Accueil Mes poèmes Sans un regard

Sans un regard

6

Sans un regard dans Mes poèmes 110716013044803578476861

 

Sans un regard je m’éloigne de moi, de toi, de tout ce que nous étions et dont nous ne souhaitons plus,

La route jadis si longue, si éprouvante disparaît dans un feu joyeux, celui de l’oubli, celui de la mort longtemps désirée,

Je suis là pourtant souriante tandis que tu vaques à tes occupations, rien ne t’attriste plus ni ne te choque, nous sommes rendus là où plus rien ne nous importe. 

Soir étrange, lune d’azur dans le ciel qui s’étire sans fin, désert qui s’éloigne, se perd dans l’herbe grasse d’une prairie immense,

Sous les étoiles brillantes nous demeurons, sans même nous souvenir du jour où nous sommes arrivés,

Je passe une main dans mes cheveux et je pense, ou plutôt non, je te regarde finalement et je suis.

  • Consultations

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie. Je tiens ce blog depuis plus de dix ans mainten…
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres articles liés
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Sous le sable

    Sous le sable sans couleur se trouvent les vestiges, Des illusions, des cris, des espoirs …
  • Respire

    L’aube se lève ce fameux jour, Le soleil brille et les oiseaux s’envolent au l…
  • Glorieuse pureté

    Une fleur dans ton cœur, L’océan dans ton regard, Et la vie dans ton sourire, L&rsqu…
Charger d'autres écrits dans Mes poèmes

6 Commentaires

  1. crystallia

    17 juillet, 2011 à 18:25

    Coucou Sabine,

    J’avoue que ta manière de voir est la plus proche de la mienne effectivement.

    Bise ;)

  2. Sabine

    17 juillet, 2011 à 15:27

    coucou Sylvie,

    Je vois un message tres optimiste, au contraire :-) .
    C’est d’être arrivée à se detacher de quelque chose de lourd et de « plombant » sans haine et sans rancune mais avec amour, pour s’alleger et regarder désormais l’avenir avec espérance et joie ..

    bises

  3. crystallia

    17 juillet, 2011 à 13:51

    Bonjour Camille,

    Merci à toi.

    Bise ;)

  4. camille

    16 juillet, 2011 à 22:06

    Tres chere sylvie,

    Cela me rend bien melancolique…comme une vague qui nous emmene loin de la matiere… belle et bien reel, ce regard qui est la, qui nest que dans linstant, lici et maintenant.
    Ces lignes me partagent entre une certaine peur, une certaine melancolie, une certaine tristesse, et un foutisme generant un abandon certain, car cest comme si cest ligne se charge dun pur lacher prise…
    Effectivement etrange…mystique comme je les appelle.
    Je te souhaite un bon moment de reunification.

    Ao
    Camille

  5. crystallia

    16 juillet, 2011 à 16:48

    Bonjour Céleste,

    Comme quoi c’est drôle, les mots peuvent nous toucher différemment d’une personne à l’autre.

    Moi je ne trouve pas ce texte triste, je le trouve beau et ouvert au contraire.

    Mais merci de ton commentaire car justement j’aime bien recueillir des témoignages qui m’apportent une autre vision, un autre ressenti.

    Bise ;)

  6. Celeste

    16 juillet, 2011 à 15:12

    C’est toujours un plaisir de te lire.
    Tes poèmes sont très jolis, chargés d’émotions. Celui-ci m’attriste.
    Prend soin de toi :)

Consulter aussi

Comment optimiser les effets de son masque de beauté

Bonjour à tous, Aujourd’hui nous allons aborder une question cruciale. Ainsi que vou…