Accueil Spiritualité Les périodes blanches

Les périodes blanches

4

Les périodes blanches 101127014010803577198861 

 

Bonjour à tous,

Il arrive qu’un jour nos capacités spirituelles et la totalité de nos dons soient mis en sommeil pour une période indéfinissable.

Il est rare que nous le prenions bien lorsque cela arrive. Au contraire, de grandes interrogations, un manque, s’en suivent.

« Tu as connu une période blanche, pour ton propre bien-être, afin que tu puisses grandir harmonieusement. Quand tu étais une petite fille, tu étais déjà dotée de toutes tes capacités. Tu ne le savais pas cependant, tout ce que tu voyais te semblait normal. Mais tu ne savais pas gérer ce que tu sentais avec ton extrême sensibilité. Tes facultés spirituelles ont été mises en sommeil petit à petit et seulement en partie.

Tes dons pouvaient se manifester, mais tu ne pouvais pas solliciter. Ainsi, tu n’as jamais été perturbée. Tu n’as pas connu les affres de certains jeunes voire très jeunes médiums à qui l’on reproche leur trop grande imagination voire que l’on trouve bizarre.

Tu te souviens par exemple de ce matin où ton réveil n’a pas sonné, en raison d’une coupure de courant durant la nuit. Le temps semble s’être figé ce jour-là, tu as pu faire tout ce que tu avais à faire, en seulement cinq minutes.

Récemment, c’est de nouveau arrivé. », me rappelle Gabriel.

Effectivement, mais je ne sais pas du tout ce qu’est cette faculté ni comment on s’en sert, dans mon cas, elle se manifeste seule quand j’en ai besoin et me sauve la mise à chaque fois lol. Le temps semble défiler normalement, mais seules quelques minutes s’écoulent réellement alors que je fais des choses qui d’habitude me prennent le triple de temps et ce sans aller plus vite.

Mais quand j’aimerais pouvoir provoquer cela, chou blanc !

 » Tu ne le peux pas encore c’est tout. Tes facultés t’ont été rendues de nouveau accessibles petit à petit seulement. Ca a commencé à la fin de ton adolescence. Et tout continue de revenir très doucement, volontairement, pour que tu puisses gérer.

D’autres doivent faire face d’un coup ou encore, semblent perdre toutes ou partie de leurs facultés à l’âge adulte. »

Pourquoi ?

« C’est du cas par cas, mais cela n’a rien d’anormal ni ne résulte de fautes. Vous ne pouvez perdre vos facultés spirituelles parce que vous vous seriez mal conduit. Si elles s’effacent, c’est que vous n’en avez plus besoin pour une période donnée ou alors pour vous permettre de vivre certaines choses autrement. Comme toi, tu as pu vivre une enfance simple. Personne ne te trouvait bizarre ou perturbée.

Tu étais tellement sensible et certains éléments instables dans ton environnement auraient facilement pu t’ébranler profondément. Ce choix de ton âme était en réalité très sage. Tu avais besoin d’une plus grande maturité pour pouvoir t’affirmer avec des facultés telles que les tiennes.

Tu as remarqué que ta mère s’amuse souvent de constater que la femme que tu es ressemble à la petite fille que tu étais ? »

Oui, ça me fait rire aussi quand elle dit ça.

« Tu étais espiègle, curieuse et tu ne craignais surtout pas de dire tout ce que tu pensais, au point d’avoir mis ta mère dans l’embarras bien plus d’une fois. »

Oui elle m’en a parlé lol !

« Tu n’as pas beaucoup changé en réalité. Tu es toujours curieuse de la vie, et tu aimes toujours dire ce que tu penses. Par contre, tu évites de mettre les gens dans l’embarras et tu es moins espiègle. Mais plus sarcastique.

Tu as toujours du mal à gérer ce que tu ressens, d’où ce cynisme parfois, ou cet attitude impitoyable quand tu es déçue par quelqu’un.

Celui qui t’a déçue une fois ne te reverra jamais.

