Accueil Spiritualité Le sceau des repentants

Le sceau des repentants

22

Le sceau des repentants 100220100345803575484438 

 

Bonjour à tous,

Aujourd’hui j’ai pris conscience que je faisais pleinement parti des  » heureux  » porteurs de ce sceau. Enfin…Ca m’explique deux ou trois choses cela dit.

Le sceau des repentants est une marque apposée sur le corps énergétique de ceux qui estiment avoir des choses à se reprocher dans leur histoire personnelle.

L’idée est de parvenir à faire disparaître le sceau soi-même en se pardonnant et non pas en se rachetant puisqu’en vérité toute âme est parfaite et mérite d’être aimée. Donc c’est aussi le cas de la mienne lol !

C’est un sceau protecteur autant que contraignant puisqu’il vous amène à vivre des situations qui vous forceront à dépasser un jour votre culpabilité, votre très profonde culpabilité puisqu’elle trouve sa source dans une ou plusieurs autres existences.

 » Toutefois, l’origine de cette culpabilité n’a aucune importance ici, ce n’est pas ce qu’il faut rechercher. Il convient plutôt pour toi et toutes les personnes concernées, de réaliser quelle âme magnifique tu as et quel Etre exceptionnel et superbe tu es. C’est tout c’est qu’il faut parvenir à comprendre.

Cela ne t’aidera pas de savoir que tu as été Attila, Erzebeth Bathory ou Adolphe Hitler.

Cela ne reflète pas ta Vérité profonde, celle de ta Divinité et la seule qui compte. Tu te souviens encore avoir volé cinq francs à une autre petite fille pour t’acheter des bonbons alors que tu étais toi-même enfant. Penses-tu pour autant que tu sois un monstre ?

Le sceau des repentants à vocation à vous permettre de prendre conscience plus vite que c’est votre ego seul qui vous pousse à rester sur des questions d’ordre moral. Mais ma belle enfant, la morale est le baromètre de l’ego, l’âme est parfaite, elle n’a pas besoin de ligne de conduite.

Tous ses penchants sont justes. »

Mais Sammael, alors quoi qu’on puisse faire durant notre incarnation ce n’est pas grave ?

 » Ma chère, lorsque un pays en combat un autre. C’est le pays vainqueur qui à l’issue de la guerre impose ses conditions à l’autre. Les chefs et puissants du pays vaincu sont souvent traqués et considérés comme étant des criminels dont on pointe les agissements les plus odieux du doigt.

Mais vous dîtes vous-mêmes qu’il n’existe pas de guerre propre. Le pays vaincu aurait été le vainqueur, ce serait les agissements de l’autre qui seraient montrés du doigt.

Tu crois qu’il n’y a eu des soldats violeurs, pilleurs et tueurs que chez les Allemands durant la guerre de 39-45 ?

Tu crois que c’est par hasard que la mère de l’époux de ta tante n’a jamais voulu lui dire quel était le nom de ce soldat noir américain qui l’avait mise enceinte pendant la guerre ? Cette femme est ouvertement raciste, elle ne s’en est jamais cachée. Elle a hésité une semaine avant de déclarer son fils à l’état civil. Elle voulait l’abandonner mais elle venait d’une famille chrétienne et elle a préféré le faire élever par une nourrice.

C’est un secret de polichinelle, toute ta famille a depuis longtemps compris ce qui se cache derrière une grossesse à l’évidence non désirée. Mais elle mourra avec, elle ne lui dira pas. Elle a trop honte pour ça.

Elle s’en veut pourtant. C’est sincèrement qu’elle était revenue vers son fils il y a une dizaine d’années. Mais elle a trop souffert intérieurement pour pouvoir l’aimer vraiment. Tu peux comprendre ça n’est-ce pas ? »

Oui. Il souffre lui aussi, il voudrait connaître son père essentiellement parce qu’il a passé des années à courir après l’affection de sa mère.

Mais, maintenant, je crois que je parviens à comprendre les deux points de vue.

 » Parce que tu es capable de faire preuve de compassion. Tu t’es demandée pourquoi on t’avait dit que ce métier que tu exerces actuellement était parfait pour toi. Mais tu as commencé à comprendre seule, c’est comme ça que tu as pu te rendre compte de la présence du sceau.

Tu étais ennuyée de demander à des inconnus de payer leurs dettes. Tu trouvais cela épouvantable même. Alors un jour nous t’avons demandé d’adopter le point de vue des clients. S’il y a des débiteurs c’est qu’il y a des créanciers. Celui qui n’a pas honoré son prêt était bien content qu’on lui prête de l’argent.

