Accueil Spiritualité Portrait d’un coeur nu

Portrait d’un coeur nu

9

Portrait d'un coeur nu 100508014809803575986518

 

 » Ma belle Sylvie,

Il n’est rien plus difficile pour un être incarné que de mettre son coeur à nu. Tu sais ce qu’est la pudeur, tout le monde le sait.

Pourtant, sache-le définitivement, il n’est rien plus beau qu’un coeur nu. Le coeur nu dévoile l’âme et l’Etre dans toute leur splendeur.

Je vais t’en décrire un. Imagine que tu avances dans une terre vaste et aride qui à mesure que tu avances, devient verte et fertile.

A un moment donné, tu croiseras un ruisseau. Suis le, il te mènera à une rivière immense et aux eaux vigoureuses d’où s’écoulera l’eau la plus pure et la plus rafraichissante qu’il t’ait été donné de voir.

Revenons cependant, sur la terre aride du départ. Regarde le ciel, il est brouillé, gris, les nuages sont bas.

A mesure que tu approches du ruisseau, il devient plus net et finalement les nuages se dissipent quand apparaît la rivière aux eaux claires.

Autour de cette rivière, pousse un unique arbre, magnifique et plein de beaux fruits délicieux et prometteurs.

Tu les as vus un jour, dans un de tes rêves tu t’en souviens ? », me demande Lauviah.

Oui je me souviens, dans ce rêve c’était mon père qui me montrait les fruits. Et j’avais eu des problèmes avec l’interprète, enfin, une de celles qui officiaient sur ce site que j’ai vite délaissé.

Elle me disait que j’étais enceinte. J’ai répondu non, elle m’a reproché cette méprise au motif que je ne m’ouvrais pas assez sur moi-même aux autres sur le site.

Bref, j’ai fini par avoir un autre avis, plus proche de ma réalité.

 » Certes, les fruits représentaient le potentiel qu’il y a en toi. Ils étaient tous verts bien que gros, donc un potentiel alors inexploité. »

C’est mon coeur que tu décris ?

 » Je ne te dis que ce qu’il y a à savoir. La sécheresse du départ est due à un élément très simple, elle concerne ta vie affective actuelle. »

Tu viens de m’enfoncer un couteau dans le coeur !

 » Non, tu le sais bien. Je t’aime Sylvie. D’ailleurs, tu n’as pas mal. »

C’est vrai, tu m’enveloppes toujours avant de me dire ce genre de choses. Mais mon ego aussi a des oreilles…

 » Peu importe, ce n’est pas à ton ego que je m’adresse et tu le sais également. Le reste, c’est l’Amour qu’il y a en toi. »

Pourquoi un seul arbre ? Il y a des gens qui ont une forêt dans le coeur.

 » Parce que l’arbre réunit ce que tu es et ce dont tu es capable. La forêt représente à la fois le potentiel inconnu de vous, la pudeur et des capacités à faire fructifier qui sont déjà connues mais que vous minorez.

Le froid dans le coeur représente une profonde détresse spirituelle qui se répercute affectivement. Concrètement, les concernés sont incapables d’entretenir une relation amoureuse épanouissante, sont distants avec les membres de leur famille qu’ils considèrent pourtant aimer et ne compte pas d’amis sincères car ils sont incapables d’être proches de quiconque.

Revenons à notre portrait. Imagine maintenant de jeunes enfants beaux et en pleine santé qui jouent joyeusement sous l’oeil aimant d’une seule et unique femme adulte.

Les enfants jouent sous le soleil, la femme se tient un peu à l’écart, dans l’ombre. Elle sourit et est heureuse. Les enfants aussi le sont.

Non loin, il y a un château, un véritable palais, sous la forme d’une petite maison confortable. C’est là que vit la femme, les enfants vivant éternellement dans la Lumière.

Au loin il y a un coucher de soleil. Il représente la tristesse qu’il y a dans ton coeur ma belle Sylvie. »

La tristesse ?

 » Les enfants représentent la pureté de ton coeur, la femme adulte ta polarité active. Ce qui explique que tu aies entendu l’appel de la Déesse.

Le coucher de soleil, la tristesse due à une maturité plus grande que tu ne l’imagines et à la lucidité avec laquelle tu regardes ta vie et tes relations affectives. »

Je ne publie pas ça.

 » Non ? »

Non.

 » Pourquoi ? « 

Je n’en ai pas envie.

 » C’est la pudeur de ton ego qui te fait réagir ainsi. Poursuivons, tu verras si tu changes ou non d’avis.

