Accueil Spiritualité Fini les vacances

Fini les vacances

6

Fini les vacances 111013044824803578892971

 

Bonjour à tous,

Contre toute attente, ça m’a vraiment fait beaucoup de bien d’être arrêtée quelques jours je dois l’admettre. Je voyais les semaines défiler sans fin et le travail s’accumuler (une raison particulière fait qu’il nous faut assumer le travail de deux personnes en plus du nôtre, c’est super).

Je me rends compte que mes collègues ont dû me maudire, je suis tombée malade au pire moment. Des demandes spéciales des clients à honorer et des collègues devant partir en vacances juste vendredi soir. C’est moi qui aurais dû assurer leurs urgences. En plus de mon propre boulot.

Je vous le dis juste à vous, aujourd’hui tout ça me fait sourire. Je redoutais cette semaine et finalement, je suis restée me reposer à la maison au lieu d’être dans le stress et la frénésie.

Alors certes la semaine n’est pas finie, mais je ne vais pas me retrouver dans la situation pénible que je redoutais la semaine dernière et je n’en reviens pas que les choses se soient combinées de cette façon.

Si j’avais eu mal ailleurs qu’à la cheville j’aurais été travaillé.

Malgré tout ces derniers jours n’ont pas été tout roses en vérité. Ils ont même été durs au départ parce que je culpabilisais. Puis ma mère est venue me demander pourquoi je ne parlais pas avec elle à coeur ouvert.

Ca m’a poussée à réfléchir alors que je connais parfaitement la réponse. Mais du coup elle m’a montré aussi la façon dont elle me voit et c’est une telle déception pour moi que je ne m’en remets qu’avec difficulté et amertume.

Que puis-je faire ici ? Mes parents ne voient pas du tout mes croyance d’un bon oeil. Alors je ne leur en parle pas. Mais dans mon coeur, c’est ça que j’ai.

Bref, je ne souhaite pas m’étendre encore je l’ai assez fait.  Toutefois, ça m’a permis de réaliser plusieurs choses dont celle-ci, je ne pourrais jamais aller mieux en vivant avec eux. Tout est lié chez moi et il faut que j’en tienne compte.

C’est important de vivre d’une manière qui nous correspond, ce que je ne fais pas.

« Tu sais des choses aussi que tu ne dis pas. »

Oui c’est vrai Gabriel, cependant je n’ai pas envie de tout expliquer finalement. J’ai compris les liens qu’il peut y avoir entre les différents aspects de nos vies et leurs correspondances sur nos divers corps est en train de m’apparaître aussi.

Néanmoins pour l’instant, émotionnellement, je ne souhaite pas l’expliquer au travers mon propre cas. Ne sachant comment faire abstraction ou plutôt n’ayant pas envie de me lancer dans des explications trop générales, je préfère ne pas développer.

« Tu n’y es pas obligée. Mais qu’est-ce que tu as compris ? Que les désordres qui apparaissent sur le plan matériel sont le signe d’un déséquilibre déjà existant sur d’autres corps.

L’origine de ces déséquilibres est à rechercher dans des situations déjà vécues et non acceptées pour des raisons qui avec le temps deviennent effroyablement complexes. Cela crée des noeuds qui engendrent des difficultés multiples sur le plan matériel.

Tu as compris également qu’il est inutile de se casser la tête à essayer de retrouver ses vies antérieures car toutes les situations qui ont causé des déséquilibres autrefois, seront revécus d’une manière ou d’une autre dans vos existences présentes.

Tu as réalisé qu’en fait tout se suit, tout est lié, tout est en équilibre parfait car toute situation a bien une raison d’être.

Tu l’as compris et tu l’as admis. Ce qui t’a amené à cette compréhension pourrait constituer un exemple intéressant. Tu ne souhaites pas développer, nous respectons ton choix et invitons tous tes lecteurs à faire de même puisqu’il s’agirait d’évoquer ta vie privée.  

Ceci étant dit, souviens-toi que la parole libère. »

J’en ai marre qu’on ne me croit pas ou alors d’être vue comme une exception extraordinaire.

« Est-ce ainsi que tu te considères ? »

Non, moi je me sens une femme normale.

« Alors ? »

Alors je reçois plein d’informations me concernant et je peux tout vérifier petit à petit. Mais des fois elles portent loin. Au départ je me disais ça ne sert à rien. J’avais tort, ça sert. C’est comme ça que je peux voir et établir tous les liens.

Et en fait je peux voir ma carte énergétique comme ça et comprendre le pourquoi de chaque mal, de chaque noeud et même de chaque situation.

