Accueil Spiritualité Eloge de l’éternelle virginité

Eloge de l’éternelle virginité

6

Eloge de l'éternelle virginité 091012083545803574625880 

Bonjour à tous,

 » Sais-tu ce qu’est une vierge Sylvie ? », me demande aujourd’hui l’Archange Samuel.

A priori oui…

 » Eh bien ? »

C’est une femme qui n’a jamais été avec un homme.

 » Non, il s’agit d’une âme qui n’a jamais oublié sa pureté originelle ou bien qui a su s’en rappeler. Peu importe que cette âme une fois incarnée ait violée, tuée ou qu’elle livre son corps au premier venu. La virginité réelle correspond à l’état de pureté originelle de toutes les âmes qui existent. »

J’avoue que je ne suis pas convaincue…

 » Pourquoi ? »

Si une âme se souvient de qui elle est réellement, elle ne peut pas violer et tuer.

 » Tout est, sur un même plan. Il n’y ni avant ni après. Il n’existe que le présent. Que tu crois avoir agi longtemps auparavant ou que tu attendes demain ne change rien. Il n’y a ni passé ni présent il n’y a que l’instant.

Un instant durant lequel tu peux violer, tuer, coucher avec qui tu veux et réaliser que tu as une âme pure et parfaite. Rien n’est incompatible.

Le violeur d’enfants n’est pas pire que toi. Il fait partie de l’Un au même titre que toi. Pourquoi crois-tu que tu vailles mieux ?

Pour reprendre une figure que tu connais, le Jésus de la Bible ne faisait pas de différence entre les hommes. Il ne s’attardait pas sur les considération égotiques d’ordre moral. Car c’est ce qui te gêne dans ce que je te dis.

Tu penses aux victimes des pédophiles. Soit, mais qu’est-ce qui te fait croire qu’un meurtrier ne ressent pas de douleur ou n’est qu’incapacité à aimer ? »

Tandis que je réfléchis, je revois les images d’un film. Un film dans lequel un jeune garçon se faisait violer par un plus âgé qui voulait ainsi le punir de lui avoir désobéi.

Mais Samuel a…

 » J’ai voulu t’aider à ouvrir les yeux sur la souffrance des âmes qui se croient petites et imparfaites. Je t’ai obligé à utiliser ton empathie pour que tu perçoives la Vérité derrière le masque de noirceur.

Ces images de film, c’était pour te faciliter la transposition. Je t’ai emmené auprès de l’âme d’un vrai violeur pour que tu comprennes ce que j’essaie de t’expliquer. Mais je ne voulais pas te faire souffrir. Tu as senti et tu t’es retiré très vite n’est-ce pas ? »

Oui.

 » Je souhaitais te voir raisonner avec ton coeur et non plus avec cette morale égotique. Alors ? »

Alors quoi ? J’ai eu de la peine pour cet homme. Son âme souffre tellement…

 » S’il se souvenait de sa grandeur originelle il se sentirait nettement mieux. Comme toi qui te sens mieux avec toi-même depuis que tu as entrepris ton travail. 

Mais la majorité des âmes incarnées ne se souviennent pas. Alors elles se lancent des défis, des tas de défis. Elles se lancent à la conquète de ceci, à la poursuite de cela. Toutes sortes de sentiments et d’émotions les gagnent qui les empêchent davantage encore de se souvenir de la plus simple des choses: qui elles sont.

Sais-tu qui tu es Sylvie ? »

Oui, maintenant oui.

 » Combien de temps t’a-t-il fallu ? »

Des années lol! Ca doit faire dix ans que je me pose la question…

 » C’est depuis toujours que tu te poses la question. Du moins depuis la naissance de ton ego.

C’est ainsi pour chacun de vous. Alors réjouis-toi. Tu sais ce que tu es venu faire sur Terre à présent et tu l’acceptes enfin. Tu sais pourquoi ton âme a choisi de s’incarner et tu as trouvé seule. En fait, le chemin le plus rapide pour e souvenir est celui que tu as emprunté.

Le plus long et le moins douloureux est celui qui consiste à apprendre en éternel enfant. C’est-à-dire en choisissant un parcours incarnatoire au cours duquel il y aura toujours quelqu’un pour vous ouvrir et pour vous tenir la porte. Beaucoup choisissent ce chemin-là.

Toutefois, le type de parcours le plus répandu reste celui qui permet d’apprendre et d’évoluer en éprouvant son coeur. Nombreux sont ainsi ceux qui grandissent et se révèlent grâce à leurs relations avec les autres notamment grâce à leurs amitiés et leurs amours.

