Accueil Spiritualité Une chose bizarre…

Une chose bizarre…

7

Une chose bizarre... 110308042024803577777698 

 

Bonjour à tous,

J’accumule les rêves évacuateurs en ce moment et je me vois souvent à l’école pourtant ce qui n’est pas cohérent…

« Pourquoi te fatigues-tu ma belle Sylvie ? Tu évacues et tu apprends en même temps c’est tout. Tu apprends et travailles beaucoup par les rêves. Nous t’avons dit que tu pourrais continuer à canaliser. Tu sens Dieu ou ce que tu nommes ainsi de manière très forte mais tu ne sais pas quel lien il peut y avoir entre ces drôles de songes et Sa présence. », me dit Samael.

Effetivement je ne comprends pas et Eledahiel ne vient plus m’aider à comprendre mes rêves, même quand je tente de l’appeler. Dis-moi, mes facultés sont revenues ? Parce que je sens un truc bizarre…

« Si tu ne peux toujours pas agir c’est qu’elles ne sont toujours pas accessibles. »

Mais Sammael je sens tout un monde et plein d’énergies autour de moi.

« Tu peux agir dessus ou avec ? »

Non, mais c’est là, je sens que c’est là. C’est grand, c’est vaste et c’est là. Toutefois en ce moment, on dirait que je suis amenée à vivre un recentrage et mes capacités endormies se muent en créativité.

Je repense à des rêves que j’ai fait au début de mon éveil et ils m’apparaissent soudain sous un angle bien différent. Comme si j’étais aujourd’hui capable de comprendre le véritable sens de certains enseignements.

Mais je sais que je refais ce types de rêves, ceux qui annoncent un changement spirituel profond et qui le mettent en place surtout.

« Nous t’avons dit que tu vivais une transformation. »

Oui, mais Sammel, j’ai du mal à tout comprendre.

« Peut-être que ce n’est pas nécessaire, peut-être que le message passe comme il doit passer, peut-être que les choses suivent leur cours normal.

Ma chère Sylvie, tout labyrinthe possède une entrée et une sortie. Peut-être que de la même manière qu’il t’a été permis d’entrer, il t’est à présent permis de sortir. 

L’entrée du labyrinthe est difficile à passer pour celui qui arrive avec le coeur fermé. La sortie cependant l’est tout autant à celui qui oublie sa Foi à l’intérieur.

C’est ce que tu as acquis définitivement qui peut seul te permettre de reprendre le cours naturel d’une vie matérielle réussie.

Ce que nul ne peut endormir ou tuer, ce pour quoi tu t’es battu en maintenant ce blog ouvert contre l’avis de tes proches, ce qui te permet de sentir Sa présence et qui te donne la force de ne pas écouter ceux qui régulièrement t’écrivent pour te dire que tu fais fausse route et que tu as besoin d’apprendre ce qu’est le véritable chemin.

Pourquoi tu ne dis pas aux gens de croire exactement en ce en quoi tu crois ? Pourquoi tu ne leur dis pas que tu vas leur montrer le vrai chemin, que tu détiens la parole de Dieu ? »

Je ne peux pas faire ça, je ne détiens rien du tout, je ne sais pas quel est le véritable chemin ou s’il existe. Je sais par où je suis passée, c’est tout.

En outre je pense que la foi est personnelle et que c’est à chacun de comprendre en quoi et pourquoi il croit.

Je crois en la Déesse par exemple. Je sais bien pourtant qu’il n’existe pas une entité qui s’appelle la Déesse, je sais que le masculin et le féminin n’existent pas en tant que tels.

Pourtant, je crois en l’énergie féminine, je crois en la Déesse, parce que…

« …parce que c’est ainsi que tu t’es éveillée. Tu l’as vue et elle t’a appelée à elle dans un rêve qui s’est avéré être un beau voyage astral mais à l’époque tu ne savais pas que cela pouvait exister.

