Accueil Spiritualité La jeune fille en habit de cendres

La jeune fille en habit de cendres

3

azsz.bmp

 

 

Bonjour à tous,

J’ai reçu de la visite aujourd’hui, la visite d’une jeune femme à la longue robe grise qui tenait une faux à la main. Peu après, j’ai vu la même jeune fille dans une belle robe blanche et lumineuse avec un grand sourire aux lèvres. Mes guides me disent qu’il s’agissait d’un Ange.

Ce soir ils souhaitent me parler des morts rituelles. Ils me demandent ce que je pense des sacrifices humains.

Le premier mot qui me vient est  » dégoûtant ! ». Mais soudain, me viennent de drôles d’idées en tête. Le genre que j’ai juste envie de refouler. Toutefois, ils ne me laissent pas faire.

 » Tu dois accepter ce qui est Sylvie, ne refoule rien, tu te ferais du mal. », me dit Gabriel.

Ne refoule rien…

 » Tu as été prêtre chez les Mayas. Tu as été tuée aussi. On t’a accusé de trahison pour avoir refusé le sacrifice d’un enfant. Tu en avais déjà pratiqué pourtant. Des enfants, des adultes, puis un jour, tu as commencé à te sentir gênée. Un jour, tu as remis tes croyances en cause et cela a marqué le début de ta fin. Les évènements se sont mal enchaînés pour toi. Ils t’ont extraits plusieurs organes à vif pour te tuer et ils les ont brûlé car tu étais devenue impure selon ceux qui ont précipité ta perte, pour prendre ta place dans les bonnes grâces de ton roi.

Tu as essayé de te défendre, mais vraiment, il n’y avait personne pour t’apporter de l’aide. Au fond, tu devais mourir de cette façon.

Les sacrifices humains ont cessé plusieurs dizaines d’années plus tard chez ce peuple. D’autres sont venus après toi et ont subi les mêmes supplices jusqu’à ce que la majorité de ce peuple soit prête à accepter une évolution des pratiques à la faveur d’un éveil progressif. Car il n’y a jamais eu d’éveil collectif brutal ou spectaculaire. L’évolution spirituelle d’un groupe de personnes se fait sur plusieurs générations. Cela prend du temps et n’est jamais automatique. Il faut des Galilée ou des Newton pour amener les gens à penser autrement, pas seulement en science d’ailleurs.

Parfois cela se passe mal pour ces personnes, comme Galilée. Mais d’autres fois, il y a davantage de personnes prêtes à entendre certaines choses.

Toi, dans cette vie maya, tu as fait partie d’un groupe de personnes qui étaientt désireuses de partager des vues différentes, mais peu étaient prêts à entendre. De plus, ce groupe de personnes n’était pas homogène.

Il n’y a pas de groupe de personnes prédestinées à délivrer un message. Il n’y a jamais que des personnes qui un jour, s’éveillent à des vues plus larges, quel que soit le domaine.

Tu n’étais pas la première à remettre en cause les sacrifices humains. Mais tu étais un prêtre au rang élevé alors. Il ne fallait pas que l’on puisse t’écouter. Trop de personnes n’étaient spirituellement pas prêtes à remettre leur univers en cause. »

Je vois… Gabriel parle avec tant de calme et de douceur que je ne suis presque pas choquée. J’entends ses mots, mais je sens aussi sa chaleur et sa bienveillance. Je sens Lauviah aussi lol !

 » C’est parce qu’il est là, tout prêt, avec Elémiah et Eledahiel. Tu es bien entourée ma douce Sylvie. Le meurtre rituel a toujours existé. Dans toutes les ethnies, dans tous les peuples, à une époque ou une autre, il y en a eu.

Nous n’allons pas t’exposer le bien-fondé ou non de la chose. Nous voudrions savoir ce que tu en penses. », poursuit Gabriel.

 » Avant de répondre que tu es contre, prends le temps de réfléchir à la raison. Si tout ce qui te vient est que tuer est mal, alors tu n’as pas retenu grand-chose de l’enseignement de ton âme ma chère. », reprend Samuel.

C’est facile de m’objecter ça Samuel, tu connais mes pensées !

 » Je connais aussi ton coeur, ton âme et tout ce dont tu es réellement capable. Je désire te voir prendre un peu de recul pour répondre. »

Ok, je pense que certains croient dur comme fer ou ont cru à la validité d’un tel acte. Je sais qu’il est effectivement possible de travailler à partir d’un cadavre voir de tuer quelqu’un en faisant en sorte que cette mort apporte énergétiquement quelque chose à celui qui procède.

Mais c’est vrai, je n’approuve pas du tout.

 » Pourquoi ? », insiste Samuel.

Parce qu’il est possible d’obtenir infiniment plus en restant dans l’Amour. Cette forme de nécromancie est inutile selon moi. Elle ne permet pas d’élever, c’est l’inverse. Les énergies appelées et générées sont toutes troubles et sombres. Du moins pour ce que j’en vois chaque fois que je tente de me concentrer là-dessus.

