Les films

2

Les films 100530041528803576128625 

Bonjour à tous,

Je viens de regarder le Livre d’Eli avec Denzel Washington. J’ai adoré,j’ai trouvé ce film très beau. Bon j’ai vu quelques lacunes, beaucoup de questions soulevés et peu de réponses données notamment. Sans parler de la mise à l’index de ceux qui magent des humains. Je veux dire, on peut les distinguer physiquement et je trouve cela un peu dommage.

 » Certains ont trouvé le film trop chrétien, trop moralisateur, trop caricatural aussi. Toi-même tu as pensé à Mad Max et Ken le Survivant devant le décor apocalyptique et tu n’as pas été surprise devant certaines scènes de viols. ( jamais montré crûment ) »

Eh oui, on retrouve vite les clichés du genre dans ce type de film. Mais quelle superbe utilisation de la couleur, j’aime ce type d’effets visuels.

 » Pourquoi n’as-tu pas aimé La Boîte ( The Box, avec Cameron Diaz et James Marsden ) ? », me demande Sammael.

Je trouve ce film affligeant de moralisme. C’est tout. Et puis je n’aime pas l’idée de tendre un piège à quelqu’un pour finalement lui faire comprendre durement qu’il doit payer pour sa cupidité.

Je n’ai pas aimé.

 » D’autres ont détesté le Livre d’Eli car ils ne se retrouvaient pas dans ce film où est le héros semble guidé par Dieu pour transmettre la bonne parole aux Justes. »

Ce n’est pas ça que j’ai vu moi.

 » Et qu’as-tu vu ? « 

J’ai vu Eli, un homme qui a pu survivre dans les pires conditions, grâce à sa foi aveugle. J’ai aussi vu que cette même foi lui a servi d’excuse et de paravent pendant un bon moment. Mais il a fini par se rappeler qu’il était un être humain, vivant parmi d’autres êtres humains et il a risqué sa vie en écoutant son coeur.

 » Ce qui ne lui a pas forcément porté chance au final, si ? »

Si ! Il s’est rappelé qu’on était aussi là pour aimer. Et sa foi a permis à une autre personne de prendre conscience de ses propres envies, rêves et surtout de sa propre force. Quand on la voit partir à la fin, on se dit qu’elle est armée pour suivre sa propre voie. Grâce à Eli. Pourtant, le livre d’Eli ne devient pas le sien, ça aussi je l’apprécie.

Après l’idée de la bibliothèque destinée à transmettre le bagage de l’humanité à une poignée d’élus… Je n’avais pas relevé en fait. Mon frère si. Moi je suis restée sur Solara prête à affronter le monde.

 » Mais tu n’as rien pensé de la bibliothèque ? »

J’ai vu le contraste avec le monde extérieur. C’est cela qui est choquant finalement, une élite bien à l’abri et le reste du monde qui subit le chaos et la violence qui va avec. Comment comptent-ils diffuser les connaissances vu que c’est leur but en fait, on ne sait pas puisque plus personne ne sait lire et d’ailleurs à la fin le fameux livre d’Eli rejoint une étagère tandis que la jeune Solara analphabète retourne dans le monde réel.

Moi je pense tout simplement que c’est elle, plus que le livre, qui incarne un avenir possible pour une humanité qui a perdu tous repères.

 » C’est une belle interprétation. Que tout le monde ne partage pas pourtant. »

Je pense que c’est comme pour la Boîte, ma mère et mon frère ont adoré, pas moi. Chacun voit un film avec sa propre sensibilité.

 » C’est comme pour ce film de vampires sanglants que ton frère et toi trouvez si beau. »

Je trouve que Let the right one in présente une des plus belles histoires d ‘Amour du cinéma. Je trouve que là encore l’image est magnifiquement sublimée et je trouve aussi que la violence présente se justifie par rapport à l’histoire. Je vois pourtant de quelle manière Eli ( encore lol !) intervient en faveur d’Oskar à la fin. Je vois ce que faisait son pédophile de protecteur aussi au début, mais j’aime l’histoire d’Amour  entre les deux enfants.

