Accueil Créations En attendant que le jour se lève

En attendant que le jour se lève

18

En attendant que le jour se lève dans Créations 100913083138803576744525 

Bonjour à tous,

Il y a quelques semaines, j’ai eu envie de faire publier mes poèmes. L’idée m’est venue comme ça, je me suis dit pourquoi pas.

J’ai acheté un gros paquet de feuilles et après avoir récupéré mes textes sur le blog, j’ai voulu les imprimer.

 » Tu ne voulais pas écouter les conseils que nous te donnions. », me rappelle Lauviah.

 » Jusqu’à ce matin tu ne voulais pas écouter. Il a fallu insister auprès de toi pour que d’une part tu prennes cette idée au sérieux puis qu’ensuite tu oses suivre ce conseil antérieur. »

Il y a de cela plusieurs mois, j’ai vécu une drôle d’expérience. Je vivais une belle montée de kundalini et j’ai entendu que je devrais devenir ma propre éditrice, comme quoi c’était le désir de mon âme.

Evidemment je suis partie en courant ! A ce moment-là j’aurais préféré entendre que je rêvais de devenir coiffeuse, ça me paraissait à la fois plus réaliste et plus abordable.

 » Admettons, tu ne voyais que des obstacles. Mais cette idée ne t’a pas quittée, elle est revenue dans tes rêves, te revenait en tête régulièrement. »

Oui, elle revenait et moi je la chassais lol. Je voulais simplement développer des projets qui me semblaient plus proches de ma réalité.

 » Un jour, tu as eu envie de faire publier tes poèmes. »

Oui, mais l’imprimante était contre moi. J’ai pu sortir une copie mais imparfaite, il fallait que je recommence. Impossible, l’imprimante finissait par se bloquer toute seule et quand je vous demandais de l’aide vous ne me souteniez pas. Je sais ce que ça veut dire quand vous ne me soutenez pas. Mais franchement, le coup de l’imprimante…

Elle fonctionnait parfaitement dès lors qu’on tentait d’imprimer n’importe quoi d’autre !

 » Tu as fini par accepter de nous écouter. Il faut laisser son orgueil de côté parfois et avoir confiance en soi. »

Je ne vois pas de quel orgueil tu parles lol…

Bon d’accord, je voulais envoyez mes textes à des éditeurs. Vous me disiez, suis plutôt la direction que ton âme te montre. Soit, je l’ai fait, j’ai publié moi-même en passant par The book edition.

 » Tu vois que c’était possible. »

Oui, c’était possible. Le recueil s’appelle « En attendant que le jour se lève » ( à droite au-dessus des pages ) et il reprend la majorité des poèmes que j’ai publié ici ( sauf deux en fait ) plus 24 inédits que j’ai écrit dans une période très féconde. Les textes venaient littéralement d’eux-mêmes.

Je les gardais pour les envoyer à un éditeur lol.

 » Tu sais Sylvie, parfois le chemin le moins évident est bien celui qui vous convient. », me dit Ammariah qui est avec moi depuis ce matin.

Je sais, j’ai déjà pu m’en rendre compte.

Merci à vous deux.

Bise à tous Clin doeil

  • Consultations

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie. Je tiens ce blog depuis plus de dix ans mainten…
  • Sous la brise légère

    Bonjour à tous, Afin de solutionner un problème j’ai fait appel à Chouchou, qui m’a donné …
  • Acceptation de soi

    Bonjour à tous, Cette semaine j’ai écrit un article. Qui s’est évaporé quand j’ai voulu le…
  • Continue de créer

    Bonjour à tous, « Alors comme ça tu es la seule à avoir un bol à la maison. », me fait rem…
Charger d'autres articles liés
  • Sous la brise légère

    Bonjour à tous, Afin de solutionner un problème j’ai fait appel à Chouchou, qui m’a donné …
  • Acceptation de soi

    Bonjour à tous, Cette semaine j’ai écrit un article. Qui s’est évaporé quand j’ai voulu le…
  • Continue de créer

    Bonjour à tous, « Alors comme ça tu es la seule à avoir un bol à la maison. », me fait rem…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Histoire personnelle

    Bonjour à tous, Il fait beau, il fait chaud et le dentiste m’a fait faux  bond… « Cela ne …
  • Ces dernières semaines

    Bonjour à tous, Ces deux dernières semaines je me suis beaucoup consacrée à écrire, mais p…
  • Des choses et d’autres

    Bonjour à tous, « Aujourd’hui tu as fait repasser tes vêtements. &ra…
Charger d'autres écrits dans Créations

18 Commentaires

  1. Carène

    1 août, 2015 à 10:28

    Bonjour

    Isabelle, merci pour ton témoignage et tes encouragements.

    Il y a quelques mois j’ai choisi la voie de la Femme en me jurant de me souvenir, lors des moments de doutes, du désespoir que je pouvais ressentir sur l’autre voie pour ne pas faire machine arrière pour la n-ième fois. L’autre voie dont je parle ici n’est, à mon sens, pas celle de la Sage mais celle de la sécurité. Quoique tout en disant cela, je me rends compte que, sur la pyramide des besoins, le besoin de sécurité se trouve avant celui de s’accomplir… Alors ça se discute !

