Accueil Spiritualité La part héréditaire

La part héréditaire

5

La part héréditaire 101108115734803577082876

 

Bonjour à tous,

J’ai acheté un livre aujourd’hui. Il traite de l’origine des noms en Martinique. Je le trouve pas mal, j’ai trouvé l’origine de mon propre nom lol. C’est la première chose que j’ai regardé en fait.

Mais si j’ai pu y parvenir c’est surtout parce qu’il y a quelques années mon père m’a révélé la véritable orthographe de notre patronyme, qui a été modifié par l’état civil il y a un bon moment déjà.

Du coup maintenant mon nom ressemble à celui d’une plante alors que ce n’était pas le cas à l’origine.

« Et Sylvie signifie forêt en latin. », me rappelle Gabriel.

Oui c’est vrai, c’est amusant en fait. Je me souviens que quand j’étais en seconde, ma prof d’histoire nous avait distribué des calendriers républicains. Le nom des saints avaient été remplacés par des noms de plantes. Et moi j’avais trouvé mon nom et mon prénom dedans !

La prof m’avait expliqué que Sylvie était également le nom d’une plante dont on pouvait extraire un poison. Je préfère la forêt je pense !

« Dans ton livre tu ne peux pas retrouver l’origine de tous les noms de ta famille. Il n’y a pas celui de ta mère ou de ta grand-mère. Mais il s’y trouve suffisamment d’informations pour te satisfaire à l’heure actuelle. Ce n’est jamais par hasard que vous entreprenez ce genre de recherches ou que ce sujet éveille votre intérêt.

S’intéresser à son nom c’est chercher à se réconcilier avec la part héréditaire de soi en se l’appropriant. Tu cherches tout simplement à accepter totalement la personne que tu es. C’est bien. L’origine des noms en Martinique n’est pas toujours simple à retracer du fait de votre histoire. 

Une partie de ta famille vient d’Inde notamment, mais tu en as à peine conscience alors que cela ne remonte pas si loin.

Si tu décides de faire des recherches plus poussées, tu te rendras vite compte des avantages et des inconvénients du métissage. Tu n’auras que peu de difficultés à retrouver les ancêtres de ton arrière-grand-père maternel, mais ce sera différent pour ceux de ton arrière-grand-mère.

Dans ta famille beaucoup de générations sont liées aux diverses vagues de migration qu’a connu votre île. La chance que tu as c’est qu’il y a eu beaucoup de mariages et donc de documents officiels. Mais tu ne pourras pas remonter à plus de quatre ou cinq générations si tu cherches. 

Je cherchais moins loin en réalité. J’avais besoin de me trouver une place sur Terre, à ce niveau-là.

« Nous comprenons mieux que tu crois, nous t’avons encouragée à acheter ce livre ce matin. Le problème que tu as, c’est celui de beaucoup d’enfants qui ne se retrouvent pas dans le paquet-héritage que leur ont transmis leurs parents souvent à leur insu.

Une vision de la vie qui ne colle pas à la tienne et qui n’a jamais collé sans que tu comprennes pourquoi. Alors tu cherches des réponses et tôt ou tard tu es amenée à accepter ce paquet-héritage à la lumière de tout ce que tu as découvert et admis sur le monde qui t’entoure et la place que tu y occupes.

C’est toujours positif de chercher un moyen d’intégrer ses origines au processus de construction de soi. »

Je suis d’accord avec toi…

« L’inverse reviendrait à nier ton humanité, ce serait dommage. Tu sais déjà, nous t’avons aidé à le comprendre, que la part héréditaire de la personne que vous êtes n’est pas négligeable en réalité. L’histoire de votre famille, de vos ancêtres, peut peser sur vous très lourdement. Même de façon indirecte, elle ressort dans des raisonnements et des idées qui s’insinuent dans l’éducation que vos parents vous donnent, puis dans celle que vous appliquez ensuite à votre propre descendance.

Des énergies passent d’une génération à une autre. Parfois, il faut qu’une personne fasse le choix de briser les chaînes familiales au cours de son incarnation pour les dissoudre et ce n’est pas simple pour elle.

Tu n’as pas eu à faire un tel choix. Mais qui sait si d’autres n’ont pas fait le choix d’endosser le poids de lourdes croix bien avant toi ?

Il t’a simplement suffi d’avoir confirmation de ce que tu savais déjà pour l’accepter en trouvant l’origine de ton patronyme dans cet ouvrage, pour te sentir en phase avec toute ton histoire familiale peu problématique à tes yeux en fait. Tu as grandi entourée d’Amour, voilà pourquoi.

