Archive pour 19 août, 2010

Fichue grippe

Fichue grippe dans Démons 100812022433803576549638 

Bonjour à tous,

 » Comment vas-tu princesse ? », me demande Astaroth.

Pas bien, enfin, mieux qu’hier cela dit.

 » Tu devrais te reposer, accepter le fait que tu sois malade et te soigner en utilisant la méthode naturelle de ta mère. », me répond-il.

Justement, je lui ai demandé de me préparer sa tisane. Mais il faut que ce soit efficace car demain je veux aller me baigner. Je n’ai pas souvent l’occasion d’aller sur ce site et les vagues y sont tellement magnifiques. J’adore les vagues.

 » Tu as déjà manqué de te noyer, tu n’es pas une très grande nageuse. Mais c’est parce que tu manques de discernement. Depuis le temps que tu te baignes, tu devrais connaître la mer. Cette plage est réputée pour ses vagues traîtresses. Tu le sais, pourtant il faut toujours que tes Anges te rappellent de ne pas aller trop loin. Personne ne peut nager dans cette mer. Il y a trop de courant. Il faut que tu en tiennes comptes et que tu ne t’enfonces pas dans l’eau. Ou tu finiras pas boire la tasse, encore. »

Mais !!! Je ne vais pas si loin ce sont les vagues qui sont trop hautes. emoticone

Bon effectivement, je me suis déjà laissée surprendre. Mais ça n’arrivera pas demain.

 » Non, parce que tu ne te baigneras pas. »

La mer aide souvent quand on est malade. J’ai pu l’observer moi-même.

 » Oui, mais là en l’occurence, tu vas t’affaiblir dans les vagues. Il faudrait une mer plus calme et tu n’aimes pas les mers d’huile. Vas-y si tu veux, mais ne te baigne pas. Marche simplement dans l’eau ou reste devant. »

Tu crois…

 » Je voulais te parler princesse. »

Pourquoi tu m’appelles princesse ?

 » Pourquoi pas ? Dis-moi, au sujet de ces portes que tu sens s’ouvrir en toi, as-tu eu des soucis ? »

Non, aucun. Pourquoi ?

 » Certaines s’ouvrent sur le bas astral. »

Ah je me disais bien ! Il y en a une qui s’est ouverte sur ma dimension onirique vierge, c’est-à-dire alors que j’étais éveillée, ça fait bizarre. C’était tout vide.

 » C’est parce que tu la remplis dans tes rêves. C’est normal. Je te parlais de dimensions plus difficiles à supporter pour un être incarné comme toi. »

Je n’ai rien remarqué de difficile lol. Mais si tu parles de ces portes ouvertes sur des entités avec lesquelles je ne souhaite pas entrer en contact, je crois que je vois. Je ne veux pas qu’elles viennent vers moi. Elles ne vont pas le faire n’est-ce pas ? »

« Non, tes Anges les maintiennent à distance. Mais donc, tu les vois ? »

Oui je les vois. Je vous vois et vous sens tous. Je sens quand tu es prêt de moi, quand je suis dans l’Ombre ou dans la Lumière. Je sens quand vous vous approchez ou que vous vous éloignez. Je sens quand vous désirez que je m’habitue à votre fréquence. Je sens quand il y a des entités qui restent loin mais qui me surveillent ou me veillent. Qui est avec toi ? C’est un Démon ? Pourquoi est-ce qu’il ne se montre pas ? Il reste volontairement assez près pour que je capte sa présence mais peu d’informations me viennent.

 » Parce qu’il se cache. »

Pourquoi, ce n’est pas moi qui vais lui faire quoi que ce soit.

 » Non mais il pourrait t’effrayer. »

C’est Belzébuth ?

 » Celui que tu nommes ainsi est un égrégore, princesse. C’est comme Satan, que tu n’as jamais capté. Ce démon là est un Vampyre comme moi. »

C’est ton frère ?

 » Oui, mais le tien aussi, celui de tout le monde princesse. »

Je vois oui, c’est sûr…

Mais quel rapport avec le bas astral ? Ce n’est pas là que vous vivez je crois ?

 » Non, simplement toi tu as perdu tes facultés de dissimulation. Tes Anges sont donc obligés de te protéger pour que certaines entités ne viennent pas à toi.

Nous, nous appelons à nous certaines de ces entités. Nous rappelons celles qui sont désormais trop éloignées de la Lumière pour pouvoir se réincarner et nous leur proposons de nous rejoindre dans l’Ombre. »

Ah bon…

« Oui. C’est le travail des Démons disons moyens. Ceux d’un rang plus élevé préfèrent pactiser avec des âmes plus intéressantes disons. »

Pourquoi tu me racontes tout ça ?