Tu te souviens de ce serpent enchaîné que tu as vu dans l’un de tes rêves ? Un superbe python. »

Très clairement, je me souviens.

 » Tout est lié. »

Je sais bien…

 » Cet animal est présent ici bien sûr. Mais tu t’en doutes. « 

Oui.

 » Pourquoi est-il toujours attaché ? »

Je ne sais pas où est la clé de sa fichue chaîne mais j’aimerais bien ! Ca nous ramène au coucher de soleil…

 » Tu sais où est la clé. Elle est dans le château en forme de maison modeste. Du moins elle y était. Mais tu l’as trouvée depuis longtemps. Le problème c’est qu’il ne suffit pas d’avoir la clé.

Un serpent rouge et or, l’Amour terrestre protégé par le Divin. Tes interprètes ne s’étaient pas trompées. Seulement cette protection englobe une chose essentielle, il faut comprendre pourquoi le serpent est attaché avant de pouvoir le détacher.

Il faut explorer toutes les pièces du palais pour cela. Il faut comprendre son âme. Il faut accepter l’idée que la chaîne elle-même constitue une part de la protection. Ce que tes interprètes ne t’avaient pas expliqué.

Pourtant ce n’est pas par hasard que chaque fois que tu fais une rencontre sentimentale, tu sais comment les choses vont se passer.

Tu n’as pas eu le coeur brisé, tu as plutôt bien rigolé jusqu’à aujourd’hui. Tu ris joyeusement, comme les enfants qui jouent au soleil.

Mais tu es une adulte qui sent beaucoup de choses et qui aimerait vivre une relation sincère, d’où cette tristesse.

Il y a un papillon géant qui vole au-dessus des têtes des enfants. Celui de la transformation perpétuelle, il symbolise l’évolution en mouvement.

Le tien se situe dans la Lumière tandis que la femme adulte se tient dans l’ombre. Cela fait référence à une grande maturité mais les enfants insouciants démontrent que tu n’en as pas conscience. Alors elle reste dans l’ombre, à l’écart.

C’est tout ce qu’il y a à savoir actuellement sur ton beau coeur tendre ma belle Sylvie. »

Lol ! Merci Lauviah.

Bonne journée à tous Clin doeil           

  • Ni Ombre ni Lumière

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie et je vous souhaite la bienvenue sur ce blog. Je…
  • Ça va mieux

    Bonjour à tous, Je vais mieux aujourd’hui, j’ai bien moins mal au ventre. Je pense me reme…
  • Mea culpa

    Bonjour à tous, Bon, il s’avère que ce mal de ventre dont je vous parlais l’autre jour est…
  • Ce qu’on veut pour soi

    Bonjour à tous, « Tu commences à aller mieux. », me dit Ariel. Oui. …
Charger d'autres articles liés
  • Ça va mieux

    Bonjour à tous, Je vais mieux aujourd’hui, j’ai bien moins mal au ventre. Je pense me reme…
  • Mea culpa

    Bonjour à tous, Bon, il s’avère que ce mal de ventre dont je vous parlais l’autre jour est…
  • Ce qu’on veut pour soi

    Bonjour à tous, « Tu commences à aller mieux. », me dit Ariel. Oui. …
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Mea culpa

    Bonjour à tous, Bon, il s’avère que ce mal de ventre dont je vous parlais l’autre jour est…
  • Ce qu’on veut pour soi

    Bonjour à tous, « Tu commences à aller mieux. », me dit Ariel. Oui. …
  • Dur retour de vacances…

    Bonjour à tous, Bon, je suis malade. Une magnifique crise d’intolérance a enflammé m…
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

9 Commentaires

  1. crystallia

    16 mai, 2010 à 13:10

    Si je demande à trois personnes de me décrire la même image en y intégrant leurs ressentis, j’obtiendrai trois descriptions différentes. Surtout de la mienne.

    Ca me fait penser que juste hier je repensais à la fois où j’ai voulu revoir l’esthétique du site. Mes guides me disaient, fais quelque chose qui te plaira, c’est toi qui écris, c’est ton espace.
    Ne te soucie pas de savoir à qui tes goûts plairont, à qu’ils ne plairont pas.
    Alors, j’ai cherché un fond qui me plairait, j’ai mis des couleurs qui me plairaient longtemps, une image qui me plaisait.
    Et j’étais contente, je le suis encore.

    Pour moi le bonheur c’est quand on s’assied et qu’on se dit qu’on est là où on doit être et qu’on a rien à regretter.
    C’est quand on est bien avec soi-même. Il y aura toujours d’autres personnes et des circonstances fâcheuses ou désagréables.
    Je viens de le compendre, si on doit être bien on l’est avec soi.

