Accueil Spiritualité L’exactitude

L’exactitude

10

L'exactitude 110424025952803578046846 

 

Bonjour à tous,

Il semble que ce concept pose quelques problèmes de compréhension. Aussi, Haniel a accepté de venir nous l’expliquer plus en détail car c’est un Ange du Milieu.

« Qu’est-ce qui est normal pour toi Sylvie ? »

Ce qui ne me heurte pas, ce que je trouve logique ou ce qui me semble bien je l’avoue.

« Donc certaines choses te heurtent ou te semblent mal. Tel que ? »

Eh bien, une agression par exemple c’est mal. Parce que cela revient à blesser physiquement quelqu’un et ce comportement me heurte.

« Qu’est-ce qui te semble bien ? »

Aider les autres, être courtois. Essayer de vivre en bonne intelligence les uns avec les autres.

« En quoi est-ce bien ? Cela permet simplement d’éviter les conflits. Donc si je pousse ta logique tous les conflits son négatifs. »

Non, je n’ai pas dit ça. Parfois les conflits sont nécessaires parce que l’on…

Bon, parfois, on a l’impression que chacun s’exprime dans une langue différente. Il y a donc conflit. Mais c’est surtout le signe qu’il y a un problème de communication qui nécessiterait une ouverture de part et d’autre.

« Donc ils sont tous négatifs. »

Ce n’est pas aussi simple !

« Pourquoi ? »

Parce qu’il arrive que l’on ne puisse pas les éviter donc il faut essayer de ne pas rester sur ce qui nous paraît négatif justement sinon on n’en sort jamais.

« Mais pourquoi faut-il en sortir ? »

Parce que les conflits sont tels des marasmes qui n’apportent rien tels quels. Au contraire ils nous épuisent et nous affaiblissent.

« Mais n’y a-t-il pas conflit quand un peuple se bat pour ses propres droits ? »

Oui, parce que s’il se bat c’est que les gouvernants ne veulent pas écouter.

« Donc est-ce négatif ? »

Non c’est positif parce qu’alors le peuple se bat pour sa survie.

« Donc où est le marasme ici ? Celui qui n’apporte rien. N’est-ce pas plutôt le gouvernant qui risque d’y perdre ? N’est-ce pas lui qui verrait la situation d’un mauvais oeil ? »

Si effectivement.

« Donc, du point de vue du peuple, ce conflit est légitime mais du point de vue du gouvernant, c’est une calamité. C’est bien ainsi ? »

Je crois.

« Par conséquent, tout dépend du point de vue de celui qui vit, de celui qui observe, de celui qui a un intérêt, de celui qui est prêt à mourir etc, n’est-ce pas ? »

On dirait…

« Car au fond, en fonction de la position de celui qui évalue un conflit, celui-ci est néfaste ou légitime. Où sont le bien et le mal ici alors ma douce Sylvie ?

Changent-ils de place en fonction du point de vue de l’observateur ? Sont-ils des données immuables ? Ne sont-ils que de vagues et lointains concepts s’adaptant aux circonstances, à l’air du temps ? »

Tu m’embrouilles l’esprit. Tu sais que si je ne comprends pas je ne peux pas être claire ? Je ne suis pas un canal qui écrit par automatisme, j’ai besoin de comprendre ce que vous me dîtes.

« Ca ne m’interesse pas de te faire écrire par automatisme. J’aime l’idée que je t’embrouille l’esprit par contre.

Alors, où se situent le bien et le mal dans un conflit qui peut générer des points de vue divers et opposés ? Du côté du vainqueur ? N’est-ce pas pratique ?

Qu’est-ce que l’honneur, la bravoure, le courage, quand celui qui les reconnait n’admet que son point de vue ?

Qu’est-ce que la foi quand seule une unique croyance est admise ?

Qu’est-ce qui est juste, qu’est-ce qui est bon, quand tant de points de vue peuvent ou doivent être pris en considération ?

Qui a tort, qui a raison quand chacun estime que son point de vue est parfaitement légitime dans un conflit ?

Qu’est-ce qui différencie la force de la barbarie quand dans une même guerre, tous les soldats se livrent aux mêmes exactions mais que seuls ceux de l’armée défaite sont ensuite trainés devant des tribunaux ?

Certaines administrations ferment les yeux sur les viols commis par les soldats en période de conflits. Surtout si ces mêmes soldats sont ensuite victorieux. Que faut-il en conclure ?

Dans les conflits tout est permis, tout est juste, tout est bon ? Tant que l’on est du bon côté du moins peut-être.

Qu’est-ce qui est juste finalement ici ?

Trahir son frère parce qu’il ne croit pas à la cause, est-ce bien, est-ce légitime ? Est-ce d’ailleurs une trahison ou un acte de bravoure ? Tout dépend du point de vue ?

Tu ne sais pas, tu ne dis plus rien ? »

Que veux-tu que je te dise ?

« Comment évalues-tu la légitimité d’une cause ? »

En fonction de ce qu’elle m’inspire, de la manière dont elle me touche.

« En fonction de ton hypersensibilité et de tes émotions. Ce qui est juste pour toi, ce qui est normal c’est ce qui ne déclenche pas ton empathie de manière dérangeante.

Toutefois ma jolie Sylvie, l’exactitude est au-delà des émotions. Sentir l’exactitude  c’est avoir la capacité d’évaluer une situation de manière totalement neutre.

