Accueil Spiritualité Voir et reconnaître l’Ombre sur Terre

Voir et reconnaître l’Ombre sur Terre

2

Voir et reconnaître l'Ombre sur Terre 101020043943803576957820

 

Bonjour à tous,

 » Avant que tu ne partes dans ce qui a pu te toucher d’un point de vue émotionnel ce matin par exemple, je te demande de te calmer.

Ce loup menaçant qui vient de t’apparaître était simplement le rappel qu’il ne faut pas chercher à enfouir mais bien à exprimer ta vérité.

Bon, les choses sont à la fois simples et complexes sur Terre du fait que l’Ombre et la Lumière sont des concepts spirituels à la fois simple et difficile à définir.

Simple, pour celui qui place les ressentis et l’intuition avant la raison, le Sage, ce que tu n’es pas encore et difficile pour la majorité  des gens, y compris toi ma douce enfant.

Si je te dis cela c’est parce que le Sage ne nie pas ses émotions, il ne les enfouit pas, ne vit pas sans, elles l’informent en permanence de tout ce qui est et il les accepte, contrairement à toi qui te débats encore avec les tiennes.

Voir et reconnaître l’Ombre et la Lumière sur Terre est d’autant plus dur que vos egos sont forts. Il faut apprendre à regarder par-delà. Comme nous t’avons aidé à le faire ce matin.

La Lumière est ce qui mène à la libération dans l’Amour. De manière très concrète, ce n’est pas pour rien que nous t’encourageons à faire de la retouche d’image, lire ce qui t’intéresse sur n’importe quel sujet, faire du scrapbooking ou tenir un blog.

Mais ce n’est pas pour rien non plus que nous te disons de faire attention à ce que tu écoutes comme musique, aux fréquentations que tu peux avoir, aux idées qui te sont soumises même si elles sont largement admises.

Tu n’aimes pas l’alcool. Certains te disent que ce n’est pas normal, qu’il faut te lâcher. Note que nous te disons parfois que tu as raison de profiter des occasions de t’amuser, mais nous ne t’encourageons jamais à faire ce qui te déplaît.

La Lumière est ce qui libère dans l’Amour, tu sais ce que t’a apporté le scrapbooking ? »

Oui.

 » Dis-le. »

D’une part j’ai découvert que j’étais capable de faire quelque chose de mes dix doigts alors que je ne me croyais douée pour aucun travail manuel. Je prends du plaisir à faire mes albums. Je fais preuve d’imagination, ça m’a permis de m’ouvrir à la retouche d’images, m’a sensibilisé à l’art d’une manière plus générale mais surtout, ça m’a permis de découvrir d’autres facettes de moi-même et d’être fière de moi. Parce que j’étais contente de ce que je réalisais.

 » Pourtant d’un point de vue matériel cela ne t’a rien apporté. Au contraire, tu as dépensé des fortunes. »

Le scrap est une activité onéreuse. D’autant que c’est vite fait qu’on a envie de tout acheter dès qu’une nouvelle collection d’accessoires sort lol !

 » Tu restes sur un bilan positif ? »

Oui, définitivement même si je m’arrêtais demain.

« Une activité qui te permet d’accroître ta connaissance de toi-même en même temps que ton estime de soi est toujours une activité bénéfique. Si elle est exercée de manière désintéressée mais avec enthousiasme et Amour, comme tu fais tes albums, alors elle favorise la libération en faisant disparaître des barrières internes et des préjugés sur soi-même.

Cela t’aide à te sentir bien, sans que tu n’encourages pour autant les autres à faire de même. Par contre tu partages avec plaisir. Tu aimes montrer tes albums à tes proches. »

Oui ! En plus ils sont dessus.

 » Cette activité t’a permis de prendre de l’assurance quant à tes capacités dans les travaux manuels et t’a rassuré sur tes goûts esthétiques. Tu as reçu beaucoup de compliments pour tes réalisations. Quand tu as créé ce blog, tu n’as jamais songé à demander l’avis de quiconque au niveau du design. Tu croyais suffisamment en toi, tu savais que tu pourrais faire quelque chose de joli.

De même, tu ne demandes pas d’avis quand tu t’habilles, tu sais ce qui te va. Tu te maquilles rarement, mais tu le fais seule, sachant encore une fois ce qui te va.

Le scrapbooking t’a apporté la foi en ton propre jugement, il t’a permis de la développer. Les activités artistiques produisent souvent ce résultat une fois que vous vous réalisez à travers elles.

Vous vous libérez petit à petit du carcan des cadres et des préjugés. Voilà pourquoi pour vous les artistes sont souvent des personnes à part, voire excentriques. Les marginaux c’est encore autre chose. Ce sont ceux qui n’ont pas su se défaire des carcans justement, alors ils sont allés trop loin.

