé à comprendre que j’avais tort sur les deux points.

De même, le besoin d’aimer quelqu’un d’autre révèle une difficulté à s’accepter totalement. En fait c’est simple, le besoin de quelque chose d’extérieur dénote toujours une lacune intérieure.

Ca ne m’a pas été simple de comprendre et d’accepter tout cela. Mes guides me répétaient sans cesse  » tu as tout ce qu’il te faut en toi pour être heureuse. »

Mais moi je répondais, c’est faux il me faut ceci, il me faut cela…. Et le pire dans tout ça, c’est qu’ils parvenaient toujours à démonter chacun de mes arguments en me mettant face à des choses que j’aurais préféré ne pas voir en moi.

C’est fout d’ailleurs ce qu’il pouvait y en avoir…

Bref, je sais aujourd’hui ce qui peut pousser à embrasser le soleil. Ce soleil que j’ai tant cherché, désiré, est apparu en moi alors que je ne cherchais plus.

Il est là pourtant, il rayonne dans tout mon être et je sens sa force et sa chaleur.

L’Amour est en nous, comme vous tous je le savais déjà. Mais maintenant je comprends pourquoi mes guides me disaient que c’est à tort que je ressentais le besoin d’être avec quelqu’un pour me sentir aimée.

Il est effectivement possible de sentir cette chaleur et ce sans faire d’effort particulier.

 » C’est cela le véritable Amour, il se donne, il ne se mérite pas. Il est là, pour toi, sans condition aucune. Il suffisait de l’accepter. », me dit Lauviah.

  » Ce que nous te demandions c’était de ne plus chercher à combler tes manques intérieurs en cherchant une aide extérieure. Car le manque n’est rien d’autre qu’une illusion de l’esprit-ego. Toute l’affection dont tu as besoin est là et quand bien même tu te mettrais la Terre entière à dos, elle serait toujours là. L’Amour physique ne doit pas être un simple moyen de combler cette illusion. Or c’était ce que tu voulais. », poursuit Gabriel.

 » Ce n’est jamais pour rien que vous cherchez l’Amour. Ton âme t’a amenée à emprunter un chemin que tu ne connaissais pas. Tu as dû apprendre beaucoup de choses. Toutefois tu n’es pas la première. La raison pour laquelle tu t’es sentie si seule et isolée à un moment donné est que tous tes subsituts avaient disparus sans que nous ne te laissions les remplacer. Cela n’aurait pas été dans ton intérêt.

Parfois, c’est dans le dénuement qu’on apprend et pas seulement au sens figuré. Tu avais besoin de prendre conscience de certaines choses essentielles en toi que tu ne voyais pas.

Les derniers mois ont été difficiles à vivre pour toi mais si tu n’avais pas connu ce tunnel, tu n’aurais pas vu l’utilité de mobiliser autant de force et de courage. Or c’est ce qu’il faut pour renverser un édifice mal bâti et en construire un autre.

Nous t’avons dit maintes fois de croire en toi, il le fallait. La divinité s’exprime différemment chez chacun. Chez certains, elle s’exprime par les arts, visuels ou autres. D’autres sont de véritables génies scientifiques. Mais tu sais déjà que tu n’es rien de tout ça. Tu n’es pas exceptionnellement douée pour la peinture ou les sciences. Tu n’es pas sportive. Physiquement tu pourrais pourtant, tu devrais d’ailleurs y songer un peu Sylvie, pour toi-même. Toutefois même si tu t’y mets, tu ne seras jamais championne de quoi que ce soit.

En revanche, tu es douée pour les arts occultes. Nous ne te disons pas d’en faire un métier. Tu ferais même mieux d’oublier l’idée.

Par contre, tu aimes écrire. Tu devrais te pencher là-dessus. », achèvent Lauviah et Gabriel.

J’y avais songé, puis j’avais abandonné l’idée.

 » Laisse de nouvelles idées venir », me souffle l’Archange Ariel, «  et profite de la chaleur du Soleil. »

Bonne suggestion, merci à vous trois.

Bonne journée à tous Clin doeil

Il n’y a que Toi

24026210251.jpg

 

 

Je me lève le matin et je ne vois que Toi,

Je me lave, je m’habille, je ne vois toujours que Toi.

Au travail, avec mes clients, il n’y a encore que Toi,

Partout il n’y a que Toi,

Tu occupes tout l’espace.

Pourtant quand je me lève,

Tu n’es pas là.

Quand je me lave, quand je m’habille,

Tu n’es pas là.

Au travail, avec les clients,

Tu n’es jamais présent.

Malgré tout, où que j’aille il n’y a que Toi.

Tu occupes tout l’espace,

Tu occupes tout mon espace.

Si seulement Tu étais là.  

 

Erzebeth Bathory

24440166651.jpg 

Bonjour à tous,

Ce matin m’est revenu en mémoire la sinistre histoire de celle que l’on a surnommé la comtesse sanglante. Je me souviens de la première fois où j’ai lu une de ses biographies, je n’arrêtais pas de penser  » quelle horreur mais quelle horreur ! » emoticone

Puis par la suite j’ai appris qu’au fil du temps, le mythe avait pris le pas sur l’histoire. Par exemple j’avais lu qu’elle se baignait dans le sang de ses victimes ou qu’elle employait des vierges de fer pour les torturer. Ces deux faits sont totalement faux. Le second par exemple est impossible vu qu’il n’existait pas de vierge de fer à l’époque où a vécu cette femme.

Il n’en demeure pas moins qu’elle aimait autant ses amants que ses jeunes maîtresses et qu’elle a enlevé un nombre considérable de jeunes filles qui sont mortes après avoir été torturées. Tous ces faits étaient répréhensibles à l’époque. Bien que veuve, elle n’était pas censée mener une vie aussi libre sexuellement et quant à ses crimes… C’est sa noblesse qui lui a valu d’échapper à la peine de mort lors de son procès. Mais elle a été enfermée dans son château jusqu’à son décès.

Son histoire me revient régulièrement en mémoire. Je pensais que c’était parce qu’elle m’avait choquée. Mes guides me disent que non. Ils me disent que d’autres ont commis des actes que je jugerais pire encore si je savais. Mais voilà, ces actes-là sont restés secrets. Personne n’en a rien su.

