Vivre

5

Vivre 111109022754803579024626

 

Bonjour à tous,

La matinée a été éprouvante, j’en ai subi chaque minute il me semble presque. Pourtant rien de bien différent, c’était comme d’habitude. Seulement tout paraissait plus long et plus insupportable.

Cet après-midi j’ai été chez la gynécologue. Elle a refusé de m’opérer ou d’envisager une embolyse pour moi. Elle pense qu’il vaut mieux attendre que j’ai eu des enfants et d’ici là elle me conseille une solution qui permettra de ne pas aggraver mon anémie mais rien de plus. Ca n’aura pas d’effet sur les fibromes eux-mêmes. Je suis dégoûtée, je voulais retrouver un ventre totalement plat.

Ce n’est pas pour tout de suite on dirait lol. En sortant du cabinet je voulais un autre avis. Ma famille pense pourtant qu’elle a raison et beaucoup de personnes dans mon entourage vont dans le même sens.

« Qu’est-ce que tu veux ? », me demande Gabriel.

Me débarrasser des fibromes.

« Elle t’a trouvé tendue. »

Oui, je l’étais. Je ne voulais pas aller la voir, j’étais là parce que je pensais en avoir besoin.

« Beaucoup de personnes te trouvent tendue. »

Je le suis, je suis tendue presque en permanence. J’essaye de me détendre toutefois j’ai du mal à me détendre complètement pour diverses raisons.

« Comment espères-tu guérir dans de telles conditions, ma belle enfant ? »

Tu vois, il me faut du temps parfois pour mettre les choses en place. Je sais pourquoi j’ai des ennuis de santé qui se succèdent.

« Tu vois leur issue ? »

Elle ne sera pas immédiate, je subis des répercussions en fait. J’ai conscience que je dois revoir toutes mes priorités. Simplement, tout n’est pas facile à mettre en place.

Sauf quand on a la chance de voir une porte s’ouvrir devant soi. J’ai vu une porte s’ouvrir devant moi, une belle porte.

Je suis prête à entrer, je l’ai dit je vise une nouvelle carrière, plus proche de mes valeurs et aspirations réelles.

« Alors crois en toi. C’est le plus important dans la vie. La plus belle qualité que tu puisses développer est la foi en toi-même. Tu as eu une superbe vision, tu t’es vue avec de l’or sur les mains, tu l’as comprise Sylvie.

La roue est en train de tourner pour toi, les idées productives viennent à toi. Vivre, c’est aussi savoir se laisser guider par les énergies, en confiance. »

Je vois ce que tu veux dire.

« L’ennui et l’insatisfaction te terrassent crois-tu, mais tu restes la Maîtresse de ta propre existence. Abats tes cartes. »

Merci Gabriel.

Bonne journée à tous Clin doeil

  • Consultations

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie. Je tiens ce blog depuis plus de dix ans mainten…
  • Acceptation de soi

    Bonjour à tous, Cette semaine j’ai écrit un article. Qui s’est évaporé quand j’ai voulu le…
  • Continue de créer

    Bonjour à tous, « Alors comme ça tu es la seule à avoir un bol à la maison. », me fait rem…
  • Histoire personnelle

    Bonjour à tous, Il fait beau, il fait chaud et le dentiste m’a fait faux  bond… « Cela ne …
Charger d'autres articles liés
  • Acceptation de soi

    Bonjour à tous, Cette semaine j’ai écrit un article. Qui s’est évaporé quand j’ai voulu le…
  • Continue de créer

    Bonjour à tous, « Alors comme ça tu es la seule à avoir un bol à la maison. », me fait rem…
  • Histoire personnelle

    Bonjour à tous, Il fait beau, il fait chaud et le dentiste m’a fait faux  bond… « Cela ne …
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Acceptation de soi

    Bonjour à tous, Cette semaine j’ai écrit un article. Qui s’est évaporé quand j’ai voulu le…
  • Continue de créer

    Bonjour à tous, « Alors comme ça tu es la seule à avoir un bol à la maison. », me fait rem…
  • Histoire personnelle

    Bonjour à tous, Il fait beau, il fait chaud et le dentiste m’a fait faux  bond… « Cela ne …
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

