Accueil Spiritualité Au pays béni des sucreries

Au pays béni des sucreries

10

Au pays béni des sucreries 110904025333803578690157

 

Bonjour à tous,

Aujourd’hui on va faire un petit voyage du côté des douceurs et des  sucreries non pas de l’enfance mais de nos âges adultes.

Suivez-moi je vais vous conduire…

« Je vais t’aider, le pays des sucreries c’est celui de l’Amour entre êtres humains qui n’hésitent pas à partager tout ce qu’ils ont à offrir. Mais c’est également celui des dents qui se gâtent, de l’haleine fétide qui ne cadre pas avec un visage avenant, c’est également le pays des bonbons amers plus qu’acidulés, pas seulement celui des douceurs sucrées et agréables. »

Certes mais Sammael, je voulais rester sur celui des bonbons délicieux même s’ils fondent parfois bien vite.

« Bien trop vite, les bonbons ma chère enfant ne durent pas bien longtemps. Non, le pays du labeur de la terre est bien plus intéressant à visiter. Vous pouvez même vous y installer durablement pourvu que vous soyez prêts à faire des efforts.

C’est que la terre se travaille, les fruits et légumes peuvent y pousser à profusion si elle est entretenue avec Amour. Mais attention c’est un travail de tous les jours. C’est constamment qu’il faut veiller à ce que les mauvaises herbes, les pucerons, les taupes, ne viennent tout saccager.

Sans compter tout ce que vous ne pouvez pas forcément prévoir. Les tempêtes, la grêle, la sécheresse, les pluies trop abondantes. Le pays du labeur de la terre n’est pas celui des choses acquises et de la paresse.

C’est celui de l’effort soutenu et quotidien. C’est le pays où chaque année, chaque saison, chaque jour, tout peut être à refaire. C’est le pays dans lequel on ne se repose pas ou peu.

Mais c’est un très beau pays car c’est celui qui permet de se découvrir aux travers tous ces efforts justement, c’est celui qui permet de prendre conscience de soi et de ses besoins tout en travaillant à faire de sa terre un joyau qui apportera une satisfaction qui sera à la hauteur de l’attention que vous lui porterez. 

Il faut savoir écouter la terre, sentir ses besoins, comprendre ce qu’elle peut donner ou non. Il faut pouvoir comprendre de quel engrais elle aura besoin et s’adapter, toujours s’adapter.

Rester figé, fermé, c’est l’échec assuré. Il faut pouvoir composer avec ce qui vous dépasse et rester debout malgré tout car chaque minute que vous passerez assis là à contempler des dégâts sera une minute perdue. Vous ne la rattrapperez pas.

Il faut avoir de la souplesse, de l’ouverture d’esprit également. Si vous rêvez de tomate là où ne peuvent pousser que des choux, vous ne connaîtrez que l’échec et vous en voudrez à la Terre entière sans comprendre que le problème venait pourtant de vous.

Il faut de la patience, de l’humilité. Mais par-dessus tout, il faut de la maturité.

La maturité est indispensable au pays du labeur de la terre car si les bonbons fondent doucement dans la bouche, une terre massacrée, sacrifiée ne disparait pas. Elle reste là et vous rappelle sans cesse vos échecs. Ce qu’il faut pouvoir assumer. »

Ce doit être pour toutes ces raisons que beaucoup préfèrent le pays des sucreries.

« Lequel tu préfères, c’est tout ce qui nous intéresse. »

Je crois que je préfère les fruits aux bonbons qui gâtent les dents. Même si de temps en temps…

« Beaucoup pensent comme toi. Et puis un jour, vous réalisez que c’est bien aussi de pouvoir manger ses propres betteraves. »

Des betteraves tu dis, je n’aurais jamais pris cet exemple.

« Nous le savons, c’est pourquoi nous l’avons choisi. »

Lol !

Merci à toi.

Bonne journée à tous Clin doeil 

  • Ni Ombre ni Lumière

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie et je vous souhaite la bienvenue sur ce blog. Je…
  • Les changements…

    Bonjour à tous, « Donc tu réalises qu’il faudra te mettre à faire le ména…
  • Reste mon père !

    Bonjour à tous, Finalement j’ai fait part de ma nouvelle relation à ma mère, mon frè…
  • py6

    Dans la bulle rose

    Bonjour à tous, « Lorsque s’abat la foudre, les petites filles dorment tranquillement au c…
Charger d'autres articles liés
  • Les changements…

    Bonjour à tous, « Donc tu réalises qu’il faudra te mettre à faire le ména…
  • Reste mon père !

    Bonjour à tous, Finalement j’ai fait part de ma nouvelle relation à ma mère, mon frè…
  • py6

    Dans la bulle rose

    Bonjour à tous, « Lorsque s’abat la foudre, les petites filles dorment tranquillement au c…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Les changements…

    Bonjour à tous, « Donc tu réalises qu’il faudra te mettre à faire le ména…
  • Reste mon père !

