Accueil Spiritualité Indiana Jones et l’aventure du dos cassé

Indiana Jones et l’aventure du dos cassé

14

Indiana Jones et l'aventure du dos cassé  111121023835803579077671

 

Bonjour à tous,

Il y a quelques années lorsque la rumeur d’un Indiana Jones 4 a commencé à se répandre, toutes sortes de blagues d’un goût plus ou moins douteux ont fleuri sur les forums spécialisés. C’est mon frère, grand fan de cinéma, qui m’en a parlé.

Indiana Jones et l’aventure du dos cassé est le titre ironique que certains adeptes de la saga, ont suggérer aux producteurs en référence au grand âge d’Harrison Ford.

Tout le monde se souvient du jeune premier fringant qui tenait courageusement tête aux nazis dans les trois premiers volets de la série. Eh bien en fait, à cet époque déjà le bel Harrison n’avait plus vingt ans.

Alors à l’évocation de le voir à nouveau endosser les habits de l’aventurier intrépide, les plaisanteries ont fusé au grand dam du principal intéressé qui parait-il ne goûterait pas trop ce type d’humour.

Un autre en revanche est dit-on nettement plus philosophe au sujet des très nombreuses blagues qui circulent sur son compte. Il s’agit de Chuck Norris. Le pauvre Chuck est un sujet de moqueries de premier choix semble-t-il.

A quoi cela est-il dû ? Eh bien je ne suis pas spécialement fan de sa série ou des films dans lesquels il joue. Mais mon frère m’a expliqué qu’il était était l’archétype du héros sans peur et sans reproche qui vient à bout des pires difficultés et de n’importe quel ennemi, le Mac Gyver des films d’action.

Je me souviens avoir lu cette méchante critique un jour dans un magazine télé « Un rôle de composition pour Chuck Norris qui parvient à hausser ses sourcils sans faire bouger sa moustache. »

Et toutes ses petites phrases à son sujet telle, « Chuck Norris ne porte pas de chaussettes, personne n’arrive à la cheville de Chuck Norris. »

Ou encore  »Google est le seul endroit où on peut taper Chuck Norris. » (Et oui car il paraît que dans ses films, les méchants sont rarement à sa hauteur)

Il n’empêche, intérrogé sur ce qu’il pense de ces petites phrases qui circulent sur le net, sont lancées et reprises par des humoristes, il est resté très zen. Ca ne l’amuse pas toujours, mais bon…

Pourtant, son premier rôle ou l’un des premiers était face à Bruce Lee dans Le jeu de la mort (en fait la scène serait tiré d’un autre film). Film étrange s’il en est, il s’agit de celui où le célèbre acteur chinois a perdu la vie. Les producteurs ont rempli les blancs comme ils pouvaient pour ne pas passer à côté de la manne que pourrait rapporter ce dernier film et du coup le film paraîtrait vide. Mais bon, je ne l’ai pas vu alors je reste au conditionnel.

Prochainement sortira Expendables 2, sans Sperminator, nouveau surnom d’un Schwarzenneger en disgrâce depuis qu’il a été révélé qu’il n’était pas le mari fidèle et irréprochable que « tout le monde » croyait.

Governator c’était quand même mieux. N’empêche, en réalité il n’a jamais été un homme fidèle et sa femme le savait. Ce qui a posé problème au fond, c’est que d’autres l’apprennent.

L’image, que pensent les autres de nous, comment nous voient-ils, dans quelle mesure est-ce plus important que l’image que nous avons de nous-mêmes, dans quelle mesure cette image que nous souhaitons renvoyer à l’extérieur est-elle façonnée par nos ego ?

Harrison Ford aurait pu se moquer des critiques, mais le dos cassé l’a mis en colère plutôt. Chuck Norris prendraient bien ces petites phrases qui circulent sur son compte. Seulement, cet homme est réellement un pratiquant d’arts martiaux qui a obtenu son grade de manière régulière. Alors quand on se moque de lui quelque part on remet aussi en cause ses capacités de combattant.

Ca me fait penser à un phénomène bien connu dans les arts martiaux mais dont on évite généralement de se vanter, la ceinture noire club.

Normalement le passage de grade se fait à l’intérieur du club ou alors de la petite fédération locale. Cela est valable jusqu’à la ceinture qui précède le grade tant désiré, la ceinture noire. Pour obtenir le graal, il faut passer devant la très officielle Fédération de tel ou tel sport. Si vous obtenez bel et bien le premier Dan, alors vous êtes reconnu par la fédération comme étant ceinture noire au niveau national et international.

Toutefois, il semble que certains ne voient pas nécessairement l’intérêt de passer devant la Fédération avant d’arborer la prestigieuse ceinture. Ainsi peut-on voir des professeurs auto-déclarés et de fiers combattants s’entraîner voire se présenter à de petites compétitions avec de belles ceintures sombres, tandis qu’ils remettent vite fait la rouge ou la marron lors d’évènements impliquant la Fédération. C’est cela la ceinture noire club, à l’intérieur du club on dit que vous la valez mais, juste à l’intérieur du club.