    Bise à vous deux ;)

    Répondre

  2. Aluna

    16 mai, 2010 à 11:16

    En trois ans c’est quand même très juste pour avoir le bonheur parfait( sur terre elles sont rares ces personnes)^^ et puis le chemin spirituel est loin d’être le plus facile, au contraire…. Je pense que c’est plus tard qu’on en voit vraiment les bénéfices.

    Moi quand je lis Crystallia (et j’ai lu tous ses articles), au contraire je vois cette évolution.

    Le bonheur ne peut être véritable que lorsqu’on vibre totalement en accord avec son âme et bien d’autre choses sinon ce n’est qu’éphemère et superficiel.

    Qu’appelles tu les responsabilités réelles? Parce que tout le monde n’a pas la même façon de voir la vie etc…

    Aprés pour ses dons, moi je propose à Crystalia de crée une rubrique « témoignages » sur son blog professionel… C’est comme elle veut ^^

    Sinon je voulais dire que cette nuit j’ai rêvé d’oranger plein de belles oranges et aussi de grosses citrouilles pas mures lol Je suis allée voir tes pages c’est pas mal :D

    Maturité en gardant un côté enfant, pas facile à concilier parfois^^

    biseee

    Répondre

  3. jeje

    15 mai, 2010 à 23:35

    Au péril de te fair te faire mal

    Je te lis depuis longtemps j’ai aucun doute sur tes capacités
    Mais je suis forcé de constater que depuis que je te lis tu avances spirituellement mais tu n’est pas plus heureuse ici et maintenant sur terre

    Ce qui à mon sens est le but

    Tu suis le chemin de l’âme mais le bonheur est toujoiurs pas là

    Ce chemin de l’âme n’est il pas une excuse pour éviter le tremplin de ta vie et éviter les responsabilitées réelles?

    Nul doute que tu y arriveras je sais que tu es une guerrière , dans la lumière c’est une autre chose. Mais stp montre nous que tes dons qui sont réel peuvent nous aider à une vie meilleure

    Autrement pourquoi se prendre la tête et ne pas être comme tous nos dirigeants

    Répondre

  4. crystallia

    15 mai, 2010 à 17:02

    T’inquiète Dolores, moi aussi j’ai envie de rester moi-même.

    Bise ;)

    Répondre

  5. qualine

    15 mai, 2010 à 15:13

    merci pour le conseil ma belle !
    je vais alller faire un tour !
    et en fait , moi aussi on me traite d’enfant !! mdr
    mais qu’est-ce que ça fait du bien de rire !
    c’est le meilleur moyen d’accepter une situation pénible !

    restes la petite fille que tu étais !
    car c’est l’authenticité !
    bisous ma belle

    Répondre

  6. crystallia

    15 mai, 2010 à 11:26

    Lol, merci Rémy.

    Bise ;)

    Répondre

  7. rémy

    15 mai, 2010 à 11:20

    Bientôt les 100000 visites. :) BRAVO!
    Sympa cette balade dans ton coeur :) .

    Répondre

  8. crystallia

    15 mai, 2010 à 11:14

    Salut Dolores,

    Tape Anexia dans google, c’est une des meilleures interprètes que je connaisse. Son forum s’appelle Ondobewust.

    Sinon, mes guides me disent souvent que je ressemble à une enfant. Et ma mère rit souvent en disant que je ressemble à la petite fille que j’étais !

    Je vais tâcher d’intégrer cette maturité, petit à petit.

    Bise ;)

    Répondre

  9. qualine

    15 mai, 2010 à 9:34

    tout parait si facile à comprendre quand on a une bonne interprétation
    mais cela n’est pas toujours le cas
    il peut m’arriver de penser à un rêve longtemps et ne jamais arriver à comprendre de quoi il retourne

    c’est un très beau message que tu as reçu ma belle Sylvie
    tu n’as pas conscience de ta maturité ….je vois encore en toi un peu de moi : une grande enfant , mon coté enfant est ce qui attire les gens, ça leur rappelle leurs années d’insouciance, leurs plus belles années
    quand tu auras pris conscience de ta maturité , ne perds pas ton coté petite fille… le mien me sert bcp dans ma vie , il me permet de mieux encaisser les coups
    porter parfois des situations en dérision fait qu’on les accepte plus facilement….
    ceci dit je sais etre sérieuse aussi ! lol !

    bonne journée ma belle !
    je t’embrasse fort

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Amour

Bonjour à tous, Tu ne ressembles plus à une araignée. Tu n’as pas encore choisi de n…