Accueil Anges Quelque chose que j’aime

Quelque chose que j’aime

7

Quelque chose que j'aime dans Anges 111004031736803578840927

 

Bonjour à tous,

« Alors ma belle enfant, tu n’étais pas du tout en forme ce weekend. », me rappelle Ammiriah.

Effectivement, je ne sais pas ce qui s’est passé, j’étais comme à bout d’énergies. Ce qui est ennuyeux et me donne l’impression à chaque fois de devoir opérer des changements rapides et importants.

« Comme lorsque tu as dû modifier ta façon de te nourrir. Voilà un changement dur à ton sens et donc important. » 

Oui c’est vrai lol.

« Heureusement que ta maman est un cordon bleu aussi gourmand qu’ingénieux. Elle a su trouver comment reemplacer ce qui posait problème dans les recettes que tu aimais et ta propre gourmandise t’a amenée à expérimenter plein de délicieuses recettes de gâteaux et biscuits.

Nous avons remarqué que tu avais une nette préférence pour tes livres de cuisine qui présentent des recettes sucrées. Et pourquoi ne pas essayer une recette du livre sur le poisson ? »

Oui pourquoi pas, j’ai repéré une recette de poisson frit à la Thaï qui a l’air excellente.

« Et pourquoi pas sans friture ? »

Beurk. Je n’aime pas le poisson, c’est fade et plein d’arêtes. 

« Ta maman assaisonne son poisson. Il est bon. A Marseille tu savais le faire également, avec des filets. Tu peux essayer ici aussi. »

Oui, je peux essayer c’est vrai. Mais bon généralement, j’aime bien faire des gâteaux ou des biscuits.

« Et quelle maîtrise dans ce domaine aujourd’hui alors que tu cuisines avec des ingrédients a priori peu adaptés pour ce type de plats. La cuisine sans gluten s’apprend n’est-ce pas Sylvie ? »

Ca c’est sûr. Il faut du temps pour trouver la pâte à tarte parfaite par exemple. D’autant qu’il faut aussi que je fasse sans produit laitier. Adieu pâte feuilletée. Toutefois il faut être optimiste dans la vie, c’est ainsi qu’on prend conscience qu’il est toujours possible de contourner une difficulté.

Et par ailleurs bénies soient toutes les nombreuses personnes qui ont eu le coeur et l’intelligence de créer des blogs consacrés à la cuisine pour personnes intolérantes. La recette de mes madeleines du weekend venait d’un de ces sites.

« Adaptée à tes goûts. »

Toujours. Moi je ne suis pas une grande fan du citron ou de la fleur d’oranger (beurk). En revanche j’aime la cannelle, la vanille, l’amande amère…

Et naturellement le chocolat. Ah que je suis heureuse de ne pas être intolérante au chocolat…

Mais maintenant que j’y pense, tout ce mal qu’on se donne c’est surtout pour continuer à manger ce qu’on aime alors qu’il y aurait une autre solution. C’était d’ailleurs ce que m’avait conseillé le médecin. Selon elle, les gâteaux et biscuits ne sont pas des nécessités, les tartes et les fritures non plus (surtout les fritures).

Elle me disait de songer à manger de manière totalement différente en privilégiant fruits, légumes et poisson. J’aime bien les fruits. Et j’arrive à manger des carottes avec plaisir maintenant. Mais ce régime qu’elle me suggérait, il était au-dessus de mes forces tant je le trouvais strict et loin de tout ce que j’aimais.

J’ai préféré chercher le moyen d’avoir ce que j’aimais. 

« Tu n’aimes pas les barrières. »

Non. En outre, je me souviens de son discours alarmiste et elle avait tort. Mes résultats sanguins ont montré qu’elle avait tort, elle voulais que je cesse le sel, le sucre, la viande progressivement aussi.

Elle me parlait du régime ancestral. Je me suis renseignée, c’est une variante du régime Seignalet qu’elle m’a proposé. Eh bien je n’ai pas encore envie de le suivre.

Maintenant je sens bien que vous aussi me poussez à manger moins de viande. J’entends. Je peux faire des efforts dans ce sens mais je préfère encore ne manger que de la salade plutôt que de manger du poisson.

