L’ennui

4

L'ennui 100418124143803575854369 

Bonjour à tous,

Quelle couleur vive, ça faisait longtemps que je n’avais pas écrit dans une telle teinte.

 » Ce rouge est trop vif. Tu ne veux pas le changer en rose, ma douce Sylvie ? », me demande Lauviah.

J’allais te dire non ! C’est d’accord mais pourquoi ? Ca change…

 » Il est trop vif, écris dans une teinte plus apaisante. Tu te sentiras plus en phase et moins excitée. », poursuit Sammael.

Rose !

 » C’est mieux, tu aimes bien le rose. C’est une de tes deux couleurs préférées. », reprend Lauviah.

Oui, j’aime beaucoup le rose. De toutes façons j’aime les couleurs tendres. Elles sont plus apaisantes pour moi. Mais une pointe vive c’est bien aussi. Comme les canapés turquoise du salon !

 » Pourquoi est-ce que tu t’ennuies Sylvie ? », me demande l’Archange Gabriel.

C’est au travail, et puis quand on me parle de choses qui ne m’intéressent pas. Mais les gens aiment bien parler de ce qui les touche. Moi aussi je le fais, ici par exemple.

 » Tu écoutes les gens en général. »

Oui c’est vrai.

 » Tous ne t’ennuient pas. Tu aimes bien écouter souvent. »

Bon, ceux qui m’ennuient ce sont surtout ceux qui viennent me parler quand j’essaye de me détendre après le travail. Et qui insistent pour parler d’eux quand ils me voient occupée à quelque chose. Comme si ce que je faisais avait moins d’importance que leur besoin de parler.

Je trouve que c’est à la fois égoïste et la preuve que certains sont totalement dénués d’empathie.

 » Tu es bien sévère. Ces personnes dont tu parles te sont proches. Elles ne sont pas dénuées d’empathie. Seulement, elles font partie des gens qui ont besoin de se confier, de parler, pour entretenir des liens et c’est important à leurs yeux.

En outre, ça leur permet d’évacuer. Comme ta soeur ou ta mère puisque ce sont surtout elles qui t’ennuient. Elles ne sont pas dénuées d’empathie, mais imagine que tu avances dans un couloir, et elles dans d’autres. Le but de ta mère, est que tu puisses parvenir à la rejoindre dans son couloir. Celui de ta soeur, qu’elle puisse parvenir à quitter le sien pour rejoindre unje pièce dans laquelle elle se sentira en sécurité.

Pourquoi ne rejoint-elle pas ta mère ? Vous êtes des adultes toutes les trois, il est normal que vous avanciez dans vos propres couloirs. Ta mère ne l’admet pas, ta soeur non plus. Toi, tu ne vois pas de couloir, mais une grande pièce baignée de Lumière n’est-ce pas ? « 

Oui.

Eh bien, tu réalises concrètement ce que sont les niveaux spirituels. Tu te sens en sécurité à l’intérieur, ce qui n’est pas le cas de la très grande majorité des gens. En particulier, ceux qui ont du mal à concevoir qu’on puisse avoir un esprit différent. Parce que disons les choses comme elles sont, c’est clairement ton cas. », termine Gabriel.

 » Revenons à ton souci qui est l’ennui au travail. Tu sais pourquoi, n’est-ce pas ? », me fait remarquer Sammael.

Oui je sais.

 » Alors c’est très bien. Il n’y a rien de plus à dire si ce n’est crois en toi et accepte les messages que tu reçois actuellement. »

Merci à vous trois.

Bonne journée à tous Clin doeil      

  • Ni Ombre ni Lumière

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie et je vous souhaite la bienvenue sur ce blog. Je…
  • Une page se tourne…

    Bonjour à tous, « Et pour la première fois depuis des années, l’envie d&r…
  • Envie d’une courte pause

    Bonjour à tous, Je ne suis pas occupée au point de ne pas trouver le temps d’écrire …
  • Compter jusqu’à 5

    Bonjour à tous, « Tu es fatiguée ? », me demande Gabriel. Oui un peu…
Charger d'autres articles liés
  • Une page se tourne…

    Bonjour à tous, « Et pour la première fois depuis des années, l’envie d&r…
  • Envie d’une courte pause

