Accueil Dragons Quelle longue, longue journée…

Quelle longue, longue journée…

Commentaires fermés

Quelle longue, longue journée... dans Dragons 110823025838803578628150

 

Bonjour à tous,

Je me suis rarement autant ennuyée, franchement, j’ai subi toute cette longue journée. Je suis frustrée, je veux un autre boulot, un dans lequel je ne passerais pas tout mon temps à m’ennuyer.

En plus quand je suis frustrée comme ça j’ai envie de faire de la magie à tout va, je vous assure. Mais ce n’est pas aussi simple, mes guides ont la possibilité de m’en empêcher !!!!!!!!

Je ne suis pas contente. Je voudrais juste faire en sorte de me trouver un autre travail plus intéressant rapidement, c’est tout. Je ne m’en serais prise à personne.

« Qu’est-ce qu’un travail intéressant ma chère enfant ? », me demande ma Dragonne Thor.

Un travail qui n’ait rien à voir avec le droit, tout en restant intellectuel. En fait, c’est un travail que j’aurais envie de faire au lieu de ne penser qu’à l’argent que je vais gagner et mettre de côté pour aller dévaliser les boutiques à Porto Rico avec ma cousine en février prochain.

« Du shopping à Porto Rico, qu’est-ce qui te séduit le plus dans cette idée, le shopping ou Porto Rico ? »

Je crois que c’est l’idée d’être en vacances. Je me fiche d’aller faire du shopping à l’étranger même si on m’a parlé de Porto Rico et des affaires que l’on peut y faire.

En fait non attends, je ne m’en fiche pas. Ca fait longtemps que je n’ai pas voyagé, ça me fera du bien.

« Changer d’air, n’avoir plus que des préoccupations futiles. Ce serait agréable. Tu viens de t’entendre dire que finalement on ne te présente plus au permis à la fin du mois, à l’évidence tu n’es pas prête pour les moniteurs.

Tu ressens le besoin d’opérer des changements dans ta vie mais tu n’as des diplômes qu’en droit, ce sera difficile de faire quelque chose de radicalement différent, du moins, si tu décides de t’accrocher à cette idée pour un avenir proche ce sera difficile.

Souviens-toi de ce que nous t’avons dit, quand devant toi tout semble bouché ou dur à atteindre, c’est qu’il faut regarder ailleurs. »

Je vois, je vais aller me choisir un maillot de bain dès demain. Et une belle valise aussi. Je vais à Porto Rico avec ma cousine, ça au moins c’est accessible. Il faut que je mette des sous de côté également comme ça je pourrai dépenser autant que je voudrais. Ma cousine est commerçante, elle a accès aux prix d’usine pour n’importe quelle marque.  

« Ta cousine est mariée et a fondé une entreprise avec son mari, une entreprise dans le domaine qui l’intéressait et dans lequel elle n’a aucun diplôme. Quelle chanceuse n’est-ce pas, elle n’espérait plus, n’ayant pas été brillante dans ses études, elle a dû abandonné assez tôt pour faire mille petits boulots avant d’en trouver un sérieux, de se mettre des crédits sur le dos puis de se marier avec un homme qui évoluait dans la même entreprise. Tout allait bien et puis, le licenciement économique les a frappés tous les deux.

Quelle chance qu’elle se soit souvenue de sa passion pour la beauté et la mode et qu’elle ait suffisamment cru en elle pour pouvoir se lancer. Aujourd’hui elle envisage de créer sa propre ligne de maquillage, elle a un beau petit garçon et son mari et elle s’en sortent mieux que ce que tout le monde aurait cru finalement. D’autant que ce projet était celui de la dernière chance, ils ne trouvaient pas de travail.

Ils sont cancers tous les deux, comme toi et comme leur fils. Leur petite tornade de deux ans Ils ont fait le choix de faire un enfant alors qu’ils étaient au chômage. Paradoxalement c’est ce qui leur a été bénéfique. Ta cousine a vu la durée de ses indemnités prolongée du fait de sa grossesse et elle a pu bénéficier d’un dispositif d’aide à la création d’entreprise auquel son mari n’avait plus droit. Pourtant ni l’un ni l’autre ne savait que ce serait possible avant qu’un conseiller le leur apprenne. Ils voulaient juste avoir un enfant au départ. Le reste est venu ensuite, tout est venu ensuite.

Ils auraient pu paniquer, peut-être même l’ont-ils fait. Un loyer devenu trop cher, un bébé en route et pas l’ombre d’un emploi. Devant un tel constat, ta cousine a enclenché son propre pouvoir créateur et elle s’est souvenu de ses propres passions, elle a créé une entreprise qui lui ressemblait, son mari ayant accepté de la suivre. Aujourd’hui chacun a trouvé sa place finalement, c’est la beauté de la chose.

