Accueil Amour physique Les aléas de l’Amour physique

Les aléas de l’Amour physique

7

Les aléas de l'Amour physique dans Amour physique 100213014359803575429038 

Bonjour à tous,

Aujourd’hui je sens à nouveau la présence près de moi de Brigit et Kali. Toutefois j’ai eu du mal à reconnaître Kali qui jusque là m’apparaissait comme ma Protectrice.

 » Je suis toujours ta Protectrice, dit-elle en riant, mais à présent tu me sens plus distincte de Lakshmi. Et moi, je ne suis pas une entité brillante et lumineuse comme toi belle jeune fille. Tu es encore toute innocente dans ton coeur et dans ta tête voilà pourquoi je t’appelle ainsi. Tu fais partie de ceux qui se fient à leurs sentiments avant de se lancer dans une relation amoureuse.

Tu repères facilement les gens peu sincères et tu ne t’attardes pas. Tu ne t’es jamais demandée pourquoi ? »

Pourquoi je suis comme ça ?

 » Pourquoi tu ne fais pas commes tes amies à la fac ? Pourquoi tu ne t’arrêtes pas à des critères ? Ils sont souvent l’expression de la personne que vous croyez être. Tu ne peux pas t’y arrêter toi pourtant. Tu n’as jamais pu, même avant ton réveil.

Tu penses que c’est normal, que c’est ainsi que tu es. Te souviens-tu que ton frère avait un ami au lycée qui était incapable de garder ces pensées secrètes ? Même s’il devait se faire tabasser il disait exactement ce qu’il pensait. De même tu as connu des personnes qui étaient profondément gentilles et touchantes. Tu n’as pu que constater que ces mêmes personnes avaient le don d’extérioriser la méchanceté des autres, à leur encontre qui plus est.

Pourtant, tout comme toi, rien n’y faisait, elles ne changeaient pas.

Tu sais Sylvie, si tu étais ouverte aux critères, tu ne serais plus célibataire. Tu aurais eu beaucoup plus d’aventures aussi. Tu es jolie et tu aimes séduire. Tu aurais fait comme certaines de tes amies.

Tu enchaînerais des relations de mauvaises qualités.

Ces personnes profondément gentilles n’étaient pas seules, ces personnes trouvent toujours quelqu’un sur leur route qui leur renvoie leur gentillesse en leur envoyant de l’Amour en plus.

L’ami de ton frère, trop sincère parce que trop intègre, aura beaucoup de problèmes dans sa vie, mais il fait partie du petit nombre d’individus capables de déceler la sincérité en chacun, ou son absence.

Toi, tu en fais partie aussi. Ce n’est pas une tare, c’est une qualité. Mais elle a des conséquences pas toujours agréables. Comment aller vers les autres quand on les voit tels qu’ils sont et que leur laideur intérieure transparaît. C’est ton plus gros dilemme.

Si tu veux un conseil, continue de ne pas te forcer. Reste toi-même, c’est le plus important.

Tu vois Sylvie, en Amour ce qui compte par-dessus tout, est la qualité du lien. Tu sais déjà que celui qui sait aimer est simple à repérer. Il ne te demandera jamais de changer quoi que ce soit à ta personnalité que d’ailleurs il désirera connaître entièrement.

Or, tu sais aussi que très peu de personnes sont réellement capables d’aimer, la majorité d’entre vous apprenant à s’aimer au travers les autres et leurs relations amoureuses. D’où la médiocrité de certaines.

Toutes les personnes dont le coeur est l’élément prédominant de leur personnalité le savent inconsciemment. Il n’y a que les autres qui ont de réelles difficultés à le comprendre, mais le souhaitent-ils ?

Les aléas de l’Amour physique ne sont pas dus au hasard, jamais. Vous ne choisissez pas vos partenaires par hasard, comment le reste, le quotidien, le déroulé d’une histoire, pourraient-ils relever du hasard ?