Ils me disent que ce qui a perdu cette femme c’est sa démesure. Elle se croyait au-dessus de tout et de fait, elle n’a pas été condamnée à mort.

 » Elle s’est laissée entraîner par la Passion. Celle dont nous te parlions l’autre jour. A partir du moment où elle s’éveille en vous, il n’y a plus que deux options possibles. Ou vous laisser votre âme la juguler et vous réaliserez de merveilleuses créations, ou votre ego est encore trop puissant et vous vous avilirez vous-même. « , m’explique Lauviah.

Qu’est-ce que tu veux dire par  » vous vous avilirez vous-même  » ?

 » Soit tu contrôles ta Passion, soit c’est l’inverse. Quand c’est l’inverse, tu ne peux jamais connaître le repos, la satiété. Il te faut toujours plus. C’est le feu qui dévore et qui ne s’arrête jamais. Il n’y a que la Sagesse qui puisse encadrer la Passion. Voilà pourquoi c’est l’âme et non pas l’ego qui est la mieux placée pour y parvenir.

Erzebeth Bathory s’est laissée avilir, peu importe les raisons. Nous ne souhaitons pas que tu t’attardes sur ce qu’elle a fait ou non, mais plutôt sur le fait, qu’elle n’ait jamais pu être satisfaite, rassasiée. Combien de personnes autour de toi connaissent ce sentiment ? La Passion peut s’éveiller chez tout le monde, à des degrés différents. Mais la Sagesse aussi. Seulement, l’éveil de l’une est le fait de l’âme alors que le développement de l’autre résulte d’un travail spirituel conscient.

Les deux doivent aller de pair pourtant. Mais c’est à vous de voir si vous le souhaitez ou pas. C’est le fameux libre-arbitre. Nul n’est contraint d’évoluer, c’est un choix qui doit être conscient. »

Tu veux dire une acceptation, c’est plutôt comme ça que je le ressens…

 » Parce que ta Passion s’est éveillée et t’a poussée. Alors tu as eu le choix. Tu n’étais pas obligée de prendre cette voie contrairement à ce que tu penses. Tu as écouté ton ressenti et ouvert la porte à ton âme, voilà ce qui s’est passé pour toi. D’autres, enfouissent profondément leur ressenti. Ce n’est pas ce que tu as fait. Mais effectivement, dès lors que tu ouvres une porte à ton âme, elle entre et s’efforce de prendre toute la place. C’est un choix sur lequel on ne revient pas. »

Lol! Ce n’est pas plus mal, on s’en rend vite compte.

 » Tout à fait, tu désires connaître la paix, la sérénité, il n’y a qu’un moyen de les obtenir, le bien-être est d’abord intérieur avant d’être extérieur. Tu as déjà pu t’en rendre compte. Reste sur ta route. D’ici peu de temps, tu comprendras pourquoi nous insistons tant là-dessus. »

Je crois que je commence à voir. Les choses ne sont pas noires ou blanches. Le monde et la vie terrestre sont parsemés de gris.

 » C’est toi qui vois du gris. Il n’y a que de la Lumière. Ouvre les yeux et tu t’en rendras compte. Il n’y a pas de dualité, il n’y a que des intentions. Sois honnête avec toi-même, aie le courage de tes opinions et tu ne verras plus de gris. Tu ne verras et ne sentiras plus que la superbe Lumière qui entoure ceux qui vivent en accord total avec eux-mêmes. Sois toi-même. »

Merci Lauviah.

Bonne journée à tous Clin doeil    

   

     

Rituel pour ouvrir les portes de son temple intérieur

faeryfantasyartbyselinafenech1.jpg 

 

Bonjour à tous,

Je ne suis pas adepte du forcing en spiritualité. Je ne pense pas qu’il faille ouvrir son troisième oeil à tout prix par exemple. Toutefois, je pense qu’il peut s’avérer profitable de prendre conscience de son centre divin, de son temple intérieur.

Quand je parle d’ouvrir les portes, ne croyez pas qu’il s’agit d’obliger une quelconque force à se mettre à votre portée. Non, il s’agit simplement de pouvoir entrer et admirer son Etre. C’est tout. Ce que vous ferez ensuite, ce que vous verrez ou réaliserez ne dépend que de vous et de votre niveau spirituel.

Je préfère d’ailleurs préciser une chose tout de suite, il se pourrait que certains parmi vous découvre un temple désolé ou délabré. Ne prenez pas peur en ce cas, il s’agira tout simplement de la figuration du peu d’intérêt que vous avez accordé à certains aspects de votre spiritualité, pas du véritable temple. Pourquoi est-ce cela que vous voyez ? Parce que vous avez besoin de prendre conscience de certaines choses avant de découvrir le temple de Lumière.

Ce rituel est sans danger, vous ne ferez pas d’appel d’énergies environnantes, il suffira d’utiliser celles qui sont en vous.

D’ailleurs vous n’aurez besoin que de très peu de matériel. Il vous faudra une bougie blanche de bonne taille, un miroir ou une bassine d’eau et de l’HE de niaouli. Si vous utilisez un miroir il vous faudra également un petit mouchoir de papier.

Il s’agit d’un rituel de magie lunaire, je vous recommande donc d’attendre la tombée de la nuit pour opérer. Peu importe toutefois que vous agissiez à la nouvelle lune.

Vous allez commencer par installez votre bassine d’eau douce ( pas minérale, pas du robinet ) ou votre miroir près d’une fenêtre d’où l’on peut voir la lune de sorte à ce qu’elle s’y reflète ( on non si vous agissez à la nouvelle lune ).

Vous verserez deux gouttes d’HE de niaouli dans l’eau ou sur le petit mouchoir de papier.

Cela fait, vous placerez la bougie en hauteur et l’allumerez. Vous la laisserez ensuite se consumer deux heures durant. Pendant ce temps, vaquez à vos occupations ( je n’ai pas dit, quittez la maison en laissant la bougie sans surveillance ! ).

A terme, retournez dans la pièce et allongez-vous sur le sol ou sur un tapis mais si possible, pas en hauteur. N’allumez pas de lumière électrique, contentez-vous de la bougie. Fermez doucement les yeux et laissez venir vos pensées. Quelles qu’elles soient. Si elles sont désagréables, ne vous braquez pas, elles devraient vite s’évacuer alors laissez le travail se faire en vous.

