Accueil Spiritualité Un vrai panier de crabes

Un vrai panier de crabes

10

Un vrai panier de crabes 100316123726803575638418 

Bonjour à tous,

Cela fait quelques temps que je me dis que le responsable de l’agence est un hypocrite. Je le trouvais froid et distant avec moi, sans trop comprendre. En même temps je l’ai toujours trouvé creux et faux. Alors bon…

Et puis je le vois tellement bien avec ma collègue, que je ne supporte toujours pas. Je me disais tant pis. Je ne souhaite pas rester, je l’ai déjà dit.

Ma responsable de service par contre, aime l’idée qu’elle entretient de bons rapports avec tout le monde. Et quand il a commencé à lui battre froid il y a quelques semaines, elle l’a mal pris. Elle s’est ouvert à moi, me disant qu’elle ne comprenait pas un tel comportement.

Aujourd’hui, j’ai dû aller demander quelque chose à mon patron ( c’est l’associé de la directrice en fait ) et il en a profité pour me retenir. Il a commencé à critiquer ma responsable, je n’ai pas voulu en rajouter mais il a insisté en disant que lui était une personne franche et honnête et qu’il n’appréciait pas qu’on lui plante un couteau dans le dos.

Il m’a expliqué ce qu’il reprochait à ma responsable, dont la fille dirige une boîte concurrente ce qu’elle m’avait déjà expliqué. Depuis le début je me demande pourquoi elle ne va pas rejoindre sa fille d’ailleurs…

Bref, naturellement sa propre version de ce qui se passe entre eux diffère largement de la version de ma responsable. Par expérience j’ai pu constater qu’aucun des deux n’est jamais aussi sincère qu’il le prétend. Il n’ y a qu’à voir la curée quand ma patronne est là, chacun cherche à éviter les coups et se renvoye la balle dès que possible. Parce qu’elle commence toujours par s’en prendre aux deux responsables. Chaque fois, et elle le fait devant tout le monde.

Donc, pour lui, elle s’est rendue coupable de trahison. Et il en a la preuve car devinez quoi ? Il a commandé une enquête sur elle. Ca m’a fait drôle d’entendre ça. En même temps, je suis dans le recouvrement, moi-même je saurais vers qui me tourner si je voulais des renseignements sur une personne. Ce n’est pas dur, on travaille avec plusieurs cabinets de recherche dont il me serait très facile de noter les coordonnées.

Pourtant, je n’aurais pas pensé à faire ça. Peut-être parce que j’en ai pas l’utilité en même temps.

Il m’a dit qu’il avait trouvé suspect qu’elle parte tôt un jour où la directrice devait arriver. Moi je dois dire que je l’avais plutôt enviée ce jour-là lol.

Vraiment, le plus souvent je viens et j’essaye de ne me mêler des affaires de personne. Je discute avec tout le monde ( presque, pour ma collègue des fois franchement je n’ai pas envie de lui dire un mot ).

Mais pour moi le travail, c’est le travail. On n’est pas là pour faire semblant d’être amis. En plus, je ne peux vraiment pas, je vois comment se passent les réunions, honnêtement, personne n’est réellement ami avec personne je peux vous le dire. Et pas par intuition !

Je n’aime pas les rapports où on fait semblant, où il faut faire des courbettes en face pour dire tout haut derrière  » quel con celui-là ! « .

N’empêche, cela m’a valu un client. Je n’ai pas compris sur le coup, quand on m’a annoncé que je perdais un de mes clients je me suis demandée et j’ai demandé pourquoi.

C’est le responsable de l’agence qui me l’a dit aujourd’hui. Apparemment, elle ( le contact chez ce client est une femme ) n’apprécie pas mon ton sec et peu cérémonieux. Elle a demandé à ne plus travailler avec moi.

Ce n’était pas une super nouvelle. Mais pas une énorme surprise non plus. Tant pis. Mais je suis franchement déçue de voir que tout le travail que j’ai pu accomplir pour ce client-là passe aux oubliettes comme ça d’un coup.

Ca m’a rappelé la fois où il était venu me voir parce que ma collègue s’était plainte de nos mauvais rapports. Il voulait savoir ce que j’en pensais.

En fait aujourd’hui il m’a fait comprendre qu’il était surpris de voir que je ne me plaignais jamais de rien, que je ne demandais pas son aide ( j’en demande à ma responsable de service en fait ), qu’il fallait que je sois plus attentive aux détails, tout en disant que je traite bien mes dossiers.

En même temps il a noté que je donnais aussi l’impression de travailler mécaniquement. Et je reconnais qu’il n’a pas tort. Ma collègue montre très nettement qu’elle s’investit par exemple. Mais c’est du chiqué. Elle commente chacune de ses propres actions, bref.