5 Commentaires

  1. Yuca965

    12 novembre, 2011 à 23:14

    Ps : les > et

  2. Yuca965

    12 novembre, 2011 à 23:10

    Sang – Anémie

    Le sang représente la joie de vivre, l’amour et les émotions. Cet état est relié à un manque de joie, de force et de profondeur dans l’amour que j’ai pour moi et les autres ; à mes doutes dans ma capacité d’aimer vraiment avec force et détermination ; à un découragement et au refus de vivre ; ou à l’impression d’être sans valeur et d’avoir des résistances face à l’amour, d’où cette dévalorisation de ma personne. Je me dévalorise dans ce qui me fait vivre, ce qui me transporte dans ma vie, notamment mes espoirs et aspirations. Je vis ma vie en > donc avec peu ou pas d’intérêt, en me sentant restreint par tout. Ainsi, je pense ne pas pouvoir réliser mes aspirations les plus profondes. J’ai l’impression que je vais m’écrouler, que ma vie ou que ma famille s’émiette. Ce qui me fait vivre, me transporte ne vaut grand chose à mes yeux. Je dois être appuyé par d’autres car j’ai l’impression de ne pas être assez fort pour réaliser mes désirs profonds. Je peux même vivre du désespoir et de la résignation. Je me sens miné, faible et je blémis tant j’ai l’impression d’être drainé de mes énergies. C’est comme si quelqu’un me suçait le sang ; je me retrouve en miettes…. J’étouffe dans mon milieu ou souvent dans ma famille dont je me sens à l’écart. Pourquoi ai-je à aller jusqu’à l’épuisement pour être reconnu face aux gens que j’aime ? Je peux même en vouloir à quelqu’un au point de vouloir le supprimer, pensant que cela va allèger mon fardeau. Tous ces symptômes sont le résultat d’une grande faiblesse au niveau sanguin. En anglais, le > se dit > et on peut faire un jeu de mots en changeant > (fer) par > qui veut dire en français >. De même, on peut remplacer le mot > par son homonyme >. Ainsi, la personne anémique ne sent plus suffisammment de joie et de motivation à accomplir tout ce qu’il y a à faire (Il y a un manque de >, ou un manque >) et ne se sent plus en mesure de courir pour obtenir ce qu’elle veut. J’ai l’impression que je ne peux pas faire ce qu’il faut pour règler une situation ou que ce que je fais n’ai pas juste. Mais qui est disponible pour moi ? De quoi ai-je peur ? Qu’est ce qui me fait me > ? J’ai le sentiment profond de ne pas avoir été aimé de ma famille et je peux même avoir envie, d’une façon consciente ou non, d’aliminer ou supprimer un membre de cell-ci. JE vis un conflit face à l’amour de mon >. Je n’ai aucun motivation car je ne sais pas ce qui, au fond de moi, me fait réellement plaisir. Je ne suis pas en contact avec mon intérieur. L’avenir devient flou, incertain, dangereux. Mes pensées négatives envers moi-même me drainent mon énergie. C’est comme si je ne pouvais pas intégrer la réalité physique.

    J’accepte?? de dire oui à cette belle énergie prête à servir ma vie avec amour. Je choisis avec soin les aliments qui m’aident à nourri mon corps et mon système sanguin et à refaire mes forces. A partir de maintenant, je regarde, j’observe et je découvre la joie autour de moi. Ell est partout : famille, travail et amis. Ces êtres de lumières sont là eux aussi pour m’aider à grandir. J’accepte?? de vivre ma vie au lieu de celle des autres je reconnais mes désirs profonds.

    source : Le grand dictionnaire des malaises et des maladies de « Jacques Martel  »

    J’espère que cette extrait t’apporte une aide dans la compréhension de ce problème, j’ai recopier à la main donc il peut y avoir des erreurs.

  3. crystallia

    11 novembre, 2011 à 3:36

    Salut,

    Qui n’a pas besoin de conseil ? Justement mécontentement et autre je connais bien.

    Mais restons opimistes !

    Ludy puisses-tu aussi retrouver la paix du coeur.

    Bise ;)

  4. Ludy

    10 novembre, 2011 à 4:17

    Bonsoir Sylvie,
    La journée a été dure pour moi aussi j’avais l’impression que mon corps était tout brisé…j’ai reçu un message similaire au tiens, j’espère que tu retrouveras la paix du c?ur très vite. Les ajustements sont difficiles mais il en faut!
    take care.

  5. Plume

    9 novembre, 2011 à 20:05

    chère Sylvie, je comprends mieux à présent ce que je ressens quand je pense à toi. Comme si il y avait mécontentement et insatisfaction, impatience aussi. Je ne pense pas que tu aies besoin de mes conseils !! Aussi je te souhaite simplement de trouver rapidement ce qui t’apportera un nouvel équilibre, une nouvelle harmonie.
    Je te sers contre mon c?ur et te renvoie encore un peu de cet Amour qui, va savoir pourquoi, ne m’a pas quittée aujourd’hui.
    Plume

Consulter aussi

Quatre sortes de voies possibles

   » Bonjour Sylvie, comment vas-tu ? « , me demande Roéchel. Je me …