Accueil La nuit de l’âme

La nuit de l’âme

13

La nuit de l'âme 111023060114803578942225

 

Bonjour à tous,

Un jour on se réveille et on réalise qu’il fait nuit, depuis très longtemps. Seulement on a appris à vivre dans le noir, on y a trouvé des repères, bref on s’y est fait. On s’y est fait ? En réalité, on a surtout eu l’impression qu’on devait faire avec.

Récemment il m’a été demandé d’écrire une page sur la nuit de l’âme. Que dire donc, c’est une épreuve d’un bout à l’autre. Une longue et douloureuse épreuve qui semble interminable et qui nous oblige à nous remettre en question. C’est une épreuve qui fait naître la foi inébranlable basée non pas sur ce qui nous a été enseigné mais sur ce que l’on a vécu et qui nous a meutri, brûlé, terrifié et laminé.

La nuit de l’âme malmène l’ego à un point tel que cela vous conduit à expérimenter ce que vous redoutez le plus. Vous voyez tout vous échapper, tout le monde se détourner ou s’éloigner. Vous êtes seul et il n’y a rien ni personne qui puisse représenter un espoir concret d’amélioration dans votre vie matérielle qui n’est plus qu’une succession de désillusions.

Seule lumière dans ce tableau cauchemardesque, la connaissance que vous acquérez de vous-mêmes qui vous conduit à la découverte de ce qu’il y a de plus sacré et de plus précieux en vous.

Au départ la valeur réelle de ce trésor ne vous sautera pas aux yeux, surtout qu’il ne vous permettra pas de sortir d’un coup de cette épreuve qu’est la nuit obscure.

La patience vous sera imposée, vous vous retrouverez tôt ou tard à attendre qu’un miracle quelconque se produise dans votre vie car vous finirez par vous apercevoir que cette épreuve ne sollicite pas d’action de notre part en réalité. C’est toute la difficulté, nous avons tous tendance naturellement à vouloir fuir les flammes brûlantes quand nous sommes projetés au centre du feu. Or, nous devons trouver en nous la force et la foi qui nous permettront d’y rester.

On sort de cette épreuve comme on y est entrée parce que c’est le moment. La nuit de l’âme s’achève lorsque la conscience de la manière dont nous pouvons manifester notre Divinité nous est pleinement acquise.

Comprenez par là qu’il faut être en mesure de voir, reconnaître, assumer et transmettre.  La nuit de l’âme est la gestation du Maître.

Bonne journée à tous Clin doeil

  • Consultations

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie. Je tiens ce blog depuis plus de dix ans mainten…
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres articles liés
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Consultations

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie. Je tiens ce blog depuis plus de dix ans mainten…
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits dans 

13 Commentaires

  1. Alexandra

    24 octobre, 2011 à 9:10

    Salut Sylvie!!

    Et en ce qui te concerne, traverses-tu toujours cette nuit noire?

    Je t’embrasse!

  2. gasel

    24 octobre, 2011 à 8:40

    Coucou sylvie

    Moi aussi ça me rappelle quelque chose. Comme tu le décris ça me fait penser à une gestation…On voudrait que ça s’arrête, surtout à la fin lol, on n’en peut plus

    Mais il faut laisser le temps au temps

    bises

  3. lapriereducompositeur

    24 octobre, 2011 à 4:43

    Hmm… ça peut durer largement plus d’une bonne dizaine d’années donc?
    Ca me semble carrément familier ce que tu évoques…

  4. crystallia

    24 octobre, 2011 à 1:51

    Bonjour,

    Merci à toi.

    Bise ;)

  5. ludy

    24 octobre, 2011 à 0:17

    Bonjour belle Sylvie,

    Je n’aurai q’un seul mot concernant cet article: MERCI!

    Take care.

  6. crystallia

    23 octobre, 2011 à 23:18

    Bonjour Céline,

    « Le problème c’est que tu ne gères pas ta sensibilité donc tu es incapable de gérer cette situation.

    Lance-toi un challenge, lance-toi dans une nouvelle activité sportive ou artistique et vas-y à fond. »

    Lauviah pour Céline.

    Bise ;)

  7. Celine

    23 octobre, 2011 à 20:47

    Coucou Sylvie,

    J’espère que tu vas mieux suite à ton symptôme grippal !

    Sylvie,
    j’ai besoin de ton conseil, que tu me dises ce que je dois faire ou comment me comporter…parce que je crois que toi-même tu as parfois des soucis de communication avec ton père…

    Mon père est quelqu’un de complexé (ce dont il n’avouera jamais) et de très exigeant envers lui-même…il est donc dur avec les autres comme avec lui-même, y compris ses propres enfants… il est très rare qu’il dise quelque chose de positif quand c’est bien, mais sait très bien être méchant verbalement quand il désapprouve quelque chose… il est dur, ne sait pas rigoler (excepté avec les gens de l’extérieur), et entre régulièrement dans une colère agressive pour n’importe quoi…
    En clair, je passe un dimanche sur deux avec ma mère et ma soeur à pleurer à cause de ses crises de nerfs…
    Il ne se remet jamais en question, refuse d’avoir tort, il a raison et point à la ligne…
    Après la tempête, le calme revient…pour laisser place à une prochaine tempête…
    Cela fait de 20 ans que ça dure…et là je dois dire que c’est de pire en pire…
    Mon coeur est rongé par la douleur, comme ma mère et ma soeur…
    Que faut-il faire quotidiennement face à ce type de comportement ?
    Que faut-il faire Sylvie ?
    Qu’est-ce-que je dois faire ?

    céline

  8. crystallia

    23 octobre, 2011 à 13:07

    Salut,

    Nicode, peut-être comprendras-tu certaines choses.

    Bise à vous deux ;)

  9. Nicolas D

    23 octobre, 2011 à 7:46

    Bonjour Sylvie :) , c’est bizarre , mais ce que tu décris dans ce billet m’évoque quelque chose. Je ne saurai te dire précisément ce que sait, mais ça m’évoque mon intérieur.
    Bonne journée

  10. galine4

    23 octobre, 2011 à 7:27

    bijour!

    merci crystallia!

    Dernière publication sur De tout et de rien by Noblesse Falaan : difficulté cause diabete

Consulter aussi

Si j’étais…

Bonjour à tous, « Veux-tu jouer avec moi ? », me propose Eléahiel. O…