« Nous savons de quelle manière tu es capable de réagir, nous saurons toujours gérer. Nous t’incitons à manger du poisson comme tu aimes, même sans friture. Ca passe, tu apprécies et tu te fais du bien au passage.

Tu sais, ce que te proposait ce médecin ne t’aurait pas fait de mal en vérité. Mais elle manquait de pédagogie, d’empathie. Tu n’es pas une personne qu’il faut brusquer dans sa sensibilité et elle t’a quasiment ordonné de suivre son régime en te menaçant de mourir jeune d’un cancer quelconque si tu ne l’écoutais pas. Tu as couru chez quelqu’un d’autre. »

Lol ! 

« Et loin de suivre son très bon conseil, tu as cherché le moyen de rester dans ce que tu connaissais. Alors nous avons dû te parler aussi, nous t’avons incité à manger de la soupe, des légumes, moins de viande le soir et d’une manière générale. Mais nous savons aussi que tu es gourmande et que tu aimes les gâteaux et les sucreries.

Nous t’avons suggéré de faire des pâtisseries, d’acheter un gaufrier parce que tu en avais envie. Nous t’avons conseillé de te faire plaisir, ce que ce médecin avait oublié de faire. 

La nourriture est une source de plaisir, n’est-ce pas Sylvie ? »

Oui.

« Elle doit le rester. Mais il n’est pas impossible que dans un futur proche, tu essayes de préparer des filets de poisson en suivant une des recettes de ton joli livre. Certes, tu ne le remarque pas autant que celui sur le chocolat. Mais il est là, sur ton étagère. »

Je pourrais oui.

« Au fond, là où il y a du plaisir, tu te donnes nettement moins de mal. Si tu as créé ce blog c’est parce que tu avais du mal à exprimer ta Vérité sans que l’on s’en prenne à toi sur les forums.

Si tu t’es mise au scrapbooking c’est parce que tu désirais trouver un moyen de te découvrir.

Tu cuisines pour une raison similaire, du moins tu fais des gâteaux pour une raison similaire. Tu as besoin de sentir que tu peux dépasser une situation frustrante.

Quelle est la situation frustrante du moment, qu’est-ce qui épuise ton énergie et te laisse exsangue et désemparée le weekend, quand tu as enfin du temps ? »

C’est le travail.

« En quoi est-il frustrant, et ne me réponds pas simplement je m’ennuie. »

Je ne parviens pas à exprimer qui je suis dans ce travail et c’est difficile pour moi.

« Voilà une très bonne réponse. Et qui es-tu ? »

Je ne sais pas. Quand tu me poses la question comme ça je ne sais pas.

« Que voudrais-tu exprimer ? Quelle part de toi ? »

Celle que je garde dans mon placard et qui ne peut pas être ma spiritualité que j’exprime largement ici.

« Bien. Les choses les moins évidentes se trouvent souvent là sous vos yeux mais, vous les jugez secondaires quand pourtant, plus d’une fois, elles vous ont permis de faire rencontres ou de réaliser de belles choses.  Nous t’avons déjà dit que la chose la plus remarquable chez toi ce n’est pas ta médiumnité, c’est cette capacité que tu as de communiquer en touchant les gens.  

C’est en réalité ce qui fait que ton blog marche. Néanmoins, il y a une chose sur laquelle nous avons souvent insisté et qui te semble secondaire, c’est cette importance que tu accordes à l’apsect visuel. Tu écris de toutes les couleurs Sylvie, tu chosis des images pour illustrer tes articles en suivant ton inspiration du jour. Pourquoi fais-tu cela ? »

Parce que j’aime comme ça, je trouve que c’est joli et surtout je me dis comme ça que ce décor me ressemble car il me correspond. Il correspeond à ce que j’ai envie de montrer.

« Pourquoi y a-t-il des photos de paysage sur le forum ? »

Parce que c’est ce que je voulais. Je voulais des images belles et apaisantes.

« Tu te sers de tes décors pour créer des ambiances, comme en scrapbooking où tu parviens à donner des allures différentes à des photos prises le même jour et au même endroit. »

Oui en effet.