 » Pourquoi pas ? Regarde, nous ne forçons personne. Contrairement à ce que tu sembles penser. Nous proposons. Ceux qui le désirent acceptent. »

Et dis-moi, qui sont ces âmes plus intéressantes ?

 » Des âmes incarnées, c’est le plus intéressant pour certains d’entre nous. Ceux qui parviennent à vivre avec la Lumière tout en restant profondément ancrés dans l’Ombre. »

Autrement dit les plus puissants d’entre vous. Mais Astaroth, beaucoup ne parviennent pas à vous capter. En fait c’est simple, ceux qui ne parviennent pas à capter les Anges ne peuvent pas capter les Démons.

 » Mais certains médiums le peuvent, comme toi ou certaines de tes amies. »

Certes…

 » Qaund les gens nous captent, nous pouvons discuter avec eux. Nous pouvons les aider à se connaître et à nous connaître. Commes tes Anges ont fait avec toi. »

Tu es un Veilleur…

 » Oui, comme Gabriel est ton Gardien. Pour l’équilibre ma chère, il n’est pas rare qu’une personne ait à la fois des Anges Gardiens et des Démons Veilleurs à ses côtés jusqu’à ce que la Source s’impose à elle.

C’est ce que tu es en train de vivre. La Source ne s’impose jamais par la force. C’est à vous d’ouvrir les yeux, ma petite Christine.

Tu n’as pas trouvé bizarre d’avoir été baptisée ? Cela dit, tu as fait des recherches mais elles n’avaient pas donné grand-chose.

Au fond, il est très difficile de trouver un ouvrage qui traite de l’appel à la Source.

N’empêche, ce nom ne t’a pas semblé étrange ? Généralement les noms que vous recevez lors du baptème révèlent ce que vous aurez à accomplir au cours de votre existence. Tu as entendu la Déesse comme tu l’appelles te baptiser Christine.

Autrement dit elle t’a appelé Christ, le nom du messager divin. En clair cela explique pourquoi tu te sens poussée à écrire au sujet de ton propre parcours ou sur ce qu’il t’a permis de comprendre ou d’acquérir.

C’est un joli nom pour un joli fil de vie. Continue d’écrire, et d’aller vers la Source. Il y a ce que tu fais pour toi et ce que par vois de conséquence tu fais pour les autres.

Il n’en demeure pas moins, que quand tu fais des choix c’est à toi seule que tu dois penser et si je te le rappelle aujourd’hui c’est qu’il va y avoir une bonne raison.

Vis ta vie pour toi, le messager ce n’est pas celui qui s’oublie. Souviens-toi bien de ça.

Et ne te baigne pas demain, Sylvie. »

Ok, merci à toi Astaroth.

Bise à tous Clin doeil   

« Je chéris mon existence »

 

Bonjour à tous,

Aujourd’hui je vous propose de réaliser un joli exercice de visualisation. Il consiste à visualiser une belle plante verte, que vous arroserez ensuite en visualisant de belles énergies lumineuses.

Cet exercice peut se décliner. Une fois que vous avez compris l’idée et que vous parvenez à le réaliser, il est possible de visualiser sous forme de plante des choses ou des personnes auxquelles vous tenez.

Commencez par vous allonger et fermez les yeux. Vous vous sentez bien, détendu, visualisez une belle plante verte.

Peut-être que certains d’entre vous ne parviendront pas à visualiser une plante en pleine santé. Imaginez alors que cette plante représente ce que vous désiriez vivre ou obtenir.

Une fois que vous voyez cette belle plante, visualisez une belle pluie lumineuse qui tombe doucement dessus et voyez la plante s’épanouir, les fleurs éventuelles s’ouvrir.

Sentez les effets de cet épanouissement sur vous à mesure que cette belle pluie de Lumière bienfaitrice tombe sur la plante.

Cessez l’exercice quand vous le souhaiterez.

Pour ceux d’entre vous qui voudraient essayer cet exercice en se focalisant sur leur couple, commencez par visualiser une graine que vous mettez en pot et regardez la pousser doucement. Peu importe que vous soyez en couple depuis vingt ans. Commencez toujours par visualiser une graine.

Le fait de visualiser la croissance symbolique de votre couple vous aidera à faire la part des choses en vous-mêmes et à évacuer d’éventuelles tensions.

Bonne journée à tous Clin doeil

 

  

Messages et apparitions |
Jésus-Christ sauve |
J'aimerais devenir musulmane |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | SALAFYA
| Le Blog de la Médit'
| For This Cause