Accueil Mes poèmes Et la Lumière fut…

Et la Lumière fut…

3

Et la Lumière fut... dans Mes poèmes 100601023255803576145437 

Je marche sans bruit dans un océan de peur et de douleurs sourdes, étouffées.

Le bruit de mes pas résonnent pourtant à mes pauvres oreilles qui n’en peuvent plus de mes tourments.

Dans l’air qui m’entoure je devine la méfiance, l’hypocrisie, les faux-semblants, la suspicion.

Je tente de m’y fermer, c’est peine perdue.

Quoique je fasse et où que j’aille,

Je ne peux m’empêcher de voir, de sentir, ces craintes, cette méfiance.

Car elles sont miennes et je le sais.

Comment me défaire de leur poids sur mes frêles épaules ?

Combien de tonnes je traîne, je ne sais même plus.

Je sais seulement que je peine et que je n’en peux plus.

Je voudrais m’arrêter, renoncer, m’écrouler,

Je ne peux que continuer à tirer, à avancer,

A subir et survivre.

Lasse, je vois petit à petit mes forces m’abandonner, ma santé se dégrader.

Je ne sais plus à qui ou quoi me vouer, l’issue ne me semble plus exister que dans mes rêves.

Pourtant, voilà que soudain j’aperçois un rose, une superbe rose immaculée,

Qui s’épanouit en un instant.

En son coeur je vois tout un merveilleux monde s’ouvrir à moi,

Je le sens à ma portée.

J’accepte ce que je sais être une invitation et je me laisse un instant,

Conter la belle histoire, ma belle histoire.

Tout mon Etre se perd dans l’infini douceur qui se dégage de cette fleur et je ne vois pas le piège se refermer.

Je n’ai pas vu le mirage, je découvre l’horreur.

Je voulais croire à la tendresse, la douceur,

Je ne connais plus que perte de mon âme et soumission,

Et je m’en veux de ne pas avoir su percer l’illusion.

Tant pis, me sentant coincée, désespérée, je tente vainement d’accepter, de me résigner,

C’est alors qu’une nouvelle fois ma santé me lâche.

Je ne vois plus de bout, ce tunnel me semble sans fin.

Pourtant, au fond de mon coeur, j’aperçois un jour une flamme, une belle flamme franche.

Je m’en approche timidement et je vois la Lumière.

Je vois la Vérité, la Beauté et je recommence à croire en moi.

Je vois le mensonge, les faux-semblants et la vacuité,

Mais je n’en suis plus destabilisée.

Je me remets à marcher, vaillamment, bien que ne se profile toujours pas d’issue.

Toutefois je n’en cherche plus.

Vivant désormais au-dessus de la peur et de l’illusion,

Je sais que ma maison, mon foyer,

Se trouve auprès de cette Lumière qui en moi jamais ne s’éteindra.

  • Consultations

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie. Je tiens ce blog depuis plus de dix ans mainten…
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres articles liés
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Sous le sable

    Sous le sable sans couleur se trouvent les vestiges, Des illusions, des cris, des espoirs …
  • Respire

    L’aube se lève ce fameux jour, Le soleil brille et les oiseaux s’envolent au l…
  • Glorieuse pureté

    Une fleur dans ton cœur, L’océan dans ton regard, Et la vie dans ton sourire, L&rsqu…
Charger d'autres écrits dans Mes poèmes

3 Commentaires

  1. crystallia

    19 juin, 2010 à 11:28

    Salut,

    Chacun est touché à sa manière.

    Bise ;)

  2. jasmintea

    19 juin, 2010 à 10:00

    Etrange ce sentiment entre cette très belle image que je trouve très positive et le côté mélancolique de tes pensées….

    biz

  3. rémy

    19 juin, 2010 à 2:32

    Très bon :)
    Bise

Consulter aussi

Pour Heureuse

Bonjour, Tout d’abord je dois te le dire, j’adore ton pseudo. Très joli. Je n&…