Je vous ai dit qu’elle était en apparence très proche du patron. Mais chaque fois qu’il me parle d’elle c’est pour la dénigrer, comme il dénigre ma responsable, alors que moi il est là pour m’aider à avancer. Allez savoir pourquoi, j’ai un doute sévère à ce sujet.

Tout le monde fait ça de toutes façons. Heureusement que je ne suis pas une pipelette. C’est d’ailleurs ce qui surprend et ennuie au moins ces trois là. Je parle peu de moi et je ne répète pas ce qui m’est dit.

Ne croyez pas pour autant que je me bouche les oreilles quand j’entends des commérages, mais je colporte peu d’une manière générale.

Du moins, je vous ai dit que je n’étais pas bavarde, en fait c’est faux, je deviens un moulin à paroles quand je me sens à l’aise et en confiance. Mais seulement dans ce cas là.

La contacte chez ce client qui ne veut plus entendre parler de moi, s’est pourtant tournée vers moi quand elle a voulu un service discret. Elle savait que le responsable de l’agence refuserait et en fait TOUS les clients font ça.

Ma collègue affirme qu’elle a tous les siens dans sa poche, mais il y en a une qui joue les nunuches avec elle. Elle s’en plaignait souvent.

Moi je ne trouvais rien à y redire jusqu’à ce qu’un jour ma mère me conseille de faire de même lorsque je voulais me débarasser de quelqu’un. Je ne connaissais pas la technique, en fait quand une personne vous ennuie ou autre, vous faîtes semblant d’être bête pour la décourager. C’est simple et efficace apparemment. Pourtant je ne connaissais pas, ou je n’avais pas remarqué !

 » Parce que ce n’est pas ton mode de défense. Tu agis comme une cocotte-minute toi. Tu encaisses, tu encaisses et puis un jour tu tombes littéralement sur ceux qui t’ennuient. Ce n’est pas mieux. Mais c’est aussi comme ça que tu fais le ménage dans tes affaires, toujours par le vide quand tu as trop accumulé. C’est ton mode opératoire, tu laisses monter et quand tu en as assez, tu as besoin d’évacuer.

Comme ce soir, ma belle Sylvie. Tu as mis des tas de ressentis de côté, ils se sont accumulés et aujourd’hui tu ressens le besoin de tout aplanir.

Tu devrais te méfier de ton tempérament, tu es capable d’encaisser énormément de choses, mais seulement en surface. Tu es trop sensible pour tout garder indéfiniment. D’où des articles tels que celui-ci ou certains de tes poêmes. Essaye d’évacuer au fur et à mesure.

Tu as déjà commencé à le faire, nous le voyons bien, il faut poursuivre dans cette voie, ce sera mieux pour toi.

Tu ne fais confiance à personne au travail. Ce n’est pas pour rien. Mais plutôt que de faire contre mauvaise fortune bon coeur, apprends à prendre les choses avec plus de légèreté. Tu sais qui tu es. Tu sais qu’il y a des pratiques et des comportements qui te choquent. Accepte-le.

Ce n’est pas un drame de ne pas se sentir à l’aise dans un univers si éloigné du tien. Ce n’est pas un drame non plus de se montrer telle qu’on est parce que le plus souvent c’est ce que tu fais et c’est ce qui t’est le plus reproché en réalité.

C’est pour cela que tout le monde s’étonne que tu parles peu de toi. Mais tu as souvent eu ce reproche. Quand toi, tu es plus souvent que tu ne parais.

Ce que tu ne parviens pas à comprendre, c’est que pour la majorité des gens, être c’est paraître. Alors pour ces mêmes personnes, très nombreuses, la personne qui inspire confiance est celle qui parle d’elle. Puisque souvent, vous avez du mal à concevoir que d’autres puissent voir le monde d’une autre manière. C’est de là que viennent les incompréhensions.

Par expérience tu sais que l’on peut parler et ne pas être une personne sincère. Tu n’es pas la seule à le savoir, c’est une leçon apprise généralement tôt sur Terre.

Mais il y a des personnes comme toi qui parlent peu parce qu’elles sont davantage proche de leur âme que de leur mental. Voilà pourquoi aussi, il y en a qui se sentent parfaitement à l’aise avec toi et qui ne te posent jamais de question. Elles te voient, elles n’ont pas besoin d’en savoir davantage.

Toi aussi tu les vois, et ça vous suffit. »

Oui je vois de quelles personnes tu parles, j’en ai connu peu mais je me sentais profondément proches d’elles. Et c’est à ce genre de personnes que j’aime parler. Quand j’ai envie de parler.

 » Ce qui arrive aussi oui, et c’est normal. Mais il faut respecter ton propre coeur et évacuer au fur et à mesure ce sera mieux pour toi. »

Merci Lauviah et Sammael, qui est resté silencieux mais qui est bien là.

