Accueil Spiritualité La mer et les étoiles

La mer et les étoiles

7

La mer et les étoiles 111002055136803578833501

 

Bonjour à tous,

Aujourd’hui je vous invite à découvrir ou redécouvrir mon univers de perception.

Imaginez une mer vaste, sans commencement ni fin sur laquelle il vous est possible d’évoluer. J’ai bien dit sur laquelle, comme si vous pouviez marcher. Au-dessus de cette mer imaginez un superbe ciel étoilé, toujours brillant et clair.

Dans un coin, changeant mais toujours bien visible, il y a une lune ronde et lumineuse. Comme je vous l’ai dit il s’agit de mon univers de perception donc on va l’appeler la dimension X, elle n’existe que pour moi.

Dans cette dimension je ne suis jamais seule, elle est remplie d’Etres élémentaux liés à l’eau qui se manifestent épisodiquement, quand notamment la mer se déchaine.

Alors que représente cette mer, eh bien c’est un vecteur d’informations. Elle est immense et je ne peux en saisir les contours. Mais je peux passer ma main dessus et « sentir ».

Cette mer représente le flux d’informations que je suis en mesure de capter. Je peux faire se lever les vagues quand j’ai besoin de calmer mes propres émotions et ainsi comprendre d’où me vient un malaise ou autre.

Mais d’une manière générale, cette mer sur laquelle je peux marcher est comme un point où se rejoignent mes pensées, mes émotions et la totalité des informations que je capte autour de moi.

Elle est en partie alimentée par mon empathie naturellement mais aussi le scan et ma propre médiumnité.

Je n’essyae pas de la sonder et ne connait donc pas sa profondeur. Mes guides si, toutefois ils m’encouragent à rester à la surface.

« Car tu perdrais la tête purement et simplement si tu plongeais. L’esprit humain peut accepter un certain nombre d’informations brutes, mais il lui faut le temps de les intégrer.

Tu es hypersensible, il y a beaucoup de faits, d’émotions ou de pensée que tu ne saurais pas digérer. Il faut que tu saches que ta télépathie va prendre de l’importance, sous forme de sensations toutefois. Tu ne saurais pas supporter un autre mode d’entrée, une forme plus franche.

Ca te ferait du mal. Nous veillons sur toi et filtrons en réalité les informations qui parviennent à ta conscience.

Nous ne te permettons pas de plonger car tu n’as pas la Sagesse nécessaire à l’acceptation de la totalité de ce que tu reçois. Ce n’est pas grave. Développer cette sagesse n’est pas une urgence, laisse venir tranquillement de toute façon, ce ne sera pas pour cette vie.

Ce sont d’autres objectifs qui sont là, devant toi, aujourd’hui. Ces objectifs plus personnels doivent être privilégiés à tout le reste.

La télépathie se développe de manière privilégiée quand vous êtes appelés à canaliser pour un nombre de personnes qui dépassent votre cercle de connaissances. Quand vous êtes un médium tourné vers le développement humain ou alors que vous êtes un passeur entre les mondes.

La télépathie permet de savoir avec exactitude à qui peuvent être destinés tel ou tel message alors. Tu es capable de sentir ce dont les autres ont besoin individuellement.

Les capacités que tu avais besoin de développer pour toi-même tu les as déjà. Il s’agit du scan et de la compassion.

Tu verras que la télépathie ne se manifestera que rarement pour tes seuls besoins. Néanmoins nous devons te rappeler que nous souhaitons te voir continuer à penser à tes propres envies et besoins avant ceux des autres.

Tu dois vivre ta vie pour toi, être heureuse pour toi et faire ce que tu as envie de faire. N’écoute pas ceux qui te parleraient de devoir envers l’humanité ou autres responsabilités liées à tes capacités spirituelles.

Si demain il s’avérait que toutes ces capacités représentent un obstacle dans la construction de ton propre bonheur, nous les bloquerions purement et simplement. Si tu as besoin qu’elles disparaissent pour te rendre compte de ce qui est important dans ta propre vie, pour voir qui tient vraiment à la femme que tu es et non pas à la seule médium, nous les bloquerons. »

Je comprends, merci Amyris et Véhiriah.