Pour d’autres cette reconnaissance est plus complexe, qu’elles que puissent être leurs origines.

Tu te plais en Martinique Sylvie ? »

Oui.

« Tant mieux. Cela t’a fait du bien de revenir vivre ici, notamment pour casser quelques uns des préjugés que tu avais sur tes parents, mais aussi pour voir en quoi d’autres étaient bel et bien fondés.

Pour ton père, ce processus d’acceptation de lui-même n’est pas achevé. Il a pris le parti de se concentrer sur certains points, quand nous t’avons conseillé l’ouverture d’esprit. Cela s’explique par sa propre histoire et il a eu la bonne idée de ne pas vous la transmettre en ne reproduisant pas certaines choses qu’il ne vous a pourtant pas cachées.

Malgré tout, ta part héréditaire était assez lourde parce qu’assez large. Mais comme beaucoup de personnes, tu as su la gérer de manière inconsciente et en dépasser les écueils. C’est un comportement assez répandu, l’exception ici étant en fait de rester paralysé par cette part de soi.

Pour preuve, tu peux affirmer sans revendiquer. La revendication est la marque de ceux qui ont une cicatrice au coeur dont ils cernent mal l’origine, ou elle disparaîtrait. Alors ils fixent leur attention et leurs réclamations sur un point précis.  »

Parfois il y a des secrets tant dans l’histoire de notre famille que dans l’Histoire comme c’est beaucoup le cas ici. Certaines filiations sont durs à établir tout simplement car certaines personnes préféraient qu’elles le soient.

En vérité je peux le comprendre.

« De la même manière que tu as toujours été favorable à l’avortement ? »

Tu sais, personne ne me suivait sur ce point car dans toute ma grande famille, tout le monde est contre ! Mais quand une femme de la famille a préféré faire ce choix, devant les circonstances personne n’a protesté.

Au fond, on fait les choix qui nous arrangent. On ne va donc pas culpabiliser des lustres durant.

« Tu parles ainsi parce que tu ne souffres pas de ne pas parvenir à te reconnaître. Tu as aussi une vision particulière de l’existence, liée à ta propre spiritualité.

Tu sais que celui qui n’est pas né ne devait pas venir, ce n’est pas aussi évident pour tout le monde. La part héréditaire peut être assimilée par tous, mais pas forcément avec simplicité. »

Ok je comprends.

Merci Gabriel. 

  • Consultations

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie. Je tiens ce blog depuis plus de dix ans mainten…
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres articles liés
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

5 Commentaires

  1. crystallia

    9 novembre, 2010 à 16:07

    Salut Emy,

    Peut-être qu’un jour tu auras envie de savoir. Pour moi l’occasion a créé le larron lol.

    Bise ;)

  2. emy

    9 novembre, 2010 à 12:43

    salut!

    Ton article me fait penser à l’histoire de ma famille..
    Mon grand père maternel est indien, sauf qu’il s’est retrouvé en Guadeloupe!
    Et moi dans tout ca, je suis l’enfant d’une maman métisse! donc je suis assez pâââle!
    Mais je me suis jamais renseignée sur la signification du nom!

    bonne journée!

  3. crystallia

    9 novembre, 2010 à 12:10

    Salut les filles,

    Jasmintea, eh oui.

    Galine, moi on m’a déjà prise pour une malgache lol !

    Bise à vous deux ;)

  4. galine4

    9 novembre, 2010 à 11:34

    ho quel jolie plante dans la forêt hihi comme les muguets , moi mon nom veut dire roi des armées et ouai on est une princesse ou on l’est pas , je blague ! effectivement les migrations et les métissages aide pas trop à savoir d’où l’on vient, nous les malgaches on est le mélange de plein de nationalités différentes à cause des colonisations,d’ailleurs a moins de savoir qu’on est malgache on nous prend pour des indiens , des cambodgiens , des métisses etc…

    bise

    Dernière publication sur De tout et de rien by Noblesse Falaan : difficulté cause diabete

  5. jasmintea

    9 novembre, 2010 à 10:56

    Salut Sylvie!

    …tu as mis ton vrai nom sur ton livre de poèmes alors! concernant mon nom de famille mon père dit qu’en Français ça ressemble plus ou moins à « corbeau noir »…mais il ne s’agit juste que d’une hypothèse :-)

    biz

Consulter aussi

Pose une fleur sur l’eau

    Bonjour à tous, Aujourd’hui je vous propose de partager le petit exercice que me…