Accueil Spiritualité La voie de la guérison

La voie de la guérison

11

La voie de la guérison 091001090947803574560598 

 

Bonjour à tous,

Il y a peu encore, mes interventions sur autrui se bornaient à des lectures d’âmes. Ca me plaisait bien sûr, ça me permettait d’utiliser une partie de mes facultés. Mais intérieurement je désirais faire plus.

J’ai eu quelques occasions pour cela, j’ai pu aider d’autres personnes à venir à bout d’entités vampiriques par exemple. Mais ce qui depuis longtemps m’attire, c’est la guérison.

J’avais envie de pratiquer et en même temps je ne me sentais pas prête. J’ai voulu me tourner vers un apprentissage, le fameux complexe du débutant qui rêve d’un maître lol. Mais mes guides m’ont toujours encouragé à me renseigner, jamais à contacter.

Ils me disaient que nous avons plus en nous que nous le croyons et que tout le monde dispose de capacités de guérison car elle n’est qu’une manifestation de l’Amour. Ce qu’il faut c’est accepter la manière dont ces capacités se manifestent à travers nous. Il nous faut accepter notre manière de donner en somme. Cela est important, nous donnons toujours de la même manière en fait quand nous usons de nos facultés spirituelles. On s’en rend compte au final.

Moi par exemple je suis un canal. J’utilise la médiumnité pour faire des lectures d’âmes, pour analyser les rêves ( les miens ou ceux des autres  ) et également pour apporter des soins.

Je canalise les forces dont j’ai besoin. Parfois je n’ai pas besoin d’appel, les guides des personnes qui m’entourent ou alors les miens, me prêtent main forte. Et tout passe.

Je remercie souvent mes guides, la Déesse et le Dieu et mon âme également. Cela me semble normal et c’est aussi une façon pour moi d’exprimer mon Amour tant à moi-même qu’à ceux qui m’entourent. Comme il est normal d’exprimer son Amour à ses proches en somme. Ce n’est pas différent à mes yeux.

Quoiqu’il en soit, aujourd’hui que je me sers de mes capacités pour apporter des soins, je dois dire que cela me plait beaucoup. J’y prends beaucoup de plaisir, comme quand j’interprète les rêves d’autrui. J’aime ça.

Autant que j’aime écrire en me basant sur ce que je reçois. J’aime utiliser mes facultés spirituelles d’une manière générale. Et c’est tant mieux parce que je ressens l’appel de mon âme un peu plus fort chaque jour.

 » Tu n’aimes pas l’idée d’enseigner par contre. », me dit soudain Lauviah.

Je n’ai pas de patience. Et puis j’ai l’impression de m’écouter parler quand je fais ça. En plus, j’ai l’impression d’avoir moi-même des tas de choses à apprendre. Je ne suis pas prête à enseigner.

 » Alors ferme ton blog. Il y a des tas de gens qui te lisent et puisent dans tes écrits ce dont ils ont besoin. En plus, si tu avais si peu de patience, tu ne pourrais jamais apporter des soins. Il faut de la compassion pour cela. Les personnes compatissantes sont naturellement patientes. La compassion est une qualité et une force qui développe l’empathie, la sympathie et la patience. Il en faut pour pouvoir prendre des gants comme tu le fais souvent quand tu analyses des rêves par exemple.

De plus, celui qui n’aime pas enseigner ne prend pas la peine de créer un site dans lequel il expose sa vision du monde. Il se contente d’agir dans son coin. Toi tu prends la peine de répondre aux questions qu’on te pose.

Tu t’es demandé pourquoi certaines personnes par le passé t’avait critiqué au sujet de ta manière de parler.

Tu te demadais pourquoi elles y étaient allé avec une telle force. La réponse est simple, c’est parce qu’elles n’appréciaient pas ton enseignement.

Il ne s’agit pas de se proclamer Maître pour enseigner, il s’agit simplement d’ouvrir la bouche et de parler à des gens qui écoutent. Et de prendre le temps de leur répondre.

Le fait est que tu aimes tenir ce blog. Souviens-toi pourtant que ta première idée était un journal intime classique. Pourquoi finalement as-tu abandonné cette idée ? »

J’ai commencé à écrire mais ça m’a lassée.

 » Pourquoi ce blog ne te lasse-t-il pas ? « 

Je ne sais pas…J’aime écrire ici.

 » Pourquoi ? »

Parce que j’aime être lue. Oui c’est ça, j’aime être lue.