    Bonjour à tous, Finalement j’ai fait part de ma nouvelle relation à ma mère, mon frè…
  • Les imprévus

    Bonjour à tous, « Bon, si tu sors tous les soirs, vu l’heure à laquelle t…
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

10 Commentaires

  1. crystallia

    6 septembre, 2011 à 0:34

    L’entrée du pays des betteraves…

    Ca doit pas être loin, enfin j’espère.

    Bise à tous ;)

    Répondre

  2. Caedric

    5 septembre, 2011 à 16:22

    Probablement en France et en Picardie :)

    Répondre

  3. Remy

    5 septembre, 2011 à 15:45

    C où l’entrée de ce paysdes betteraves?

    Répondre

  4. Nicolas D

    5 septembre, 2011 à 11:51

    Hola sylvie :)
    Je te cacherai pas que j’ai hésité à répondre car plusieurs sens me sont venues, le 1er a été sur les sucreries, les bombons, puis il y a eu la nature qui m’est venu. C’est bizarre, peut etre cela vient il de ton forum avec la discu que j’ai ouverte. Mais ce n’est pas la 1ere fois que ce genre de chose m’arrive dans mon cas, il m’arrive des fois de répondre à coté de ce que l’on me dit. Je ne saisis pas ce que l’on m’écrit où l’on me dit. On parle la même langue, et pourtant j’ai l’impression d?être à autre part, de ne rien comprendre.
    D’ailleurs ça m?inspire un sujet ça, je vais attendre un peu. ^^

    Bonne journée à toi et à vous tous !

    Répondre

  5. EtherLumiere

    5 septembre, 2011 à 8:30

    Moi je préfère le jardin et le verger. Sylvie !!! le verger ça sert aussi à faire des sucreries :p
    Des confitures, des glaces, des tartes … j’en passe :)
    Bon c’est sûr que le cacao ça pousse pas partout :D

    Ce qui pousse chez toi c’est toujours meilleur qu’en supermarché. Je ne me suis pas assez bien occupée des tomates du potager, la pluie les a toutes zigouillées ..
    Quand j’ai emménagé il y avait déjà un potager, je dois m’y mettre, même si j’y connais passablement rien xD

    Bises

    Répondre

  6. crystallia

    5 septembre, 2011 à 3:16

    C’est marrant, je pense que nous avons tous vu des choses différentes dans ce message. En même temps, il est normal que les mots nous touchent en fonction de notre ouverture personnelle à un moment T.

    Bise ;)

    Répondre

  7. Nicolas D

    4 septembre, 2011 à 20:29

    salut Sylvie
    J’aime beaucoup ce message, je connais beaucoup de gens (amis, familles etc… ) qui travaillent avec patiente et amour leur terre. :)
    je pense que c’est quelque chose qui devrait revenir dans l?apprentissage de la vie.
    Merci pour ce beau message Sylvie :)

    Répondre

  8. Caedric

    4 septembre, 2011 à 19:12

    « A partager tout ce qu’ils ont à offrir. »

    Je comprends que chacun doit avancer à son rythme, qu’un dur labeur personnel est nécessaire pour atteindre la plénitude. Chacun récolte se qu’il a semé.

    Mais refuser de partager l’Amour qu’on a a offrir, c’est aussi se résigner à vivre seul et sans apporter quoi que soit aux champs des voisins.

    Or nous vivons en communauté-s. Il me semble difficile de ne pas donner un peu d’Amour qu’on a à offrir à ses voisins …

    Et ensuite libre à eux d’en faire ce qu’ils veulent. L’Amour n’est qu’un engrais, libre à eux de faire pousser ce qu’ils veulent avec, en respect de leur libre arbitre.

    Je suis d’accord sur un point : il ne faut pas rester trop longtemps à déplorer les ravages dans ces champs, rester patient et humble devant ce qui dépasse notre entendement.

    Mais je suis pour ma part dans l’espérance d’un monde ou, une fois qu’une personne a atteint ses objectifs personnels, elle puisse rester et partager tout l’Amour qu’elle a à offrir à ses voisins.

    En cela, je suis probablement un enfant immature qui rêve de sucreries :)

    Répondre

  9. crystallia

    4 septembre, 2011 à 14:26

    Comme tu dis.

    Bise ;)

    Répondre

  10. lapriereducompositeur

    4 septembre, 2011 à 14:15

    Bah oui, le sucre blanc.. vient de la betterave. ^^ Mais le sucre brun c’est bien mieux pour la santé. :p

    Il me parle beaucoup ton article… je rêve d’un jardin… d’un potager. Et moi j’en ai mangé des sucreries cette année (et même en vacances là)… mais en revanche je préférerais mille fois savourer les légumes et les fruits du jardin. C’était mon rituel quand j’étais petite. Chez mes grand-parents je faisais le tour du jardin pour en savourer chaque fruit différent.

    Le temps a passé et je ne puis plus avoir accès aux divers jardins qui faisaient mon enfance.
    Ici c’est un luxe. C’est bien triste.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Liste des choses à faire cette semaine

Bonjour à tous, Voici la liste des trucs qu’il faut absolument que j’ai achevé…