Bonne journée à tous Clin doeil  

         

  • Consultations

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie. Je tiens ce blog depuis plus de dix ans mainten…
  • Déconstruire et construire

    Bonjour à tous, Ah quelle semaine on vient de passer Chouchou et moi ! On a fait le carrel…
  • Sentir sa présence

    Bonjour à tous, C’est dans les moments de perte, de deuil que l’on saisit clairement l’int…
  • Notre Capricieux

    Bonjour à tous, Cette semaine nous avons perdu notre merveilleux, notre adorable, notre ma…
Charger d'autres articles liés
  • Déconstruire et construire

    Bonjour à tous, Ah quelle semaine on vient de passer Chouchou et moi ! On a fait le carrel…
  • Sentir sa présence

    Bonjour à tous, C’est dans les moments de perte, de deuil que l’on saisit clairement l’int…
  • Notre Capricieux

    Bonjour à tous, Cette semaine nous avons perdu notre merveilleux, notre adorable, notre ma…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Déconstruire et construire

    Bonjour à tous, Ah quelle semaine on vient de passer Chouchou et moi ! On a fait le carrel…
  • Sentir sa présence

    Bonjour à tous, C’est dans les moments de perte, de deuil que l’on saisit clairement l’int…
  • Sous un arbre, derrière l’église

    Bonjour à tous, A mon grand désarroi, je ne peux que constater qu’un ou une de mes chers c…
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

10 Commentaires

  1. jasmintea

    21 mars, 2010 à 16:47

    ok! merci!

  2. crystallia

    21 mars, 2010 à 11:31

    C’est là toute la beauté de la chose, ce n’est marqué nulle part, il faut le savoir.

    Selon l’objet, le délai de forclusion diffère. Pour un débit en compte par exemple c’est deux ans, pour un chèque c’est un an ( sans certificat de non-paiement ! ), pour des factures ça peut être cinq ans…

    Il faut se renseigner au cas par cas si on ne sait pas. Mais tu peux trouver sur le net je pense, tape forclusion suivi de ce qui t’interesse.

    Bise ;)

  3. jasmintea

    21 mars, 2010 à 10:53

    ……. mais c’est marqué où qu’il y a forclusion ou comment on peut le savoir?
    biz et merci!

  4. crystallia

    20 mars, 2010 à 14:43

    Le titre exécutoire si tu veux c’est la condamnation et la forclusion c’est la prescription et l’impossibilité d’agir en justice.

    Bise ;)

  5. jasmintea

    20 mars, 2010 à 12:25

    Il y a des termes que je ne comprends pas, on verra ça plus tard. en attendant repose toi bien et bon week end!

    biz

  6. crystallia

    19 mars, 2010 à 23:34

    Salut Miss,

    Alors pour le riz, faut que j’aille voir je suis plus très sure…

    Par contre pour le boulot, non on n’arrête pas forcément. Moi par exemple je suis sur le point de lancer de grosses procédures contre des débiteurs qui avaient pourtant commencé par payer. Mais l’un d’eux doit + de 100 000€.
    On fait ça pour éviter de se retrouver le bec dans l’eau si un jour le débiteur cesse de respecter son échéancier et ce alors que la créance est devenue forclose.

    Un titre exécutoire permet de garantir la créance. Même si au bout de trois ans la personne cesse de payer, avec le titre, on peut faire saisir ses biens ou son salaire.
    Avec une forclusion, on est marron.

    Pour ma responsable, oui elle le sent…

    Bise Jasmintea et bon weekend ;)

  7. jasmintea

    19 mars, 2010 à 12:26

    …Ta responsable de service, elle sent le vent tourner non? Elle chercherait pas des alliés?

    biz

  8. jasmintea

    19 mars, 2010 à 11:57

    re coucou!

    pour une info boulot: une fois qu’une personne a demandé un échelonnement auprès de l’organisme de recouvrement pour payer sa dette. est ce que l’organisme de recouvrement arrête « les poursuites » et donc les frais (financiers) liés à cette poursuite?
    …c’est bien ici: si tu as des questions sur la spiritualité, on te répond, des questions pour le boulot, on te répond et au fait je voulais te demander: t’aurais pas un paquet de riz avec un peu de sel parce que là j’en ai plus chez moi, si tu pouvais me dépanner lol

    biz

  9. crystallia

    19 mars, 2010 à 11:13

    C’est clair tu as raison.

    Bise Jasminea ;)

  10. jasmintea

    19 mars, 2010 à 9:16

    ouaip Madame! et comme dit le chanteur Arno: « yen a qui parle beaucoup mais disent rien du tout » et puis les paroles sont du vent: c’est facile de voir si une personne est sincère ou pas: est ce que ses actes collent à ses paroles?…il faut laisser venir et on est vite fixé!

    biz

Consulter aussi

Alors sois contente

Bonjour à tous, « Tu es contente de tes nouvelles boucles d’oreilles ?&nb…