Sa soeur en revanche, une élève modèle de l’enfance à l’adolescence. Des études studieuses, une mère ambitieuse pour deux et qui a fait jouer ses relations pour lui trouver un travail, voilà la princesse de ta tante lancée sur des rails. Sauf que, la pression est son lot quotidien, elle ne vit pas là où elle le désire et elle a trouvé le moyen de s’affliger d’un crapaud en guise de prince charmant. 

Elle déteste son travail, son amoureux ne lui propose rien de sérieux après dix années de relation et elle est mal dans sa peau, ne sacahnt pas trop si elle est belle, intéressante. Elle dit avoir pour projet de vivre un jour là où elle le souhaite mais que fait-elle pour que ce rêve se concrétise ? Son triste amant n’a pas les mêmes ambitions qu’elle. Il ne l’aime pas, pas comme elle voudrait l’être.

Ce n’est pas avec lui qu’elle aurait pu se lancer comme l’a fait sa soeur, il l’aurait planté au bord du chemin en prenant soin de récupérer ses propres billes.

En courant tu n’arriveras à rien. Je ne te dis pas de suivre l’une ou l’autre, je te dis de prendre ton temps. Si tu veux nous pouvons t’aider à accepter comme un cadeau le temps qu’il t’ait donné chaque jour. »

Mais c’est ce que je voudrais justement.

« Non, tu voudrais réussir à faire plaisir à tes parents tout en te faisant plaisir aussi. Il faut parfois faire des choix mais il y en a que tu dois voir comme des évidences seule. Nous te l’avons toujours dit, tu ne t’épanouiras pas dans la violence. Or, tourner le dos à tes parents serait violent pour toi. Ils t’aiment comme tu les aimes. Ce ne peut donc être la solution. Mais toi tu connais ta passion, tu sais donc pour quoi tu es faite et c’est cela qui te frustre vraiment.

Maintenant tu comprends pourquoi nous te disons qu’il manque une inconnue à ton équation ? Tu as besoin « d’un bébé », la grossesse de ta cousine l’a poussée à chercher une solution différente à son inactivité vue qu’elle ne se voyait pas élever son enfant en étant au chômage. Avant cela, elle n’envisageait pourtant pas de créer sa boite.

Il faut rechercher la source de votre insatisfaction là où il y a un manque dans votre vie, car il n’y a pas de solution là où tout est déjà bouché. Tu as déjà un travail, c’est ailleurs que tu peux réaliser un belle opération, sans trop de difficulté car c’est ailleurs que les énergies peuvent se mettre en place pour toi. C’est tout, c’est simple. Une bonne opération crée plusieurs opportunités qui apparaissent les unes après les autres.

Qu’est ce qui manque à celle qui fut jadis la plus prometteuse de tes deux cousines ? Elle ne vit pas où elle voudrait. Mais regarde-t-elle dans cette direction ? Non. Elle reste dans un travail stressant avec un amoureux inintéressant. Elle se ferme aux opportunités parce qu’elle ne sait pas regarder dans la bonne direction, n’agis pas comme elle. Vas t’acheter un maillot de bain, ou un sac. Tu aimes biens les sacs et tu commences à avoir une belle collection. Tu te feras inviter à Porto Rico plus tard, sans ta cousine. Ce sera mieux tu verras. »

Lol, merci à toi.

Bonne journée à tous Clin doeil    

  • Ni Ombre ni Lumière

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie et je vous souhaite la bienvenue sur ce blog. Je…
  • Une page se tourne…

    Bonjour à tous, « Et pour la première fois depuis des années, l’envie d&r…
  • Envie d’une courte pause

    Bonjour à tous, Je ne suis pas occupée au point de ne pas trouver le temps d’écrire …
  • Compter jusqu’à 5

    Bonjour à tous, « Tu es fatiguée ? », me demande Gabriel. Oui un peu…
Charger d'autres articles liés
  • Une page se tourne…

    Bonjour à tous, « Et pour la première fois depuis des années, l’envie d&r…
  • Envie d’une courte pause

    Bonjour à tous, Je ne suis pas occupée au point de ne pas trouver le temps d’écrire …
  • Compter jusqu’à 5

    Bonjour à tous, « Tu es fatiguée ? », me demande Gabriel. Oui un peu…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • La solitude du corps

    Bonjour à tous, « Alors tu n’aimes pas le phénomène de la solitude du cor…
  • Au-delà de…

    Bonjour à tous, « Tes beaux ongles se cassent. », me dit Thor. Tiens…
  • Tous les jours pareil

    « Les paysages qui se dessinent au loin peuvent changer d’un instant à l&…
Charger d'autres écrits dans Dragons
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

Perte de poids

Bonjour à tous, J’ai perdu quelques kilos. La situation pourrait être fantastique. M…