Arrivera un moment où vous vous sentirez très détendu, même si vous avez encore quelques pensées. Ce n’est pas grave, interrompez-les en demandant à la Déesse de vous aider à trouver le chemin qui vous mènera au temple. Demandez-lui de vous bénir, de bénir votre action et de vous permettre de trouver le centre.

Deux options ici, ou vous ouvrirez alors les yeux et cela signifie que vous n’êtes pas prêt. Il faudra recommencer ultérieurement.

Ou alors, vous vous sentirez happé, projeté et vous ne pourrez pas l’empêcher. Dans ce cas tout va bien, laissez faire.

A un certain moment vous sentirez de la chaleur ou de la fraîcheur. Vous vous verrez enveloppé de Lumière et quelque chose vous apparaîtra. Mes instructions s’arrêtent ici. Vous n’avez plus besoin de moi pour la suite.

Bonne séance !

Quand vous aurez rouvert les yeux, vous éteindrez la bougie, rangerez le matériel et jetterez l’eau ou le mouchoir.

Bonne journée à tous Clin doeil      

La jeune fille en habit de cendres

azsz.bmp

 

 

Bonjour à tous,

J’ai reçu de la visite aujourd’hui, la visite d’une jeune femme à la longue robe grise qui tenait une faux à la main. Peu après, j’ai vu la même jeune fille dans une belle robe blanche et lumineuse avec un grand sourire aux lèvres. Mes guides me disent qu’il s’agissait d’un Ange.

Ce soir ils souhaitent me parler des morts rituelles. Ils me demandent ce que je pense des sacrifices humains.

Le premier mot qui me vient est  » dégoûtant ! ». Mais soudain, me viennent de drôles d’idées en tête. Le genre que j’ai juste envie de refouler. Toutefois, ils ne me laissent pas faire.

 » Tu dois accepter ce qui est Sylvie, ne refoule rien, tu te ferais du mal. », me dit Gabriel.

Ne refoule rien…

 » Tu as été prêtre chez les Mayas. Tu as été tuée aussi. On t’a accusé de trahison pour avoir refusé le sacrifice d’un enfant. Tu en avais déjà pratiqué pourtant. Des enfants, des adultes, puis un jour, tu as commencé à te sentir gênée. Un jour, tu as remis tes croyances en cause et cela a marqué le début de ta fin. Les évènements se sont mal enchaînés pour toi. Ils t’ont extraits plusieurs organes à vif pour te tuer et ils les ont brûlé car tu étais devenue impure selon ceux qui ont précipité ta perte, pour prendre ta place dans les bonnes grâces de ton roi.

Tu as essayé de te défendre, mais vraiment, il n’y avait personne pour t’apporter de l’aide. Au fond, tu devais mourir de cette façon.

Les sacrifices humains ont cessé plusieurs dizaines d’années plus tard chez ce peuple. D’autres sont venus après toi et ont subi les mêmes supplices jusqu’à ce que la majorité de ce peuple soit prête à accepter une évolution des pratiques à la faveur d’un éveil progressif. Car il n’y a jamais eu d’éveil collectif brutal ou spectaculaire. L’évolution spirituelle d’un groupe de personnes se fait sur plusieurs générations. Cela prend du temps et n’est jamais automatique. Il faut des Galilée ou des Newton pour amener les gens à penser autrement, pas seulement en science d’ailleurs.

Parfois cela se passe mal pour ces personnes, comme Galilée. Mais d’autres fois, il y a davantage de personnes prêtes à entendre certaines choses.

Toi, dans cette vie maya, tu as fait partie d’un groupe de personnes qui étaientt désireuses de partager des vues différentes, mais peu étaient prêts à entendre. De plus, ce groupe de personnes n’était pas homogène.

Il n’y a pas de groupe de personnes prédestinées à délivrer un message. Il n’y a jamais que des personnes qui un jour, s’éveillent à des vues plus larges, quel que soit le domaine.

Tu n’étais pas la première à remettre en cause les sacrifices humains. Mais tu étais un prêtre au rang élevé alors. Il ne fallait pas que l’on puisse t’écouter. Trop de personnes n’étaient spirituellement pas prêtes à remettre leur univers en cause. »

Je vois… Gabriel parle avec tant de calme et de douceur que je ne suis presque pas choquée. J’entends ses mots, mais je sens aussi sa chaleur et sa bienveillance. Je sens Lauviah aussi lol !

 » C’est parce qu’il est là, tout prêt, avec Elémiah et Eledahiel. Tu es bien entourée ma douce Sylvie. Le meurtre rituel a toujours existé. Dans toutes les ethnies, dans tous les peuples, à une époque ou une autre, il y en a eu.

Nous n’allons pas t’exposer le bien-fondé ou non de la chose. Nous voudrions savoir ce que tu en penses. », poursuit Gabriel.

 » Avant de répondre que tu es contre, prends le temps de réfléchir à la raison. Si tout ce qui te vient est que tuer est mal, alors tu n’as pas retenu grand-chose de l’enseignement de ton âme ma chère. », reprend Samuel.

C’est facile de m’objecter ça Samuel, tu connais mes pensées !

 » Je connais aussi ton coeur, ton âme et tout ce dont tu es réellement capable. Je désire te voir prendre un peu de recul pour répondre. »

Ok, je pense que certains croient dur comme fer ou ont cru à la validité d’un tel acte. Je sais qu’il est effectivement possible de travailler à partir d’un cadavre voir de tuer quelqu’un en faisant en sorte que cette mort apporte énergétiquement quelque chose à celui qui procède.

Mais c’est vrai, je n’approuve pas du tout.

 » Pourquoi ? », insiste Samuel.

Parce qu’il est possible d’obtenir infiniment plus en restant dans l’Amour. Cette forme de nécromancie est inutile selon moi. Elle ne permet pas d’élever, c’est l’inverse. Les énergies appelées et générées sont toutes troubles et sombres. Du moins pour ce que j’en vois chaque fois que je tente de me concentrer là-dessus.

