Accueil Anges Bouh ! (oui encore)

Bouh ! (oui encore)

11

Bouh ! (oui encore) dans Anges 110809075517803578566484

 

Bonjour à tous,

Je ne me sens pas très bien. Je sens une colère qui monte là maintenant…

« Pourquoi? », me demande Gabriel.

Je ne sais pas.

« Comment s’est passé la matinée ? »

Bof, j’ai plein de trucs à faire et je n’ai pas pu faire tout ce que je souhaitais. Ce qui m’énerve c’est que je vais tout retrouver demain. Avec d’autres choses encore.

Ca m’énerve en fait. Ca m’énerve de voir ça, je n’arrive pas à épurer car chaque fois que je commence à faire le vide ma patronne rajoute du travail. Alors que j’ai déjà des choses à faire. Ca m’énerve. 

Mais ce n’est pas ça le souci.

« Ah non ? Tu es contente, aujourd’hui tu ne portes pas du tout de noir. »

Oui ! J’ai remarqué que j’avais beaucoup tendance à m’habiller en noir et blanc. Alors que j’ai des vêtements plus colorés. Aujourd’hui j’ai mis une jolie jupe. Mais j’en ai assez de ce bla-bla Gabriel.

« De quoi veux-tu parler ? »

Je ne sais pas. D’autres choses, je ne me sens pas bien.

« Tu as envie que je cède à un de tes caprices ? Un de plus ? Ma belle Sylvie, dis-moi ce que tu veux savoir. »

Lol ! Je veux savoir pourquoi j’ai l’impression que je me bloque en ne répondant pas aux demandes personnelles des gens alors que je sais ce qui se passera pour moi si je le fais.

« Tu vois tu te sens mieux. »

Un peu.

« Un peu beaucoup. »

Mais ! Je n’avais pas envie de le dire.

« Pourquoi ? »

Parce que je me sens stupide du coup.

« Tu ne peux pas répondre à tout le monde unilatéralement, ce que tu sais déjà. Ce que tu donnes tu dois pouvoir le recevoir aussi, tu dois pouvoir recevoir autant quantitativement et qualitativement. Si c’est nous qui au travers toi répondons à des tiers tu vas être lésée car ce que nous faisons pour toi ou pour d’autres, tout le monde ne peut pas le faire pour toi.

Comment font les autres médiums ? C’est à chacun de comprendre ce qui lui convient. C’est plus facile quand l’argent suffit, mais ce n’est pas ton cas ce que tu sais déjà.

Tu vois en tenant ce blog dans lequel d’autres peuvent trouver des réponses tu donnes déjà plus que ce dont tu es consciente. Voilà pourquoi tu te sens vidée de ton énergie lorsque tu vois affluer des demandes et que tu y réponds. C’est comme si tu dépassais alors le maximum que tu peux donner sans être lésée.

Nous en revenons toujours au même point, tu as besoin de recevoir aussi seulement tu ne trouves pas comment. Cela nous ramène à ta situatiuon personnelle car je te rappelle qu’autour de toi il n’y a personne avec qui tu puisses parler de tout ce que tu vis quotidiennement à l’intérieur, d’où d’ailleurs ce blog. »

On tourne en rond.

« Parce que tu ne vis pas en équilibre mais plutôt sur la pointe des pieds. Il faut que tu trouves une certaine stabilité affective, un point d’ancrage. Tu cherches du travail, tu pourrais chercher autre chose. Les choses s’enchaineraient alors différemment mais elles s’enchaineraient quand même. Toi tu cherches à fuir ce qui te déplait, il vaut mieux essayer de construire.

Nous t’avions demandé ce que tu penses du fait d’avoir un enfant tu nous avais répondu que c’était le cadet de tes soucis. Et aujourd’hui qu’en penses-tu ? »

C’est toujours le cadet de mes soucis. Je ne veux pas d’enfant maintenant. Je ne dis pas jamais, mais pas maintenant.  Mais je me souviens de ce qu’a dit le médecin, je sais qu’il faut que j’y songe sérieusement. Cependant je ne vais pas le faire toute seule.

« Eh bien tu vois, tu as une direction claire dans laquelle regarder. Tu ne trouves pas de travail mais tu peux trouver autre chose. »

C’est marrant de voir ça, quand je souhaite être avec quelqu’un c’est du travail que je trouve…

« C’est ce dont tu as besoin que tu trouves et nous ne t’encourageons toujours pas dans ta recherche d’emploi. »

Par contre vous me dîtes de me trouver un meilleur ancrage affectif, lol !

« En fait nous ne te disons pas cela non plus. Nous te disons que tu trouves toujours ce dont tu as besoin. Il suffit d’observer pour voir ce qui serait le mieux, cela permet d’accueillir dans de meilleures conditions.

En fait tu t’es déjà retrouvé bloquée. Aujourd’hui tu ne peux pas donner plus que tu ne le fais actuellement. Tu as simplement besoin d’une ouverture. Il faut laisser les choses se faire parfois et vivre tranquillement en attendant. C’est mardi après-midi, sors de chez toi ma douce enfant. »

Tu as raison. Merci Gabriel. 

Bonne journée à tous Clin doeil     

  • Consultations

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie. Je tiens ce blog depuis plus de dix ans mainten…
  • Sous la brise légère

    Bonjour à tous, Afin de solutionner un problème j’ai fait appel à Chouchou, qui m’a donné …
  • Acceptation de soi

    Bonjour à tous, Cette semaine j’ai écrit un article. Qui s’est évaporé quand j’ai voulu le…
  • Continue de créer

    Bonjour à tous, « Alors comme ça tu es la seule à avoir un bol à la maison. », me fait rem…
Charger d'autres articles liés
  • Sous la brise légère

    Bonjour à tous, Afin de solutionner un problème j’ai fait appel à Chouchou, qui m’a donné …
  • Acceptation de soi

    Bonjour à tous, Cette semaine j’ai écrit un article. Qui s’est évaporé quand j’ai voulu le…
  • Continue de créer

    Bonjour à tous, « Alors comme ça tu es la seule à avoir un bol à la maison. », me fait rem…
Charger d'autres écrits par crystallia
Charger d'autres écrits dans Anges

11 Commentaires

  1. crystallia

    11 août, 2011 à 1:52

    Salut,

    Camille, ce que tu ne fais pas aujourd’hui tu le fais demain, simmple mais vrai.

    Jenny, mercie beaucoup pour ce rappel. J’aime aussi écrire pour autrui en fait.

    Mirage, l’équilibre oui, j’avoue que je cours après lol…

    Bise ;)

Consulter aussi

L’autre imbécile !

  Bonjour à tous, Aujourd’hui je me suis énervée contre le nouvel agent de terrain. …