Je crois qu’il est inutile de tuer ou de faire souffrir physiquement quelqu’un dans un but magique ou spirituel. Je crois qu’on peut obtenir bien plus en donnant ou en demandant qu’en prenant. Même si les victimes sont consentantes.

 » La victime consentante a le sentiment de donner. Il y a plein d’exemples ne serait-ce qu’à ton époque avec ces personnes qui se tuent ou se laissent mourir pour des causes en lesquelles elles croient. C’est ça une mort rituelle. Etre tué ou se donner la mort pour une cause en laquelle on croit. Religieuse ou non.

Ce n’est pas forcément le fait d’un sorcier féru de nécromancie. Encore un cliché… », me répond Samuel. L’Archange Samuel est le plus  » brutal  » de mes guides. De loin.

 » Certes, mais tu sais que je t’aime et que c’est pour toi que je me montre direct. »

Oui je le sais, et tu viens vers moi chaque fois que je t’appelle…

 » Il y a une chose qui t’échappe ici. C’est la Passion qui anime les victimes consentantes, les sorciers, les prêtres ou encore les personnes qui sont prêtes à donner leur vie pour défendre leurs convictions.

Tu n’avais jamais compris l’idée de la Passion du Christ n’est-ce pas ma chère Sylvie ? C’est normal, tu ne la ressentais pas. Rien dans ta vie ou dans ton coeur ne t’animait de la ferveur qui prend ceux qui sont prêts à s’investir corps et âme dans ce en quoi ils croient.

Mais la donne a changé pour toi. Cette Passion, tu la connais à présent, elle s’éveille en toi doucement mais sûrement. Doucement, parce que nous y veillons, sûrement, parce que ton âme le désire.

Souvent, ceux que vous appelez héros ont été animés d’une telle ferveur. Si je te parle de la mort de William Wallace ou de toutes les personnes qui ont trouvé la mort  en se battant pour leur peuple, tu n’as pas envie de dire qu’ils ont commis des actes horribles, loin de l’Amour. »

Certes non…

 » Chacun a ses motivations et chacun vit et ressent l’Amour à sa façon. On t’a déjà dit que les normes sont toujours subjectives. William Wallace a tué des gens aussi, il n’a pas fait que mourir sous les coups de l’ennemi.

Ceux qui se battent pour leurs droits peuvent se montrer violents également, envers d’autres personnes estimant aussi être dans leur droit. »

Qu’est-ce que je dois comprendre au juste ?

 » Simplement que la meilleure manière d’agir est de suivre ton coeur. Il n’y a que ton âme qui puisse juguler cette ferveur, cette Passion.

La majorité des personnes qui se sont fait remarquer par des coups d’éclats ont laissé leur ego s’enivrer avec. C’est vite fait tu sais.

C’est toujours l’âme qui en est à l’origine. Mais ensuite, selon votre degré d’ouverture à celle-ci, vous parvenez à la contrôler, ou pas.

Il est courant pour les artistes de puiser leur inspiration dedans. Cette Passion est comme un feu qui dévore ou qui réchauffe, selon ton niveau de Sagesse.

Beaucoup se laissent dévorer. », reprend Gabriel.

Et si on ne le souhaite pas ?

 » Pourquoi ? », me redemande Samuel.

Parce que je crois que je connais ce feu qui dévore. Je le connais il me ronge en ce moment. C’est comme un appel à faire plus, aller plus loin, sans que ce ne soit jamais assez. Je ne veux plus vivre ça. Je voudrais que cette sensation cesse.

 » Bien, essaye de comprendre ce que ce feu consume en toi. »

Ma peur d’échouer.

 » Dans quel domaine ? »

Dans ma vie je pense. J’ai peur de ne pas réussir ma vie et d’en souffrir. J’ai terriblement peur d’un échec. Je ne sais pas pourquoi. J’ai l’impression de ne jamais faire assez bien, de ne jamais faire ce qu’il faut. Et c’est vers vous que je me tourne quand j’ai besoin de me calmer.

 » Cette sensation, tu l’as toujours connue ? »

Je crois bien.

 » Réfléchis. Regarde en arrière et tu sauras quand elle est réellement apparue. », insiste Samuel.

Et là je crois que je vois. Elle est apparue durant mes études. Mon ego avait beaucoup gonflé, je le réalise. J’étais super ambitieuse et je ne pensais qu’à faire la fierté de mes parents et la mienne également. Mais cette ambition cachait en fait un grand vide désagréable.

Avant cela, j’étais plutôt une rêveuse qui se laissait tantôt bercer tantôt poussée. Il semblait qu’il y avait toujours une direction à suivre, alors je la suivais. Mais elle a disparu quand j’ai eu le bac. J’ai dû dessiner mon propre chemin et je l’ai fait avec mon ego. C’est à ce moment-là que j’ai commencé à avoir peur, parce qu’avant mon redoublement en première année, je n’avais jamais connu d’échec. Aucun, dans aucun domaine.

