Accueil Démons Dans l’affirmation de soi

Dans l’affirmation de soi

10

Dans l'affirmation de soi dans Démons 110526015413803578217719

 

Bonjour à tous,

« Il n’est rien de plus dangereux ou illusoire que croire qu’il faille absolument faire place nette pour pouvoir s’affirmer dans un domaine ou un lieu.

C’est d’abord en soi qu’il convient de faire naître puis d’entretenir la flamme de la Volonté pour pouvoir s’affirmer en harmonie avec ce qui vous entoure.

Seul celui qui ne réfléchit pas ou se laisse berner par son ego croit que pour réussir il faut écraser, détruire, piéger ou tromper.

Le Sage prend toujours la peine d’observer ce qu’il y a autour de lui quand il arrive quelque part. Il prend la mesure des choix qui s’offrent à lui, il recense les possibiltés, détecte les pièges à éviter.

Le Sage est le Patient, il n’est pas l’impulsif incapable de maîtriser ses émotions. Il est le Calme qui est capable d’évaluer à froid une situation donnée avant de poser ses pions.

La voie de l’Ombre est celle de la Sagesse par l’apprentissage de la maîtrise de soi. Elle enseigne que les émotions humaines ne sont pas des ennemis à combattre, elle enseigne le respect de soi et de tout ce qui vous fait mais en acquérant et en développant des capacités de discernement.

Il faut apprendre à reconnaître ce qui vous sert, ce qui vous porte et à le distinguer de ce qui vous entrave, ce qui vous enchaîne.

La voie de l’Ombre n’est pas celle de l’amélioration, du perfectionnement (illusoire) de soi. Comme toutes les voies elle vous apprend à reconnaître que vous êtes parfaits tels que vous êtes mais en vous apprenant à vous affirmer d’une manière harmonieuse tant avec vous-mêmes qu’avec votre entourage et votre environnement terrestre.

L’affirmation de soi est une nécessité pour quiconque est amené à prendre sa place sur Terre par lui-même, avec les moyens dont il dispose.

Je te parle aujourd’hui princesse, je t’inspire cet article parce que certains de tes lecteurs s’intéressent à des modes d’évolution personnelle différents de ceux qui sont le plus souvent prônés. Ils ne se retrouvent tout simplement pas dans le développement que tu connais qui est la croissance dans l’Amour de soi puis des autres et de son environnement.

Comprends que certains ressentent le besoin de quelque chose de plus, c’est ainsi qu’ils ressentent cet appel. Ils ne renient pas l’Amour de soi, mais ils sentent que pour eux-mêmes un développement leur permettant davantage de découvrir par eux-mêmes ce dont ils sont capables afin de pouvoir partager de la manière qui leur paraîtra la plus juste, leur conviendrait mieux.

Par exemple certains ont des facultés similaires aux tiennes. Mais là où tu te contentes joyeusement, car tu es quelqu’un qui a une approche presque enfantine de la médiumnité, de profiter de tes facultés, d’autres ressentent le besoin de s’éprouver pour faire croître.

Ils ne découvrent pas avec amusement comme toi, ils voient des occasions de relever des défis, de se faire une vie à leur mesure.

Contrairement à toi ils ressentent fréquemment l’envie de développer, de relever des défis de plus en plus élevés. Tout cela les conduit à s’affirmer d’abord vis-à-vis d’eux-mêmes puis aux yeux des autres petit à petit et ils trouvent ainsi leur place sur Terre.

Beaucoup ne disposent pas de telles facultés spirituelles mais comme tu le sais déjà tous les êtres humains disposent de capacités intellectuelles et autres précieuses qu’ils peuvent mettre à profit.

Ceux qui évoluent dans l’Ombre pour s’affirmer ont besoin de prendre conscience des leurs et à partir de là, agir tel le Sage.

Après avoir pris le temps d’observer, il faut se regarder en face et accepter ce dont vous êtes capables à un moment donné avant de se fixer un objectif. Ainsi celui-ci sera toujours réaliste, inutile d’agir à la manière de l’insensé et de viser la lune.

Une fois cet objectif atteint, il faut à nouveau prendre le temps d’observer, de se regarder en face puis enfin seulement se fixer un nouvel objectif.

Le Sage sait que c’est par étapes qu’il convient d’avancer et il sait aussi que chacune d’elles est importante. Seul l’insensé peut se penser suffisamment au point pour en sauter une. Ce chemin-là, celui de l’insensé, n’est pas la voie de l’Ombre, elle n’est que celle de la perte de soi-même et donc de la gloire de l’ego.