Je crois qu’il est inutile de tuer ou de faire souffrir physiquement quelqu’un dans un but magique ou spirituel. Je crois qu’on peut obtenir bien plus en donnant ou en demandant qu’en prenant. Même si les victimes sont consentantes.

 » La victime consentante a le sentiment de donner. Il y a plein d’exemples ne serait-ce qu’à ton époque avec ces personnes qui se tuent ou se laissent mourir pour des causes en lesquelles elles croient. C’est ça une mort rituelle. Etre tué ou se donner la mort pour une cause en laquelle on croit. Religieuse ou non.

Ce n’est pas forcément le fait d’un sorcier féru de nécromancie. Encore un cliché… », me répond Samuel. L’Archange Samuel est le plus  » brutal  » de mes guides. De loin.

 » Certes, mais tu sais que je t’aime et que c’est pour toi que je me montre direct. »

Oui je le sais, et tu viens vers moi chaque fois que je t’appelle…

 » Il y a une chose qui t’échappe ici. C’est la Passion qui anime les victimes consentantes, les sorciers, les prêtres ou encore les personnes qui sont prêtes à donner leur vie pour défendre leurs convictions.

Tu n’avais jamais compris l’idée de la Passion du Christ n’est-ce pas ma chère Sylvie ? C’est normal, tu ne la ressentais pas. Rien dans ta vie ou dans ton coeur ne t’animait de la ferveur qui prend ceux qui sont prêts à s’investir corps et âme dans ce en quoi ils croient.

Mais la donne a changé pour toi. Cette Passion, tu la connais à présent, elle s’éveille en toi doucement mais sûrement. Doucement, parce que nous y veillons, sûrement, parce que ton âme le désire.

Souvent, ceux que vous appelez héros ont été animés d’une telle ferveur. Si je te parle de la mort de William Wallace ou de toutes les personnes qui ont trouvé la mort  en se battant pour leur peuple, tu n’as pas envie de dire qu’ils ont commis des actes horribles, loin de l’Amour. »

Certes non…

 » Chacun a ses motivations et chacun vit et ressent l’Amour à sa façon. On t’a déjà dit que les normes sont toujours subjectives. William Wallace a tué des gens aussi, il n’a pas fait que mourir sous les coups de l’ennemi.

Ceux qui se battent pour leurs droits peuvent se montrer violents également, envers d’autres personnes estimant aussi être dans leur droit. »

Qu’est-ce que je dois comprendre au juste ?

 » Simplement que la meilleure manière d’agir est de suivre ton coeur. Il n’y a que ton âme qui puisse juguler cette ferveur, cette Passion.

La majorité des personnes qui se sont fait remarquer par des coups d’éclats ont laissé leur ego s’enivrer avec. C’est vite fait tu sais.

C’est toujours l’âme qui en est à l’origine. Mais ensuite, selon votre degré d’ouverture à celle-ci, vous parvenez à la contrôler, ou pas.

Il est courant pour les artistes de puiser leur inspiration dedans. Cette Passion est comme un feu qui dévore ou qui réchauffe, selon ton niveau de Sagesse.

Beaucoup se laissent dévorer. », reprend Gabriel.

Et si on ne le souhaite pas ?

 » Pourquoi ? », me redemande Samuel.

Parce que je crois que je connais ce feu qui dévore. Je le connais il me ronge en ce moment. C’est comme un appel à faire plus, aller plus loin, sans que ce ne soit jamais assez. Je ne veux plus vivre ça. Je voudrais que cette sensation cesse.

 » Bien, essaye de comprendre ce que ce feu consume en toi. »

Ma peur d’échouer.

 » Dans quel domaine ? »

Dans ma vie je pense. J’ai peur de ne pas réussir ma vie et d’en souffrir. J’ai terriblement peur d’un échec. Je ne sais pas pourquoi. J’ai l’impression de ne jamais faire assez bien, de ne jamais faire ce qu’il faut. Et c’est vers vous que je me tourne quand j’ai besoin de me calmer.

 » Cette sensation, tu l’as toujours connue ? »

Je crois bien.

 » Réfléchis. Regarde en arrière et tu sauras quand elle est réellement apparue. », insiste Samuel.

Et là je crois que je vois. Elle est apparue durant mes études. Mon ego avait beaucoup gonflé, je le réalise. J’étais super ambitieuse et je ne pensais qu’à faire la fierté de mes parents et la mienne également. Mais cette ambition cachait en fait un grand vide désagréable.

Avant cela, j’étais plutôt une rêveuse qui se laissait tantôt bercer tantôt poussée. Il semblait qu’il y avait toujours une direction à suivre, alors je la suivais. Mais elle a disparu quand j’ai eu le bac. J’ai dû dessiner mon propre chemin et je l’ai fait avec mon ego. C’est à ce moment-là que j’ai commencé à avoir peur, parce qu’avant mon redoublement en première année, je n’avais jamais connu d’échec. Aucun, dans aucun domaine.

 » Ce feu qui te dévore, c’est ton âme qui le commande. Ton âme qui souhaite mettre fin à l’opposition entre ses désirs et ceux de ton ego. Le fait est qu’elle est en train de gagner. Tu n’as pas grand-chose à faire pour que ce feu se transforme en une douce chaleur alimentant une Passion bien vécue. Accepte simplement l’idée que l’échec n’existe pas. Il n’y a que des expériences. De plus, tu sais que tous tes échecs étaient en fait d’excellentes occasions de te remettre en question. Tu n’es pas arrivée où tu en es par hasard Sylvie.

Tu subis le feu de la transformation spirituelle. Si tu veux un conseil, laisse faire. Le feu qui dévore ce n’est pas cela, le feu qui dévore c’est celui qui peut te faire perdre la raison et te faire oublier l’Amour que tu as pour ton prochain. Quand par exemple tu tues des gens qui ne partagent pas ta vision du monde.

Pour en arriver là, il faut avoir oublier que par le biais du Coeur, il est possible de se relier à tout le monde, il est possible d’aimer tout le monde car au fond de toi tu sais que nous ne sommes qu’Un.

Lorsque une personne ne s’attache plus qu’à ce qu’elle considère être une différence fondamentale, alors elle quitte le chemin de l’élévation. Si malgré tout la Passion l’habite, elle peut aller loin dans son éloignement. »

Merci Samuel.