Mais ce sont des choses dingues et tellement complexes même si elles me paraissent simples que je perdrai mon temps à essayer de les expliquer à mes proches par exemple. Il faut au moins avoir conscience de la réalité de l’âme pour comprendre.

Ce qui me met dans une situation pourrie. Et m’ennuie.

« Tu vois les liens, tu peux tout expliquer ? Si quelqu’un vient te voir et te parle de sa vie tu pourras expliquer pourquoi il vit telle ou telle chose comme tu dévoilerais une carte ? »

Je ne l’ai fait que pour moi, je ne saurais répondre à une telle question. En plus ce n’était pas un travail de cinq minutes, ça m’a pris du temps pour en arriver là.

C’est un travail long et profond. On a tendance à reculer devant certaines informations et donc à régresser parfois à mesure qu’on tente d’avancer.

Ce n’était pas simple de le faire pour moi, alors avec un tiers, ce même travail, je ne sais pas.

« C’est plus dur de le faire pour vous-mêmes, tu ne reculerais pas si c’était pour un tiers que tu effectuais ce travail. Tu ne ressentirais pas la gêne qui amène à reculer devant la découverte.

Ce qui t’a poussé c’est que tu avais besoin de comprendre, tu voulais des réponses que tu ne trouvais nulle part. Tu les as trouvées patiemment en toi.

Tu n’as pas voulu accepter d’être malade une nouvelle fois. Tu nous as demandé s’il existait un moyen pour toi de guérir ou du moins de te soigner efficacement en tenant compte de ce que tu sais.

Tu cherches le moyen d’agir sur tous les corps à la fois en partant du seul qui ne peut jamais être affaibli. C’est pour cette raison que le reiki t’es venu en tête. Mais ce n’est pas cette pratique qui t’apportera ce que tu cherches, le reiki utilise un égrégore et non pas ce corps invulnérable qu’il vous est si difficile d’atteindre. »

Je sais qu’il n’est pas à ma portée Gabriel. Et j’ai tellement de liens problématiques, ce n’est pas demain que je pourrai l’atteindre, il me manque la force nécessaire.

« Il te manque la puissance nécessaire, pas la force ce sont des termes distincts. »

Je ne me voile pas la face, je n’ai pas la Sagesse qu’il faut pour développer cette puissance. Mais je sais que si j’atteins ce corps de Lumière invulnérable, je pourrai guérir tous mes maux. Il me suffirait de le toucher pour que sa Lumière inonde tous mes corps et les apaise instantanément ce qui aurait pour effet de me soigner et m’apporterait la compréhension qui me permettrait de voir la fin de toutes les situations difficiles. Je me rends compte de ce que j’écris, ça paraît dingue, mais je sais que c’est vrai.

Tu vois c’est ça qui m’énerve. J’aimerais tellement pouvoir prouver cela, ce serait fantastique et bénéfique à tant d’autres personnes !

Je sais que ce corps énergétique parfait existe et qu’à partir de lui, on peut soigner et guérir tous les autres.

« C’est vrai. Mais il n’est pas accessible pour toi, tu ne peux même pas encore espérer t’en approcher. Calme-toi ma belle enfant. Vis ta vie, souviens-toi que ce dont tu as besoin à un instant T sera toujours à ta portée. »

Il est accessible pour toi ? Tu ne pourrais pas m’aider ? emoticone 

« Je ne demande que cela, je resterai donc auprès de toi. Nous resterons tous auprès de toi. »

Lol, je comprends, merci Gabriel.

Bonne journée à tous Clin doeil  

  • Consultations

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie. Je tiens ce blog depuis plus de dix ans mainten…
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres articles liés
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

6 Commentaires

  1. crystallia

    16 octobre, 2011 à 2:01

    Salut Caedric,

    Merci à toi.

    Bise ;)

  2. Caedric

    14 octobre, 2011 à 10:28

    Tu es notre rayon de soleil ici, Sylvie.
    Tu tisses des liens d’Amour et tu nous donne un peu d’une connaissance précieuse et encore peu répandue ici, sous une forme belle, poétique, vécue, qui touche directement au coeur de tes lecteurs.

    D’autres tentent d’expliquer techniquement, de façon complexe, détaillée, à leur façon, mais la science ne sert pas à grand chose sans la compréhension personnelle, vécue, qui touche au coeur.

    Bien entendu, nombreux sont ceux qui ne te croiront pas, parce que la vérité est tellement improbable selon notre science humaine ou souvent cachée par ceux qui savent quelque chose, pour laisser aux autres la liberté de ne pas savoir.
    Tu nous offre la liberté d’en savoir plus, ensuite à chacun de décider ce qui est bon pour lui.

