Accueil Amour physique Aimer malgré

Aimer malgré

10

Aimer malgré dans Amour physique 100930021703803576844154 

 

Bonjour à tous,

Aujourd’hui je vous propose un rituel qui vise à vous permettre de réparer les dégâts et le tort que vous pourriez avoir causé à autrui.

 » C’est une jolie idée de rituel, mais ma douce Sylvie, il faut un excellent niveau spirituel pour le réaliser seul. C’est un rituel de haute-magie. Par ce terme comprends qu’il s’agit d’un rituel qui fait intervenir les forces de l’univers pour favoriser évolution et expansion.

La réparation est difficile à obtenir par des voies matérielles parfois, notamment quand vous avez blessé. Combien de relations avez-vous à jamais brisées ?

Ce type de rituel peut permettre d’obtenir le pardon d’autrui, or, le pardon vient du coeur et est l’émanation de l’Amour le plus pur.

Ce rituel est donc extrêmement difficile à réaliser puisqu’il vise à permettre l’expansion de l’Amour à l’intérieur d’autrui en même temps que le déploiement des forces de l’univers pour que le mal causé puisse être réparé.

Tu cherches la lampe d’Aladin ma douce enfant. En admettant que le rituel soit correctement rédigé, il risque de manquer l’ingrédient permettant de le réussir, une profonde sincérité issue de l’Amour. Celle-ci doit être exempte de culpabilité, de regret, de remords et bien sûr, c’est pour l’autre exclusivement que vous devez agir. Pas parce que votre ego n’apprécie pas de s’être fait mal voir. »

Lauviah, je ne pourrais pas réussir l’exécution d’un rituel si lourd.

«  Nous le savons bien, tu manques de sagesse et d’assurance. Tu es encore trop jeune spirituellement et trop immature affectivement. »

Pourtant, il doit bien exister une solution pour que des personnes comme moi puisse atteindre ce résultat.

 » Qu’est-ce qu’une personne comme toi ma belle Sylvie ? »

Quelqu’un qui n’aurait pas le niveau pour agir seul. Bonjour Gabriel.

 » Bonjour Sylvie, si ce rituel n’est pas à ta portée c’est qu’il n’est pas pour toi. »

Vous ne pourriez pas m’aider ? Bonjour Vehuriah.

 » Bonjour Sylvie, oui nous pourrions, nous t’aiderions à comprendre pourquoi parfois, vous attendez de tomber pour comprendre qu’une chute peut faire mal. »

Sérieusement, vous n’allez pas m’aider à rédiger ce rituel ? Mais il peut arriver que l’on regrette sincèrement d’avoir blesser autrui.

 » Ma chère enfant, l’âme ne fait jamais rien qu’elle pourrait regretter. Seul l’ego regrette. La haute-magie est celle qui vous permet d’agir tel des dieux. Ce n’est pas la magie de l’ego. Si un rituel ne t’est pas accessible, c’est que tu n’as pas su te détacher de ton ego. »

Je vois. Je sais bien que le mien est bien présent.

 » Tout à fait. », me confirme encore Vehuriah.

Mais tu vois je pensais qu’un tel rituel pourrait être utile. Je n’avais pas pensé qu’il pourrait être difficile à réaliser.

 » Presque impossible pour beaucoup d’entre vous. », ajoute Fatima.

Bonjour Fatima, alors c’est ça la haute-magie ?

 » Si tu souhaites intervenir directement sur des énergies d’Amour alors oui, tu fais appel à de la haute-magie. Mais ce n’est pas que ça. Nous n’aimons pas plus ce terme que toi en fait, c’était juste pour que tu comprennes qu’il y a des degrés de réalisation possible et ils sont fonction de votre niveau spirituel. »

Donc, ce rituel là n’est pas à ma portée…

 » Exact. »

…mais je peux en concevoir un qui le sera.

 » Tel que ? »

Un rituel de magie angélique !

 » Petite fille, ce n’est pas toujours aussi simple. », intervient Sammael.

Bonjour Sammael, alors je vois une seule et unique autre solution qui en plus a largement fait ses preuves.

 » Dis-nous. », me demande Fatima.

Il faut se tourner vers la Source et prier. C’est toujours ce que je fais quand je ne sais que faire et que pourtant je sens que j’ai besoin d’agir.

« Oui, excellent travail. Cela fait des siècles que vous priez pour ce type de cause et cela vous permet de dépasser culpabilité, souffrance, regrets et remords. C’est une bonne chose. Le plus souvent toutefois, c’est surtout sur vous que la prière est efficace. 

