La passion

5

La passion 110320022341803577848636 

 

Bonjour à tous,

Peut-être l’avez-vous remarqué, il n’est plus possible de laisser de commentaire. Une nouvelle fois, ce n’est pas de mon fait. Mais j’espère que mon hébergeur fera vite le nécessaire car je refuse toujours de changer le thème graphique du blog (le problème des commentaires y est lié).

Actuellement, aucun autre ne me plait et je ne veux plus d’un choix par dépit.

Ceci étant dit, il y a peu j’ai découvert ce qu’étaient les bébés reborn. Vous savez ce sont ces poupées qui se veulent ultra réalistes représentant des nouveaux-nés.

Au départ j’ai pensé, au secours mais il faut avoir un grain pour aimer ce genre d’objets. Puis j’ai vite découvert que ces bébés pouvaient se vendre une fortune et pire, elles font même l’objet de collections.

J’en ai regardé quelques unes, je souhaitais essayer de comprendre ce qui dans ce que je voyais comme de vulgaires objets de décoration pouvait bien susciter un tel enthousiasme et franchement, je n’ai pas trouvé.

Si certaines me paraissaient effectivement jolies, d’autres me semblaient plus moches encore que certains bébés de chair. Parce que moi je ne m’enthousiasme pas automatiquement devant un nouveau-né.

Je me garde bien de le dire aux parents mais il arrive que je les trouve bien vilains. J’en ai déjà parlé d’ailleurs. Bref, ces bébés reborns m’apparaissaient n’être d’aucun intérêt.

Mais aujourd’hui, mes guides m’ont conseillé de refaire une recherche plus profonde sur ce thème. Je me suis lancée et je suis tombée sur ce joli blog dans lequel une jeune femme expose et vend ses créations.

Elle n’y parle quasiment pas d’elle, par contre, ses poupées ont toute un nom et une histoire. Elle leur donne vie. Eh bien c’est en parcourant ce blog que j’ai commencé à réaliser qu’en fait ce qui anime les créateurs de bébés reborns, c’est simplement la passion. Je m’étonne d’ailleurs de ne pas avoir compris cela bien plus tôt.

 Les poupées de cette femme sont très jolies mais il n’y a pas que les siennes, je m’en suis rendu compte en mettant de côté mes a priori négatifs.

Car je me demandais pourquoi les gens avaient besoin de poupées qui rappellent de vrais bébés, je me demandais ce que cela pouvait cacher surtout.

Mais à lire certains témoignages, c’est en particulier le savoir-faire de la créatrice qui est apprécié. Effectivement, le soin est là, jusque dans les détails, ces poupées sont très travaillées et bien sûr chacune est unique alors que j’ai pu me rendre compte que certaines artistes utilisaient plusieurs fois le même kit de base.

Autant pour moi, je m’en suis voulue d’un jugement si rapide et sévère sur une passion aussi valable que n’importe quelle autre.

Je ne trouve toujours pas que tous les reborns sont beaux. Mais j’ai de l’admiration pour les personnes qui ont su faire de leur passion la voie de leur propre épanouissement.

« C’est que tu es toi-même une personne passionnée voilà pourquoi tu vois les choses ansi ma belle Sylvie. Tu sais, en réalité c’est un privilège d’avoir une passion qui peut permettre d’accéder à l’épanouissement.

Moins de la moitié des êtres incarnés découvrent la leur au cours de leur existence. Par contre vous êtes une large majorité à courir après ce qui pourrait y ressembler souvent plus de loin que de près.

La passion coûte cher, il faut de la force, du courage mais aussi de la foi et de la patience pour pouvoir faire de la sienne quelque chose que les autres voudront bien accepter sans pour autant se perdre ou se renier.

Le passionné puise sa détermination dans son propre coeur et est sans cesse mis face à des difficultés qui éprouveront cette même détermination.

La fabrication des poupées reborns engendre des dépenses certaines surtout au départ. Et c’est sans cesse qu’il faut racheter kit de base et matériel.

Certes il est possible de les vendre. Mais tu as pu lire que beaucoup avaient dû faire quelques essais avant de « prendre le coup de main ».

Beaucoup ne savaient même pas peindre. Alors doser la peinture, savoir où en mettre plus etc…

C’est une passion qui au départ au moins, représente un budget. Comme le scrapbooking, n’est-ce pas ma belle Sylvie ? »

Lol, le scrap peut vite revenir cher c’est clair. Tous ces accessoires qui attirent dès qu’on entre dans un magasin de loisirs créatifs…

Mais je n’en suis plus à ce stade, je sais avec quoi et comment je travaille.