    On a tous des parcours différents, des épreuves et des expériences à vivre individuellement, et certainement quelques choix à faire ici, mais ce que tu entreprends pour guider les autres est si magnifique que c’est une fin en soi durant cette vie, même si tu as du abandonner pour un temps ton corps parfait et des dimensions plus lumineuses, où tu as beaucoup d’amis.

    Merci pour nous, et je te souhaite une bonne journée.

  3. crystallia

    13 octobre, 2011 à 11:36

    Merci à vous trois pour vos messages, ils me font du bien.

    Bise ;)

  4. camille

    13 octobre, 2011 à 10:57

    Sylvie,

    J’en suis egalement venue à la même conclusion. Tous nos corps sont liés. Je l’ai compris quand à une periode, j’avais une perte de libido avec l’homme que j’aimais. Je ne comprenais pas ce qui se passait. Pendant longtemps, j’ai cherché à comprendre les liens entre notre corps et le psychique, à cela est arrivé les notions de differents corps, puis leur intereactions. Tout est lié, intimement lié.

    Je crois aussi au corps de lumiere parfait, de la source pure.
    Certes cela peut aider tellement de personne, en meme temps, nos corps sont tous à notre portée car tout est là en nous. Parfois certaines choses nous paraissent inaccessibles mais elles sont là et font tout de meme partie de nous. Je ne dis pas qu’on pourra les utiliser demain, mais déjà, les reconnaitre pour ce qu’elles sont.

    La puissance n’est rien sans la maitrise.
    C’est une phrase que mon être m’a dite dans un rêve.
    Et petit à petit, nous apprenons la maitrise.
    Beaucoup de patience et d’indulgeance envers nous même.
    Main dans la main.
    Et si c’etait L’Amour et la Volonté ensemble ?…
    Tu n’as rien à prouver à personne, ni à tes parents, ni à toi, ni à nous.
    Ta maman, tu sais bien pourquoi elle ne te comprend pas, comme les autres d’ailleurs. Tu sais bien ce qu’ils emanent, tout comme tu sais ce que tu emanes. On aimerait tant être acceptée et aimée pour ce que l’on est, dans la simplicité de ce qu’on emane. Rassures toi. Respires Sylvie respires. Tu as une periode intense. Reposes toi. Tu sais les choses. Alors vis les choses aussi. Respires et vis. Les choses viennent et nous est et on va.
    Tu t’en sors très bien… tu as ta place et tu es à ta place. Alors respires.

    Peace.
    Cam

  5. EtherLumière

    13 octobre, 2011 à 10:36

    Coucou !

    « je ne pourrais jamais aller mieux en vivant avec eux »
    ça c’est un point commun évidentiel ! ^^
    Concernant mes parents ça m’est apparu comme essentiel vers 18 ans.

    Ce corps dont tu parles est il celui que l’on peut atteindre éveillé et qui est en quelque sorte notre âme ? l’âme qui sait tout ? là où sont toutes nos mémoires ?

    Moi aussi j’ai une petite carte de vie qui se dévoile globalement et au fur et à mesure aussi. C’est un avantage dans le sens où elle aide à l’acceptation.
    Je remercie de l’avoir, je suis contente.

    Bises Sylvie,
    Je t’aurais bien prolongé tes vacances mais je suis pas médecin. :p

  6. Chouchouc

    13 octobre, 2011 à 9:11

    Coucou ma belle,

    C’est toujours un plaisir de te lire.

    J’apprécie tes réflexions, elles sont pleines de bons sens. ;)

    Je viens de découvrir qu’a travers tes écrits que si j’ai « cette pause » également c’est que j’ai un déséquilibre quelque part (dans cette vie ou dans une autre).

    Maintenant, reste à savoir quelle leçon je dois en tirer (comme toi tu l’as fais).

    En ce qui concerne le corps énergétique parfait pour guérir les autres, moi, je te crois. La lumière pure de la source que nous sommes est très puissante, alors si nous arrivions à l’atteindre comme tu le dis, ca serai bien en effet pour les autres et pour la personne concernée…

    On en guérirai des gens LOL… (ca y est je pars dans mes délires utopiques… :) )

    M’enfin, en tout cas, je suis contente que tu ailles mieux, c’est le principal..

    Tres belle journée à toi… bisous :)

Consulter aussi

Jeudi : Toujours du temps pour ce que j’aime

Bonjour à tous, Tout à l’heure je parcourais quelques blogs que j’aime bien et…