La vérité, c’est qu’il est possible dès le départ de savoir si une relation est viable ou non. Toi, tu disposes de cette faculté là te concernant. Tu pourrais la développer pour voir les autres si tu voulais. »

Par expérience, je sais que si quelqu’un a décidé qu’il veut vivre une histoire, il la vivra. Une amie s’est même fâchée avec moi après que je lui ai dit qu’elle perdait son temps à soupirer après un gars qui ne s’intéressait pas du tout à elle. Ca m’a servi de leçon !

 » Tu étais très jeune, tu ne pouvais pas savoir que tout le monde n’était pas capable d’accepter ce genre de nouvelles. Parce que pour toi c’est naturel. », me dit alors Lauviah.

Oui, j’avais 17 ans. Je la voyais s’obstiner alors qu’il était plus ou moins officiellement avec une autre. Plus que moins d’ailleurs. Enfin…

Je suis du genre à vouloir me mêler de mes affaires. Je ne réponds que si on me pose des questions maintenant à ce sujet. Et encore, tout dépend de qui les pose lol !

 » Très curieusement tu es persuadée que la vie relationnelle de ces personnes que tu évites doit être plus simple que la tienne Sylvie, pourquoi ? », me demande Kali.

Parce que moi je ne supporte pas la compagnie des personnes que je ne sens pas sincères envers moi et envers les autres aussi d’ailleurs j’ai vu.

Je ne comprends toujours pas comment il peut être possible de rire et de plaisanter en fréquentant de son plein gré des personnes que l’on aime pas. Je ne peux pas.

J’ai besoin d’authenticité, de franchise, d’ouverture, j’aime les rapports francs et simples. Comme quand on peut parler et rire spontanément et qu’il n’y a pas forcément de programmation dans ça. J’aime quand je suis obligée de me rendre compte que je suis bien avec quelqu’un parce que de toutes façons je vois et je sens que les sentiments sont là. Toutes les relations devraient être comme ça pour moi, spontanées.

C’est avec le coeur que se font les vraies rencontres, pour moi en tout cas. Si rien ne se passe à ce niveau-là, c’est vite réglé. Je ne cherche rien d’autre que de la sincérité. C’est vrai tu as raison Kali, je cherche la sincérité dans mes relations. Pour moi être sincère ça signifie pouvoir se montrer tel qu’on est. Si je sens que je n’y parviens pas, c’est quelque chose me bloque et généralement cela signifie que l’autre joue double-jeu, qu’il ne se montre pas.

 » Beaucoup de personnes avancent masqués, c’est même ce que fait la majorité des gens dans une relation amoureuse. »

Je n’aime pas ça. Je sais quand je peux être totalement moi-même. Je vois avec qui. Si quelqu’un se cache, même simplement parce qu’il a envie de voir ce que la relation pourrait donner, je le saurai. Plus tôt que tard, je le saurai. Et je partirai avant que quoi que ce soit ait pu commencer. C’est tout. De toutes façons je m’entends mieux avec ceux qui sont capables de s’ouvrir aussi et ils ne sont pas durs à repérer.

Le coeur a un langage particulier, il chante, il vibre. Il est possible de l’entendre, de le sentir. En présence d’une autre âme, vous pouvez sentir son coeur. Ce n’est pas dur de savoir si une relation peut marcher ou non, il suffit de se mettre sur la fréquence de son propre coeur et on entend celui des autres.

 » Pourquoi tout le monde ne le fait pas ? »

Je ne sais pas.

 » Parce que les gens, la majorité, ont besoin d’être déjà en couple pour entendre chanter ou vibrer leur coeur ma petite Sylvie qui est encore bien jeune. Sens ton coeur, sens la joie, vois la beauté en toi vois l’Amour qu’il y a en toi, vois l’igorance dans l’oeil du méchant, de l’amoureux éconduit ou de celui qui maltraite un autre être vivant. Et sens ton coeur pleurer, vois tes larmes couler. Vois la nostalgie qui t’habite et dont tu ne parviendras pas à te débarasser.

Tu sens ton coeur vibrer et tu n’es pas amoureuse pourtant. Mais ma belle enfant, c’est moins courant que tu ne croies.

Les aléas de l’Amour physique n’en sont pas, ils sont le résultat de l’ignorance. Tu le sais car tu le vois, tu le sens, tu écris des poêmes dessus. Des poêmes sur des amours difficiles car l’âme et son coeur sont trop loin de l’ego. Cela crée des dissonances qui engendrent dégâts et déceptions.