« Peux-tu faire cela dans ton travail ? »

Non, c’est strict, rigide, il n’y a aucune place pour la créativité. On ne peut rien créer.

Mais moi j’aime créer. Surtout quand je suis frustrée. Je vois ce que tu veux dire, je ne suis pas vraiment quelqu’un de créatif, je cherche à me placer dans des situations confortables en utilisant un de mes dons n’est-ce pas ?

« Tu cherches à sortir de tes difficultés en faisant appel au don de création qui se manifeste par un débordement d’idées plus ou moins faciles à concrétiser. »

Mais aujourd’hui ?

« Aujourd’hui, qu’est-ce qui te plait dans les gâteaux ? Qu’est-ce qui te plait vraiment ? »

En vérité ce que je préfère c’est les partager.

« Alors ce n’est pas le manque de créativité qui te frustre dans ton travail, c’est l’impossibilité d’agir selon ton coeur. Puisque tu l’as dit, c’est rigide.

Les personnes liées à la Lumière aiment donner, de leur compétence, de leur temps. Elles aiment rendre les gens heureux en les aidant à trouver des solutions à leurs problèmes.

Tu n’échappes pas à la règle même si tu as bien compris que tu ne peux pas agir pour autrui, chacun devant se donner les moyens de s’extraire de ses problèmes en trouvant en lui la motivation nécessaire tout d’abord.

Toutefois aider les autres n’est accessible que dès lors que l’on ne cherche plus à donner un sens à son existence en regardant à l’extérieur de soi. Autrement il s’agit d’une fuite en avant.

Donc aujourd’hui, il semble bien que tu sois prête à aider autrui. Il te reste à comprendre quelle manière serait pour toi la plus appropriée. A cette fin, il convient de s’éloigner du schéma habituel qui consiste à recourir au don de création pour passer toujours en force finalement.

Essayons donc la douceur, en ton coeur s’ouvre une fleur, tu as compris tu sais déjà. Vis ta vie ma belle Sylvie. Nous t’accompagnerons toujours, mais je vais te ramener auprès de tes guides habituels, Lauviah, Gabriel, Sammael, Elemiah et tous ceux que tu sens proches au quotidien.

Je continuerai de veiller sur toi, appelle-moi si tu souhaite me parler. »

Merci Ammiriah (Ammiriah est comme Evoliah, un guide bien trop puissant pour que je le sente en général, c’est lui qui vient me voir).

Bonne journée à tous Clin doeil

  • Consultations

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie. Je tiens ce blog depuis plus de dix ans mainten…
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres articles liés
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits par crystallia
Charger d'autres écrits dans Anges

7 Commentaires

  1. Caedric

    5 octobre, 2011 à 7:27

    Et nous t’aimons parce que ?Tu n’aimes pas les barrières.?, justement.

    Ne change pas, précieuse Sylvie ;)

    Caedric

  2. Catrene

    4 octobre, 2011 à 20:39

    Bonjour

    Quand je lis cet article, une réflexion qui m’étonne me vient : je dois être liée à la lumière !

    J’en apprends tous les jours avec ce blog :) (que je trouve moi aussi très agréable à consulter) !

    Toute ma reconnaissance pour le temps que tu t’accordes et que du coup tu nous accordes. Pour moi, c’est autant un exemple qu’une source d’informations.

    Une belle soirée à vous.

    Lumineuses pensées

    Catrene

  3. Josianne

    4 octobre, 2011 à 19:46

    Salut!

    Je suis aussi dans cette phase au travail où je vis beaucoup de frustration et même de la tristesse d’être dans un environnement aussi déconnecté de ce que je suis car il y a beaucoup d’irritants (décisions illogiques, surtâche de travail,pas de cohésion d’équipe etc..)et ça me parle cette article qui dit de vouloir aider et partager..et j’ai besoin de trouver un sens et d’être en phase avec moi-même dans ce que je fais et ce n’est pas le cas en ce moment au travail! C’est rassurant de savoir qu’il y a une explication et que je dois réfléchir à comment y parvenir..mais je ne sais pas encore quel moyen ou direction prendre car mon domaine est assez spécialisé donc limité mais c’est polyvalent par contre je suis au niveau de l’administration médicale dans les dossiers médicaux..En tout cas, je te comprends et tu n’est pas la seule. Pour ma part, je devrais réfléchir à ce que je vais faire éventuellement.

