Accueil Spiritualité Ce qui te touche

Ce qui te touche

8

Ce qui te touche 091129122919803574954374 

Bonjour à tous,

Samuel aujourd’hui m’a demandé de réfléchir à l’impact de ce que je pouvais écrire ici. Chose que je ne fais pas souvent, sauf pour me demander si je ne vais choquer personne.

« Il ne faut pas craindre de choquer ou de ne pas être crue ou comprise, il faut craindre de ne pas être soi-même, de ne pas être vraie, de perdre ce qui fait que tu es toi et que tu as tant de naturel, ton authenticité. Tout le monde ne peut pas être d’accord avec toi ou t’aimer. Tu le sais et tu l’acceptes. Alors réfléchis à l’impact positif que tu peux avoir aussi. Et là, la première chose qui te vient sont les mots qui moi ? Oui toi. Tu lis bien d’autres personnes sur des blogs ou des forums. Souvent tu repères un mot, un texte, une phrase qui te touchent. D’autres trouvent cela dans ce que toi tu écris. »

Je sais oui, on fait tous ça.

 » Oui, vous vous nourrissez spirituellement et intellectuellement les uns des autres. C’est une très bonne chose et une belle illustration de ce qu’est le Tout en vérité. Pourtant, vous êtes aussi un nombre certain bien que minoritaires, à dévelpopper des schémas de pensée différents de celui de la majorité. Parmi cette minorité, vous êtes encore moins nombreux à avoir développer ce schéma seuls, en vous basant sur des expériences vécues. Tu ne fais pas partie de ceux-là. Ils sont rares en fait. Toi tu fais partie de ceux qui se sont fermés à cette forme de développement pour suivre la masse. Puis quand tu n’as plus pu, tu as rejoint ceux qui se rassuraient en regardant autour d’eux. Puis quand tu n’as plus pu, tu as rejoint ceux qui ont erré dans le désert en attendant de trouver ton chemin. Puis quand tu l’as aperçu et que tu as vu où il te conduisait, tu es retournée te cacher dans le désert. Tu sais, on ne fuit pas la Lumière, c’était toi que tu fuyais.

Quand tu n’as plus pu, tu as regardé autour de toi et tu as pris peur, tu ne trouvais plus le chemin. Tout simplement parce que le désert n’existe pas. Tu as toujours été sur la voie. Du jour où tu es néee à ce jour-ci, tu as toujours été sur la voie, sur ta voie. Il ne pourrait en être autrement puisque quand tu te caches, quand tu te sens perdue, c’est simplement toi que tu fuis.

Quand tu l’as compris, tu as rejoint les rangs de ceux qui veulent vivre en étant eux-mêmes mais surtout le plus discrètement possible. Il y a un certain nombre de personnes dans ce groupe. Où le bât blesse-t-il selon toi ? Nulle part ? Il faut respecter les autres ? Sache petite fille que l’on ne peut respecter les autre que si l’on se respecte soi-même.

Celui qui n’est pas capable de porter un haut rose à fleur sous prétexte que sont les vêtements verts qui sont admis, ne se respecte pas. C’est un exemple basique ? Pourquoi se cacher lorsqu’on est homosexuel ? C’est un meilleur exemple selon toi  Sylvie ? Qui crains-tu réellement de blesser lorsque tu mens à ton entourage au sujet d’une chose pour toi essentielle, quelle qu’elle soit ?

Tu n’es pas homosexuelle, tu aurais pu l’être. Aurais-ce été un drame ? Tes parents n’auraient pas apprécié. Pas plus qu’ils n’apprécient tes croyances. Ils te montrent simplement la voie sur laquelle ils marchent, ils ne peuvent faire autrement.

Mais ils ne te touchent plus positivement, ils ne te nourrissent plus spirituellement. Ta voie semble trop éloignée de la leur. Tu es sur le point de rejoindre les rangs de ceux qui savent que c’est avant tout et toujours pour soi-même qu’on vit.

Mais au-delà de ceci, il y a une vérité plus grande, celle que tu vois depuis longtemps et qui te donne envie de fuir en courant. Je te propose d’intégrer directement ce groupe-là. Rejoins ceux qui en toute consience ont choisi de transmettre ce qu’ils reçoivent ou ont reçu.

Deviens adulte spirituellement et agis au grand jour, en étant simplement le reflet fidèle de ce en quoi tu crois. »

Je reçois tant de choses Samuel.

 » Oui, tu es bien affectée. C’est une belle chose. »

Tu crois ?

 » Pourquoi toi tu ne le crois pas ? »

J’ai eu du mal à comprendre, à me comprendre puis à m’accepter. Je ne voulais pas de ce chemin que je voyais parce qu’il me semblait trop éloigné de celui des personnes autour de moi. Et j’en ai eu assez d’être l’inadaptée de la famille puis de tout mon cercle social. C’est pour cette raison que je suis contente de travailler.

Mais en même temps, je sais que je ne partage plus certaines valeurs et je voudrais me rapprocher de moi dan tout ce que je fais. Toutefois, c’est plus difficile à dire qu’à mettre en place.

 » Non, ce n’est plus du tout difficile si tu acceptes de transmettre ce que tu reçois et a reçu. C’est ça la vie. Tu reçois et un jour, quand tu es prêt et tu es prête, tu transmets. Du jour où tu décides de transmettre, les illusions volent en éclat et tes capacités spirituelles trouvent leur raison d’être, Sylvie qui sait interpréter les rêves mais qui n’est pas psychologue. Comment fais-tu ? »

Je me fie à ce qui vient. Je me fie à mon intuition et à Celui qui me guide. Celui qui se manifeste dès que je me demande comment réaliser quelque chose. Celui qui m’a aidé à écrire toutes les pages sur le côté et tous les rituels que j’ai créé. Celui qui m’a incitée à me pencher sur la demande de Lucy Dreams qui m’a un jour demandé si je connaissais un livre d’interprétation des rêves qui abordent les rêves sous un aspect spirituel. Le même qui m’a soufflé un guide d’interprétation des cartes à jouer car j’étais trop fauchée pour en acheter un.