Tu ne savais même pas que la Féminité pouvait revêtir un caractère divin. Mais si d’autres n’y croient pas ? Tu crois également au Tout. »

Ce n’est pas incompatible à mes yeux. Je crois au Tout parce que j’ai déjà vécu le Tout. J’ai déjà retrouvé plus d’une fois cet état, tout est et en même temps rien n’existe, tout ce qui existe est création de l’ego. C’est beau et apaisant tout en étant joyeux.

Pourtant j’ai aussi compris que tout ce que nous créons est réel et donc…

« …si rien n’existe tout existe aussi. »

Exactement car ce que l’homme crée avec son âme, sa foi, est parfait. Tout ce qui est créé ainsi existe donc.

« Encore une fois tu ne te bases que sur tes expériences ma belle Sylvie. »

Certes, sur quoi baser ma foi autrement, sur ce qu’on m’a appris à l’église ? Rien de tout cela ne m’a convaincu. C’est ainsi, je peux comprendre que d’autres au contraire aient eu des révélations, j’en ai eu aussi, mais pas en lisant la bible.

J’ai cessé de croire en Dieu en faisant cela. Pour d’autres c’est l’inverse je le sais, moi, je n’ai pas trouvé ma foi en écoutant ou en lisant, elle s’est faite jour en moi tandis que je vivais.

Depuis que je tiens un blog on est souvent venu me dire voilà en quoi il convient de croire, ce doit être parce que je trouve cela désagréable que je ne fais pas le coup aux autres.

Je pense que chacun peut développer sa propre foi et trouver la voie qui lui convient. A quoi bon dire à quelqu’un crois en l’existence de la Déesse s’il est clair à ses yeux que le Divin est masculin ou sans sexe ?

Je n’avais absolument aucune estime ni intérêt pour la médiumnité avant de me découvrir médium. Je peux affirmer que cela a bien changer depuis.

Mais si une personne est persuadée que tout ce que je dis vivre n’est que le fruit de mon délire de malade, comment pourrais-je la convaincre du contraire et surtout pourquoi ?

Oui pourquoi ? Longtemps je me suis arrêtée au comment avant de comprendre ce qui ici a réellement du sens. Qui chercherais-je réellement à convaincre ?

C’est là aussi qu’on réalise l’importance de s’aimer soi-même, en dehors de l’appréciation d’autrui.

Je pense que c’est à chacun de comprendre ce qui le guide, ce qui le nourrit et ce qui lui permet de se construire d’une manière qui permet de toujours se sentir aimé.

Dès lors, je ne pense pas qu’il y ait un mode d’emploi, une méthode miracle. Je sais par où je suis passée, mais c’est tout.

« Tu pourrais être sure de toi en te taisant. »

Tu veux dire en restant dans mon placard honteux ?

« Non je veux dire en te taisant, en ne tenant pas de blog. »

Non ce n’est pas possible ça, parce que moi j’aime écrire.

« Les gens peuvent être influencés par tes écrits, avoir envie de te suivre, de te ressembler, être fascinés même. » 

Oui c’est possible, mais tu vois, je suis en accord avec tout ce que j’écris. C’est tout.

« La parole est un outil précieux et dangereux à l’occasion. »

Certes, je ne m’en sers que pour exprimer ce en quoi je crois.

« La pensée ne peut-elle pas être dangereuse également, ma belle enfant ? »

Seulement si le coeur en est totalement absent.

« Et si c’est la passion qui la modèle, la crée ? La passion n’est-elle pas dangereuse ? Qu’est-ce qui l’éloigne du coeur, si tant est que ce soit le cas ? »

La véritable passion fait naître la tempérance. Celle qui emporte tout sur son passage, obscurcit le coeur et l’esprit, ce n’est pas la passion mais la volonté destructrice.

Pour moi la passion c’est ce qui permet d’avancer et de construire. La passion fait naître la tempérance car elle permet d’acquérir patience, discernement, loyauté et tolérance.

