Accueil Spiritualité Les conseils de Lakshmi et Kuan Yin

Les conseils de Lakshmi et Kuan Yin

11

butterflyprincess.jpg 

Bonjour à tous,

Lakshmi est une des Divinités féminines que je vois le plus avec Isis et Artemis. Depuis hier je la sens près de moi. Elle n’est pas seule, je la vois avec deux autres déesses et une de mes Gardiennes parmi les plus discrètes.

Kuan Yin me veille depuis longtemps elle aussi, mais je ne lui ai pas parlé très souvent.

Aujourd’hui les deux sont là, elles m’ont avoué m’avoir guidé pendant mon sommeil. J’ai fait deux rêves étranges. Dans le premier, il y avait un homme tyrannique qui voulait me gronder parce que je ne suivais pas ses instructions. Mais le cours était sur les Anges. Les rêves dans lesquelles je prends des cours sur les Anges ou la spiritualité ne me sont jamais agréables. Chaque fois on veut m’enseigner des choses que je sais déjà.

La première fois que j’ai fait un rêve de ce type, l’interprète m’avait dit qu’un jour je serai amené à partager mes connaissances. C’est effectivement ce que je fais aujourd’hui.

 » Mais ton rêve révèle que ce partage informel ne te suffit plus. Tu ressens le besoin d’agir à une plus grande échelle, sur un autre plan. En ne te cachant plus derrière un blog par exemple. », me dit Kuan Yin.

 » Le second rêve avec cette bande de marginaux, cet hôpital et ces vampires était là pour te pousser à faire un point. Tu hésites à te lancer dans ce qui t’intéresse par peur des réactions de ton entourage. Or dans cet hôpital particulièrement beau et paisible, tu as vu apparaître un superbe arc-en-ciel. Les vampires ne t’ont jamais vraiment inquiété, c’est plutôt toi qui les craint alors que tu sais comment les tenir à distance et les marginaux t’ont montré la marche à suivre. »

Je savais effectivement que les marginaux représentaient une part de nous qui aspire à vivre selon nos propres aspirations. Je l’ai appris il y a quelques années quand je m’apprêtais à entamer le cycle que je viens d’achever. C’est marrant, les transitions se ressemblent.

 » C’est normal, ton subconscient utilisera toujours des codes que tu pourras retrouver. », m’explique alors Lauviah.

Autrement dit l’hôpital représente mon stade actuel, les vampires mes craintes et les marginaux mes aspirations ?

 » C’est cela et l’arc-en-ciel te signale que tout sera pour le mieux car tout est comme cela doit être. Maintenant la question à se poser est quelles sont tes aspirations ? La réponse ne se trouvait pas dans ton rêve. Mais puisque tu es prête à l’entendre, elle t’apparaîtra. », me dit encore Kuan Yin de sa voix douce. Elle est très souriante, tout comme Lakshmi.

Tout se fait doucement mais sûrement en fait, c’est sympa. Je ne me sens pas brusquée comme ça.

 » Tu ne dois pas avoir peur de sortir du placard à balais comme tu dis. Tu as compris que tu n’obtiendrais pas le soutien de tes parents, ni financier ni autre si tu te lances dans une voie professionnelle qui correspond à tes attentes spirituelles. Pourtant c’est ce que toi tu désires. On t’a conseillé de ne pas t’exposer durant un temps. Aujourd’hui nous t’incitons vivement à faire le contraire. Il y a du soleil aussi dehors, il n’y a pas que de la neige et du froid. », me dit Lakshmi.

C’est ce que j’ai souvent vu, de la neige et du froid. Le message était clair au moins. Je me suis même vue dans un mètre de neige, en pleine nuit, me lamentant près d’une locomotive immobilisée dans la glace. Et avec de gros flocons qui nous tombaient dessus. Sympa aussi comme vision, je vous laisse l’interpréter seul.

Tout ça pour dire que j’ai un peu de mal à me faire à l’idée que le printemps arrive vraiment ou même soit là. Je l’ai attendu je peux vous dire. Pourtant, je n’avais pas froid dans la neige. Non, moi, je me voyais avoir froid quand il y avait du soleil et que tout le monde autour était bien.

Mes guides me disent que c’est ce qui arrive lorsqu’on préfère se nier et nier son parcours. Alors que si je n’avais pas froid dans la neige c’est parce que c’était mon âme qui m’y avait conduite, donc c’était une étape normale.