« Laisse hors de ta vie les personnes qui ne s’intéressent qu’à ce que tu pourrais leur apporter, celle qui n’ont que faire de la femme que tu es.

Laisse hors de ta vie celles qui voient en toi le moyen de réaliser leurs propres ambitions.

Fréquente des gens qui sont capables de t’apprécier pour l’être humain que tu es.

N’hésite pas à accorder de l’importance à des objectifs qui a priori sont bassement matériels tels que faire en sorte de trouver la maison de tes rêves. Ce genre d’objectifs compte dans une vie humaine et tu mènes une vie humaine.

Tu parles de choses que tu vis sur ce blog. Nous ne t’avons jamais dit, laisse-ça de côté et ne traite que de sujets vraiment spirituels. Nous ne pourrions te dire cela pour deux raisons. D’une part nous avons du respect pour toi, pour celle que tu es et ce que tu vis.

D’autre part, il est illusoire de penser que la vie spirituelle se vit hors de la vie matérielle.

Pas plus que nous ne souhaitons te voir plonger dans cette mer que tu as décrit, nous ne souhaitons te voir t’envoler dans ce beau ciel étoilé. Garde les pieds sur Terre, ce ciel représente la protection dont tu bénéficies mais ta place est là où tu sais te trouver, rien d’autre ne compte. »

Je comprends également.

« Certaines personnes pensent qu’avoir une vie spirituelle riche et autant de capacités que toi c’est être à part, nous disons simplement, c’est être humain. Rien d’autre.

Vous l’êtes chacun à votre manière mais vous l’êtes tous.

Parle-nous de ce nouveau roman que tu lis. »

Je l’ai à peine ouvert pour l’instant, il a l’air marrant. Alice au pays des trop vieilles, l’histoire d’une quadra que son patron jette dehors en raison de son âge et qui réalise soudain qu’il y a un avant et un après 40 ans. Pourtant elle, elle ne se sent pas soudainement diminuée par son âge cannonique. Alors elle va se battre !

Il m’a attiré tout de suite.

« Et les madeleines que tu as faites hier ? »

Délicieuses, j’aurais dû en faire plus. Mais en fait ce sera plus pratique de racheter un second moule à cette fin justement. Parce que nettoyer entre chaque fournées…

« Qu’est-ce qui l’a emportée, la gourmandise ou la fainéantise ? »

Ah c’est l’ingiénosité, vive les moules à muffins ! De toutes façons les gourmands feignants se doivent d’être ingénieux.

« Passe une belle journée Sylvie. »

Merci Amyris et toi aussi Véhiriah.

Bonne journée à tous Clin doeil  

  • Ni Ombre ni Lumière

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie et je vous souhaite la bienvenue sur ce blog. Je…
  • Une page se tourne…

    Bonjour à tous, « Et pour la première fois depuis des années, l’envie d&r…
  • Envie d’une courte pause

    Bonjour à tous, Je ne suis pas occupée au point de ne pas trouver le temps d’écrire …
  • Compter jusqu’à 5

    Bonjour à tous, « Tu es fatiguée ? », me demande Gabriel. Oui un peu…
Charger d'autres articles liés
  • Une page se tourne…

    Bonjour à tous, « Et pour la première fois depuis des années, l’envie d&r…
  • Envie d’une courte pause

    Bonjour à tous, Je ne suis pas occupée au point de ne pas trouver le temps d’écrire …
  • Compter jusqu’à 5

    Bonjour à tous, « Tu es fatiguée ? », me demande Gabriel. Oui un peu…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Une page se tourne…

    Bonjour à tous, « Et pour la première fois depuis des années, l’envie d&r…
  • Compter jusqu’à 5

    Bonjour à tous, « Tu es fatiguée ? », me demande Gabriel. Oui un peu…
  • Ce dont je suis capable

    Bonjour à tous, « Alors tu vas participer à ce concours photos ? », …
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

7 Commentaires

  1. crystallia

    4 octobre, 2011 à 2:38

    Coucou,

    Au fond, peut-être que certains se sont juste éloignés de ce qu’il y avait de plus profond en eux, voilà pourquoi.