 » De rien ma belle Sylvie. Tu vois, tu es déjà plus calme. On te dit de te faire confiance. Crois-tu que nous t’aurions laissé te consummer pour une raison néfaste ? Nous travaillons avec toi, dans ton intérêt. Laisse faire le feu de la transformation, cette peur que tu ressens, c’est celle de ton ego. Ton âme va bien au contraire. »

Oui…

 » Ne te soucie pas de ce que peuvent penser les autres. Vis ta vie. Reste toi-même, tu es une magnifique personne. Ne crains pas ta propre Passion, elle ne fera que t’embellir davantage tu verras. Laisse-la trouver sa place en toi, grandir en toi et crée le monde dans lequel tu as envie de vivre.

La jeune fille en habit de cendres, avec sa faux à la main, symbolisait la mort d’un feu purificateur. Elle est apparue ensuite en habit de Lumière, cela augure le meilleur, non ? «  

Je pense que oui effectivement.

Bonne journée à tous Clin doeil  

 

 

   

Un nouveau jour

g556n8m9.jpg 

 

Baignée de la Lumière la plus pure,

J’avance en confiance vers les bras de mon Aimé.

La forêt dense qui nous séparait jadis,

N’est plus que le souvenir lointain d’une ère où la peur,

La faim, le sacrifice étaient mon lot quotidien.

La forêt de mes peurs et de mes tourments terrestres,

N’est plus rien qu’un vague jardin désseché.

Les Ombres qu’elle abritait s’étaient muées,

En de féroces créatures par mon sang assoiffées.

Mais je les ai combattues, courageusement.

Aujourd’hui j’en ris.

Pourquoi n’ai-je pas vu plus tôt,

Que c’était mon âme que je combattais ?

La forêt dense de mon esprit, lorsqu’elle s’est changé en désert,

Est parvenue à me tromper de la pire des manières.

Contre moi j’ai retourné mes armes, ma colère.

Dans mon ventre j’ai enfoncé la lame de mon épée !

Les Démons que je combattais, des parts de moi que je brûlais.

Toutes ces cicatrices sur mon corps sont là pour en attester,

La forêt dense de mon esprit, m’a possédée.

Pourtant, c’est en paix que j’avance à présent.

Baignée de la Lumière la plus pure,

J’avance vers ce nouveau jour.

Mes cicatrices s’estompent à chaque pas que je fais,

Le bien-être s’installe à mesure que mon coeur s’ouvre,

S’épanouit.

La forêt de mon esprit n’est plus que le souvenir,

Lointain et douloureux d’une ère,

Où la souffrance et l’ignorance étaient mon quotidien.

Oh qu’il est bon de savoir que dans les bras de mon Aimé,

Tous ces souvenirs se transformeront,

Deviendront les mémoires précieuses,

D’une vie où mon coeur ne demandait qu’à connaître enfin,

La chaleur d’un soleil éternel.

Les souvenirs d’une enfance passées dans une forêt dense,

A l’orée de laquelle demeure Celui que j’aime,

Et qui m’a guidée jusqu’à lui.

  

Le culte du Dieu et de la Déesse

jgvervainart.jpg 

 

Bonjour à tous,

Tout à l’heure mes guides m’ont demandé de faire une recherche sur le magisme. Je ne connaissais pas. Il s’agit en fait de la religion des anciens Perses, également appelée dualisme.

Figurez-vous que je croyais qu’il s’agissait d’un mouvement ésotérique quelconque lié à la magie ! emoticone

Bon, au moins j’ai pu m’apercevoir de mon erreur. Mais surtout je suis tombée sur des interprétations très diverses des Ecritues saintes ( pour les Chrétiens ). L’époque à laquelle aurait vécu Jésus correspondant à une période où le magisme était très bien implanté en Asie.

Bref, je vais rester sur l’essentiel, cette religion mettait en avant la dualité, matériel-immatériel, bien-mal et tous ces clivages que mes guides m’encouragent vivement à dépasser lol !

Cette religion prônait aussi le culte du feu. Pas seulement le feu physique vous l’aurez compris. Il s’agissait surtout du feu sacré.

 » Il n’y a pas plus de feu que d’eau sacré, il n’y a que la divinité, l’Un, le Tout. », me disent mes guides. Certes, mais alors pourquoi m’avoir conseillé cette recherche ?

«  Nous voudrions savoir ce que tu penses de ce que tu as lu. »

Bof, entre les Chrétiens ont inventé ceci et cela pour étouffer telle ou telle vérité et le Christianisme a établi que Dieu se trouve parmi nous en nous envoyant son fils, je ne pense pas grand-chose si ce n’est que chacun prêche pour sa paroisse.

 » Prêche pour la tienne. »

Ok, je me suis interrogée sur les rois Mages présents dans la bible. Je me suis demandée si ce n’était pas des adeptes du magisme justement. Je me suis demandée si derrière cette image de trois Mages s’agenouillant devant celui qui allait être le Christ, il ne fallait pas voir la reconnaissance de l’Homme qui a vaincu la dualité pour parvenir à accepter l’Un, l’Etre en lui-même.

Si je reste là-dessus et que j’analyse, le chiffre 3 représente le Tout ou le Divin, la royauté est je crois l’accomplissement et le bébé à qui on offre des présents, l’Etre en soi nouvellement découvert.

 » Non. », me répond l’Archange Gabriel.

Non ?

«  Le bébé, est ce qui germe et n’est pas encore arrivé à maturité. Même s’il est né. Les cadeaux qui lui sont faits sont la preuve de l’immaturité de ceux qui les font. Ils célèbrent ce qui n’est pas encore. Ils devraient s’attarder sur ce qui est.

Les Mages sont trois certes. Mais l’un est vieux et incarne la Sagesse, l’autre est jeune et incarne la Force et le troisième est noir pour ce qui est encore à découvrir. Autrement dit, ils figurent le chemin de l’initié, symbolisé par le bébé.

Les présents sont tous des leurres car des objets matériels. Or le bébé est nu et pauvre, car la vraie richesse ne se trouve pas dehors mais en soi. »

Je vois, donc rien à voir avec le magisme…

 » Si, mais si l’époque et le lieu avaient été différents, tu aurais pu voir trois prêtres, trois imams ou encore trois chamans… »

Autrement dit le Mage ici  » est celui qui a encore une longue route devant lui mais il ne le sait pas, il se voit roi. » , me coupe Gabriel.