Cela dit avec les loisirs créatifs c’est souvent comme ça, on investit facilement pourvu qu’on aime. Le plus bel album que j’ai réalisé m’est revenu à plus de 150 € et pourtant, je vous parle d’un album photo. Seulement j’ai acheté au détail plein de petites choses futiles en elles-mêmes mais que je trouvais superbes et donc indispensables. C’est une question de choix, j’adore cet album et je ne regrette rien.

Dans ce domaine je sais ce que j’aime. Je ne prends aucun conseil, ne me sers d’aucun modèle. Quand je scrappe, je me laisse guider par mon inspiration.

Je détesterais scrapper avec quelqu’un d’autre, ce serait comme de tenir ce blog avec un tiers, je ne supporterais pas. J’aime être seule aux commandes quand c’est la passion qui me guide justement parce que dans ces cas-là je sais que je fais bien. C’est comme ça. Peu importe que ça ne plaise pas, je sais que je fais bien.

Je comprends les femmes qui mettent des fortunes dans la réalisation de poupées reborns qu’elles choisiraient de garder, car toutes ne les vendent pas.

Ce n’est pas le temps ou l’argent investi qui comptent. Je paye pour ce blog et j’écris tous les jours ou presque. Toutefois je comprends aussi quand vous me dîtes qu’une passion bien vécue nous conduit à la libération des contraintes.

« Nous savons que tu comprends. Nous savons que tu es prête à laisser la tienne te conduire sur la voie qui te mènera au succès matériel et spirituel combiné.

Nous savons que cette préparation-là prend du temps et nous sommes satisfaits de voir que tu l’as compris aussi.

A quoi bon conserver dans une pièce fermée de jolies poupées façonnées avec Amour ? Il est normal d’offrir sa foi et de partager ses créations.

Tu vois ma jolie Sylvie, parfois le parcours préparatoire est long mais c’est parce qu’il a pour but de chasser tout doute et de vous amener à concevoir des objectifs aussi beaux que réalistes, dont la réalisation justement vous permettra de recevoir au centuple ce que vous-mêmes apporterez aux autres. »

Merci Gabriel.

Bonne journée à tous Clin doeil

  • Consultations

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie. Je tiens ce blog depuis plus de dix ans mainten…
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres articles liés
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

5 Commentaires

  1. Cel

    26 mai, 2016 à 6:26

    Coucou,

    Oui, c’est exactement ça ! Je vais continuer d’essayer…
    Merci pou tes encouragements !

    Bonne journée, bise

  2. crystallia

    26 mai, 2016 à 1:23

    Coucou,

    Le syndrome du nouveau jouet qui perd de son intérêt dès qu’on l’obtient, je connais aussi.

    Courage, c’est parfois en testant de nouvelles choses régulièrement qu’on, finit par accrocher.

    Bise ;)

  3. Cel

    25 mai, 2016 à 16:59

    Bonsoir,

    Merci du partage !

    Ce que j’aime… est très instable et changeant, car les nouvelles choses ne me font plus envies assez rapidement. C’est mon principal problème ^^ »"

    Bise

  4. crystallia

    25 mai, 2016 à 10:56

    Bonjour,

    Je n’ai pas abandonné le scrap, je viens encore d’acheter plein de matériel ! Par contre ma façon de faire évolue.

    Pour moi il s’agit d’un loisir personnel. Je suis davantage passionnée par le fait de prendre des photos aujourd’hui.

    Pars de ce que tu aimes, c’est ce que j’ai fait.

    Bise ;)

  5. Cel

    25 mai, 2016 à 10:38

    Coucou,

    Je trouve cet article très intéressant.

    Certaines personnes disent qu’on ne peut avoir qu’une seule passion si on veut vraiment l’approfondir et voire en faire sa vocation professionnelle. Mais toi, tu en as bien plusieurs, le scrapbooking, la spiritualité… Je ne sais pas si tu scrappes encore, car tu n’évoques plus le sujet sur ton blog ?
    Les passions ne sont donc pas immuables et peuvent changer… ?

    Cela fait plus de 10 ans que je cours après la recherche de ma ou mes passions. Ces phrases de Gabriel me font déprimer
    « Moins de la moitié des êtres incarnés découvrent la leur au cours de leur existence. Par contre vous êtes une large majorité à courir après ce qui pourrait y ressembler souvent plus de loin que de près. »
    J’ai bien l’impression de courir après sans trouver… Que ce soit dans ma vie perso ou dans ma vie pro. Comment alors trouver des projets qui nous tiennent à coeur ? Et construire des projets pour aider à se construire soi ?

    Bise

Consulter aussi

Attachement et fluidité

Bonjour à tous, Mon chéri adoré… « Vous êtes nombreux à penser que les hi…