Une très grande majorité des personnes qui t’entourent ont choisi cette voie loin d’être douce pour beaucoup. Choisir cette voie revient à se condamner à rechercher un idéal sentimental qu’il n’est pas possible de trouver. D’où des déceptions qui si elles ne sont pas analysées et comprisent conduisent petit à petit à des illusions telles que la croyance que l’Amour n’est pas fait pour durer ou qu’il est impossible de trouver l’accord parfait à deux. Combien par exemple dans ton entourage pensent que l’Amour est affaire de critères ? »

Un certain nombre…

 » Il faut accepter l’idée qu’une histoire d’Amour réussie correspond à l’équation suivante: 1+1=1.

Tant que vous ne parvenez pas à vivre cela, c’est que vous ignorez qui vous êtes.

Pour ceux qui suivent le même parcours que toi, tant que le sentiment d’être en phase avec soi-même n’est pas présent, tant que la solitude qu’implique ce parcours semble subie, vous ne savez pas qui vous êtes.

Reprenons l’image de la vierge Marie ou de Jésus qui n’a pas d’épouse officielle. Ce sont tout simplement les figures allégoriques d’âmes déjà réalisée. Ce sont des figures de la virginité éternelle.

Peu importe qu’ils aient eu ou non des amants. D’autant que d’après la Bible Marie s’est mariée. Ce qui importe, c’est la référence à cette état de perfection qui est votre réalité à tous. Il suffit de s’en souvenir.

Alors ma chère Sylvie, quand tu sauras réellement qui tu es, tu réaliseras combien tout ce qui existe est parfait. Comme Jésus qui est dit aimer tous les hommes de la même façon. »

Lol!  Ok, merci à toi Samuel.

Bonne journée à tous Clin doeil

   

  • Consultations

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie. Je tiens ce blog depuis plus de dix ans mainten…
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres articles liés
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

6 Commentaires

  1. crystallia

    25 octobre, 2009 à 20:51

    Pas de souci.

    Bise ;)

  2. jasmintea

    24 octobre, 2009 à 19:18

    salut Chrystallia!
    merci d’avoir répondu, car je t’avoue avoir eu peur de la façon dont mon message aurait pu passer. Tu as raison on réagit en fonction de sa propre sensibilité.

    biz

  3. crystallia

    24 octobre, 2009 à 14:02

    Salut,

    Je comprends que tu aies été choquée. Ce n’était pas le but mais il est clair que ce genre de sujet fait réagir et nous le faisons en fonction de notre sensibilité.

    Bise Jasmintea ;)

  4. jasmintea

    23 octobre, 2009 à 22:59

    ouah! sujet très déliquat….je trouve que Samuel est vraiment « trash » en utilisant cet exemple du violeur et de la pédophilie. je ne doute pas qu’il y ait souffrance chez ces pervers qui considèrent l’autre comme un objet. ce qui me gène ici est que Samuel ait occulté les victimes de ces pervers: pour moi ne pas les citer amoindri l’aspect abject de leurs actes.
    ça me paraissait important d’en parler ici car pour moi ne rien dire c’est comme si j’acceptais ce qui était écrit, or ce n’est pas le cas, en fait ça me gène.
    Aussi j’ai bien conscience qu’il s’agit de ton blog et que tu y écris donc ce que tu veux, mais c’était important pour mon propre nombril d’indiquer ceci…..et là je parle avec mon coeur (et ma morale égotique), mes émotions car mon coeur est aussi fait d’amour et de révoltes, de compassions…..(je ne suis pas Bouddha)
    peut être que mon évolution spirituelle ne me permet pas de prendre du recul par rapport à cela (mon discours aurait d’ailleurs été le même si Samuel avait parlé de la souffrance de personnes qui torturent d’autres personnes, par exemple) mais c’est ainsi!
    et enfin j’aimerai ajouter que j’ai juste voulu exprimer ma pensée qui ne concerne donc que moi et ceci n’entâche en rien le fait que j’apprécie beaucoup ton blog et que chaque jour les textes que tu écris m’apprennent un peu plus de choses sur moi

    biz

  5. crystallia

    22 octobre, 2009 à 12:38

    C’est bien triste pour lui lol !

    Bise Alain ;)

  6. Alain GRESSIER

    22 octobre, 2009 à 11:44

    J’aime bien ce genre de mathématique : 1 + 1 = 1 , mon prof me mettait 0 !
    ARSENE GRISALI

Consulter aussi

La fin de l’initiation

Bonjour à tous, « Tu aimes bien le savon à la verveine mais tu ne penses pas en…