 » Mais cette étape a pris fin. Il te faut aller vers la chaleur et le soleil maintenant. Il te faut suivre les instructions claires et simples de ton âme qui t’incite désormais à couper les ponts qui permettent à ceux qui te ralentissent de te rejoindre. Pour cela c’est simple, apprends à te faire passer avant les autres. Nous te l’avons déjà dit. Apprends à faire passer tes désirs, avant ceux des autres. Pas égoïstement, simplement en tenant compte du fait que la frustration ne te rendra pas heureuse.

L’épanouissement personnel passe par soi. » me dit encore Lakshmi.

Evidemment je suis d’accord. La frustration je connais, je n’ai pas vraiment envie de passer ma vie dedans. mais bon, entre la frustration de l’ego et celle de l’âme, parfois on se perd.

 » Celle de l’ego est celle que tu connais le mieux. C’est celle qui fait que tu es énervée quand tu as la sensation de ne pas parvenir à obtenir ce que tu veux, ce que tout le monde a comme tu dis. La frustration de l’âme est celle qui conduit à la déprime puis à la dépression. », m’explique Lauviah.

Je vois. C’est celle de l’âme que je ne souhaite pas revivre. C’est celle qui conduit à la nuit noire en fait.

 » Non, tu ne l’as pas connue. La nuit de l’âme est salvatrice et n’a pas pour but de vous faire sombrer. Elle provoque le réveil au contraire. La dépression due à la frustration de l’âme peut mener loin par contre, dans les gouffres de sa propre personne. Pas simplement au suicide. Elle peut vous conduire à la déchéance et à aimer cette déchéance d’abord physique puis mentale. L’âme frustrée est l’âme ignorée. Et l’âme ignorée hurle sa douleur à n’en jamais finir. Il est rare qu’une personne en arrive là. »

J’imagine. De toutes façons on n’ignore pas un tel appel, je ne vois pas qui pourrait se braquer comme ça, enfin…

 » Cela arrive ma belle Sylvie. »

 » En ce qui te concerne, me dit encore Lakshmi, tu as l’impression que les choses se font lentement. Tu as tort, tu t’en rendra compte avec le temps. Tout le monde n’est pas tenu de vivre les mêmes choses au même moment. Et cette quête que tu as entreprise, beaucoup la démarrent plus tard, avec plus de difficultés encore. Certains sont mariés, ont des enfants ou/et des postes à responsabilités. Tu te rendras compte qu’il y avait plus difficile que d’errer un moment après avoir fini ses études. La neige tombe simplement quand c’est le moment et vous immobilise le temps qu’il faut pour vous permettre d’ouvrir les yeux sur vous-même.

De plus, malgré l’apparente solitude que vous ressentez dans de tels moments, vous êtes rarement seuls. Tout le monde ne communique pas avec ses guides comme toi, mais alors, les bonnes rencontres se font au bon moment. Il est vraiment rare d’être totalement démuni ici.

Dans ton cas, tes parents et plus largement ta famille représentent un modèle karmique dont tu dois te détacher. Or c’est en fonction de ce modèle que tu as vécu la majeure partie de ta vie. D’où l’écroulement de tout autour de toi.

Tu vas avoir les moyens de reconstruire, fies-toi à ton âme et vas de l’avant. Tas transition est presque finie. Souviens-toi comme l’hôpital de ton rêve était agréable. », achèvent Kuan Yin et Lakshmi.

C’est vrai qu’on aurait dit un hôtel. Les patients, qui n’avaient pas l’air malade, discutaient tranquillement dans de jolis chambres bien décorées.

 » Il faut te faire confiance ! Tu as l’impression d’avoir besoin de temps alors que tu es prête. », terminent-t’elles en riant.

Mais vous savez j’essaye ! Ca vient petit à petit.

Bonne journée à tous Clin doeil

       

 

 

  • Consultations

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie. Je tiens ce blog depuis plus de dix ans mainten…
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres articles liés
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

11 Commentaires

  1. Miss X

    1 octobre, 2016 à 22:09

    L’âme frustrée est l’âme ignorée. Et l’âme ignorée hurle sa douleur à n’en jamais finir. Il est rare qu’une personne en arrive là. »
    J’imagine. De toutes façons on n’ignore pas un tel appel, je ne vois pas qui pourrait se braquer comme ça, enfin…
     » Cela arrive ma belle Sylvie. »

    :’)

    Salut Fleur,
    Je comprends ce que tu dis, maintenant.
    J’ai quelques images auxquelles je tiens.
    Bisou.

Consulter aussi

Route du calvaire

    Bonjour à tous, J’ai fait un drôle de rêve au petit matin. J’étais à Paris…