Accueil Mes poèmes A l’heure où meurent les roses

A l’heure où meurent les roses

Commentaires fermés

A l'heure où meurent les roses dans Mes poèmes 101030013032803577018752 

J’enfonce un poignard dans mon coeur à mesure que tu pars, que tu t’éloignes,

J’aimerais pouvoir mourir, ce serait plus doux que devoir supporter la douleur de ta perte,

Toutefois, je me vois gisant là, te suppliant de me pardonner, de rester,

Et je me sens en décalage, avec moi, avec nous, avec tout.

Pourquoi t’ai-je trompé, pourquoi veux-tu me quitter,

Tout me semblait limpide hier encore mais voilà qu’aujourd’hui,

Je vois mes erreurs, je sens ta colère, ma détresse et je désespère.

A l’heure où meurent les roses j’ai espéré, j’ai voulu croire,

Peut-être aurais-je dû tout t’avouer, ne pas te laisser découvrir,

Simplement je n’ai pas eu la force, le courage, à présent te voilà qui pars.

Si seulement tu pouvais encore me voir, plonger ton regard dans mon coeur,

Tu saurais ma sincérité, la force de mon Amour pour toi,

Tu ne dirais plus que c’est trop tard, que nous nous sommes déjà tout dit,

Tu verrais que je ne te mens pas, que c’est bien toi que je choisis,

Tu nous donnerais une nouvelle chance, au lieu de m’abandonner, de me laisser là,

Avec ce poignard qui ne tue pas, mon lourd fardeau de regrets.

  • Ni Ombre ni Lumière

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie et je vous souhaite la bienvenue sur ce blog. Je…
  • Une page se tourne…

    Bonjour à tous, « Et pour la première fois depuis des années, l’envie d&r…
  • Envie d’une courte pause

    Bonjour à tous, Je ne suis pas occupée au point de ne pas trouver le temps d’écrire …
  • Compter jusqu’à 5

    Bonjour à tous, « Tu es fatiguée ? », me demande Gabriel. Oui un peu…
Charger d'autres articles liés
  • Une page se tourne…

    Bonjour à tous, « Et pour la première fois depuis des années, l’envie d&r…
  • Envie d’une courte pause

    Bonjour à tous, Je ne suis pas occupée au point de ne pas trouver le temps d’écrire …
  • Compter jusqu’à 5

    Bonjour à tous, « Tu es fatiguée ? », me demande Gabriel. Oui un peu…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Sous le sable

    Sous le sable sans couleur se trouvent les vestiges, Des illusions, des cris, des espoirs …
  • Respire

    L’aube se lève ce fameux jour, Le soleil brille et les oiseaux s’envolent au l…
  • Glorieuse pureté

    Une fleur dans ton cœur, L’océan dans ton regard, Et la vie dans ton sourire, L&rsqu…
Charger d'autres écrits dans Mes poèmes
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

20 €

  Bonjour à tous, Je pense que certains parmi vous connaissent cette petite démonstration.…