Accueil Spiritualité Dans le flou

Dans le flou

5

Dans le flou 110922025557803578778324 

 

Bonjour à tous,

Je me sens bizarre aujourd’hui, comme poussée et en même temps retenue.

« Raconte-moi ta journée. », me demande Lauviah.

Ok, ça fait quelques jours que pour compenser le départ d’un des employés, ma patronne nous a octroyé une charge de travail supplémentaire.

Je vois qu’il m’a fallu plus d’une semaine pour la réguler et aujourd’hui, elle me confie une partie du travail d’une autre et que des choses inintéressantes en plus. Je l’entends encore me disant avant que je commence, Sylvie rends-toi compte Untel a tant de choses à traiter, moi-même j’ai tant, ce n’est pas possible.

Or, aujourd’hui moi-même combien de tâches ai-je à traiter ? Je ne comprends pas, elle me dit une chose un jour et le lendemain elle agit à l’inverse. Ca me saoule, j’en ai marre je m’ennuis et je vois que ce n’est pas prêt du tout de s’arranger.

En outre, autant je trouve que ma patronne est une femme qui sait se faire respecter tout en respectant autrui, autant je ne pense pas du tout la même  chose de sa gérante de fille. Je ne l’aime pas du tout. Je n’aime pas ses airs condescendants, je n’aime pas sa façon d’attendre qu’il soit moins cinq pour me demander de faire un truc qui prend trois plombes et je n’aime pas la façon dont elle me parle.

Je ne l’aime pas, je n’aime rien chez elle et vraiment si je ne savais pas qu’elles étaient mère et fille, je n’aurais jamais deviné le lien de parenté. Réellemnt je trouve que la pomme est tombée à des kilomètres de l’arbre. Sans parler du fait qu’elle est infiniment loin d’être aussi brillante que sa mère.

Elle est venue me demander d’écrire un courrier à charge contre l’autre employé qui a porté plainte contre la boîte. Je n’ai pas du tout envie de le faire. Je ne vois pas pourquoi il faut que je m’implique encore dans cette histoire qui en réalité ne me concerne en rien. 

Je comprends encore moins pourquoi ces deux-là n’ont pas simplement négocié leur licenciement au lieu de plomber les autres comme ça. Quand je vois que je me retrouve avec une énorme charge de travail parce que je ne peux plus rien déléguer alors que je me retrouve avec ce que certaines n’arrivent pas à gérer, je l’ai franchement mauvaise. 

En plus ma patronne ne m’a même pas dit cette fois qu’elle me transférait une partie du travail d’une autre. Je découvre ça par hasard tout à l’heure…

Par contre elle m’a déjà annoncé qu’elle allait me confier des dossiers plus sérieux. Enfin, ai-je envie de dire. Sauf que je devine lesquels elle va me confier. Que des trucs litigieux encore…

Au départ, elle m’avait présenté les choses d’une manière bien différente de la réalité que je vis aujourd’hui. Je veux m’en aller. Je ne me plais ni dans ce travail ni dans cette boite où une de mes collègues se prend pour ma suppérieure à l’occasion alors qu’elle ne l’est pas. 

Tu vois, je me souviens de la manière dont elle se comportait avec la patronne qu’on avait dans la boîte d’avant et j’ai l’impression que c’est moi désormais qui reproduis  ce schéma-là avec elle et cela ne me plait pas.

Je vois qu’elle, elle se sent nettement plus à l’aise, ce n’est pas mon cas, au contraire. 

Là je me suis étalée sur le travail, je te dis ce qui m’énerve et ce que j’ai sur le coeur en fait mais il n’y a pas que le boulot et j’ai beau retourner la question dans tous les sens je me sens coincée, je ne vois aucune issue du moins pas à court terme. Et à moyen terme seulement tout devient flou. Je ne vois pas comment m’extraire de cette situation quand je sais en réalité ce dont j’ai envie (et dont je ne souhaite pas parler). Mais je ne vois pas comment me défaire de l’un, mettre en place l’autre, ça m’énerve et mine mon moral. Encore que j’exagère quand je dis que ça me mine le moral. Je ne me laisse pas déprimer si facilement.

« Tu préfères cherches des solutions. »

Exactement.