    Tout comme toi, je suis entière et c’est pour cela que je m’impose ce choix Cornélien… peut-être par impatiente et par peur de passer à côté de la Femme… et quand les embuches s’enchainent, j’ai comme la sensation de nager à contre courant. Peut-être est ce là ma mauvaise lecture de la situation ?! Peut-être s’agit il, pour cette voie, du temps d’errance dont tu parles… Une chose est sure, c’est que cette voie, aussi insécurisante soit-elle, me fait évoluer spirituellement à vitesse grand V…
    Le vent souffle. Il me déstabilise mais ma flamme est si vive qu’il ne l’éteint pas. Peut-être Est-ce l’étape nécessaire pour que je me sécurise en moi-même ?!
    A l’inverse, sur l’autre voie, pas de vent, mais un manque de comburant qui fait que la flamme s’éteint à petit feu.
    Cela m’a fait grand bien d’exprimer tout cela !! Comme disait Gui..Gui, le fait de partager ici aide grandement.
    Belle journée à tous !

  2. Isabelle

    1 août, 2015 à 8:47

    Bonjour
    Carène, ce chemin oscillant dont tu parles, je l’ai vécu pendant 8 ans. Du jour ou j’ai accepté la sage, profondément, une nouvelle opportunité de vivre la femme est arrivée.
    Peut être est ce une question de choix entier? ( en même temps je suis entière et les demi mesures ne me conviennent pas trop) ou de moment.
    Peut être que ce temps d’errance, quel que soit ton choix est nécessaire et que tu ne peux le » compacter » en moins de temps.
    Comme s’il n’y avait pas de mauvaise décision , juste un bon moment mais c’est notre âme qui choisit;) . Courage, de tout cœur avec toi, je sais que tu trouveras ton chemin.
    Sylvie
    Pour compléter entre ce que vit Carène et tes écrits d’hier, moi aussi je me suis épuisée pendant cet hiver ( moi il était brûlant mon hiver, ce devait être un désert)
    Aujourd’hui, j’ai du arrêter des activités bénévoles a cause de cela . Je n’ai plus la force de donner en puisant dans mes réserves, elles sont trop faibles . Je sais qu’elles reviendront ceci dit, mais que ça prendra du temps, pourvu que j’écoute ma petite voix.
    Alors… Bonnes vacances ressourçantes ;)

  3. Carène

    1 août, 2015 à 0:11

    Bonjour
    Je suis très touchée par tant d’attention. Ca fait chaud au cœur pendant l’hiver, merci à toutes les 3 ainsi qu’à Ariel, vraiment !
    Ce n’est pas la première fois que je me trouve à ce carrefour et pour avoir testé les 2 voies je dois bien admettre qu’entre les 2 mon cœur balance. Lorsque je prends le chemin de la Sage, le manque est tellement grand que je me sens mourir à petit feu, je deviens l’ombre de moi-même… et le seul moyen de trouver un nouveau souffle est de prendre la voie de la Femme. Puis, lorsque je prends celui de la Femme, j’enchaine les embuches qui certes trouvent des issues favorables au final, mais à quel prix ?!
    Cela va faire 5 ans que j’oscille entre ces 2 voies. A force, je ne sais plus… et je m’épuise…
    Il va bien falloir que je choisisse une fois pour toute et que je m’y tienne.
    Bon, ce sera pas pour ce soir, je suis trop émue… ;)
    Bises à toutes et encore mille merci !!!

  4. crystallia

    31 juillet, 2015 à 11:48

    Bonjour,

    Émilie, comme tu dis, chaque chose en son temps.

    Belle journée à tous.

  5. Emilie

    31 juillet, 2015 à 10:43

    Bonjour Sylvie,
    Il n’y aurait pas un chemin pour la Sage qui lui permettrait de rencontrer celui de la Femme en trouvant à l’horizon celui de sa Mère dans son coeur ?
    Chaque chose en son temps n’est-ce pas ?

  6. Fleur

    31 juillet, 2015 à 8:26

    Bonjour Sylvie !

    Bonjour Carène,

    Je te souhaite pleins de courage, bien que je pense sincèrement que tu en as beaucoup, et pleins de belles choses à venir !

    Une Belle Journée Ensoleillée !

  7. crystallia

    31 juillet, 2015 à 2:06

    Bonsoir Carène,

    « Il y a deux voies devant toi. Celle de la Femme et celle de la Sage.

    Si tu choisis la voie de la Femme, tu trouveras une issue favorable. Puis une autre. Puis une autre. En même temps que de nouveaux problèmes apparaitront.

    Si tu choisis la voie de la Sage, un jour, tu sortiras de l’hiver. Tu retrouveras le printemps joyeux et éternel, celui qui n’est pas suivi d’un été brûlant.

    Mais quelque chose te manquera.

    Les deux choix sont imparfaits. Les deux sont tout de même justes. »

    C’était un message d’Ariel.

    Bise ;)

  8. Carène

    30 juillet, 2015 à 13:45

    Bonjour Gui…gui
    Touchée par les paroles, sans aucun doute je l’ai été. En particulier devant ces mots : « si on l’avait un peu regardé, peut-être que l’hiver ne l’aurait pas brisée. »
    Mais tout en disant cela, je sais que je ne serais pas ce que je suis aujourd’hui si l’hiver ne m’avait pas brisée. Je n’aurais pas fait tout ce chemin pour découvrir ce qui se passe au delà de l’illusion…
    Loin de me sentir « oubliée des anges », je vis cet hiver comme un parcours initiatique et quand bien même je trouve qu’il n’a que trop duré, j’apprends par la force des choses que je n’ai aucune emprise sur sa durée… Le seul choix qui m’incombe est de tenir la distance…
    Merci d’avoir reçu ma détresse, merci d’y avoir répondu et merci pour les encouragements !!
    Belle journée à toi !

Consulter aussi

Cultiver le calme

Bonjour à tous, Il fait beau, chaud, le soleil brille et les oiseaux chantent.  «&nb…