 » Ce n’est pas tout d’admettre que la dualité n’existe pas. Il faut le vivre et le ressentir ensuite. C’est ce qui passe par l’âme, par l’Etre, par ton Coeur Sylvie, qui est réel. C’est pourquoi la véritable pauvreté est d’être coupé de son âme.

Or, le bébé qui représente l’initié et tout son énorme potentiel est la richesse même. Tel qu’il est, nu et sans artifice. Il est l’Incréé, comme toi, comme tous ceux qui t’entourent. »

 » Ma chère, le magisme a mué et s’est fondu ailleurs, comme beaucoup d’autres religions. », me dit l’Archange Ariel.

 » Mais avant ou après lui, il y a toujours eu des personnes qui se sentaient appelé par l’Un. Toujours. Il n’y a pas eu un unique évènement marquant et déclencheur. Il y a eu des personnes, plus ou moins discrètes et plus ou moins influentes selon les époques et les lieux.

Il y a eu aussi énormément d’interprétations. Certaines étaient aussi mauvaises que la tienne. D’autres non, mais toutes étaient fausses. Aucune interprétation ne pourra jamais être juste ici. Il ne sert à rien d’admettre que la dualité n’existe pas, si on ne le ressent pas.

Il ne sert à rien d’essayer d’apprendre par coeur, de lire théories sur théories si on n’expérimente pas. A quoi bon vivre dans une dimension matérielle si ce n’est pas pour en tirer profit ? Nous sommes heureux que tu aies compris qu’il ne fallait pas chercher à fuir la matérialité. Elle a son intérêt et son utilité. »

Quel rapport avec le culte du Dieu et de la Déesse ? ( Ce sont mes guides qui m’ont demandé d’écrire ce titre. )

 » Ils sont ce vers quoi tu tends, ils représentent l’Un et le Tout. Il ne s’agit donc pas d’un culte dédié à des divinités extérieures, il s’agit de la figuration de ton travail spirituel. Le Dieu et la Déesse correspondent à la puissante part créative de l’initié réalisé. Ils sont en toi et ne demandent qu’à être éveillés. Même par petites touches, comme tu le fais. Continue. », achève Gabriel.

Ok.

Bise à tous Clin doeil 

 

Nos chères Amours…

angemort.jpg

Bonjour à tous,

L’autre soir je suis tombée sur un documentaire qui traitait de l’attirance sexuelle génétique. Pour appeler un chat un chat, disons qu’il s’agit d’inceste volontaire. Concrètement, le documentaire, qui se voulait scientifique mais qui ne parvenait pas à expliquer quoi que ce soit, montrait plusieurs reportages dans lesquels on suivait plusieurs couples. Trois couples de frères et soeurs et un couple mère-fils. Ce dernier était le plus discret. La mère et son fils n’avaient accepté de témoigner qu’à la condition que leurs identités ne soit pas révélées.

Tous ces couples avaient une particularité, il s’agissait de parents qui ne s’étaient pas vus des années durant, voire, qui s’étaient connus à l’âge adulte pour deux d’entre eux. C’était le cas de la mère et du fils par exemple, elle avait accouché à quatorze ans et ses parents lui avaient demandé de le faire adopter. Il avait entrepris des recherches une fois adulte pour retrouver sa mère et en se retrouvant ils sont tombés amoureux.

Le documentaire m’a interpellé pour une raison qui vous semble sans doute évidente. Au départ j’ai pensé  » quelle horreur ! « . Puis j’ai regardé et j’ai réalisé que ces personnes étaient, des gens. Juste des gens.

Dans leur entourage, certains qui avaient révélé leur secret étaient montrés du doigt et faisaient l’objet des attaques permanentes des voisins et même des autorités. L’inceste est puni quasiment partout. Un des couples, allemand, a eu des enfants. La justice a condamné le frère deux fois. Et ils ont placé les enfants au motif qu’il ne serait pas sain pour eux de vivre dans un milieu si déviant.

Deux jours après ce documentaire, j’ai retrouvé ce thème en regardant une série bien connue. Et encore quelques jours après sur le forum de mon hébergeur, je clique sur le sujet consacré à l’homosexualité, à la dernière page et je tombe sur une personne qui parle de ce même sujet.

Personnellement je pensais que tant que les adultes ( quel que soit leur sexe ) avaient des relations librement consenties, ils pouvaient bien vivre leur vie. Mais je dois avouer que ce sujet-là me heurte.

Il y a quelques années j’avais lu deux histoires parues dans des magazines. L’une était celle d’une femme qui avait couché avec un père qu’elle n’avait réellement connu qu’à l’âge adulte mais l’autre racontait l’histoire d’un homme qui avait grandi auprès d’une mère dont il avait accepté les avances. Elle ne l’avait jamais forcé, mais coucher avec elle dans son adolescence l’avait perturbé au point qu’il avait préféré mettre de la distance une fois adulte.

Je n’ai pas de tel rapport avec les membres de ma propre famille et franchement je n’imagine même pas la chose. Pour moi, ce genre de comportement appartient bien à ce que l’on nomme déviance. Et pourtant, je croiserais ces personnes dans la rue, je les trouverais normales.

Mes guides me disent que nous sommes tous à la fois bisexuel, hermaphrodite et en réalité Un. Ils me disent qu’il n’y a ni frère et soeur, ni parent, ni enfant.

Toutefois, ils me disent aussi que l’Amour s’apprend et se développe avec la maturité spirituelle. Ils me disent qu’il ne sert à rien de blâmer de tels couples. Toutefois ce n’est pas pour rien qu’ils ne trouvent pas la paix dans leur Amour.

 » Vous êtes trop nombreux à croire que l’enfer est provoqué par les autres. Tout comme vous êtes trop nombreux à croire que la source de votre propre bonheur se trouve dans les autres. Une attirance provoquée par une reconnaissance n’est pas forcément sexuelle, il s’agit-là de l’attirance la plus primaire qui soit.

