Empathie

3

Empathie dans Mes poèmes 101129103849803577217087

 

Tu parles, tu parles mais tu ne t’entends pas,

Tu meubles les silences et les vides de ton cœur,

Quand je ne peux m’empêcher d’entendre ton âme hurler.

Je l’ai souhaitée muette, tu n’imagines pas combien de fois,

Tant ma souffrance est grande d’entendre ce qui ne se dit pas,

Ne se révèle pas, se sait à tout jamais mais se terre au fond de soi.


Tu ris, souris et ne vois pas tes larmes,

Tu étouffes tes cris, tes sanglots,

Tu ignores ta tristesse et la colère qu’elle génère,

Quand je vois ce rictus qui déforme tes traits, ton visage,

Chaque fois que tu tentes d’esquisser un sourire,

Que tu souhaites jouir, te réjouir ou lorsque tu ris aux éclats.


Je vois ton âme brûler, se calciner,

Je sens ton agonie, ta détresse, la douleur qui t’étreint,

Pourtant je ne saurais dire ce qui ne peut être que su, compris, digéré.

Tu ne saurais accepté ce que tu ne sais pas vivre, sentir, évacuer,

Ce que tu ne veux pas voir et dont tu ne peux parler,

Toutes tes Vérités que je perçois, que je reçois, qui ne font que me troubler.

  • Ni Ombre ni Lumière

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie et je vous souhaite la bienvenue sur ce blog. Je…
  • Une page se tourne…

    Bonjour à tous, « Et pour la première fois depuis des années, l’envie d&r…
  • Envie d’une courte pause

    Bonjour à tous, Je ne suis pas occupée au point de ne pas trouver le temps d’écrire …
  • Compter jusqu’à 5

    Bonjour à tous, « Tu es fatiguée ? », me demande Gabriel. Oui un peu…
Charger d'autres articles liés
  • Une page se tourne…

    Bonjour à tous, « Et pour la première fois depuis des années, l’envie d&r…
  • Envie d’une courte pause

    Bonjour à tous, Je ne suis pas occupée au point de ne pas trouver le temps d’écrire …
  • Compter jusqu’à 5

    Bonjour à tous, « Tu es fatiguée ? », me demande Gabriel. Oui un peu…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Sous le sable

    Sous le sable sans couleur se trouvent les vestiges, Des illusions, des cris, des espoirs …
  • Respire

    L’aube se lève ce fameux jour, Le soleil brille et les oiseaux s’envolent au l…
  • Glorieuse pureté

    Une fleur dans ton cœur, L’océan dans ton regard, Et la vie dans ton sourire, L&rsqu…
Charger d'autres écrits dans Mes poèmes

3 Commentaires

  1. Anna

    7 septembre, 2018 à 22:32

    Coucou

    Merci la fonction aléatoire ! :)

    Je découvre quelque chose ici qui vient confirmer ce que je découvre depuis peu me concernant. Disons même que je viens de finir par admettre en lisant ce post qu’il est possible que je sois empathe plus que la normale. Je pensais que tout le monde me mentait lol. Je réalise que certaines vérités d’amis (ou pas) m’apparaissent alors qu’ils ne les voient pas et si je leur en parle j’avais la sensation qu’ils me prenaient pour une idiote en faisant mine d’ignorer l’évidence. Du coup, je vais faire preuve de plus d’empathie c’est à dire me taire plus souvent et moins être en colère et en peine de voir des gens que j’aime se duper eux-mêmes ou rester ignorants. Je l’étais bien moi-même jusque-là sur ça :)

    Une mine d’or ce blog !;)

    Bise !

  2. crystallia

    30 novembre, 2010 à 1:32

    Merci Rémy.

    Bise ;)

  3. Remy

    30 novembre, 2010 à 1:20

    Je me suis bien reconnu dans le type pas empathique, empathe…

    Cela dit, c’est très joli. Bravo

    Rémy

Consulter aussi

Face à face

Bonjour à tous, « Tu as froid, ma douce enfant. », me dit Ariel. C&r…