Accueil Spiritualité Qui aime quand je m’aime ?

Qui aime quand je m’aime ?

3

Qui aime quand je m'aime ? 100831021803803576664455 

Bonjour à tous,

Aujourd’hui mes guides me proposent une nouvelle série de petites questions. Chouette. Ca faisait longtemps…

 » Alors ma douce Sylvie, tu ne veux pas essayer de répondre ? », me demande Raphael.

Si, je vais essayer. Parce que c’est toi et pas Sammael !

 » Pourquoi, je t’aime Sylvie comme nous t’aimons tous. Laisse-moi commencer. », me propose Sammael.

Je t’aime aussi en vérité, mais tes questions sont trop crues et elles me plongent toujours dans des réflexions dures et longues. Alors…

 » Essayons d’accord ? Dis-moi, qui aime quand tu aimes ? »

C’est moi, je crois…C’est une drôle de question je trouve.

 » Qui déteste quand tu détestes ? »

Ah, c’est moi.

 » C’est avec assurance que tu me réponds quand je te demande qui déteste quand tu détestes, et tu n’es pas capable de me répondre avec un tel aplomb quand je te demande qui aime quand tu aimes. Pourquoi, ma douce Sylvie ? N’es-tu pas capable d’aimer ? Ne saurais-tu éprouver rien d’autre que des sentiments diminuants ? »

Diminuants tu dis…Tu vois, c’est pour ça que je n’aime pas tes questions. Bien sûr que je suis capable d’aimer.

 » Me réponds-tu avec ton bel ego érigé en bouclier. Reprenons puisque tu ne trouves rien à me répondre. Qui perd quand tu perds ? »

Quand je perds quoi ?

 » Qui perd quand tu perds ? »

C’est moi certainement.

 » Où est passé ta suffisance ma belle enfant ? »

C’est bon, on s’arrête.

 » On commence. Qui gagne quand tu gagnes ? »

Moi. Je ne vois pas qui d’autre, pourquoi je rajoute ça…

 » Qui souffre quand tu souffres ? », me demande Raphael.

Il n’y a que moi.

 » Encore un point sur lequel tu es sure de toi, n’est-ce pas ma belle enfant ? », reprend Sammael.

Où veux-tu en venir ?

 » Quand tu souffres nous souffrons tous, quand tu perds nous perdons avec toi mais quand tu gagnes, nous gagnons avec toi.

Nous nous désolons de voir que tu ne vois pas les dégâts que peuvent te causer tes émotions négatives.

C’est ton ego qui souffre quand tu es vexée ou piquée au vif comme tout à l’heure, voilà à quoi servent mes questions, en partie.

Car c’est ton âme qui souffre quand tu oublies qu’aimer c’est aussi se voir dans toute sa grandeur. Et c’est là que nous souffrons avec toi, que nous perdons avec toi.

Mais nous gagnons avec toi quand tes yeux s’ouvrent sur la réalité de ton âme et de ton coeur divins.

Quand tu t’aimes, c’est la Source au travers toi qui aime, pas ton ego. Souviens-toi bien de cela.

Pourquoi écoutes-tu une si vieille chanson ? »

Cette chanson, elle est très peu connue en-dehors de l’arc antillais. Je naissais à peine je crois quand elle est sortie. Mais j’ai grandi avec et je l’adore, j’aime l’écouter de temps en temps, pour moi elle est synonyme de gaîeté.

 » Pourquoi t’interrompts-tu pour écouter ta soeur ? »

Elle a besoin de se confier sur ses journées, ses frustrations…En plus je sens qu’elle n’est pas bien ce soir. Je pense qu’elle était un peu jalouse…

 » Elle a acheté un tableau de même inspiration que le tien. A comparé ton nouvel achat au sien.

Oui j’ai vu, mais c’est comme ça qu’elle est.

« Elle t’a envié ta chaîne hi-fi. »

Oui, mais moi j’aime beaucoup ses boucles d’oreille !

«  Tu ne les achèterais pas, tu trouves seulement qu’elles lui vont bien. Quand ta soeur envie une chose que tu as, elle court l’acheter.

Tu aimes cette chanson parce qu’elle te relie à des sentiments heureux vu que tu as eu une enfance heureuse. C’est parce que tu ne sais pas comment gérer la jalousie de ta soeur et l’ambiance lourde qui règne chez toi, dans ce foyer, que tu l’écoutes.

C’est dur de sentir tout ce qui ne va pas, de voir ce qui ne va pas et de savoir que l’on n’est pas la personne qui pourrait modifier les choses.

C’est ce que tu as du mal à gérer au quotidien. Il y a le moyen que t’a indiqué Sophie, faire ce que tu veux, pour toi-même. Ca marche un temps si tu t’arrêtes à cette méthode. Mais il y aura un retour de bâton si tu en viens alors à nier tes ressentis profonds.