Donc pourquoi le banquier n’aurait-il pas le droit de venir réclamer ce qui lui est dû et qui tarde à revenir ?

Il n’y a qu’une seule Vérité Sylvie, mais tellement d’egos. Le problème se situe seulement là.

Toi, tu as beaucoup de banques dans ton portefeuille de clients. Et tu as beaucoup de débiteurs qui disent ne pas pouvoir honorer les paiements. Mais, tu as déjà entendu certains te dire crânement aussi qu’ils ne voulaient pas payer.

Ceux-là n’ont pas honte. Ils s’assument bien, du moins leurs egos s’assument. Eh bien, ceux-là ne sont pas plus moches que ceux qui voudraient mais ne peuvent pas.

Pourquoi toi tu ne payes pas ta dette locative ? C’est quasiment la seule que tu as puisque tu as réglé tout le reste. Sauf une minuscule facture que tu as oublié. »

C’est vrai oui, mais je vais la payer ! 38€ elle fait, ça va aller lol ! Mais pour l’autre dette, elle est trop importante…

 » En même temps, je te répète qu’on t’a dit clairement que tu pouvais aussi ne pas te manifester. Alors pourquoi tu n’as pas le coeur tout léger ? « 

Je n’y arrive pas. Je me dis qu’il faut payer. Par culpabilité je le reconnais.

 » Bon, pourquoi tu es parfois ennuyée de devoir hausser le ton face aux débiteurs récalcitrants ? »

Parce que je me dis que je ne devrais pas, que c’est leur vie et je culpabilise aussi.

 » La chose intéressante ici est que tu te mets souvent à éprouver de l’empathie pour ceux qui semblent être à la place de victimes. Ce qui révèle que ta culpabilité est due à un comportement injuste voire tyrannique. Un comportement qui à un moment donné a été le tien.

C’est la seule raison qui puisse expliquer que tu te retrouves à vivre de telles expériences. Parce que tu ne fais que suivre ton âme depuis ton éveil en réalité. C’est pour cela que nous te disons souvent que tu es bien sur ta voie. Même si extérieurement elle peut paraître curieuse.

Maintenant tu te demandes quand tu as pu avoir un tel comportement, mais ce n’est pas cela qui importe. Ce qui importe, c’est que tu souris quand tu passes devant un miroir. Et que cela dure toute ta vie.

Dans ton entourage, il y a des personnes aimantes ou non, qui ont toutes un point commun, leur intransigeance. La même que celle qui t’habitait il y a encore quelques années.

Elle s’est nettement estompée, tu es devenue plus tolérante envers les autres et envers toi-même. Tu es une personne gentille et douce. Cela ne change rien à ce que tu as pu faire dans cette vie ou dans d’autres. Voilà ta Vérité, tu es. Et telle que tu te vois, telle que tu te perçois, telle que tu te sais, tu es parfaite. Comme tout le monde.

C’est tout. »

 » Il est temps maintenant de remercier pour cette guidance spéciale et de laisser disparaître ce sceau qui a perdu sa raison d’être quand tu as réalisé qu’il t’était possible d’aimer ton métier.

Le sceau des repentants et le chemin spécial qu’il induit appartiennent désormais à ton passé. Profite de ta liberté et bon retour à toi sur la voie de ton évolution normale. Tu n’as plus rien à combler, tu as vaincu ton unique défi karmique, pour utiliser un terme pas réellement juste mais que tu es à même de comprendre.

On va méditer maintenant, pour achever l’évacuation des énergies. », me propose Roéchel.

D’accord, merci à tous mes guides car ils sont tous là tandis que j’écris, ils sont tous derrière moi.

Bonne journée à tous Clin doeil                    

  • Consultations

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie. Je tiens ce blog depuis plus de dix ans mainten…
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres articles liés
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

22 Commentaires

  1. crystallia

    5 mars, 2010 à 11:55

    Bise Dolo ;)

  2. qualine

    5 mars, 2010 à 10:49

    merci pour l’explication !!!
    bisous

  3. crystallia

    5 mars, 2010 à 0:26

    Rémy, oui je suis d’accord, la voie est toujours libre.

    Jasmintea, Qualine, oui c’est par choix que nous nous incarnons, nous établissons même ce que nous désirons réaliser, qui nous voulons retrouver, aimer, aider, et nous établissons aussi les conflits intérieurs et extérieurs possibles afin de parvenir à nous rapprocher du but ultime de notre âme.