Elle aide également à l’émergence de la force et du respect de soi et d’autrui. La véritable passion n’est pas négative, c’est la volonté destructrice qui l’est.

« La transmission de cette passion n’est-elle pas dangereuse ? »

C’est la réception qui peut l’être.

« N’est-ce pas jouer sur les mots ? »

Quand tu ouvres ton coeur, tu combles certains de joie tandis que tu effraies d’autres. Pourtant à la base, tu as ouvert d’une seule et unique manière. Chacun reçoit et accueille comme il le peut.

L’impossibilité de contrôler la réception ne devrait pas empêcher la transmission. Il y aura toujours quelque part quelqu’un qui sera prêt à accueillir favorablement. Il vaut mieux rester dans la joie de transmettre, l’envie de partager plutôt que de se fermer pour éviter les critiques de ceux qui ne seraient pas sur la même longueur d’ondes.

« Et pour ceux qui ne peuvent accepter vos partages ? »

C’est l’occasion d’apprendre à se faire confiance et d’asseoir sa propre foi. Je pense sincèrement que tant qu’on sait pourquoi on fait ce qu’on fait, il faut continuer.

« En ayant peur ? »

Ca peut arriver oui. Mais c’est mieux que d’en arriver à se mépriser si tu veux mon avis. On ne peut pas se renier soi-même c’est trop dur et trop douloureux. 

A partir du moment où tu as conscience de ce qui te nourrit, alimente ta flamme, tu comprends que t’en éloigner te ferait mourir à petit feu. Qui en aurait envie ?

Pas moi en tout cas. Et pourquoi ? Pour faire plaisir ou plaire à d’autres ? Pour rassurer ou être comme il faut ? Eh bien non, rien de tout cela ne vaut le coup de se perdre et d’être infiniment malheureux.

« Et où s’arrête ta liberté ma belle Sylvie ? Où commence la légitimité d’autrui ? »

Je n’oblige personne à me lire et tout le monde a le droit de me laisser des commentaires. Mais rien ne me force à tous les publier. Ce blog est comme ma maison. Tout le monde peut venir frapper à ma porte mais je choisis qui je laisse entrer et je trouve cela normal. Ma liberté n’empêche pas les autres d’exister ou même de profiter de leur liberté chez eux, sur leur territoire. Chacun peut ouvrir son propre espace d’expression.

« Il arrive que les auteurs de blogs aient un certain impact sur leurs lecteurs. »

Oui, eh bien je n’ai pas souvent cela en tête en fait. Mais cela implique une certaine forme de responsabilité alors.

« Oui. »

Admettons, je reste en accord avec ce que j’écris.

« C’est très bien. Il faut s’assumer ou être prêt à le faire. Passe une belle semaine Sylvie. »

Merci Sammael.

Bonne journée à tous Clin doeil 

  • Consultations

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie. Je tiens ce blog depuis plus de dix ans mainten…
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres articles liés
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

7 Commentaires

  1. crystallia

    8 mars, 2011 à 23:52

    Merci Fred.

    Bise ;)

  2. Lord

    8 mars, 2011 à 23:16

    Tu as bien raison Sylvie, les liens servent puisqu’au travers d’eux j’ai pu lire des choses qui se ressemblaient à ce que je vivais…
    des petits indices pour mieux avancer. Ceci dit ton blog est mon favoris lol toujours le premier à lire d’ailleurs.
    Le tien est très complet et c’est ce que j’adore.
    J’ai lu un très grand nombre de tes sujets et je dois dire qu’ils me servent et me serviront à comprendre un moment ou un autre.
    Merci pour tout

    bises

    fred

  3. crystallia

    8 mars, 2011 à 15:43

    Salut Julie,

    Je comprends ce que vous me dîtes, c’est normal que tout ne vous touche pas. Mais c’est ça qui est bien aussi avec un blog. Chacun prend ce qu’il a à prendre.