« Et quand il n’y en a pas tu les crées. »

Oui, parce que de toute façon j’ai besoin de voir quelque chose se concrétiser. Je ne peux pas dépenser autant d’énergie et ne rien obtenir tu comprends. C’est très difficile pour moi de voir que je jongle et que je compose avec tellement de choses pour dégager le peu qui me permet de me sentir bien. Je veux dire, je voudrais que ce soit plus facile, j’en ai marre de voir que chaque fois que je veux vraiment quelque chose il faut que j’aille le chercher au fin fond de la jungle. Je peux le faire, mais quand il faut que je passe un temps phénoménal à faire des tours et des détours, je dépense beaucoup de temps et d’énergie avant d’arriver à quelque chose.

Je désire pourtant une chose simple ici en l’occurence. Je veux changer de travail pour faire quelque chose qui me plaira, c’est tout. Et je veux déménager aussi. Et puis je voudrais avoir mon permis et acheter une voiture.

Tu vois je ne veux rien d’extravagant, c’est ça qui m’énerve. Je n’arrive même pas à avoir mon permis. Et la dentiste a dit qu’il n’était peut-être plus possible de soigner ma molaire. Elle dit qu’il faudra peut-être l’arracher et on ne pourra même pas mettre de couronne si une fois de plus la restauration cède. Or ça me fait mal. Ce qui ne devrait pas être le cas. 

Mon médecin veut que je refasse un bilan sanguin parce que j’ai à nouveau une tension basse. Elle n’a qu’à me donner des médicaments qui font disparaître les règles et mes taux de vitamine ne chuteront plus. Franchement, je savais que ma tension avait baissé mais là, ce sont les fibromes. Qu’on ne peut pas opérer parce qu’ils sont trop gros et trop nombreux. On m’a parlé d’une méthode efficace et indolore, je vais aller voir le spécialiste qu’elle me conseille. Parce que la seule opération envisageable ne l’est pas pour moi, je n’ai jamais eu d’enfant. Mais bon ça au moins ça devrait s’arranger. 

En fait j’ai simplement besoin de parvenir à concrétiser quelque chose maintenant. Tu comprends, ça me ferait du bien de voir que je ne fais pas que dépenser de l’énergie. Mais au lieu de ça il faut que je me soigne, que je jongle avec trois tonnes de travail et autre. Je n’ai pas le sentiment d’avancer dans la direction qui m’interesse. Ou alors pas à la vitesse que je voudrais.

En outre je t’ai parlé de ça, parce que je n’ai pas envie de parler d’autre chose, mais là tu sais déjà. 

Et puis c’est frustrant aussi de voir que je ne peux parler de ma spiritualité et de vous avec personne chez moi. C’est vraiment dommage. Ca m’aiderait sur plusieurs points. 

Parce qu’en vérité, la spiritualité a une grande influence sur nous et des ramifications profondes. Ce n’est pas rien de ne pas s’entendre avec ses proches à ce niveau parce que c’est la manière de voir quasiment tous les apsects de la vie qui diffère alors. Il faut beaucoup d’intelligence et d’Amour pour pouvoir passer outre les divergences que cela peut engendrer, une grande ouverture d’esprit de part et d’autre aussi. 

Bref, j’ai vidé mon grand sac de plaintes et d’amertume ça y est. 

« Tu dis que tu ne vois pas d’issue ? »

Là devant moi, pas à court terme en fait. J’en vois mais sur le long terme. Je sais bien qu’il faut prendre le temps de mettre les choses en place. Simplement je regrette de voir que ce sont justement les choses qui m’intéressent le plus qui prennent du temps.  

« Tu devrais acheter un ipad. »

Pourquoi me dîtes-vous ça ? L’autre jour j’ai vu une dame avec, quand j’attendais pour l’IRM justement. Je me suis dit que j’aurais aimé en avoir un aussi. Plutôt que de rester là à ne rien faire lol.

« Tu devrais acheter un Ipad. »

Pourquoi ? J’en aurais peu l’utilité. Peut-être le midi au travail et c’est tout. Mais ce n’est pas une nécessité.

« Tu devrais en acheter un quand même, même si ce n’est pas un ipad mais une autre marque. »

Ouais, il est rare que vous insistiez comme ça mais quand vous le faîtes il y a toujours une raison que vous ne me dîtes pas sur le moment lol. Je vais voir, je voulais mettre de l’argent de côté pour ma future voiture justement.