    Imaginez une toile. Une toile vierge que vous pourriez peindre à ta guise. Dites-vous qu’au départ, votre vie c’était ça, une toile vierge.
    Vous avez peint ce que vous désiriez, du moins ton âme l’a fait. Ensuite, vous avez posé cette toile quelque part et vous vous êtes incarnées.
    Du fait de votre ego et de son libre-arbitre, rien ne vous oblige à faire des efforts pour vous rappeler de cette toile qui représente votre vie rêvée. Mais c’est votre âme et donc vous qui l’aviez peinte.

    Par conséquent, une part non négligeable de vous vous pousse à vous souvenir de ce que vous-mêmes aviez décidé.

    Vous comprenez ?

    Le souci, c’est qu’il peut arriver que l’on ne se souvienne que très vaguement de cette toile initiale. Du moins durant son incarnation. Ce n’est pas pour rien que tout le monde a des aspirations. Seulement il faut vouloir creuser pour comprendre d’où elles viennent.
    Or, si tant de personnes ont peur au moment de mourir c’est parce qu’il nous est donné la possibilité de réaliser si oui ou non nous avons su recréer la toile.

    Alors c’est sûr, à l’inverse, il y en a qui partent en paix. Heureusement lol !

    Cependant, en repartant, tout le monde découvre clairement ce qu’il en est. Et chacun tire ses propres conclusions lui-même. Il n’y a pas de juge extérieur, il n’y a que nous.

    Voilà d’où viennent les dettes karmiques.

    Aluna, c’est vrai qu’il faut apprendre à lâcher prise mais quand on y parvent pas, il faut trouver le courage de se demander pourquoi.

  4. qualine

    4 mars, 2010 à 22:07

    pfff , ça devient compliqué !! alors maintenant on se créer nos propres dettes karmiques ???
    ouah !! ma belle faudra m’expliquer en détail , car là , je rame !!
    à bientot
    bisous tous pleins

  5. Rémy

    4 mars, 2010 à 17:56

    Et donc: la route est longue mais la voix est libre. :)

  6. aluna

    4 mars, 2010 à 12:44

    naaan mais c’est parce que je revenais du ciné :p
    Tu as raison, il n’y a que nous même qui nous posons nos propres barrières..il n’y a que nous même pour nous juger si durement..Je le sais, moi même j’ai appris que dans une vie lointaine j’avais fait quelque chose d’horrible que je ne me suis pardonnée que récemment (et encore je me demande si c’est vraiment le cas)
    Il faut essayer de regarder devant et pas derriere.ça vaut aussi pour notre vie présente, on s’accroche si souvent au passé..
    pour les questions de jasmintea,je te laisse répondre :P
    ^^

  7. jasmintea

    4 mars, 2010 à 12:29

    c’est une volonté « personnelle » de revenir sur terre alors? qu’entends tu par « se souvenir de nos aspirations originelles »: se souvenir d’où l’on vient? de la Source (comme tu l’appelles)? de notre part de Divin en nous?…..la petite padawan a encore pleins de questions en tête :-)

    biz

  8. crystallia

    4 mars, 2010 à 11:26

    Salut à vous deux,

    Aluna, ce n’est pas sérieux de se coucher si tard ! Lol

    Jasmintea, parce que c’est nous qui sommes persuadés d’avoir ce type de dettes. Tout simplement parce qu’au moment où notre incarnation s’achève on se souvient de nos aspirations originelles et on a tout le loisir de comparer ce qui aurait pu être avec ce qui a été.

    Bise ;)

  9. jasmintea

    4 mars, 2010 à 9:27

    et ben c’est du propre! voler 5 Francs à une petite fille (sans défenses) pour acheter des bonbons avec….mdr
    sinon pour être plus sérieuse, je n’ai pas bien compris la réponse de Sammael quand tu lui as posé la question suivante: « …quoi qu’on puisse faire durant notre incarnation ce n’est pas grave »…pourquoi il existe alors des « dettes karmiques »…je ne comprends pas, merci de m’éclairer :-)

    biz

  10. aluna

    4 mars, 2010 à 2:23

    bonne medit’ alors….c’est super si tu t’es pardonnée ;)

    moi je te dis bonne nuit (1H24 du mat’ ici)
    bizz

Consulter aussi

Je m’en prendrais bien à quelqu’un

  Bonjour à tous, Je suis d’une humeur absolument massacrante et j’ai bien env…