    C’est ce qui me plait. D’ailleurs je compte en ajouter un nouveau dans les liens. Il est loin du mien mais il me plait beaucoup.

    Bise ;)

  4. impossible30

    8 mars, 2011 à 14:08

    C’est normal sylvie que tu ne t’es pas posée cette question, tu es pure, candide et c’est le genre de chose auquel tu ne peux penser…

    Comme flamme moi aussi il y a des articles qui ne m’interpellent pas donc je ne les lis pas, je suis mon coeur et comme lord, certains au contraire vont appuyer sur quelque chose qui en moi germait…

    C’est aussi cela que j’aime dans ton blog, cette liberté de pensée, écrire sans influencer qui que ce soit…c’est uniquement pour cette raison que j’ai commencé à parcourir ton blog…et que je continue de te lire avec joie!!

    Je sais mon chemin différent mais tes expériences peuvent aussi se rappeler aux notres sous d’autres formes et ainsi pouvoir nous éclairer!

    Bisous!

  5. crystallia

    8 mars, 2011 à 12:44

    Salut,

    En fait au départ et pendant très longtemps, je n’ai pas réfléchi à une portée éventuelle de mes écrits lol.

    Sammael et mes autres guides considèrent que c’est une forme de fuite et de déni de soi que de ne pas vouloir prendre conscience que la pensée que nous exprimons est le reflet de ce que nous sommes et donc constitue notre apport au monde. D’où cet article.

    Bise ;)

  6. Flamme

    8 mars, 2011 à 12:20

    Coucou Sylvie,

    Pour moi aussi une sorte de transformation .. des rêves à tord et travers lol, et plein de choses compliquées où je m asbtiens de trop m’attarder.
    Discussion intéressante avec Samael je suis d’accord avec lui et en même temps je dirais que la façon dont sont utilisés tes écrits et reçus, cela offre aussi un champs d’expérience à autrui, apprendre à en prendre et en laisser selon soi même, chose qu’on a surement du mal à faire quand on s’aventure sur le chemin « de la spiritualité » au début. D’ailleurs il y a certains articles par lesquels je ne me sens pas concernée ou que je ne souhaite pas lire donc ceux ci je ne les lis pas, parce que voilà je suis arrivé à un stade ou je peux faire le « tri » avec harmonie.
    D’un autre côté je suis aussi d’accord qu’on en apprend aussi beaucoup par le silence de celui qui a expérimenté, celui qui ne dispensera qu’avec sagesse quelques mots de ci de là, laissant un grand et vaste champs d’expérimentation intérieure et personnelle à celui qui cherche :)

    Tout ça pour dire, fais ton blog comme tu le sens, c’est ce qui est important, il évoluera avec toi, chacun son rôle, chacun son chemin .

    Bises !

  7. Lord

    8 mars, 2011 à 11:01

    Coucou Sylvie,

    Hé bien hé bien!! je vois que ça part bien aujourd’hui lol, je te taquine. Tu sais, je pense que l’on peut dire en quoi nous avons foi, croyons… le fait de dire certaines petites choses apportent des petites graines dans le coeur des personnes même les plus réfractères…un jour ou l’autre ces graines vont germer, l’âme enregistre selon moi. J’ai déjà vu cela d’ailleurs.
    Certes, les écrits que tu mets peuvent avoir un impact mais ils apportent aussi des explications. je ne prends pas tes expériences pour moi personnellement et pour ressembler mais juste pour comprendre certaines choses qui selon moi m’apportent une petite lumière.
    On ne peut pas tout savoir et en te lisant on découvre..Si c’est dans ce but de comprendre alors on ne veut se calquer lol…
    Personnellement je fais mon chemin, au début, je me calquais sur une personne et ce qui n’était pas mon monde alors je me suis pris pas mal de gamelles…

    je t’embrasse

    fred

Consulter aussi

Et rire et rire et rire

Bonjour à tous, « Alors ma douce enfant, tu as toujours envie de rire ? &r…