Sans cette mise en sommeil de tes facultés spirituelles, tu aurais pu être une brillante voyante, mais particulièrement dure et sèche, incapable de se servir correctement de son empathie. Tu enchaînerais les relations sans profondeur en amitié comme en Amour simplement pour tenter d’oublier un mal-être dont tu ne parviendrais pas à te défaire. »

Pourquoi me dire ça ?

« Tu aurais été incapable de gérer tes montées de kundalini, plus encore que maintenant, tu aurais tenté d’enfouir ta sensibilité dans de l’alcool ou autre et tu serais très malheureuse. Cela arrive d’ailleurs à certains, qui se demandent à quoi ils doivent leur si détestable vie. La réponse est qu’ils n’ont pas su se poser.

Il faut de la maturité pour cela, il faut de la maturité pour gérer ses capacités spirituelles. Il faut parvenir à voir et à comprendre que c’est bien sur Terre qu’est sa propre place et ensuite pouvoir trouver cette place.

Quand vos dons sont mis en sommeil, le plus souvent, c’est pour vous donner le temps d’acquérir cette maturité. Tout simplement parce que certaines choses en vous font que vous en avez besoin. »

Merci Gabriel.

Bonne journée à tous Clin doeil 

  • Ni Ombre ni Lumière

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie et je vous souhaite la bienvenue sur ce blog. Je…
  • Une page se tourne…

    Bonjour à tous, « Et pour la première fois depuis des années, l’envie d&r…
  • Envie d’une courte pause

    Bonjour à tous, Je ne suis pas occupée au point de ne pas trouver le temps d’écrire …
  • Compter jusqu’à 5

    Bonjour à tous, « Tu es fatiguée ? », me demande Gabriel. Oui un peu…
Charger d'autres articles liés
  • Une page se tourne…

    Bonjour à tous, « Et pour la première fois depuis des années, l’envie d&r…
  • Envie d’une courte pause

    Bonjour à tous, Je ne suis pas occupée au point de ne pas trouver le temps d’écrire …
  • Compter jusqu’à 5

    Bonjour à tous, « Tu es fatiguée ? », me demande Gabriel. Oui un peu…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Une page se tourne…

    Bonjour à tous, « Et pour la première fois depuis des années, l’envie d&r…
  • Compter jusqu’à 5

    Bonjour à tous, « Tu es fatiguée ? », me demande Gabriel. Oui un peu…
  • Ce dont je suis capable

    Bonjour à tous, « Alors tu vas participer à ce concours photos ? », …
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

4 Commentaires

  1. crystallia

    27 novembre, 2010 à 18:10

    Merci à toi et bon courage.

    Bise ;)

  2. Sébastien

    27 novembre, 2010 à 14:06

    Merci Sylvie pour cette article , je me reconnais dans le passage de l’alcool, j’aime ma vie , jaime la terre, enfin de plus en plus dumoins! Simplement l’alcool pour moi cest pas encore finie, et pas que l’alcool! Mais j’y songe deja , je pense beaucoup à diverse chose.. J’avais arreté juste un peu avant mon examen d’Assistant de vie , quel fierté ca a été pour moi d’y arriver , et quel fierté d’avoir eu mon diplome! Par la suite etant à nouveau chez moi , c’est suivie un manque de confiance par rapport à mon futur boulot , mais je l’ais commencé quelques temps après, cetait cool! Mais l’alcool et la drogue jai recommencé , jaurais pas due , mais je l’accepte, et je sais que j’arreterais à nouveau … TRès très belle article encore une fois …

  3. crystallia

    27 novembre, 2010 à 11:56

    Bise Sylléa ;)

  4. syllea

    27 novembre, 2010 à 9:15

    Encore une sacrée leçon de vie !
    Merci à toi
    Bises

Consulter aussi

Un autre cas de figure ?

Bonjour à vous, « Ma belle Sylvie, tu sais parfois il faut savoir vous montrer courageux q…