Accueil Spiritualité Mes leçons de piano

Mes leçons de piano

6

Mes leçons de piano 100630024420803576323322 

Bonjour à tous,

J’ai de grandes mains, avec de longs doigts graciles et souples. De ce fait j’ai souvent entendu dire que j’avais des mains de pianiste.

J’aimais bien cette idée. J’aime beaucoup le piano, enfin, le son du piano. Et puis c’est tellement beau comme instrument, tellement élégant. Oui, je me voyais bien joué du piano. Surtout dans mon imagination riche et fertile.

Parce qu’en vrai, il y avait bien des cours de musique à l’école, des cours de flûte. Mais ils ne me passionnaient pas. Si si la la si si si la la la si si la la si si si, le tout avec des blanches, telle était la leçon n°1 jouée et répétée en CM1, en CM2, en 6ème. A force vous voyez, elle s’est imprimée dans ma tête. Heureusement, à partir de la cinquième on a commencé à jouer autre chose et c’est là que j’ai découvert qu’il fallait s’entraîner pour pouvoir apprendre à jouer d’un instrument. 

Une chance que ma prof de musique nous donnait les questions et les réponses des contrôles une semaine à l’avance, ça aidait à avoir de bonnes moyennes malgré de piètres performances.

Bien des années plus tard cela dit, alors que j’étudiais en fac et que plus rien ne m’obligeait à m’y remettre, j’ai ressenti le besoin d’exercer une activité créative et j’ai alors vu une annonce dans le journal pour un stage de musique pendant les vacances scolaires.

J’ai été m’inscrire, non pas au stage mais à de vrais cours.

Ma nouvelle prof s’appelait Sophie. Elle était assez ronde, si je le précise c’est qu’il y a une raison. Elle avait les cheveux roux, courts, elle était assez jolie. Les autres élèves, une majorité de retraités, l’aimaient bien. Ils la trouvaient très gentille. Je n’ai jamais pu m’entendre avec elle.

Elle m’avait demandé de couper mes longs ongles en m’expliquant que je ne pourrai jamais jouer avec. Cela représentait un sacrifice pour moi lol, mais je l’ai fait.

 » C’est alors qu’elle s’est mise à observer la couleur de ton vernis à ongle qui changeait toutes les semaines. Ensuite elle a fait des réflexions sur tes vêtements, puis elle a remarqué que les élèves retraités parlaient de toi entre eux, disaient que tu étais jolie et elle devenue plus sèche avec toi, te faisant remarquer que de toutes manières, si tu avais été un génie, tu l’aurais appris bien plus tôt.

C’est à cause d’elle que tu as arrêté les cours, tu en as eu assez de ses réflexions. Et du fait qu’elle te parle de toutes ces opportunités qu’elle avait eu et qui auraient pu la rendre célèbre sans que tu ne lui demandes quoi que ce soit.

Il y a eu des producteurs mais je ne voulais pas coucher avec eux, t’a-t’elle dit.

Cette femme était à peine plus âgée que toi alors. Mais elle souffrait de ses complexes. Tu étais jeune, mince, tout le monde t’avait remarqué, elle s’est montrée dure envers toi. Et tu as délaissé le piano après deux mois de cours.

Certes elle avait raison sur un point, tu n’étais pas plus douée pour le piano que tu ne l’étais pour la flûte. Mais tu aurais pu prendre du plaisir à apprendre. Ce ne fut pas le cas.

Elle en revanche était douée, elle avait un réel talent pour la musique et regrettait de savoir qu’elle ne pourrait sans doute jamais faire autre chose qu’enseigner à des retraités en majorité.

En outre, elle aimait la musique. Sincèrement. »

Je n’avais rien contre elle au départ Lauviah. Mais elle ne m’aimait pas. Elle ne m’encourageait pas non plus. Elle était moins sympathique avec moi qu’avec les autres.

 » C’est vrai. Elle était jalouse et donc ne t’aimait pas. Parce qu’elle était mal de voir que ses rêves ne se réaliseraient probablement jamais. Elle reportait sa frustration sur ce qu’elle pouvait ma belle Sylvie. Mais, tu ne te conduis pas mieux qu’elle. »

Comment ?

 » La majorité des personnes qui bénéficient du don de connaissance, le perdent en grandissant. En fait, beaucoup de jeunes médiums voient leur capacité diminuer singulièrement à l’âge adulte.

Ce n’est pas ton cas. Tu étais une enfant médium, tu retrouveras toutes tes facultés et elles se développeront tout au long de ta vie.

Mais tu as choisi la facilité, comme Sophie qui enseignait alors qu’elle ne rêvait que de se produire. Elle aurait dû persévérer ou tenter autre chose au lieu d’être aigrie avant d’avoir trente ans.