    Bise ;)

  2. lapriereducompositeur

    3 octobre, 2011 à 12:18

    Oh j’aime vraiment beaucoup ton post! :)

    Tu es comme les enfants (et c’est merveilleux) en étant effectivement spirituelle dans le concret de ta vie, en faisant tes gâteaux ou ton scrapbooking par exemple.
    Je me souviens très bien de quand j’étais enfant et que je construisais des cabanes dans les arbres… j’étais connectée, il n’y a rien de plus précieux que ce type de spiritualité, et c’est une chose fort mal comprise en ce monde.

    Et je n’aime pas que certaines personnes emploient l’expression « devoir envers l’humanité », car je me sens personnellement appelée à remplir une mission de ce type… mais ceux qui me mettent la pression sont à coté de l’essence de cet élan.
    Pour moi… le seul devoir envers l’humanité que nous avons est, en fait, un devoir envers nous-même, et c’est prendre soin de cette jolie lumière qui nous habite et la nourrir. Ensuite, la faire rayonner.
    Et quand la lumière est en forme, alors il est facile d’avoir des tas de choses à donner au monde.

    Et moi il y a plein de choses de la vie concrète que j’ai du mal à gérer… mais il y a plein de choses que j’adore faire. Faire de la musique au fond, c’est aussi concret.
    Bricoler dans la cave, c’est concret.
    Faire des grillades sur le feu, c’est concret.
    On imagine à tort que tout ce qui est « concret » dans cette vie concerne l’argent ou la gestion. On dévalue d’autres activités… c’est bien triste.
    C’est une tendance citadine je crois bien. Les humains de la ville sont étranges…

    Bisous

  3. crystallia

    3 octobre, 2011 à 11:28

    Salut,

    Et oui ça compte aussi !

    Bise ;)

  4. LRmite

    3 octobre, 2011 à 10:52

    Hello,

    D’habitude je suis assez méprisant envers les « préoccupations bassement matérielles ». Une des raisons de cette attitude est que nous n’emportons rien d’ici bas dans l’au-delà. A quoi bon s’attacher alors ?
    et bien ton billet vient de me donner une bonne raison : pour garder les pieds sur terre !

    merci à toi

    bises

  5. crystallia

    3 octobre, 2011 à 1:35

    Coucou !

    Cool Jenny, profite de ce qui te fait plaisir !

    Chouchouc, on peut dire que c’est une partie de mon moi intérieur oui.

    Tu as raison de laisser venir car les réponses viendront aussi.

    Bise ;)

  6. Chouchouc

    2 octobre, 2011 à 20:39

    Bonsoir ma belle,

    Merci pour ton texte, ca explique certaines choses que je ressents en moi.

    Je découvre que je suis empathe (à moins que se soit le scan?) depuis pas longtemps.

    Et je me dit mais que vais je faire avec ca? je sais que je suis faite pour aider les gens (alors par déduction, je pense que ca me sert à ca.)

    Mais quelque chose me dit que ce n’est pas tout et qu’il y aura surement d’autres dons qui se développeront mais quand..

    Je ne suis pas pressée et avec tes écrits, je comprends mieux le pourquoi du comment.

    Cette mer, est ce tout simplement ton toi intérieur?

    Excuse si ma question peut te paraître naïve :)

    Bien à toi, bisous ;)

  7. Jenny

    2 octobre, 2011 à 19:35

    Le livre a l’air excellent :D
    En tout cas depuis quelques temps, j’ai pris ce conseil que te dispensent tes guides à mon propre compte : profitez de la vie, et cesser culpabiliser en faisant ce qu’on a envie :) , du coup je redécouvre le plaisir de me faire plaisir et ça c’est bien.
    Merci donc à toi Sylvie ainsi qu’à tes nombreux guides.

Consulter aussi

L’alchimie

  Bonjour à tous, Alchimie est le mot qui m’est venu ce matin au réveil. Il était ac…