« Tu n’as pas encore ton permis, tu as le temps d’y penser. Achète d’abord l’ipad. Tu verras bien si tu y trouves une utilité, qui sait.

Et tu as de l’argent de côté. »

Ma mère me dirait, ne dépense pas.

« Nous ne sommes pas ta maman. Elle t’aime, nous aussi, mais nous voyons tes besoins et ta réalité actuelle mieux que toi-même. Achète l’ipad ou une autre tablette mais achètes-en une. »

Je vais voir alors.

« Parfois au milieu des ronces poussent timidement quelques roses. Certes il leur faut du temps pour s’ouvrir et se révéler, mais elles sont là. » 

 Merci à toi Lauviah.

Bonne journée à tous Clin doeil

  • Ni Ombre ni Lumière

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie et je vous souhaite la bienvenue sur ce blog. Je…
  • Flâner…

    Bonjour à tous, Aujourd’hui je vous propose un petit exercice de relaxation. Install…
  • Le vrai bon moment

    Bonjour à vous, Les choses prennent forme, mon appartement est presque prêt ! Il a fallu f…
  • Deux flammes

    Bonjour à tous, « Tu te souviens de ce que te disaient certaines copines quand …
Charger d'autres articles liés
  • Flâner…

    Bonjour à tous, Aujourd’hui je vous propose un petit exercice de relaxation. Install…
  • Le vrai bon moment

    Bonjour à vous, Les choses prennent forme, mon appartement est presque prêt ! Il a fallu f…
  • Deux flammes

    Bonjour à tous, « Tu te souviens de ce que te disaient certaines copines quand …
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Le vrai bon moment

    Bonjour à vous, Les choses prennent forme, mon appartement est presque prêt ! Il a fallu f…
  • Deux flammes

    Bonjour à tous, « Tu te souviens de ce que te disaient certaines copines quand …
  • Accompagner les changements

    Bonjour à tous, Il fait beau, il fait chaud et je me sens rattrapée par le besoin de vivre…
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

5 Commentaires

  1. crystallia

    23 septembre, 2011 à 3:07

    Salut,

    Camille comment fais-tu, je ne supporte pas les tous petits écrans lol. Je sais que Lauviah a raison.

    Merci à vous tous.

    Bise ;)

    Répondre

  2. Céline

    22 septembre, 2011 à 19:24

    coucou Sylvie !

    Tiens le coup pour ta dent et tes fibromes ! C’est la faute à « pas de chance »… et ménage-toi pour ta chute de tension, prends soin de toi !

    céline

    Répondre

  3. camille

    22 septembre, 2011 à 11:47

    Hum…..
    Moi aussi ces 5 derniers jours, j’avais envi d’un Ipad… J’en ai marre de m’embêter avec mon petit téléphone pour lire le forum ! En plus je fais plein de fautes d’ortograf lol

    Je pense que Lauviah n’a pas tort tu sais. Tu n’as pas encore de voiture et n’a pas encore le permis. Parfois, il vaut mieux avoir des petits plaisirs maintenant plutôt que d’attendre trop longtemps et de vivre frustrée. Les choses se mettent en place au présent…
    Je commence aussi à mettre un peu d’argent de côté, mais je me dis que les vacances arrivent et juste avant, les fââmeux impôts ! Bref, à quoi cela sert de travailler dur si on attend des années pour se faire plaisir… Allez, moi c’est décidé. Je vais acheter mon Ipad après le paiement des impôts – ce weekend !

    Pensée positive Sylvie, pensée positive :)
    Je comprends que le travail soit difficile, mais c’est une étape – ca va aller.

    Bise

    Répondre

  4. crystallia

    22 septembre, 2011 à 11:37

    Merci à toi.

    Bise ;)

    Répondre

  5. LRmite

    22 septembre, 2011 à 8:56

    Courage Sylvie : ‘la seule chose qui ne change pas est le changement’
    Faut juste être patient (j’en sais qqc !!! mdr)

    bise

    Répondre

Répondre à crystallia Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Consulter aussi

Laï laï laï laï…

Bonjour à tous,  C’est vendredi le weekend est là. Profitons-en pour évacuer le stre…