C’est pourquoi cette méthode doit s’accompagner d’un travail de fond. Tu as beau savoir que c’est à chacun de se prendre en main, il n’en demeure pas moins que la majorité des gens, ne savent pas forcément comment se débrouiller face à leur propre mal-être. Ton frère n’a pas l’air ravi de reprendre le travail. »

J’ai vu.

 » Un travail qu’il apprécie, qui lui plaît. »

Oui mais c’est difficile parfois.

 » C’est toujours difficile. Ah si je gagnais au loto, si mon patron était moins dur, si mes collègues n’étaient pas si traîtres, si les élèves étaient plus sages, si les patiens n’étaient pas si nombreux…

Ce n’est jamais, ah si je trouvais le courage. Vous priez en demandant de l’aide, mais il ne vous vient jamais à l’esprit que c’est simplement de courage dont vous avez besoin. Alors quand on vous aide à voir que vous détenez bien ce courage, vous ne comprenez pas le message.

Materner ceux qui souffrent, qui sont las, n’est jamais la bonne solution. Nous te l’avons dit, il faut apprendre à pêcher à celui qui a faim, pas lui donner à manger.

Quand tu achètes une chaîne hi-fi, c’est que tu en as envie, pas pour acheter un appareil plus puissant que celui de ta soeur comme elle te l’a reproché.

Ce n’était pas en la rassurant qu’il fallait lui répondre. Il fallait ignorer son ego en lui expliquant que tu avais acheté ce dont tu avais envie. C’est tout. »

 » Comprends, l’empathie ne sera plus un poids, quand tu auras compris que la meilleure façon d’apprendre à un tiers à pêcher, c’est de le conduire au bord de l’eau et de partir ensuite avec le sourire, en le laissant là. Celui qui a faim, trouvera toujours un moyen de se nourrir s’il y a de la nourriture à proximité. Ce n’est pas la peine de tenir sa canne à pêche ou de lui hurler dessus. Tu le conduis au bord de l’eau, tu lui souris et tu rentres chez toi le coeur léger. Car ta tâche ne va pas plus loin que cela.

Souviens-toi bien que tout ce que tu peux faire sur Terre, est à la portée de n’importe qui d’autre.

Tu n’es pas morte de faim. Ne t’inquiète plus ni pour ta soeur, ni pour ton frère, ni pour tes parents. Tout le monde a les moyens de trouver à se nourrir seul.

Si certains ne le voient pas… »

« …comprends que ce n’est pas ton souci, mais le leur. Aujourd’hui tu as écouté, demain tu assimileras. Passe une bonne soirée ma douce Sylvie. », achève Raphael.

Merci à vous deux Clin doeil

  • Consultations

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie. Je tiens ce blog depuis plus de dix ans mainten…
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres articles liés
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

3 Commentaires

  1. miss X

    23 mai, 2014 à 21:36

    Cpucou,

    J’ai du mal a croire que c’est possible, que mzme ta soeur agit comme cela. Je ne connais pas..xD… C’est bien vilain. Ha , qui ne connait pas..ne connaît pas ça . Après on se dit que c’est nous qui ne sommes pas normales mais on se rappelle qu on est normales.. Quand on se regarde avec honnêteté. Je compare. Mais bon. Je vois que je suis quelqu’un qui me convient. Et quand je change ce qui ne me plait pas en moi, c’est bon. Bonne nuit ;)
    bisou

  2. crystallia

    1 septembre, 2010 à 12:41

    Merci à toi Dalinda. Oui, l’empathie peut être difficile à gérer. Ce matin encore j’en ai fait l’expérience.

    Mais effectivement, il faut apprendre à faire la part des choses.

    Bise ;)

  3. Dalinda

    1 septembre, 2010 à 11:22

    Un immense Merci Raphael, Sammael et Sylvie, je me retrouve dans vos paroles, dans ces ecrits. Ces trois dernieres semaines, j’ai eu des moments merveilleux mais aussi difficiles et eprouvants. Je sais que chacune de ces experiences est venue m’enrichir, et je me suis parfois surprise de certaines de mes reactions, calmes et sereines. J’ai tout de meme craquer dimanche alors que nous roulions vers la maison, j’ai evacue tout le stress accumule et apres coup j’etais « aux Anges ». Je ne me suis jamais sentie seule pourtant, je me savais entouree, mais j’ai eu du mal a gerer les emotions des autres… culpabilite, mauvaise foi, stress, impatience… J’ai eu le sentiment constant de les charger en energie et en Amour, d’apaiser leurs souffrances. Je n’ai pas pu te lire ces dernieres semaines, pas internet, mais je pensais a toi Sylvie et a ce que tu disais de l’empathie. Cela m’a aide.
    Une brassee d’Amour & de Lumiere pour toi et les Anges qui t’entourent et tous ceux et celles qui te lisent.

Consulter aussi

Qui commande ?

Bonjour à tous, « Bien remise de la fête pour enfants ? », me demand…