Samuel, je ne sais pas comment font tous les autres même si je sais qu’il y a des personnes qui lisent énormément. Mais j’étais effrayée de constater que si peu de personnes semblaient vivre une telle connexion à l’Esprit. Je n’aimais pas l’idée que je puisse être seule. Et je n’aimais pas l’explication que vous m’aviez donné de mon nom de baptême, Christine. Je ne voulais pas faire partie de ceux qui sont capables d’éveiller le Christ en eux. Je voulais faire partie des autres car ils semblaient plus nombreux.

Je voulais faire partie de ceux qui s’en sont parfois pris à moi par jalousie car ils avaient l’air tellement plus nombreux. Je ne voulais pas de cette belle connexion, pourtant, je l’appréciais à mesure que je la découvrais. Je me disais, pourquoi tout le monde ne connait pas ça ? C’est qu’il doit y avoir quelque chose d’anormal. La seule chose anormale, était que je me fuyais effectivement. J’aurais voulu que la reconnaissance vienne des autres voilà pourquoi. Elle devait venir de moi.

Vous me demandez de m’assumer depuis un moment déjà. Je réalise maintenant que c’est faisable. Mais surtout je vois en quoi c’est indispensable.

« Tu grandiras en sagesse si tu restes sur ta voie. Et tu seras toujours bien avec toi-même. C’est cela le bonheur. Il ne vient pas de l’extérieur, souviens-t’en. »

Merci Samuel.

« Merci à toi pour tous les efforts que tu fournis Sylvie, ma grande Sylvie. »

lol!

Bonne journée à tous Clin doeil    

     

  • Consultations

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie. Je tiens ce blog depuis plus de dix ans mainten…
  • Sous la brise légère

    Bonjour à tous, Afin de solutionner un problème j’ai fait appel à Chouchou, qui m’a donné …
  • Acceptation de soi

    Bonjour à tous, Cette semaine j’ai écrit un article. Qui s’est évaporé quand j’ai voulu le…
  • Continue de créer

    Bonjour à tous, « Alors comme ça tu es la seule à avoir un bol à la maison. », me fait rem…
Charger d'autres articles liés
  • Sous la brise légère

    Bonjour à tous, Afin de solutionner un problème j’ai fait appel à Chouchou, qui m’a donné …
  • Acceptation de soi

    Bonjour à tous, Cette semaine j’ai écrit un article. Qui s’est évaporé quand j’ai voulu le…
  • Continue de créer

    Bonjour à tous, « Alors comme ça tu es la seule à avoir un bol à la maison. », me fait rem…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Acceptation de soi

    Bonjour à tous, Cette semaine j’ai écrit un article. Qui s’est évaporé quand j’ai voulu le…
  • Continue de créer

    Bonjour à tous, « Alors comme ça tu es la seule à avoir un bol à la maison. », me fait rem…
  • Histoire personnelle

    Bonjour à tous, Il fait beau, il fait chaud et le dentiste m’a fait faux  bond… « Cela ne …
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

8 Commentaires

  1. crystallia

    8 décembre, 2009 à 11:51

    Merci à toi Rosa, vos mots à tous m’erncouragent et me font très plaisir.

    Bise ;)

  2. rosa

    8 décembre, 2009 à 7:45

    Bonjour belle guide,
    Merci pour cet article qui va beaucoup m’aider, tu mets du baume sur mon coeur.
    Porte toi bien courageuse éclaireuse.
    A bientôt !
    Rosa

  3. crystallia

    7 décembre, 2009 à 21:51

    Merci à toi Rémy.

    Bise ;)

  4. Rémy

    7 décembre, 2009 à 18:35

    ce qui est bien avec toi c’est que tu donnes de l’espoir et la force aux gens :) . En tout cas à moi.
    Bisous :)

    Rémy

  5. crystallia

    7 décembre, 2009 à 11:56

    Merci à vous trois.

    Bise ;)

  6. jasmintea

    7 décembre, 2009 à 11:20

    c’est vraiment un très joli texte, très touchant.
    biz

  7. syllea

    7 décembre, 2009 à 8:45

    c’est tout à fait vrai !!
    Je le crois sincèrement !
    je te remercie d’ailleurs de ton aide car, je suis débarrassée de ce qui m’empêchait de m’élever spirituellement et d’écouter cette voix qui m’indique à présent la voie et, je m’accepte de plus en plus ce qui est énorme car, auparavant, je subissais y voyant une malédiction au lieu d’une bénédiction
    bises
    Si petite soit elle notre mission est estimable

  8. qualine

    7 décembre, 2009 à 8:24

    bonjour !
    en te lisant ce matin , je me disais que c’est vrai que c’est tellement plus facile de se fondre dans la masse ! de passer inaperçue ! mais quand notre personnalité sort du lot , on se fait tout de suite remarquer , on nous aime ou pas ! et moi ce que je crains le plus c’est qu’on ne m’aime pas !
    mais pourquoi devrais-je craindre ceci alors que j’ai dejà l’amour de mes proches ? ça devrait me suffir ! la vie est compliquée !
    merci d’avoir écrit cet article , finalement je me sens moins seule !!
    bises !
    dolo

Consulter aussi

Pourquoi accepter sa reliance à l’Ombre

Bonjour à tous, Le chien d’Astaroth dit qu’il me demande un dernier article et…