  4. lapriereducompositeur

    4 octobre, 2011 à 11:34

    Si tu aimes partager des paysages… Peut etre que tu devrais faire des décors de theatre! Huhu! Ou éclairagiste! C’est pas si courant d’être doué pour les ambiances! Lol!

    Et sinon… T’aimes pas les sushi?
    Pas de graisse, pas de gluten et des algues, très sain comme nourriture!

  5. camille

    4 octobre, 2011 à 10:13

    Sylvie,

    Déjà, j’adooore particulièrement cette image, je la trouve sublime, vraiment.

    J’aimais beaucoup la viande, et puis petit à petit j’ai commencé à acheter des poissons déjà cuisinés, miam, c’est trop bon, et pourtant je n’étais pas fan. Mais à force d’en manger, j’aime de moins en moins la viande (alors que j’ai baigné dans la marmite étant petite)car je constate que mon corps a de plus en plus de mal à le digérer, je me sens lourde. C’est bon mais lourd au final.
    Enfin, cela ne m’empêche pas de temps en temps de me faire une bonne côte de boeuf (avec des patates lol) mais cela devient plus rare.
    Je suis passée de 90 % de viande et 10 % à 90% poissons et 10 % viande. La différence se sent vraiment. Et puis le poisson, c’est comme tout, ça s’apprend ^^

    Bonne découverte Sylvie :)

  6. Chouchouc

    4 octobre, 2011 à 8:17

    Bonjour ma belle,

    Je souris car je vois que nous nous ressemblons beaucoup sur pas mal de points notamment sur la gourmandise sucrée et le fait que nous soyons des personnes liées à la Lumière mais aussi sur l’hypersensibilité. ;)

    Je me reconnais Totalement quand Ammiriah dit « Les personnes liées à la Lumière aiment donner, de leur compétence, de leur temps. Elles aiment rendre les gens heureux en les aidant à trouver des solutions à leurs problèmes. »

    Et il est vrai qu’il n’y a rien de plus frustrant que de ne pouvoir partager et de soulager un peu les gens.

    J’avais l’impression de survivre (de servir à rien, m’ennuyais) quand j’effectuais certains travail qui nécessitaient pas le partage ou l’aide.

    Après une longue pause de plusieurs années pour des raisons de santé, j’essaie (maintenant) de me diriger dans une branche administrative à caractère sociale (en espérant de ne pas m’ennuyer).

    Je te souhaite également de trouver le métier ou la branche qui te convienne afin que tu t’épanouisses comme il se doit.

    Merci Ammiriah pour ces conseils, merci Sylvie pour ce partage.

    Bien à toi, Très belle journée… :)

  7. Nathalie

    4 octobre, 2011 à 7:08

    Bonjour Sylvie,
    C’est un bon article. Manger est un plaisir de la vie, ceci dit le meilleur régime à mon avis est de manger ce qu’on aime mais avec modération et s’il y a un régime particulier à suivre, je pense qu’il faut être prêt pour cela sinon ça ne marchera pas.
    Je trouve également que le fait d’écrire de plusieurs couleurs et de mettre des photos sur votre blog est apaisant, tout plein de couleurs. Es ce que la Création et l’Imagination sont la même chose ? Car si j’ai bien compris, vous allez développer votre créativité ? Je trouve ça merveilleux. Je remarque que vous avancez dans la vie et je trouve cela formidable. Je continue chaque jour à découvrir votre blog même si je n’y laisse pas de commentaire sur chaque page parce qu’il y a des choses que j’ignore et ne comprends pas trop.
    Ah une petite question : Est il possible de prendre ces belles images ? C’est à dire les imprimer car lorsque je regarde certaines d’entres elles, elles me font du bien à l’intérieur ?

    Merci

    Bise :-)

Consulter aussi

Marcher dans la lumière bleue

    Bonjour à tous, Ce matin je me suis vue avancer sur un chemin. Il faisait beau, tout é…