Aussi, plus souvent que tu ne crois, une amitié sincère, des rapports filiaux ou un profond respect mutuel auraient pu être aussi fort et bien plus profitable qu’une relation amoureuse. L’ennui, c’est que votre ego vous trompe souvent ici. Dans les cas d’inceste consenti entre des personnes longtemps séparées, le lien d’âme existait mais la reconnaissance a provoquée une ambiguité au niveau de l’interprétation. Là où de belles relations filiales auraient pu naître, sont nées des relations amoureuses difficiles teintées de honte et de gros remous intérieurs. Ces personnes auraient pu s’interroger sur les raisons qui les poussaient à vouloir vivre cela, elles ne l’ont majoritairement pas fait.

Elles se sont arrêtées à l’entente et à l’attirance. Tu as failli le faire plusieurs fois toi-même. Le contexte était différent seulement en cela que ces hommes n’étaient pas de ta famille. Mais tu as un cousin qui est tombé amoureux de toi une fois, tu ne t’en souvenais plus ? Que ce serait-il passé si tu avais été attirée par lui de la même façon ? « 

Je ne sais pas.

 » Tu ne sais pas où tu ne veux pas savoir ? Toi aussi tu te sentais proche de lui, mais tu n’imaginais pas une telle relation. Ce n’est d’ailleurs que bien après que tu as compris ce qu’il avait ressenti. », insiste Lauviah.

Certes, pour moi c’est du passé.

 » Tu crois ? Tout est et tout a toujours été. Crois-tu que certains schémas se représentent par hasard ? Attirance et entente immédiate ne signifient pas obligatoirement relation amoureuse épanouissante, voilà où je voulais en venir avec toi.

C’est pour cette raison que nous te parlons de maturité et que nous te disons que l’Amour s’apprend. Nous ne voulons pas t’ennuyer. Mais tu as des clichés dans la tête et ce sont ces mêmes clichés qui auraient pu te conduire dans des situations émotionnellement très difficiles. Comme pour tous ces couples incestueux qui ne trouvent pas la paix malgré l’Amour qu’il y a entre eux. Comprends bien que leurs tourments sont d’abord internes. C’est toujours le cas, l’enfer ce n’est pas les autres. Il vient de soi, seulement de soi et peut êre alimenté par l’extérieur car, c’est vous qui  façonnez votre environnement.

Une relation amoureuse épanouissante apporte la paix, la sérénité. Lorsque ce n’est pas le cas, ce n’est pas dehors qu’il faut en chercher les raisons. Ce n’est même pas dans l’autre. C’est en toi qu’elles se trouvent et en toi seule. »

Ca je le savais, du moins je l’ai appris.

 » Tant mieux, apprends également ceci, la qualité d’une relation amoureuse dépend essentiellement de la capacité d’un couple à se remettre en question à la fois séparément et ensemble. Il faut être capable d’évoluer à la fois seul et à deux pour pouvoir avancer dans la même direction.

Nous t’avons déjà expliqué que le couple ne forme qu’une entité. Pourtant, il s’agit d’une entité qui contient deux pôles. Pour que l’entité reste une et entière, il faut que ses deux pôles restent soudés. Or, cela ne peut se faire que grâce à un travail conscient de part et d’autre.

Ce travail, ne commence pas une fois le couple formé. Pourquoi crois-tu que tu sois toujours prévenue quand tu vas rencontrer quelqu’un susceptible de te plaire ? Ce n’est pas un hasard. Le travail se fait d’abord individuellement et s’étend ensuite au couple. »

Ok..Ben j’avoue que je ne me posais pas tant de questions lol. Mais je suis contente d’avoir eu ces explications.

Bonne journée à tous Clin doeil

 

La loi du triple retour

aaaa.bmp 

 

Bonjour à tous,

Hier j’ai fait la connaissance de Junon et Hécate. Ce sont des égrégores divins féminins issues des mythologies romaine et grecque ( chtonienne ).

J’aime ce qu’elles dégagent, surtout Hécate, je la trouve incroyablement douce. Aujourd’hui elles ont souhaité me parler de la fameuse loi du triple retour, à laquelle mes Anges m’avaient dit de ne pas faire attention.

Le fait est que je pratique peu de magie offensive, celle qui sert à l’attaque ou à l’obtention de choses concrètes. J’ai plutôt utilisé la magie comme un outil de développement spirituel jusqu’à maintenant. Je ne dis pas que je n’ai jamais rien demandé, ce serait mensonger lol. Mais dans ces cas-là je travaillais toujours avec mes guides et ils faisaient le plus gros de la manoeuvre. Alors ça allait. D’autant que si je m’apprêtais à faire une bêtise, ils intervenaient très vite aussi ! emoticone

 » Junon et moi sommes là à présent, j’entends par là que tu as conscience de notre présence. Il est temps pour toi d’apprendre à t’affranchir encore de certaines barrières mentales et d’aller plus loin dans ta pratique. Nous allons t’apprendre à te servir de la magie offensive. Mais d’abord il faut que tu te débarasses d’un préjugé que tu retrouves partout. Il n’existe pas de loi universelle en manipulation d’énergie. La seule chose que nous te demandons de respecter est l’intérêt de ton âme.

Comprends bien, quelqu’un qui n’a pas les mêmes valeurs que toi n’aura pas forcément de scrupules à dépouiller un autre être de ses biens. Selon ton système de valeurs, cela n’est pas une chose à faire. Aussi, toi, tu regretterais d’avoir eu recours à la magie pour réaliser une telle action. Toi, tu recevrais une leçon karmique pour te rappeler qui tu es et ce en quoi tu crois.

Mais celui qui n’a pas le même système de valeurs et qui ne voit pas forcément d’un mauvais oeil le fait de tout mettre en oeuvre pour parvenir à ses fins, ne recevra pas cette leçon lui. Il aura agi en accord avec son âme ou plutôt avec ce qu’il en perçoit ( La nuance est de taille, plus vous êtes proche de votre âme, plus vous sentez l’Amour, moins vous parvenez à négliger les sentiments d’autrui car nous ne formons qu’Un et blesser autrui revient donc à se blesser soi-même. Quand vous prenez conscience de cela, votre système de valeurs change considérablement.).