Parce que ma belle enfant, il vous est difficile de vous détacher de vos egos. »

Je vois…Mais comment faire pour que l’autre aussi soit bien ?

 » Tu n’as aucune autre idée ? »

Il faut se tourner vers la Source, c’est la seule certitude que j’ai. Je sais j’ai trouvé, il faut se pardonner soi-même avec sincérité et alors on peut se détacher de l’ego. Ensuite, le rituel lui-même est très simple, il consiste en une prière sincère pour celui que l’on avait blessé. »

« Félicitations, tu vois, a priori pas de difficulté mais l’exécution est ardue. », me dit Lauviah.

Effectivement, il nécessite tout un travail.

 » Que toi ou d’autres pouvez réussir. Mais au jour d’aujourd’hui, le simple fait que tu aies eu envie de proposer un tel rituel prouve qu’il n’est pas encore à ta portée. Tu sais Sylvie, ton coeur est plus pur que tu ne penses. Mais la sincérité petite fille, est affaire de maturité. S’aimer malgré, est difficile, plus que de s’aimer parce que ou que de s’aimer tout court.

S’aimer malgré est forcément le fruit d’un travail conséquent sur soi. Tant que tu es dans le je m’aime bien mais, tu n’as pas achevé ce travail.

Aimer malgré suit le même principe. Tu te souviens de ce film qui t’avait touché, celui dans lequel les héros avaient difficilement appris à s’aimer après un départ calamiteux ? »

Le voile des illusions, elle l’avait épousé pour fuir sa famille pressée de la marier et il le savait bien qu’il se disait amoureux. Elle l’a très vite trompé et il s’est senti blessé et trahi. Pourtant elle lui a fait savoir qu’elle aussi lui en voulait et il n’a pas compris sur le coup.

Puis ils ont appris à se connaître et à s’aimer, malgré…Ils se sont apaisés individuellement et l’un l’autre.

 » C’est cela la maturité. Les deux personnages ont appris à s’aimer et à aimer malgré. Vous dîtes avec une telle facilité que l’Amour consiste à accepter l’autre tel qu’il est, mais combien vivent cette réalité ? Sache une chose, quand dans un couple les deux personnes sont capables de s’aimer malgré, elles ne se quittent jamais. Elles ne se font pas de mal non plus et par conséquent… »

…n’ont jamais rien à se faire pardonner.

« C’est exact », achève Gabriel.

Je comprends, merci à vous tous !

 » Sylvie, il est possible d’apprendre cette leçon seule, hors du cadre du couple. Tu l’as compris aussi ? », me demande Fatima.

Oui. Merci à toi. 

Bonne journée à tous  Clin doeil       

  • Consultations

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie. Je tiens ce blog depuis plus de dix ans mainten…
  • Bientôt noël

    Bonjour à tous, Comme c’est déjà le second mois le plus intéressant de l’année (le premier…
  • Déconstruire et construire

    Bonjour à tous, Ah quelle semaine on vient de passer Chouchou et moi ! On a fait le carrel…
  • Sentir sa présence

    Bonjour à tous, C’est dans les moments de perte, de deuil que l’on saisit clairement l’int…
Charger d'autres articles liés
  • Bientôt noël

    Bonjour à tous, Comme c’est déjà le second mois le plus intéressant de l’année (le premier…
  • Déconstruire et construire

    Bonjour à tous, Ah quelle semaine on vient de passer Chouchou et moi ! On a fait le carrel…
  • Sentir sa présence

    Bonjour à tous, C’est dans les moments de perte, de deuil que l’on saisit clairement l’int…
Charger d'autres écrits par crystallia
Charger d'autres écrits dans Amour physique

10 Commentaires

  1. Liliane

    19 avril, 2015 à 0:40

    Coucou Sylvie,

    « S’aimer malgré, est difficile, plus que de s’aimer parce que ou que de s’aimer tout court. »

    Ah oui, arriver à aimer malgré c’est la maturité. S’apprivoiser l’un l’autre, c’est exactement ce que nous avions vécu lui et moi et aujourd’hui malgré la distance nous nous aimons et le plus magnifique c’est que cet amour n’arrête pas de s’épanouir.

