Accueil Spiritualité Rituel pour mettre fin à une situation de dépendance affective (en fait non)

Rituel pour mettre fin à une situation de dépendance affective (en fait non)

10

Rituel pour mettre fin à une situation de dépendance affective (en fait non) 101202013225803577231682 

 

Bonjour à tous,

« Attends, l’idée est louable mais ce n’est pas la meilleure méthode, ce serait plutôt le dernier recours. », me dit Gabriel.

Ah…

« Il faut qu’individuellement vous appreniez tous à vous défaire des liens nocifs par vous-mêmes. Il faut trouver la force et le courage de regarder en vous afin de comprendre pourquoi vous permettez à ce type de situation de perdurer. Vous devez localiser l’origine de la faible estime que vous avez pour vous, du manque d’Amour pour vous-mêmes. Ce n’est plus un simple problème de confiance en soi si vous avez conscience de dépendre de quelqu’un affectivement.

Un rituel qui serait directement axé sur la résolution d’un si gros problème est trop compliqué à gérer seul quand on n’est déjà pas capable de se rendre compte de sa propre force.

En revanche, un rituel pour accepter de voir l’évidence dans une situation donnée serait presque approprié, s’il ne risquait pas de déstabiliser ceux qui y recoureraient. Car les personnes qui vous maintiennent dans ce type de rapports ne vous aiment pas. Mais c’est simplement parce qu’elles ignorent ce qu’est l’Amour, elles n’en éprouvent même pas pour elles. C’est cela que vous verriez avec cet autre rituel et ce serait très violent. »

Donc il vaut mieux oublier les rituels ici ?

« Réfléchis. »

C’est possible j’en suis sure. Quand je ne me sens pas capable, je sens Anahel qui apparaît et qui me guide pour que je comprenne en quoi j’ai tort. Si une telle guidance est possible, il est possible de la demander ! Ca y est je sais, quand on est dans un tel désarroi, il faut commencer par retrouver assez de confiance en soi pour oser s’ouvrir à un tiers. Merci Eledahiel pour la réponse lol.

« Vous pouvez prier pour demander de la force, nous te l’avpons déjà dit, tu l’as déjà fait aussi. Il y a des personnes qui ne croient pas aux vertus de la prière. »

Je sais, c’est à chacun de voir. Je sais avec certitude qu’une prière est aussi efficace et utile qu’un rituel. Après, je me base sur ma propre expérience. Si pour d’autres ce n’est pas pareil, je ne peux rien y faire.

Mais, certains me disent avoir du mal avec la magie ou encore s’en méfier. Franchement si vous êtes dans l’un de ces cas de figure, vous pouvez prier avec sincérité. Moi je crois en la prière, j’obtiens des réponses aux miennes et je sais que je ne suis pas la seule.

« Eh bien justement, dans ce cas de figure précis, il est plus sage et utile de prier pour trouver la force d’agir et ensuite, de prier à nouveau pour demander la force nécessaire pour aller au bout de sa démarche de libération.

C’est à vous de couper vos liens néfastes. Nous sommes heureux de voir que tu ne te précipites pas chez d’autres médiums quand tu as des soucis avec quelqu’un. Tout le monde peut défaire ses propres liens, il suffit de trouver en soi la force et le courage de s’aimer malgré ce que vous vous êtes infligés. Car c’est cela qui est dur.

Vous savez souvent que l’autre vous fait du mal, vous le sentez et surtout vous savez que vous le permettez. C’est cela le plus dur à supporter car vous vous mettez doucement à oublier qu’à la base vous vouliez juste recevoir de l’Amour d’autrui. Vous pensez que vous méritez ce qui vous arrive car vous êtes une personne si médiocre que vous ne sauriez obtenir davantage.

Partant de là, comment et pourquoi vous battre ? Il faut de la force pour s’extraire d’un tel schéma de pensée, voilà pourquoi c’est cela qu’il convient de demander.

La force nécessaire à l’impulsion est conséquente, mais pour poursuivre contre vents et marées, il en faut plus encore. Sur le plan matériel vous pouvez perdre beaucoup on rompant des liens de dépendance. Comme cette femme battue et régulièrement humiliée par un riche époux qui a choisi pour pouvoir le quitter de renoncer même à une pension alimentaire alors qu’elle ne travaillait pas.

Elle a mis des années à le quitter, mais elle s’en est sortie et elle a pu devenir coiffeuse, elle gagne sa vie. Tu te souviens de cette histoire ma douce Sylvie ? »

Oui, elle a beaucoup ramé pour s’en sortir en fait. Mais elle n’en pouvait plus, il la battait, la trompait…

En vérité j’ai entendu cette histoire plus d’une fois. Je me souviens de cette femme rayonnante rencontrée dans le bus qui m’avait raconté sa vie. Elle vivait dans un bel hôtel particulier avec son mari, mais elle ne l’aimait plus. C’était dans l’intimité que cette situation posait les plus gros problèmes car il n’acceptait pas ses refus. Elle a dû renoncer à tout pour pouvoir le quitter mais elle était heureuse au final.

« Il faut trouver la force en vous-mêmes. Cela fait, le bénéfice que vous retirerez d’avoir pu aller au bout de votre action sera la connaissance de vos propres capacités à mener un objectif à terme. Dès lors les choses s’enchaîneront, pas forcément avec facilité, mais vous retomberez sur vos pieds, car vous aurez repris foi en votre capacité à diriger votre vie.

C’est sans aucun doute l’une des capacités morales et spiritiuelles dont vous avez le plus besoin. Elle est latente chez chacun de vous, mais il faut travailler pour la développer car elle est telle une graine.