Le Sage comprend également qu’il ne tirera aucune gloire à arriver sans effort personnel ou qu’il ne gagnera rien à s’enfermer dans l’orgueil et la solitude.

Il sent son lien au Tout et sait parfaitement qu’il fait parti d’un ensemble. Il ne renie donc pas son prochain ni ne méprise ceux qui ne pensent pas comme lui.

Il respecte autrui et tout ce qui l’entoure et il est capable de saluer la force, la Sagesse ou la puissance d’un autre que lui. Il ne méprise pas celui qui n’est pas encore éveillé, au contraire, sa porte est ouverte et il tend la main à ceux qui ont besoin de son aide.

Le Sage n’est pas l’égoïste qui se croit le centre de l’univers. Il est humble, voit chacun comme il est et l’accepte. En aucun cas le Sage ne se croit au-dessus des autres.

Il n’est pas l’insensé qui n’est pas capable de se rendre compte que même le minuscule grain de sable a sa raison d’être sur Terre et dans l’univers.

Dès lors que le Sage est capable d’atteindre un à un ses objectifs, il se rend compte de ce que ceux-ci lui apportent. Loin de se laisser griser, il reste maître de lui-même, humble, ouvert à la nouveauté et à d’autres défis. Il n’est jamais arrivé, il le sait, il n’y a pas de sommet.

Seul l’insensé croit qu’il grimpe le long d’une échelle bien droite. Le Sage est conscient que tout est à l’image de la Terre qui tourne, ce qui est aujourd’hui peut être défait demain et ainsi, le Sage sait l’importance de vivre et de savourer l’instant.

Ce qui fait que le Sage n’est pas l’idiot incapable de reconnaître l’importance, la profondeur et la richesse des rapports humains en général et des relations amoureuses en particulier.

Le Sage sait que pour être heureux sur Terre il a besoin de s’affirmer, de se réaliser certes, mais pas sans cultiver et entretenir son propre jardin et surtout, pas sans jamais l’ouvrir à d’autres. »

Merci à toi Astaroth, tu as répondu à la question que je me posais sur l’évolution dans l’Ombre lol.

Bonne journée à tous Clin doeil      

  • Ni Ombre ni Lumière

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie et je vous souhaite la bienvenue sur ce blog. Je…
  • Une page se tourne…

    Bonjour à tous, « Et pour la première fois depuis des années, l’envie d&r…
  • Envie d’une courte pause

    Bonjour à tous, Je ne suis pas occupée au point de ne pas trouver le temps d’écrire …
  • Compter jusqu’à 5

    Bonjour à tous, « Tu es fatiguée ? », me demande Gabriel. Oui un peu…
Charger d'autres articles liés
  • Une page se tourne…

    Bonjour à tous, « Et pour la première fois depuis des années, l’envie d&r…
  • Envie d’une courte pause

    Bonjour à tous, Je ne suis pas occupée au point de ne pas trouver le temps d’écrire …
  • Compter jusqu’à 5

    Bonjour à tous, « Tu es fatiguée ? », me demande Gabriel. Oui un peu…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Identités

    Bonjour à tous, « Tu sais qui était le chasseur finalement. », me di…
  • Manipulation de type révélation

    Bonjour à tous, Tu me dis de drôles de choses Roéchel. « Je te dis la vérité, P…
  • Idées et projets

    Bonjour à tous, « Alors, tu as des projets pour les prochains mois ? &raqu…
Charger d'autres écrits dans Démons

10 Commentaires

  1. crystallia

    28 mai, 2011 à 0:29

    Certaines choses sont faciles pour moi. Mais nous avons tous nos facilités.

    Bise ;)

  2. Emmanuel

    27 mai, 2011 à 9:19

    En partie seulement … et il soulève de nouvelles questions …
    Il est très riche en tout cas. Il apporte un éclairage différent sur plusieurs sujets qui me turlupinent depuis longtemps.
    Je l’ai lu 2 fois et je pense que j’aurai encore à le lire.

    Merci donc pour ce nouveau texte.

    (Comme tout semble facile pour vous !)

    amitiés

  3. crystallia

    27 mai, 2011 à 2:48

    Merci Nath, Emmanuel j’espère que le dernier article répond à vos questions, je le pense en tout cas.

