Accueil Spiritualité Les chemins de la spiritualité

Les chemins de la spiritualité

3

Les chemins de la spiritualité 110206081721803577599879 

 

Bonjour à tous,

On dirait que les vacances sont déjà finies et c’est dommage parce que j’ai encore quatre articles programmés lol.

« Ce n’est pas un drame, il seront publiés aux moments que tu avais initialement prévus. », me disent Thor et Ariel d’une seule voix.

« Tu avais besoin de pouvoir répondre à cette fameuse question, qui suis-je, où vais-je et dans quel état j’erre (Coluche). C’est la question que vous vous posez tous tôt ou tard à différents degrés. Elle est ce qui détermine votre rapport à la spiritualité.

Certains s’arrête à qui suis-je, beaucoup poussent jusqu’à où vais-je et un plus petit nombre va au bout, accepte de se dénuder jusqu’à se demander dans quel état j’erre, mais si vous vous posez cette question, ma belle élève… », commence Thor.

…c’est qu’on s’est déjà perdu dans le désert.

« Exactement, vous êtes même perdu loin dans le désert. »

En fait on se pose alors cette question pour tenter de trouver une route quelconque, qui nous mènera à la sortie si sortie il y a.

« Voilà un point de vue intéressant ma chère enfant. Tu trouves que je suis sévère avec toi, tu ne vois pas combien tu peux l’être envers toi-même. Vous l’êtes tous dès lors que vous vous mettez en quête de cette fameuse sortie.

Vous refusez dans un premier temps d’envisager le fait que ce désert spirituel qui peut devenir matériel puisse être la chance de votre vie. Vous vous en voulez, vous vous blâmez, vous vous comparez aux autres, vous vous jugez avec les yeux impitoyables de votre ego. Ceux de votre âme ne reflètent pourtant que l’Amour.

Qui suis-je, Dieu, où vais-je, nulle part et dans quel état j’erre, la perfection. Voilà les réponses simples qu’il vous faut parfois plus d’une existence à trouver. Vous tournez en rond, fuyant les trop faciles et insignifiantes évidences pour tenter par tous les moyens de décrocher des chimères.

Vous convoitez la lune quand le soleil est là, devant vous. Vous vous éternisez dans le désert parce que vous le voulez bien.

Les choses sont simples du point de vue de l’âme, c’est l’ego qui complique tout.

Parfois, les éléments semblent se liguer contre vous mais tu as appris qu’il y avait une raison à tout. Tu aurais dû reprendre le travail depuis un bon moment. Mais les circonstances s’enchaînent négativement, à croire que c’est fait exprès n’est-ce pas ?

Jusqu’à ce que la sagesse l’emporte sur la peur du vide matériel, ce poste précis n’est pas pour toi. » 

« A quoi bon se donner du mal pour déterminer qui tu es, ce que tu veux, si c’est pour ne pas en tenir compte ? C’est en faisant preuve de courage que tu as compris « où tu vas ».

Les désirs de l’âme peuvent empoisonner la vie de celui qui ne veux pas entendre. Tu es suffisamment sage pour l’avoir compris et accepté.

Tu as dû comprendre aussi que parfois, il arrive que vous soyez le seul borgne au milieu d’une bande d’aveugles. Il arrive que d’un point de vue émotionnel ou énergétique voire les deux, votre environnement vous soit difficile.

Mais justement, prendre conscience de cela permet aussi de comprendre « dans quel état vous errez ».

Aussi dur que cela puisse paraître, l’homme qui souffre est un homme qui respire, un homme qui vit et qui vibre. Ce n’est pas en se lamentant qu’il convient de se demander pourquoi moi, c’est avec calme et sagesse car c’est ainsi que l’ultime réponse, non attendue celle-là, viendra.

C’est ainsi que le but même de votre existence vous parviendra. », achève Ariel.

Merci à vous deux.

Bise à tous Clin doeil    

  • Consultations

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie. Je tiens ce blog depuis plus de dix ans mainten…
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres articles liés
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

3 Commentaires

  1. Mirage

    7 février, 2011 à 13:20

    Coucou,

    Déjà fini les vacances, elles ont été courtes,j’espère que tu t’es bien ressourcer.

    Cet article me ramène en arrière où j’étais très loin dans le désert et j’ai posé ce genre de questions enfin c’est mon âme je crois ce jour là qui a parlé et on m’a montrée la route a suivre même si encore aujourd’hui c’est pas encore défini et heureusement rire, je pense être sur les bonnes rails du moins !

    Merci pour cet article.
    Bises

  2. Lord

    7 février, 2011 à 9:40

    Coucou Sylvie, merci pour ce sujet très instructif, l’égo fera toujours partie de nous malgré tout puisque nous sommes humains
    mis à part peut-être une grande sagesse que l’âme a adopter pour faire place à l’éducation et la mise en pratique innée

    bise à méditer je pense

    fred

  3. sebastien

    6 février, 2011 à 21:43

    Très insctructif!

Consulter aussi

Et quatre ans !

Coucou ! Le blog a quatre ans aujourd’hui,  c’est fou ce qu’il a grandi …