    Bonjour à tous, Je ne suis pas occupée au point de ne pas trouver le temps d’écrire …
  • Compter jusqu’à 5

    Bonjour à tous, « Tu es fatiguée ? », me demande Gabriel. Oui un peu…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Une page se tourne…

    Bonjour à tous, « Et pour la première fois depuis des années, l’envie d&r…
  • Compter jusqu’à 5

    Bonjour à tous, « Tu es fatiguée ? », me demande Gabriel. Oui un peu…
  • Ce dont je suis capable

    Bonjour à tous, « Alors tu vas participer à ce concours photos ? », …
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

4 Commentaires

  1. crystallia

    24 avril, 2010 à 11:37

    Dalinda, tes paroles sont pleines de bon sens et de sagesse.

    J’aime bien la citation en plus, elle ressemble au leitmotiv que mes guides aimeraient me voir adopter.

    Enfin, je suis comme Dolores, j’apprends à dire non.

    Bise les filles ;)

  2. Dalinda

    24 avril, 2010 à 10:24

    C’est vrai Qualine, nous sommes la pour aider et guider vers la Lumiere, si la personne le veut, a son rythme et en respectant son processus d’evolution. Nous voyons le potentiel de la personne, la lumiere en elle et nous savons qu’en la guidant vers le bien-etre et la guerison, tout sera resolu. Le probleme c’est que la personne en question a certainement besoin de plus de temps pour changer son schema de fonctionnement, ses habitudes de pensee. Le souhaite-elle reellement? Les americains ont cette expression « misery loves company », triste constat mais vrai! J’ai pu constater et vivre a maintes reprises le genre de situation ou ayant ete a l’ecoute de la personne, et sous guidance, je lui prodigue des conseils et lui fournis des « outils » de guerison propre a son vecu. Au debut super, la personne se transforme, fait des efforts sur elle-meme, cherche a guerir ses vieilles blessures… et puis il y a (parfois)le retour, les doutes, l’ego reprend son ascendant, la peur s’installe de nouveau et les crises reprennent. A ce moment la il faut prendre du recul car avec notre belle energie on bouleverse l’univers de l’autre. Ce qui est evident pour nous, ne l’est pas a ses yeux.
    Au debut, je me suis demandee si le probleme venait de moi, et j’ai encore eu une experience recemment… mon Guide a voulu m’ouvrir les yeux et que je prenne conscience que je peux aider mais que parfois aussi il faut dire non, en douceur et en respectant la personne. Ce n’est pas toujours bien vecu et accepte par l’autre mais c’est ainsi. C’est tres dur pour moi, car j’aimerais partager ce bonheur, cet amour, cette plenitude… Je sais que l’ame est reconnaissante.
    Bises

  3. qualine

    24 avril, 2010 à 0:29

    je suis de ton avis Dalinda !
    mais ce n’est pas facile à appliquer !
    quand on a dans nos veines le besoin d’aider les gens, presque comme une obligation , c’est très dur de dire non , ou simplement de passer son chemin , et de ne pas se retourner !
    c’est encore une des choses que je dois apprendre, malgré tout , je commence doucement à dire non !
    pas facile mais nécessaire pour se préserver !

    bisous les filles

  4. Dalinda

    23 avril, 2010 à 23:03

    Le poeme est tres beau, un beau « tribute to Mother Earth ».
    Continue de suivre ta voie Sylvie et ne regarde pas en arriere. Beaucoup de gens, de proches parents prennent plaisir a se plaindre et utilisent les gens receptifs et sensibles comme toi ou moi et tant d’autres pour evacuer et/ou transferer leurs rancoeurs et frustrations. Donner de son temps et de son energie c’est genial et genereux, c’est parfois notre mission, mais il est necessaire de se preserver et de rester « transparent » aux vibrations inferieures, pour eviter de sombrer. Compassion oui mais dependance Non!!! Il faut aider, guider vers la Lumiere, oui mais seulement si la personne le souhaite et l’accepte. Je crois que je contredis les Guides ici???
    Enfin j’ai trouve cette citation de la Bible dans un de mes livres, « Meme si personne ne me suit, je continue d’avancer, je ne me retourne pas! »
    Bises

Consulter aussi

La Vierge Marie

  Bonjour à tous, Depuis hier matin j’entends qu’on me dit « je te …