    Merci pour ce bel article :)

  2. Emilie

    18 avril, 2015 à 16:57

    Bonjour Sylvie,
    Je n’ai jamais entendu parler de voyages astraux internes mais cela peut expliquer pourquoi je me suis sentie parfois comme arrachée ou partais dans un autre décors. Parfois le retour était doux et parfois aussi difficile que si je devais traverser des courants électriques qui me tiraient (c’était le cas de l’exercice dans la forêt omg). J’ai plus l’habitude et moins peur maintenant d’avoir du mal à « raccrocher les wagons » pour faire face au quotidien et au « qu’est-ce qu’on mange ce soir » ou « tu as oublié ce que je t’avais demandé ? » (le réel a du mal à redevenir réel et tout se met à flotter).
    Le voyage astral interne c’est quand on visite son propre corps astral ?

    • crystallia

      19 avril, 2015 à 13:18

      Bonjour,

      Non, on visite d’autre dimensions.

      Quand on visite son propre corps astral on ne sent pas de « décalage ».

      Bonne journée.

  3. crystallia

    18 avril, 2015 à 15:47

    Tu fais apparemment des voyages astraux.

    Tous ne concernent pas des sorties de corps. On peut faire des voyages astraux internes.

    Bise ;)

  4. Emilie

    18 avril, 2015 à 13:29

    Bonjour,
    Pour moi ce n’était pas un rituel comme ceux où l’on a besoin de bougies, ruban, matériel … c’était plus près d’un voyage intérieur ou une connexion qui appelait des rencontres au final.
    A la limite je suivais une route mais des routes j’en avais déjà explorées certaines à ma manière en suivant des inspirations pour méditer; comme de gravir une montagne après avoir traversé un marécage, de jouer dans un jardin, d’aller sur une île en ramant dans une barque, ce genre de choses que je ne fais plus de moi même parce que je me suis fait peur (pas de rencontres effrayantes mais tout devenait exacerbé ensuite et personne ne comprenait ou pouvait m’expliquer ce qui c’était passé). Je dirais que je l’ai vécu comme ce que tu nommes les exercices. Je n’ai pas fait la différence quoique ce soit pourtant différent; sans doute parce que certains exercices m’embarquent assez loin.

  5. Emilie

    17 avril, 2015 à 11:57

    Rebonjour,
    En fait c’est faux, j’ai déjà fait des rituels puisque j’ai exploré la section « vie magique » de ton blog et ai été jusqu’au bout du rituel d’émancipation spirituelle que tu proposes. Bizarrement je n’ai pas eu le sentiment d’accomplir un rituel.

    • crystallia

      18 avril, 2015 à 11:30

      Bonjour,

      Et qu’avais-tu le sentiment de faire ?

      Bise ;)

  6. Emilie

    17 avril, 2015 à 9:07

    Bonjour Sylvie,

    Hier soir le bout de mon doigt en frôlant l’écran m’a amenée en septembre 2010. Ce n’était pas là où je voulais aller mais je me suis attardée sur cet article et ta réponse :
    « Il faut se tourner vers la Source, c’est la seule certitude que j’ai. Je sais j’ai trouvé, il faut se pardonner soi-même avec sincérité et alors on peut se détacher de l’ego. Ensuite, le rituel lui-même est très simple, il consiste en une prière sincère pour celui que l’on avait blessé. »
    Je ne fais pas de rituels – et même en ce qui concerne les prières, je demande si c’est possible de demander parce que ce n’est pas la peine de faire des dégâts sous prétexte que l’on est de bonne foie et animé de bonnes intentions. Il y a toujours un travail à faire sur soi pour être à la hauteur de ce que l’on demande. Je ne pense pas que ce soit spécifique à l’aide que l’on reçoit dans l’ombre comme dans ton article du jour.
    En fait c’est très complexe et vraiment pas évident du tout; ce genre de difficultés me motive (pas pour me surpasser mais pour mieux comprendre)
    Je suis littéralement ahurie en voyant chaque jour tout ce que tu écris depuis de si longues années. Merci

  7. crystallia

    8 décembre, 2010 à 18:49

    Merci à toi, tes mots me touchent.

    Bise ;)

  8. Mercédès

    8 décembre, 2010 à 18:10

    Bonsoir à toi,Etre de Lumière..
    Le hasard n’a pas guidé mes pas vers toi…
    Il en est ainsi..
    Merci pour la beauté de ces pages et des textes qui y vivent…
    Merci de partager cet échange avec les Anges…

    Que l’Amour illumine ta vie et te couvre de douceur…
    Merci

Consulter aussi

Notre étoile

Bonjour à tous, Déjà la fin de l’année et arrive donc l’heure du bilan. Un bil…