    Bise ;)

  4. Emmanuel

    26 mai, 2011 à 13:23

    Merci pour la précision d’Astaroth.
    On parle aussi du « Christ en gloire » ; on ne peut suspecter le Christ d’être dans l’égo ; la gloire dans ce cas serait un peu comme l’éclat des auras rayonnantes.

    Vous serait-il possible de répondre à cette interrogation déjà posée :
    > L?apprentissage de la maitrise de soi (donc la connaissance de soi non ?) serait réservée à la voie de l?Ombre ???
    La connaissance de soi n?est-elle pas une étape obligatoire sur n?importe quelle voie d?eveil ? La voie de la lumière serait donc celle ?des inconscients? ?

    D’avance merci

  5. Nath

    26 mai, 2011 à 12:02

    merci beaucoup :) :) :)

  6. crystallia

    26 mai, 2011 à 11:43

    « Le Sage sait également apprécier dans la justesse et l’humilité ce que ses efforts ont pu lui apporter.

    C’est là que se trouve sa gloire, pas dans la reconnaissance des autres, il sait se voir et cela lui permet d’être, sans avoir besoin de se montrer ou de se sentir valoriser. »

    C’était la réponse d’Astaroth.

    Merci Alex, moi aussi j’ai bien aimé l’écrire puis le relire lol.

    Bise à vous tous ;)

  7. Alexandra

    26 mai, 2011 à 11:19

    Superbe article Sylvie, qui me permet de prendre conscience de certaines de mes erreurs égotiques.
    JE t’embrasse fort
    Alexandra

  8. Emmanuel

    26 mai, 2011 à 10:56

    Salut Shaka,

    > d ailleurs maitrise sonne de suite ombre tu trouve pas ?

    euh … non pas vraiment…
    Pour moi la maitrise c’est être maitre de soi, et c’est là qu’est la véritable liberté.
    Etre dans la maitrise, c’est ne plus être esclave de « notre nature inférieure », de nos émotions et notre mental (passions, scléroses mentales, préjugés, obsessions etc etc )

    Donc pour moi la connaissance de soi va vraiment de pair avec la maitrise de soi. (qu’on me corrige si je me trompe).
    La maitrise sans connaissance n’est pas possible (un enfant n’est pas responsable) et la connaissance sans maitrise serait … comme du gaspillage … (or le gaspillage n’existe pas dans l’univers)

    > astaroth a dit : Le Sage comprend également qu?il ne tirera aucune gloire à arriver sans effort personnel.
    J’avoue avoir été également surpris par cette phrase

    amitiés

  9. shaka

    26 mai, 2011 à 10:12

    salut sylvie et emmanuel :)

    je pense que la lumiere aussi a pour visee la connaissance de soi emmanuel. il y a un distingo a faire entre maitrise et connaissance, d ailleurs maitrise sonne de suite ombre tu trouve pas ?

    astaroth a dit : Le Sage comprend également qu’il ne tirera aucune gloire à arriver sans effort personnel.

    voila qui me laisse perplexe, le sage n a pas besoin de gloire d apres ce que j ai compris de l objectif de l evolution que ce soit dans l ombre ou la lumiere. la gloire c est l ego, et dans l ombre : ego = ecrasement et pas flatterie. enfin je dis ca je dis rien (faudrait pas que la foudre me tombe dessus lol)
    quoi qu il en soit ce texte est interessant meme si je n ai pas la joie de dire comme sylvie que mes questions sur l ombre ont trouvees reponses.

    bonne journee :D

  10. Emmanuel

    26 mai, 2011 à 9:24

    Hello,

    Quel texte !!!

    > La voie de l’Ombre est celle de la Sagesse par l’apprentissage de la maîtrise de soi. Elle enseigne que les émotions humaines ne sont pas des ennemis à combattre, elle enseigne le respect de soi et de tout ce qui vous fait mais en acquérant et en développant des capacités de discernement.

    L’apprentissage de la maitrise de soi (donc la connaissance de soi non ?) serait réservée à la voie de l’Ombre ???
    La connaissance de soi n’est-elle pas une étape obligatoire sur n’importe quelle voie d’eveil ? La voie de la lumière serait donc celle « des inconscients » ?

    D’avance merci

Consulter aussi

Plaisir primaire et au-delà

Bonjour à tous, « Ton petit neveu est plus facile à convaincre avec des caresse…