Tu te souviens de ce passage dans Tigres et Dragons ou le maître comprend que cela fait bien longtemps que sa disciple l’a dépassée. Le maître est étonnée de constater que des années durant, elle ne s’est doutée de rien, car par peur, la disciple avait caché son art.

Au final, la disciple a choisi la fuite et tu connais la fin du film.

Quand tu as constaté que tu ne trouvais personne devant toi spirituellement, tu as pris peur et décidé de rester en arrière. Ce qui n’est pas la bonne option.

Tu l’as compris et choisi de t’assumer plutôt. Mais de façon discrète, ce qui ressemble encore trop à une fuite.

La première chose que tout le monde te demandera quand tu auras achevé ton livre sur les rêves c’est comment tu as pu l’écrire. Tu n’es pas psychologue. Tu n’as pas suivi non plus d’enseignement spirituel, tu n’as rien appris dans des livres puisque nous ne t’avons pas laissé le faire.

Au fond tu crains de devoir répondre à trop de questions quand il n’y a en fait qu’une seule réponse. Comment écris-tu Sylvie ?

Comment fais-tu pour répondre à toutes sortes de questions ? « 

Je demande, et j’obtiens ce dont j’ai besoin. C’est tout, je n’ai pas d’autres réponses à donner. Mais les gens ne s’arrêtent jamais à ça. Ils veulent comprendre.

 » Peux-tu expliquer ? « 

Non. Ou plutôt si, c’est la Source qui me donne ce dont j’ai besoin, c’est ce que je ressens.

 » Alors finis ce que tu as commencé, de ton plein gré je te le rappelle. »

Merci Lauviah.

Bise à tous Clin doeil       

  • Consultations

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie. Je tiens ce blog depuis plus de dix ans mainten…
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres articles liés
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

6 Commentaires

  1. crystallia

    1 juillet, 2010 à 15:29

    Ici ce n’est jamais arrivé, plutôt ailleurs en fait.Des personnes qui trouvaient incroyables tout ce que je disais vivre et qui ne concevaient donc pas que tout puisse réellement venir de moi.

    Elles croyaient que je mentais dans le sens où elles pensaient que je pompais d’autres sans le dire.

    Bise ;)

  2. jasmintea

    1 juillet, 2010 à 14:12

    Hello!

    ben c’est vrai que tu connais beaucoup de chose en spiritualité, en magie et comme chaque personne étant unique c’est vraiment pas évident de comprendre ce qui nous arrive surtout quand on a un esprit indépendant…
    et puis c’est normal que les autres ne conçoivent pas forcément ce que tu leur explique: personne n’est à la place de personne et chaque personne a sa propre vie, ses expériences….en gros on est pas dans la peau de l’autre quoi! lol

    on t’a déjà dit que tu mentais?! perso j’ai pas ressenti ça: tes discours restent cohérents en fonction de ton propre mode de pensée, ton idéologie….j’suis pas toujours d’accord, mais du mensonge, non….on ressent que ta spiritualité est assez évoluée….

    biz

  3. crystallia

    1 juillet, 2010 à 11:22

    Salut Jasmintea,

    Je cherchais quelqu’un parce que je ne comprenais pas ce que je vivais, pourquoi et que ça m’aurait donc rassurée de trouver quelqu’un comme moi.

    Je peux expliquer mais souvent les gens ont du mal à concevoir ce que je leur explique.
    Tout simplement parce que souvent il est difficile de comprendre des choses que l’on ne vit pas soi-même.
    Alors les gens croient que je triche ou que je mens quand ma réalité me paraît si simple…

    Bise ;)

  4. jasmintea

    1 juillet, 2010 à 10:58

    ben elle était naz ta prof, apprendre un instrument c’est aussi pour se faire plaisir, c’est pas de la compétition….enfin bref…
    Par contre j’aimerai te poser une question: pourquoi cherchais (j’écris chercher car tu écris n’avoir trouver personne en face de toi) tu à avoir une personne en face de toi spirituellement? avec les mêmes capacités spirituelles, c’est ça?
    …et autre question: ça te gêne qu’on cherche à comprendre comment les choses te viennent?

    biz

  5. crystallia

    30 juin, 2010 à 18:27

    Merci pour tes encouragements.

    Bise ;)

  6. galine4

    30 juin, 2010 à 18:12

    coucou,
    OUI ma belle Sylvie révèle toi, comme une rose épanouie dont tout le monde peut apprécié la beauté et la grâce,je suis sur ton livre sera parfait,tu m’as prouvé une fois que tu n’avais pas peur de te montrer alors fonce! c’est vrai que parfois vaut mieux resté discrète, mais c’est ceux intéressés qui liront ton livre, quand on a du talent! …
    bise!

    Dernière publication sur De tout et de rien by Noblesse Falaan : difficulté cause diabete

Consulter aussi

Comme sur les parkings

Bonjour à tous, Parfois j’ai toutes les peines du monde à me garer sur des parkings.…