Comprends-tu ? Ne crains pas la loi du triple retour, crains plutôt d’aller contre ton intérêt. C’est toi que tu dois respecter. C’est ta propre divinité que tu dois honorer. Ne regarde rien d’autre et surtout pas les usages des uns et des autres autour de toi. Reste sur ce que te dicte ton coeur. », m’explique Hécate.

«  Tu sais déjà qu’en magie tout est affaire d’intentions. Eh bien, c’est comme dans la vie matérielle à une chose près. Le bien et le mal étant des notions subjectives et donc variables, il n’y a pas de police et de juge au niveau spirituel. Du moins, pas dans l’absolu. C’est l’âme qui fait office de gardien. La conscience ne vient pas d’ailleurs. Elle n’intervient pas qu’en magie et tu le sais déjà, vous le savez tous d’ailleurs.

Tu sais quand tu t’apprêtes à faire quelque chose qui n’est pas pour toi. Ne le fais pas. », poursuit Junon.

 » La magie offensive n’a rien de sale, d’horrible ou d’agressif. Concrètement si tu veux du pain, tu vas l’acheter. Là c’est la même chose, tu veux quelque chose, tu t’arranges pour l’obtenir.

Ton âme t’encouragera même à y recourir. La difficulté sera plutôt de dompter les désirs de ton ego. Mais cela s’apprend au jour le jour. », reprend Hécate.

Pour l’instant je ne vois pas quoi demander.

 » Ne demande rien alors. », me répondent Gabriel et Lauviah.

 » On t’expliquait juste quelque chose, il n’y a pas d’obligation. Tu sais, je suis auprès de toi depuis longtemps mais j’attendais que tu sois prête à passer ce cap pour me manifester. Alors que tu avais déjà aperçu Junon. »

C’est vrai…

 » Tu vois la magie comme un outil de développement spirituel parce que cet outil est efficace sur toi et sur ceux sur qui tu l’as utilisé. Mais tu as aussi remarqué que ce n’était pas le plus courant. Cela t’a dérouté d’ailleurs, mais tu t’y es faite. C’est bien, reste toi-même.

Apprends à développer ta puissance et ainsi à manifester ta divinité. Tu as choisi une belle voie de réalisation Sylvie. Reste dessus. Tu apprécieras la magie offensive quand tu auras pleinement compris ce qu’elle peut t’apporter tant matériellement que spirituellement. », achèvent Junon et Hécate.

Ce sera le mot de la fin.

Bonne journée à tous Clin doeil      

La folie et les petits biscuits

elwux6nv.jpg 

 

Bonjour à tous,

J’ai fait un drôle de rêve cette nuit. J’étais dans un bâtiment, il y avait une sorte de jeu. L’un des participants n’était autre que la Folie et elle volait des biscuits. Des biscuits au fromage et au jambon qui représentaient les autres participants.

Je ne sais pas pourquoi elle agissait ainsi. Quoiqu’il en soit je me suis réveillée avec dans la tête l’idée qu’il n’était pas nécessaire de révéler aux autres des choses qui pouvaient les amener à souffrir. Hier j’ai réalisé que lorsqu’on se sent mal on a envie d’aller vers les autres pour que d’une manière ou d’une autre ils nous permettent de nous sentir mieux.

C’est comme quand, rongé par les regrets, vous avouez à votre conjoint que vous l’avez trompé. Le but ici est de vous permettre de vous soulager et si possible, vous espérez en plus son pardon.

Pourtant le problème à la base, vient de vous. Pourquoi est-ce à l’autre de vous aider à vous sentir mieux ? Si vous avez eu la force d’admettre que tout ne vous convenait pas dans votre vie en ayant une liaison, vous avez aussi la force de faire ce qu’il faut vous-même. Non ?

La folie de mon rêve ne vole pas des biscuits, elle dérobe le bien-être d’autrui. J’ai compris de quoi il s’agissait. Le jambon ici représente la force physique, la vitalité. Le fromage se rattache à la force mentale, au bien-être lié à une situation externe satisfaisante.

Pourquoi priver les autres de cela ? Et en l’occurence, c’est mon rêve donc c’est à moi que ce message s’adresse. Au cours de ma belle traversée du désert, j’ai passé mon temps à désirer que quelqu’un me vienne en aide. Mes guides me disaient que j’avais tort, que je pouvais très bien me débrouiller seule et que je ne ferai rien d’autre qu’accabler mes proches en me débarassant de ce que je voyais comme des problèmes sur eux.

Mais concrètement je voyais que je souffrais et j’en avais assez. J’en avais assez en plus de me sentir coincée et incomprise.

Mais pourquoi faut-il tellement que les autres nous comprennent si ce n’est pour que nous nous sentions mieux nous-mêmes ?

J’ai été en colère contre mes parents, j’ai voulu m’éloigner de mon entourage, mais tout ça c’était surtout parce que je souhaitais fuir. J’ai réalisé hier que c’était moi que je fuyais en fuyant les autres.

Autrement dit j’aurais voulu que les autres m’aident à m’accepter moi-même. Ce n’est évidemment pas possible. Il faut s’accepter soi-même. Les autres n’ont pas à entrer en compte ici en fait.

 » La folie de ton rêve correspond effectivement à cette part de toi qui voulait se décharger de ses problèmes matériels sur autrui, avec le risque de soucis que cela pourrait causer à ton entourage. Mais nous t’avons déjà dit que cette situation que tu vis n’est pas une catastrophe, c’est la solution d’un problème plus grand. Tu as fini par comprendre qu’il s’agissait tout simplement de provoquer ton éveil spirituel et de t’amener à découvrir ton âme et ta divinité. Peu importe que personne ne le comprenne effectivement. Il s’agit de ton parcours, c’est tout.

Reste dans l’Amour Sylvie. Souviens-toi que nous t’avons dit que quand une situation n’est plus nécessaire, elle disparaît d’elle-même. « , me dit Lauviah.

Certes, voir la beauté en tout et partout et  la perfection de tout ce qui est apparaîtra. J’ai reçu ce conseil il y a plusieurs mois, je viens seulement de réaliser.

Bonne journée à tous Clin doeil    

12345

Messages et apparitions |
Jésus-Christ sauve |
J'aimerais devenir musulmane |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | SALAFYA
| Le Blog de la Médit'
| For This Cause