Vous êtes tous capables de prendre soin de vous-mêmes seuls. Seulement nous pouvons t’affirmer que vous êtes bien peu nombreux à en avoir conscience. Vous aimez avancer le long d’une barrière rassurante et protectrice, quelle qu’elle soit. Il arrive pourtant qu’il faille s’en éloigner. L’Amour qu’un adulte a pour lui-même devrait être un moteur suffisant, un moteur puissant.

Cela n’est pas inné, du fait de la présence de vos ego. Toutefois, si vous regardez bien vous verrez que très régulièrement vous pouvez trouver des occasions de développer votre Amour pour vous-mêmes.

Il est évident que ceux qui vivent des relations de dépendances ne voient pas ces occasions, mais elles sont présentes pour tout le monde. C’est à vous de ne pas vous laisser dénigrer. »

Merci Gabriel.

Bonne journée à tous Clin doeil  

  • Consultations

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie. Je tiens ce blog depuis plus de dix ans mainten…
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres articles liés
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

10 Commentaires

  1. crystallia

    13 décembre, 2010 à 20:24

    Quand la situation l’exige, il ne faut pas hésiter à se lancer dans une thérapie. Des troubles bi polaires se soignent.

    Bon courage

    Bise ;)

  2. isoardo

    13 décembre, 2010 à 19:47

    pour moi je suis en plein dedans depuis 20 ans et je n arrive toujours pas a trouver ce courage je suis desesperée et me trouve lache ,j ai meme fini par etre bi polaire a force de subir,je vois clair mais je n arrive pas a trouver cette force des que j essaie tout s embrouille et j ai peur alors que je sais tres consciemment qu en continuant comme cela je suis définitivement perdue

  3. crystallia

    3 décembre, 2010 à 19:46

    Mais ! Comme si c’était souvent arrivé…

    Lol !

    Bise Rémy ;)

  4. Remy

    3 décembre, 2010 à 17:34

    Moi ca me parle pas du tout mais alors pas du tout…
    En fait si mais je venais surtout dire que j’ai aimé le titre de cet article. Il m’a bien fait rire. Je te le cache pas, je me disais bien que dès le début ca allait finir comme çà :D
    Bisou

    Rémy

  5. crystallia

    2 décembre, 2010 à 19:03

    Salut les filles,

    Je suis d’accord avec vous deux bien sûr. Parfois, on a l’impression qu’on n’arrivera jamais, qu’on est trop nul et des proches nous renvoient constamment cette image.
    Mais c’est devant cela justement, qu’il faut se poser des questions.

    Bise ;)

  6. emy

    2 décembre, 2010 à 15:20

    salut!

    cet article me parle aussi…
    le pb dans ce genre de relation, c’est que l’on a peur de se regarder en face..parce que la vérité nous effraie..alr on essaie de trouver « réconfort », de se faire « soutenir » par un pilier..mais en fin compte au fond on se sent mal…

    Mais une fois que l’on veut bien prêter attention a ce nous sommes et désirons, d’une part on se découvre, et d’autre part on arrive a se détacher et on se sent plus fort!
    On a enfin démasqué cette vérité, mais on se sent libres, car sincères envers nous mm, et la route que nous poursuivons est claire, saine, et tournée davantage sur nous mm.
    S’aimer soi mm devient alr un peu plus facile d’accès.

    bonne journée.
    bise.

  7. jasmintea

    2 décembre, 2010 à 12:52

    Alors là, mon Dieu que c’est vrai! pour avoir vécu ce genre de « pseudo » relation vampirisante, c’est pire que l’arrêt de la clop!
    je ne me suis pas fait tapper dessus mais psychologiquement j’ai morflé: quand tu as déjà une estime de toi au ras des pâquerettes et qu’une personne vient utiliser tes failles pour te pomper ton énergie, il faut se reconstruire après…c’est marrant car en repensant à cette époque je me rends compte que mon âme m’avait prévenu, d’une manière assez trash d’ailleurs (en même temps c’est moi lol)…j’avais vraiment l’impression de me perdre et c’est vrai qu’une fois ce lien coupé (j’en avais marre de vivre ces humiliations) j’ai perdu beaucoup de pseudo amis..;enfin bref tout ça pour dire qu’en effet j’étais également responsable de cette situation, je me suis laissée vivre et je voulais entendre ses douces flatteries….
    alors pour moi aujoud’hui le proverbe qui dit que « tout flatteur vit au dépend de celui qui l’écoute » est très parlant car je pense que d’une manière ou d’une autre, on a le choix (en tout cas quand je me réfère à ma propre expérience) de dire non et de ne pas se laisser vivre car chaque personne est actrice de sa vie et qu’il faut arrêter la victimisation…enfin dans ce genre de cas!

    gros bec!

  8. crystallia

    2 décembre, 2010 à 12:07

    Salut à vous deux,

    Courage Alex !

    Sébastien, la luge c’est sympa t’as bien raison.

    Bise ;)

  9. Sébastien

    2 décembre, 2010 à 10:41

    Très beau texte! J’apprends justement à m’aimer , pas facile , encore des pensées negatives, mais j’apprends en meme temps des choses sur moi comme si jetais super interessant et que je m’amusais avec moi même! Je vais poursuivre! Mais cette article me parle beaucoup à moi aussi en rapport au passé! Gros bisous et bonne journée dans ce froid glaciale mais ou l’on peut y faire de la luge mdr ! Peut etre que je vais m’y mettre ce week avec une amie lol

  10. Alexandra

    2 décembre, 2010 à 7:47

    Salut cocotte,
    cet article me parle, en lien avec une décision que je vais devoir prendre si je veux être fidèle à moi-même mais dont le prix à payer sera la colère de ma mère… pas facile… gros bisous

Consulter aussi

Anhédonie ?

Bonjour à tous, J’ai appris un mot nouveau aujourd’hui, anhédonie. Si bien qu&…