Ma petite fille, il faut rester toi-même et accepter ce que tu vois, ce que tu sens, ce que tu es. Voilà pourquoi je suis venue à toi, voilà ce que j’avais à te dire.

Baucoup de gens cherchent à s’aimer dans leurs relations amoureuses, tu cherches à aimer. Sache une chose, celui avec qui tu feras la plus longue partie de ta route sera obligatoirement comme toi. »

Merci Kali, et merci Lauviah.

Bonne journée à tous Clin doeil 

             

  • Consultations

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie. Je tiens ce blog depuis plus de dix ans mainten…
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres articles liés
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits par crystallia
Charger d'autres écrits dans Amour physique

7 Commentaires

  1. amandine

    30 novembre, 2014 à 20:50

    Bonsoir , très jolie post.
    Je me demandais justement si les gens ressentais la même chose au même moment ( les vibrations du cœur lorsque celui ci s’ouvre ) . J’ai le bonheur de le sentir depuis quelque mois ( chose que je ne réalisais pas forcément avant :) ) . C’est devenu ma parfaite boussole ^^. En revanche , j’ai des difficultés à distinguer les vibrations en groupe !:( .. Bonne continuation !

  2. crystallia

    27 février, 2010 à 19:07

    Le nombre de relations dépend de ce dont tu as besoin pour mûrir affectivement et leur qualité de ce dont tu as besoin pour mûrir spirituellement.

    En combinant les deux tu peux déterminer pourquoi tu laisses ton âme et ton ego te guider vers les relations que tu as.

    Bise ;)

  3. aluna

    27 février, 2010 à 15:12

    coucou^^ (oui j’ai pas encore tout lu ;) )

    autant je me retrouve completement dans ce que tu dis, dans le domaine de l’amitié: il m’est impossible de jouer un autre rôle que celui de Moi-même; je vois trés vite si les gens sont sincères ou pas, j’ai une « chance » ou un « odorat » incroyable (et ce depuis toujours) dans ce qui est de trouver de vrais amis (peu car je ne peux m’encombrer de copains et de connaissances…même si je le voudrais parfois) je ne me suis jamais trompée, je n’ai jamais été trahie ni été déçue.Mon âme est trés forte pour me guider pour cela.(la contrepartie c’est que on m’aime ou on me me deteste lol)…etc

    autant en amour…c’est différent (même si dernièrement ça change et tant mieux) , je ne comprend pas, ce que j’arrive très bien a faire en amitié, je ne sais pas le reproduire en amour, mon radar ne fonctionne plus très bien (même si, je l’avoue, j’ai souvent eu des bonnes relations mais qui finissent brusquement, et un peu trop aussi). Je pense que c’est sûrement dû au nombre de bagages qu’on traîne: les blessures , la relation au parents (père absent etc..)

    en tout cas c’est un très beau message de la part de Kali

    biz

  4. crystallia

    15 février, 2010 à 11:44

    Tant mieux si tu te retrouves aussi Qualine.

    Bise ;)

  5. qualine

    15 février, 2010 à 9:31

    article qui me parle beaucoup !!
    il devrait m’aider en ce moment ….
    merci ma belle
    continues !
    bisous
    dolo

  6. crystallia

    14 février, 2010 à 18:46

    Tout à fait, je te rejoins…

    Bise ;)

  7. jasmintea

    14 février, 2010 à 16:35

    Brigit! une des premières Déesses avec laquelle « j’ai parlé » (c’est elle qui m’a fait découvrir le symbole de la triple lune)…..sinon je suis d’accord lorsque tu parles de reconnaître la sincérité des autres et du fait que ce ne soit pas agréable à vivre. pour ma part, j’ai tendance à m’isoler du coup: les gens méprisants, faux cul, ou malsaints ont tendance à me hérisser le poil, voire même à me mettre la gerbouille…..

    biz

Consulter aussi

Ma salle de bain

Bonjour à tous, Ma salle de bain a encore changé. Elle est propre, depuis un moment, mais …