 » Ce feu qui te dévore, c’est ton âme qui le commande. Ton âme qui souhaite mettre fin à l’opposition entre ses désirs et ceux de ton ego. Le fait est qu’elle est en train de gagner. Tu n’as pas grand-chose à faire pour que ce feu se transforme en une douce chaleur alimentant une Passion bien vécue. Accepte simplement l’idée que l’échec n’existe pas. Il n’y a que des expériences. De plus, tu sais que tous tes échecs étaient en fait d’excellentes occasions de te remettre en question. Tu n’es pas arrivée où tu en es par hasard Sylvie.

Tu subis le feu de la transformation spirituelle. Si tu veux un conseil, laisse faire. Le feu qui dévore ce n’est pas cela, le feu qui dévore c’est celui qui peut te faire perdre la raison et te faire oublier l’Amour que tu as pour ton prochain. Quand par exemple tu tues des gens qui ne partagent pas ta vision du monde.

Pour en arriver là, il faut avoir oublier que par le biais du Coeur, il est possible de se relier à tout le monde, il est possible d’aimer tout le monde car au fond de toi tu sais que nous ne sommes qu’Un.

Lorsque une personne ne s’attache plus qu’à ce qu’elle considère être une différence fondamentale, alors elle quitte le chemin de l’élévation. Si malgré tout la Passion l’habite, elle peut aller loin dans son éloignement. »

Merci Samuel.

 » De rien ma belle Sylvie. Tu vois, tu es déjà plus calme. On te dit de te faire confiance. Crois-tu que nous t’aurions laissé te consummer pour une raison néfaste ? Nous travaillons avec toi, dans ton intérêt. Laisse faire le feu de la transformation, cette peur que tu ressens, c’est celle de ton ego. Ton âme va bien au contraire. »

Oui…

 » Ne te soucie pas de ce que peuvent penser les autres. Vis ta vie. Reste toi-même, tu es une magnifique personne. Ne crains pas ta propre Passion, elle ne fera que t’embellir davantage tu verras. Laisse-la trouver sa place en toi, grandir en toi et crée le monde dans lequel tu as envie de vivre.

La jeune fille en habit de cendres, avec sa faux à la main, symbolisait la mort d’un feu purificateur. Elle est apparue ensuite en habit de Lumière, cela augure le meilleur, non ? «  

Je pense que oui effectivement.

Bonne journée à tous Clin doeil  

 

 

   

  • Ni Ombre ni Lumière

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie et je vous souhaite la bienvenue sur ce blog. Je…
  • Une page se tourne…

    Bonjour à tous, « Et pour la première fois depuis des années, l’envie d&r…
  • Envie d’une courte pause

    Bonjour à tous, Je ne suis pas occupée au point de ne pas trouver le temps d’écrire …
  • Compter jusqu’à 5

    Bonjour à tous, « Tu es fatiguée ? », me demande Gabriel. Oui un peu…
Charger d'autres articles liés
  • Une page se tourne…

    Bonjour à tous, « Et pour la première fois depuis des années, l’envie d&r…
  • Envie d’une courte pause

    Bonjour à tous, Je ne suis pas occupée au point de ne pas trouver le temps d’écrire …
  • Compter jusqu’à 5

    Bonjour à tous, « Tu es fatiguée ? », me demande Gabriel. Oui un peu…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Une page se tourne…

    Bonjour à tous, « Et pour la première fois depuis des années, l’envie d&r…
  • Compter jusqu’à 5

    Bonjour à tous, « Tu es fatiguée ? », me demande Gabriel. Oui un peu…
  • Ce dont je suis capable

    Bonjour à tous, « Alors tu vas participer à ce concours photos ? », …
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

3 Commentaires

  1. crystallia

    27 décembre, 2018 à 1:11

    Bonsoir,

    Merci à toi.

    Bise ;)

  2. Eve

    26 décembre, 2018 à 23:48

    Désolée, j’avais pas fini ma phrase.
    … et si je m’égare, il y aura toujours une autre voie à suivre et je me serai quand même enrichie de mes erreurs, n’est-ce pas?
    Merci pour ce blog…
    Bise

  3. Eve

    26 décembre, 2018 à 23:44

    Bonjour Sylvie,

    En cherchant des réponses sur l’ancrage spirituel et matériel, j’ai découvert ce post-ci. Ton échange avec tes guides m’apportent des réponses et m’ouvrent aussi une voie, celle du coeur. J’ai tendance à vivre avec mon mental. J’aimerai pour 2019, aborder la vie avec mon coeur, l’écouter plus, voir différemment. Je teste et je verrai… Et si je m’egare

Consulter aussi

Tu es le vaisseau

    Tu es le Vaisseau, Qui navigue sur les flots tempêtueux de ton subconscient. Pourtant,…