 » Alors tu aimes enseigner. Ou tu te serais lassée. »

Je n’ai pas l’impression d’enseigner.

 » Ouvre les yeux. Ce n’est pas pour rien que j’insiste. Tu n’es pas la seule dans ce cas. Il y en a beaucoup, surtout dans la spiritualité. Mais si tu tenais un blog de ce type sur le scrapbooking, dans lequel tu expliquerais les diverses techniques de collage et de mise en page que tu emploies, tu accepterais l’idée qu’effectivement, tu enseignes puisque tu le ferais dans l’idée que d’autres s’inspirent de ton travail. »

Ce n’est pas pareil. Le but des blogs de scrapbooking est souvent double. Il s’agit de montrer son travail et d’expliquer pour que les autres puissent reproduire s’ils le souhaitent.

 » Quel est le but de tes rituels ? Pourquoi reproduis-tu les enseignements que nous te délivrons ? «  

Parce que je me dis que cela peut intéresser ceux qui me lisent. C’est pour ça que je publie tout ça.

 » Pourquoi toutes ces pages ? »

Pour la même raison.

 » Pourquoi aimes-tu interpréter les rêves ? »

J’aime ça, je prends plaisir à le faire et à expliciter les messages. En même temps j’explique aux gens les symboles, bon je vois. Je reconnais que j’aime bien partager et expliquer. Mais pour moi ce n’était pas de l’enseignement tu vois.

Mon but était d’aider.

 » Tu te caches beaucoup derrière ce mot. Je te demande d’agir en conscience. C’est tout. Tu prends davantage plaisir à enseigner qu’à aider. C’est rare d’aider pour aider. Et ce n’est pas ce que tu fais, nous voulions que tu t’en rendes compte.

Comprends, tu n’es pas la seule. Mais chaque âme remonte une sorte de fil au travers ses incarnations. Un jour, il faut se demander quel est le sien. Certains remontent le fil de la solidarité dans l’Amour.

Ce n’est pas ton cas. Tu en remontes un autre, aussi beau. Tu aimes soigner, mais c’est l’âme que tu traites ma belle. Tu ne guéris pas par imposition des mains par exemple.

Tu traites l’âme et la spiritualité est ton domaine de prédilection. Tu y es à l’aise et ne ressens plus le besoin d’avoir un maître extérieur.

Or, tu ne vois pas que tu ne cherches pas non plus à entrer dans un mouvement quelconque. Parce que tu n’en ressens pas le besoin. Parce que tu sais où trouver l’enseignement dont tu as besoin, et c’est cet enseignement là que tu retranscris ici.

Tu sais quel fil tu remontes Sylvie, nous te demandons simplement de l’accepter. C’est un beau fil aussi, comme tous les autres. »

Certes, merci Lauviah.

Bise à tous Clin doeil

  • Consultations

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie. Je tiens ce blog depuis plus de dix ans mainten…
  • Déconstruire et construire

    Bonjour à tous, Ah quelle semaine on vient de passer Chouchou et moi ! On a fait le carrel…
  • Sentir sa présence

    Bonjour à tous, C’est dans les moments de perte, de deuil que l’on saisit clairement l’int…
  • Notre Capricieux

    Bonjour à tous, Cette semaine nous avons perdu notre merveilleux, notre adorable, notre ma…
Charger d'autres articles liés
  • Déconstruire et construire

    Bonjour à tous, Ah quelle semaine on vient de passer Chouchou et moi ! On a fait le carrel…
  • Sentir sa présence

    Bonjour à tous, C’est dans les moments de perte, de deuil que l’on saisit clairement l’int…
  • Notre Capricieux

    Bonjour à tous, Cette semaine nous avons perdu notre merveilleux, notre adorable, notre ma…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Déconstruire et construire

    Bonjour à tous, Ah quelle semaine on vient de passer Chouchou et moi ! On a fait le carrel…
  • Sentir sa présence

    Bonjour à tous, C’est dans les moments de perte, de deuil que l’on saisit clairement l’int…
  • Sous un arbre, derrière l’église

    Bonjour à tous, A mon grand désarroi, je ne peux que constater qu’un ou une de mes chers c…
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

11 Commentaires

  1. jasmintea

    3 octobre, 2009 à 15:06

    et ça se mange? loool je plaisante bien sûr. je dis cela mais c’est parce que je ne sais pas du tout de quoi il s’agit……je vais donc faire ma petit recherche
    merci!
    biz

Consulter aussi

Le développement de la compassion

    Bonjour à tous, « Le développement de la compassion chez les personnes pour…