Accueil Mes poèmes Ombres sur les murs

Ombres sur les murs

2

Ombres sur les murs  dans Mes poèmes 110907025024803578703829

 

 

Fantômes qui errent sur les murs délavés, j’entends les cris, je devine les pleurs,

Je regarde la pièce nue, j’imagine le sang, la douleur et la peur,

Je sens la détresse, ressens l’impuissance dans cette pièce vide au silence désolant,

Ombres qui dansent sur les murs, vestiges d’un passé refoulé,

Je sens la haine, la colère et le dégoût de soi, du corps,

Je perçois le rejet de tout ce qui enveloppe et dont on voudrait pouvoir se détacher,

Regard clair qui s’obscurcit, fuite du temps, des repères,

Souvenir de la chair souillée, du bâton qui transperce, ma mémoire se noie,

Ne refont surface que mes larmes, lorsque la marée révèle les secrets enfouis dans le sable,

Ombres qui se déchirent sur les murs immobiles tandis qu’à l’intérieur je vacille,

Lasse d’avoir tant tourné pour fuir cette réalité honteuse que je ne sais plus pourquoi cacher.

 

(Méfiez-vous des conclusions aussi hâtives qu’erronées si vous souhaitez commenter ce texte, merci.) 

  • Consultations

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie. Je tiens ce blog depuis plus de dix ans mainten…
  • Déconstruire et construire

    Bonjour à tous, Ah quelle semaine on vient de passer Chouchou et moi ! On a fait le carrel…
  • Sentir sa présence

    Bonjour à tous, C’est dans les moments de perte, de deuil que l’on saisit clairement l’int…
  • Notre Capricieux

    Bonjour à tous, Cette semaine nous avons perdu notre merveilleux, notre adorable, notre ma…
Charger d'autres articles liés
  • Déconstruire et construire

    Bonjour à tous, Ah quelle semaine on vient de passer Chouchou et moi ! On a fait le carrel…
  • Sentir sa présence

    Bonjour à tous, C’est dans les moments de perte, de deuil que l’on saisit clairement l’int…
  • Notre Capricieux

    Bonjour à tous, Cette semaine nous avons perdu notre merveilleux, notre adorable, notre ma…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Sous le sable

    Sous le sable sans couleur se trouvent les vestiges, Des illusions, des cris, des espoirs …
  • Respire

    L’aube se lève ce fameux jour, Le soleil brille et les oiseaux s’envolent au l…
  • Glorieuse pureté

    Une fleur dans ton cœur, L’océan dans ton regard, Et la vie dans ton sourire, L&rsqu…
Charger d'autres écrits dans Mes poèmes

2 Commentaires

  1. crystallia

    4 décembre, 2011 à 23:17

    Merci à toi.

    Bise ;)

  2. strayangel

    4 décembre, 2011 à 20:38

    Celui çi, c’est mon préféré. Il me parle, et j’aurais presque envie ou de pleurer, ou de basculer dans le côté sombre, de le mettre en musique ^^ pas besoin de le commenter, ce serait le gâcher ^^ il faut l’acceuillir tel quel, et laisser ce poème nous raconter son histoire…
    bisous :)

Consulter aussi

Une soupape

Bonjour à tous, « Plus de peur que de mal, ce mal de ventre passager n’av…