Ma semaine

4

 Ma semaine 090912073822803574435339

Bonjour à tous,

Lundi dernier j’ai passé une journée simple, comme d’habitude. Puis il y a eu mardi.

Lundi soir déjà, mes guides m’ont fait savoir que j’aurai un souci le lendemain. J’ai balayé l’avertissement tellement l’éventualité de ce que je voyais comme le pire me terrifiait, puis je suis passée à autre chose.

Mais mardi matin, quelqu’un a sonné à l’interphone. Il ne fonctionne pas bien donc je suis descendue voir qui c’était et j’ai trouvé un policier venu m’annoncer mon expulsion immédiate.

J’ai perdu mon logement. Je vous écris depuis le domicile de mes parents, de l’autre côté de l’Atlantique.

Bon, je ne savais pas quand cela se produirait mais je savais aussi que je ne payais plus mon loyer et que je n’ai rien fait matériellement pour empêcher la chose.

Mes parents, mes proches en général, ont été choqués. Mais personne n’a été en colère, contrairement à ce que je pensais.

Mon père a fait en sorte que je puisse rentrer dès vendredi. J’ai tout de même passé une nuit dans un centre d’hébergement car c’est là que le Samu social m’a conduite après mon expulsion, je ne savais pas où aller. Puis mon cousin, la seule famille suceptible de m’accueillir immédiatement m’a proposé de venir chez lui quand je l’ai appelé.

Mes guides m’avaient dit que j’allais vivre un changement de situation qui au final me profiterait. Ils me disaient aussi que pour mes problèmes de loyers, je m’en sortirais.

Eh bien ils avaient raison mais d’une drôle de manière. Il s’avère que je n’aurai pas à rembourser ma dette. Mes parents se montrent très compréhensifs et surtout j’ai réussi à dépasser honte et culpabilité. Mais la peur m’a tenaillée jusqu’au bout par contre.

Enfin… Je sais ce que cette épreuve m’a apporté et je sais également qu’elle n’est pas terminée. Il n’y a que les circonstances qui changent.

J’ai fait un drôle de rêve cette nuit, un rêve qui m’indique qu’il faut que je poursuive ce que j’ai commencé.  » Abandonner le matériel ets une chose, il est temps de te défaire des liens émotionnels devenus obsolètes. Le type de relation que tu as avec tes parents ne peut plus convenir. », me dit Lauviah.

Sauf que maintenant que je suis chez eux, les choses me paraissent encore plus compliquées à ce niveau. Pourqoui rien n’est jamais simple ?

 » Tu vas avoir la possibilité de partir de chez eux. En attendant, essaye de comprendre pourquoi tu as préféré dire à ta mère que tu ne recevais plus de communication. »

Elle a parlé de m’envoyer chez un psy !

 » Elle voulait t’aider. Elle pense que tu as besoin qu’on soit derrière toi. »

Je vois pourquoi…

 » Tu vois aussi que tu ne te retrouves plus dans sa manière de penser. Vois que c’est quand tu as commencé à t’en éloigner que vos rapports se sont dégradés. Or, ta mère a le droit de voir les choses comme elle l’entend. Tu ne peux pas lui imposer ta vue. »

Je sais bien.

 » Ce n’est pas une raison pour te renier. »

Tu as une solution ? J’ai l’impression d’être autant coincée qu’avec cette histoire de loyers ! Ne me dis pas que c’est ça la situation dans laquelle je vais devoir passer cette seconde nuit dont vous me parliez !

 » C’est le début. », me répond L’Ange Sélène.

Génial.

 » Aie confiance, tout a une raison d’être. En outre, tu vas vraiment avoir la possibilité de t’établir de ton côté, seule cette fois. Saisis-la. Mais tu devrais rester dans la même zone géographique que tes parents. Ca te fera du bien. Ne repars pas. La nature te manquait quand tu vivais en ville. Profite de la chance qui t’ait donné d’en jouir maintrenant. », reprend Lauviah.

Ouais, pourquoi pas.

 » Sois plus optimiste. Tu verras bientôt pourquoi il n’y avait pas de raison de t’en faire d’avoir dû revenir vivre auprès de tes parents. Hier déjà tu as vu qu’ils étaient heureux de te voir. Pourtant, tu sais que tu dois poursuivre ta route spirituelle et celle-ci influence ta vie matérielle. Vas de l’avant, tu vas pouvoir t’établir seule, fais-le. »

Je n’ai jamais vécu totalement seule. L’idée ne me déplait pas mais ça va me faire drôle.

 » Tu verras, mais ça te plaira. »

Ok. On verra.

Bonne journée à tous          

  • Consultations

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie. Je tiens ce blog depuis plus de dix ans mainten…
  • Pas de fatalité

    Bonjour à tous, « Ta mère aime les pizzas fraiches du supermarché. Tu vas goute…
  • Un an après

    Bonjour à tous, On est un an après mon burn-out. Un an.  « Comment te sens-tu ?…
  • Ce joli début d’année

    Bonjour à tous, Me revoilà, après 150 ans je sais… Laissez-moi vous raconter. J’ai débuté …
Charger d'autres articles liés
  • Pas de fatalité

    Bonjour à tous, « Ta mère aime les pizzas fraiches du supermarché. Tu vas goute…
  • Un an après

    Bonjour à tous, On est un an après mon burn-out. Un an.  « Comment te sens-tu ?…
  • Ce joli début d’année

    Bonjour à tous, Me revoilà, après 150 ans je sais… Laissez-moi vous raconter. J’ai débuté …
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Pas de fatalité

    Bonjour à tous, « Ta mère aime les pizzas fraiches du supermarché. Tu vas goute…
  • Un an après

    Bonjour à tous, On est un an après mon burn-out. Un an.  « Comment te sens-tu ?…
  • Ce joli début d’année

    Bonjour à tous, Me revoilà, après 150 ans je sais… Laissez-moi vous raconter. J’ai débuté …
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

4 Commentaires

  1. crystallia

    22 septembre, 2009 à 1:08

    Bonjour,

    Les choses vont et viennent, c’est la vie. L’essentiel est de tirer le meilleur de chaque enseignement.

    Bise ;)

  2. jasmintea

    21 septembre, 2009 à 21:12

    en voyant tes 2 derniers messages, j’ai été surprise car c’est vrai qu’à travers un écran d’ordinateur on ne connait pas la vie des gens. j’espère en tout cas que pour toi les jours à venir seront meilleurs. bon courage à toi!

  3. Jed

    13 septembre, 2009 à 14:39

    J’imagine difficilement l’épreuve que tu viens de traverser, c’est souvent grandi et éveillé que nous découvrons le résultat même si tout nous parait si dur …

    Je suis de tout coeur avec toi, et que ton chemin soit parsemé d’étoiles …

    Biss

    Jed

  4. Alain GRESSIER

    13 septembre, 2009 à 12:15

    Ah … ! Bientôt l’envol ???
    ARSENE GRISALI

Consulter aussi

Voyages astraux

Bonjour à tous, « Alors, tu reçois de la visite ? », me demande Elém…