 » Comment sais-tu qu’il s’agit d’un pédophile ? Ce n’est jamais dévoilé clairement et elle ne le craint pas. Ce serait même l’inverse. »

C’est mon frère qui me l’a dit, ce film est tiré d’un roman suédois. Eli n’est pas une vraie fille, ce qui n’est pas expliqué dans le film même si elle dit à Oskar qu’elle n’est pas une fille. C’est dans le roman qu’on découvre ce qui lui est arrivé et que l’on apprend pourquoi elle n’est plus vraiment un garçon non plus…

Elle a rencontré celui qui allait ensuite la protéger en se faisant passer pour son père. Alors qu’en fait c’est un pédophile, qui est fasciné par elle. Mais puisque cette relation-là n’est pas dévoilée clairement et qu’Eli a l’air plus forte que cet homme…

 » … tu n’as pas été choquée par cet aspect du film. C’est vrai, elle est plus forte que lui et il va jusqu’à tuer pour elle car c’est lui qui la nourrit. Alors qu’elle est capable de se débrouiller. Cette histoire d’amour-là ne t’a pas touchée ? »

Tu es sérieux ? Non, pas du tout.

 » Tu as vu ce qu’il a fait pour la préserver ? »

Oui, effectivement…J’avais oublié cette scène. Il s’est versé de l’acide sur le visage pour la protéger.

 » Ce n ‘est pas de l’Amour ? Pourquoi ? »

Bon, peut-être que lui l’aimait. Mais elle s’est vite remise par contre. Parce qu’Oskar était là. Elle l’a quitté pour le préserver vu qu’elle a compris qu’il vivait dans des mondes radicalement différents et que tant que ce serait le cas, ce ne serait pas possible. Oskar est un vrai jeune adolescent, qui va à l’école etc…

Mais elle n’est pas partie loin. A la fin on le comprend.

 » Parce qu’elle l’aimait et c’est parce qu’il l’aimait aussi qu’il renonce à sa vie pour elle. Ou lui, peu importe. L’avantage avec des enfants comme héros c’est qu’il est plus facile de faire passer un message d’Amour pur et sincère. La majorité des gens qui ont aimé ce film ont été touché par les mêmes éléments que toi, la relation entre les deux enfants et cette belle démonstration d’Amour et de tolérance qui dans un film plus classique vous aurait certainement paru mièvre.

La violence tant visuelle que secondaire qui imprègne ce film permet de créer un décalage propice à ce que ressorte positivement une relation platonique faite d’acceptation, à mesure que la découverte de l’autre se fait.

L’innocence et la pureté d’Oskar, que lui-même ne se connaissaient pas au départ, trouvent curieusement écho dans la maturité et la force d’Eli.

Elle lui sauve la vie de deux manières dans ce film. D’abord en lui faisant prendre conscience qu’il n’est pas celui qu’il croit, puis en massacrant plusieurs personnes pour l’empêcher de finir noyer.

Dans les deux cas, tu as approuvé son geste, comme tous ceux qui ont aimé ce film, parce que tu étais contente de voir l’Amour triompher tout simplement.

Il n’en demeure pas moins que si tu avais des enfants de l’âge des héros, tu ne leur montrerais pas ce film. Parce qu’alors tu te souviendrais que le protecteur de la fillette est un pédophile avant même de songer à toute la violence qu’il y a dans ce film. Ce sont des enfants qu’elle tue pour sauver Oskar. Et c’est sa mère qu’il quitte sans regret pour suivre un vampire. »

Que veux-tu dire ?

 » Rien d’autre que, ta sensibilité ma belle enfant ne t’empêche pas d’avoir des convictions et certains principes. Ceux qui n’ont pas aimé le Livre d’Eli ont majoritairement détesté la manière dont était exploité le thème de la religion. Mais tu ne t’es pas attardé dessus.

A l’inverse tu as détesté la Boîte qui semble mettre en avant une certaine vision du bien et du mal. Cette même vision qui est allègrement piétiné dans Let the right one in.

Ta sensibilité, est surtout révélatrice de ta propre façon d’aborder la vie. C’est comme ça pour tout le monde. »

Je vois, je n’y avais jamais pensé…

Merci Sammael.

Bise à tous Clin doeil

  • Consultations

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie. Je tiens ce blog depuis plus de dix ans mainten…
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres articles liés
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

2 Commentaires

  1. crystallia

    30 mai, 2010 à 22:54

    Non, j’ai pas cette impression…

    Mdr !!!!

    Bise Rémy ;)

  2. rémy

    30 mai, 2010 à 22:51

    Ca va la t’as pas l’impression d’avoir spolier le film??? :D .

Consulter aussi

Construire une route énergétique heureuse

Bonjour à tous, « Ce qui importe c’est d’avoir conscience qu’…