C’est un chemin inaccessible aux individus hypersensibles. C’est un chemin inaccessible aux personnes dont la Volonté surpasse le reste. Elles voient leur intérêt avant toute autre chose.

C’est une chemin inaccessible à ceux dont la compassion est la qualité principale.

C’est un chemin uniquement accessible à ceux pour qui l’égalité est un état naturel de tous les êtres humains en-dehors de toute considération sociale, raciale, de toute croyance ou de toute préférence sexuelle.

C’est un chemin accessible à ceux qui sont capables de sentir que tout ce qui est est parfait car tout est bien comme se doit être. Ceux qui voient ce que vous appelez des injustices ou de horreurs mais qui n’oublient jamais que ce sont des êtres humains qui en sont les auteurs. 

L’amour te permet d’accepter ce qui est, la volonté te permet d’asseoir ce que tu es. L’exactitude permet de comprendre qu’aucun de ces deux comportements n’est meilleur que l’autre. 

Celui qui aime accepte ce qui est, celui qui veut agit dans son intérêt. Celui qui agit n’arrivera pas forcément. Celui qui accepte ne renonce pas forcément non plus.

Celui qui aime se bat généralement pour partager ses idées, exactement comme tu le fais. Celui qui agit ne peut le faire sans tenir compte du fait que son point de vue n’est pas celui de tous. L’Ombre et la Lumière se complètent donc. L’un doit apprendre à tenir compte de l’autre et cela fonctionne dans les deux sens.

Ce qui résulte de cela, c’est le Milieu, l’exactitude, car tout ce qui est est parfait. »

J’ai compris, j’espère que je ne suis pas la seule lol. Merci Haniel.

Bonne journée à tous Clin doeil  

  • Consultations

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie. Je tiens ce blog depuis plus de dix ans mainten…
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres articles liés
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

10 Commentaires

  1. Carène

    17 mars, 2015 à 11:37

    Hello
    Wahou ! Révélation !! Tout mon parcours, toutes mes expérience prennent leur sens dans ce terme « l’exactitude ».
    En revanche, je suis surprise de lire que ce concept n’est en théorie pas accessible aux hypersensibles et ceux dont la qualité principale est la compassion.
    Je dis « en théorie » car je serais dans ce cas une exception qui confirme la règle…
    Ce qui est étonnant, c’est que je trouve que l’hypersensibilité et la compassion sont précisément de réels atouts dans la compréhension d’une situation sous l’angle de l’exactitude.
    Gérer l’antinomie entre hypersensibilité/compassion et exactitude a été possible pour moi à partir du moment où j’ai intégré l’idée que tout ce qui se passe dans la vie de chacun est exactement ce dont il a besoin pour évoluer.
    Là ce sont seulement mes premières impressions à la lecture de cet article alors c’est dire si ça me parle !! En résumé, toutes mes expériences des 9 dernières années, aussi bien pro que sentimentales, y trouvent écho… Chouette chouette chouette ! Du grain à moudre pour la petite tête chercheuse que je suis aussi ;)
    Merci Sylvie pour la piste ! Il a fallu que je lise entre le lignes mais j’y suis parvenue et la sortie du tunnel me semble proche… :D
    Biiiiises

  2. Amour

    12 mai, 2012 à 0:38

    Tu peux être à la fois douce et puissante, tout en ne perdant pas de ton efficacité

    • crystallia

      13 mai, 2012 à 11:10

      C’est tout à fait juste !

      Bise ;)

  3. crystallia

    18 septembre, 2011 à 0:15

    Je suis contente que tu t’y retrouves.

    Bise ;)

  4. Celeste

    17 septembre, 2011 à 12:51

    Merci pour ce texte que je n’avais jusque-là encore jamais lu. Il rend les choses beaucoup plus claires pour moi.

    C’est vrai, le milieu me ressemble beaucoup plus que ce que je croyais. Je crois que je vais être capable d’accepter ce fait. :)

  5. crystallia

    26 avril, 2011 à 2:20

    Tu vois, on comprend tous petit à petit.

    Bise ;)

  6. Flamme

    25 avril, 2011 à 23:11

    Merci d’être revenue dessus ! eh bien je crois que ces derniers jours je fais peut être presque l’expérience de l’exactitude ..(tout est dans le presque ? ) je me surprends à n avoir aucun jugement ni aucune mauvaise pensée pour un criminel X, mais ça résulte peut être de ma propre impossibilité à comprendre pourquoi tel acte? ou d’un choc tel qu’il surpasse toute émotion ? D’ailleurs pourquoi chercher à comprendre ? et pourtant si je suis triste de constater telle chose c’est que je ne suis pas dans l’exactitude ?
    Triste car c’est le type de chose qui n’engendre que trop de tristesse .. de part et d’autre
    Et pourquoi l’Exactitude est du Milieu ? J’assimile Lumière et Milieu moi .. lol !

    Merci c’est beaucoup plus clair quand même :)

    Bises !

  7. crystallia

    24 avril, 2011 à 18:03

    Bise ;)

  8. Mirage

    24 avril, 2011 à 17:32

    Coucou !

    Merci Haniel et Sylvie pour les explications !!!

    Bises

Consulter aussi

Contacter son Ange intérieur

    Bonjour à tous, L’Ange intérieur, c’est cette partie de soi qui est reliée…