Le sport ma belle Sylvie, c’est souvent le miroir aux alouettes. Dès lors que vous vous engagez sur le terrain de la compétition, vous n’êtes plus tournées vers vos âmes mais vers vos egos car le but est de se dépasser et de dépasser les autres. Or tout dépassement suppose des limites. Si vous voyez des limites, vous ne voyez pas votre âme et vous ne voyez pas non plus la Lumière. C’est pour cette raison que nous te découragions quand tu voulais suivre les jeux olympiques il y a deux ans.

Faire du sport pour soi, pour se trouver, comprendre ou se libérer soi-même, oui. Faire du sport pour pouvoir avoir éternellement l’air d’une jeune fille, puis de la chirurgie, puis des régimes de plus en plus stricts, non.

S’impliquer dans une association d’aide aux femmes battues, car tu es sensible à leurs détresses, que tu souhaites les aider à rebondir et à s’impliquer dans la reconstruction nécessaire d’elles-mêmes, pourquoi pas.

Adhérer à cette même association parce que tu penses que les salauds qui battent leurs femmes ne doivent pas continuer, ce n’est pas la même chose.

Dans le premier cas de figure, tu empruntes la voie de la libération par l’Amour. C’est la voie de la Lumière.

Dans le second, tu t’installes dans des sentiments forts de haine, de culpabilité, de vengeance. Que t’avons-nous dit sur la vengeance ?

Elle n’élève pas, elle enfonce au contraire. Se battre pour que les méchants soient systématiquement punis, rappeler régulièrement le mal qui a été fait, la souffrance de certains, c’est les maintenir dans le rôle de victimes. Les victimes veulent des bourreaux mais personne ne veut tenir ce rôle, surtout quand le mal originel remonte loin. Alors tout le monde finit par se poser en victime, en réaction.

Vous savez combien il est négatif qu’une mère élève ses enfants dans le mépris d’un père qui les a abandonnés tous peu après une naissance de trop. Vous considérez généralement qu’il est bien naturel que la mère soit fâchée en de telles circonstances. Sur le coup, admettons.

Mais quand les enfants reproduiront des schémas emplis de haine et de ressentiments dans leurs propres vies, des années après, qui conviendra-t-il de blâmer ? Le père encore ? Tu crois ?

Non, personne. Avoir de la peine, de la colère, n’aide pas à être heureux. Que cette mère soit fâchée sur le coup résulte d’une peine non acceptée. Mais ensuite, à quoi ressemblera sa propre vie sentimentale si elle en reste là ? Celle de ses enfants ? Etc…

Je t’ai pris un exemple volontairement simpliste, il y en a d’autres, à d’autres échelles. Rester dans la réclamation, la douleur ne se fait pas naturellement, cela s’entretient. Ce travail là, est celui de l’Ombre.

Des exemples concrets, je sais que tu en vois. Je sais aussi que tu peux comprendre.

C’est l’Amour qui libère. Quand bien même a priori des raisons de rester sur de la colère, des préjugés peuvent perdurer, apprends à voir au-delà. Ne te laisse pas envahir par les émotions car ce débordement-là est souvent provoqué par des schémas propres à l’Ombre.

Parfois, c’est avec sincérité que vous choisissez de brandir un flambeau, quand vous ne faîtes en réalité que suivre le chemin qui a été balisé pour vous. Et loin de libérer et de vous libérer, vous enfoncez. Vous maintenez les divisions. Vous vous maintenez en cage.

Vis pour toi-même, suis ton propre coeur avec courage. Tu verras que les occasions de partager et de rayonner ne manqueront pas. »

Merci Lauviah.

Bise à tous ;-)

  • Consultations

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie. Je tiens ce blog depuis plus de dix ans mainten…
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres articles liés
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

2 Commentaires

  1. crystallia

    21 octobre, 2010 à 11:25

    Salut,

    C’est sûr que c’est une belle idée.

    Bise ;)

  2. jasmintea

    21 octobre, 2010 à 9:05

    Coucou!

    Et si cette conception d’ombre et de lumière/ ange et démon n’était elle même qu’une conception de l’égo!
    je m’explique: il y a peu de temps j’ai rencontré un homme, passeur d’âme également, chaman, marabout, médium….enfin bref un mec bizarre quoi (je plaisante!!!). Je lui ai parlé de cette conception du bien, du mal et ce que j’en pensait…voilà ce qu’il m’a répondu: (je reprends ces termes) tout ça c’est du baratin!(au moins c’est clair lol). Pour lui seul l’amour compte: là il n’a pas tort…mais bon après tout on est humain et vivre sans son égo (à mon sens) c’est un peu vivre ici bas sans son enveloppe corporelle. En plus il faut avoir réglé ses propres conflits internes pour pouvoir vivre les choses pleinement et avec amour!
    du coup on est pas dans la m—e!
    enfin bref tout ça pour dire que ce que j’ai retenu de ce qu’il m’a dit c’est qu’il faut vivre, tout simplement….et je trouve que c’est une belle idée :-)

    voilà c’était ma pensée philosophique du jour :-)

    bizzzzzzzz

Consulter aussi

Printemps et été

Bonjour à tous, « Tu sais à quelle saison correspond cette période de l’a…