Qu’est-ce que j’ai ri la première fois que j’ai entendu parler de ça, ceinture noire club… Tentez le passage de grade si vous estimez avoir le niveau !

En même temps, en observant bien, on est un certain nombre à arborer des ceintures noires club. C’est vrai c’est quand même mieux que la rouge ou la marron, ça en jette davantage. Et puis finalement les autres sont-ils obligés de tout savoir ? Non. Il n’y a pas de raison. Tel Indiana Jones et le Texas ranger on assume tout et on se montre à son meilleur. Quitte à fuir la Fédération.

Fuir la Fédération ? C’est quand même bien aussi de pouvoir être pour de vrai, de pouvoir vivre au grand jour, sans se cacher. D’ailleurs n’est pas-ce mieux ?

En quoi nos travers sont-ils si préjudiciables à notre image ? D’ailleurs dans quelle mesure le sont-ils proportionnellement et pourquoi finalement.

A-t-on besoin de la ceinture noire club ? N’avons-nous pas suffisamment confiance en nous-mêmes pour tenter le passage de grade ? Les personnes de la Fédération, elles sont humaines elles aussi, non ?

C’est à d’autres humains que nous faisons face, doit-on leur faire face ? Qui nous juge au fond ? Qu’est-ce qui nous pousse à nous accrocher à la ceinture noire club, à une imposture, une image fausse que nous voulons renvoyer. Harrison Ford a eu beau trouver les plaisanteries irrespectueuses, il ne rajeunit pas. Moi non plus, ni personne d’autre.

Pourtant, peut-on se débarrasser si facilement de la ceinture noire club ? Le passage de grade est à la portée de tous ceux qui vivent normalement. Pourquoi est-ce si difficile de tenter sa chance ?

Au fond qui craignons-nous vraiment de laisser apparaître et pour quelle raison ? Nous minimisons nos faiblesses croyons-nous, mais peut-il y avoir prise de conscience de sa propre Force, de sa propre beauté, sans acceptation de toute ce qui nous fait ?

Je ne crois pas, du moins je ne l’ai pas vécu ainsi. Malgré tout, le passage de grade à ce côté définitif qui fait que, parfois on préfère reculer.

Pas toujours simple de s’assumer.

Bonne journée à tous Clin doeil 

  • Consultations

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie. Je tiens ce blog depuis plus de dix ans mainten…
  • Déconstruire et construire

    Bonjour à tous, Ah quelle semaine on vient de passer Chouchou et moi ! On a fait le carrel…
  • Sentir sa présence

    Bonjour à tous, C’est dans les moments de perte, de deuil que l’on saisit clairement l’int…
  • Notre Capricieux

    Bonjour à tous, Cette semaine nous avons perdu notre merveilleux, notre adorable, notre ma…
Charger d'autres articles liés
  • Déconstruire et construire

    Bonjour à tous, Ah quelle semaine on vient de passer Chouchou et moi ! On a fait le carrel…
  • Sentir sa présence

    Bonjour à tous, C’est dans les moments de perte, de deuil que l’on saisit clairement l’int…
  • Notre Capricieux

    Bonjour à tous, Cette semaine nous avons perdu notre merveilleux, notre adorable, notre ma…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Déconstruire et construire

    Bonjour à tous, Ah quelle semaine on vient de passer Chouchou et moi ! On a fait le carrel…
  • Sentir sa présence

    Bonjour à tous, C’est dans les moments de perte, de deuil que l’on saisit clairement l’int…
  • Sous un arbre, derrière l’église

    Bonjour à tous, A mon grand désarroi, je ne peux que constater qu’un ou une de mes chers c…
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

14 Commentaires

  1. alexandre

    11 février, 2018 à 23:54

    Bonsoir Sylvie,
    Je tombe sur cet article ce soir au moment ou je regarde karaté kid 1 et 2 sur 6 TER. Il me fait penser également a mon frère ceinture noire de karaté depuis un an.Comme tu dis pas facile de s assumer.J ai également pratique le karaté il y a 15 ans .Ensuite ai rencontré mon maitre qui m a enseigne la magie. En fait, je me demande actuellement ce que penserait de moi mon maitre si il était encore la? Je me suis demande également ce qui ce serait passe si j avais continué le karaté. Aurais je passe la ceinture noire? Ce n était sans doute pas mon destin de continuer dans cet voie.Actuellement, je pense m exercer au tai chi car ai des problèmes de dos: le karaté étant devenu devenu un peu trop risque pour moi.. En fait, j en arrive au point au j ai l impression de n avoir rien accompli. Pas facile de s assumer même dans la magie bises

    • crystallia

      12 février, 2018 à 2:24

      Bonsoir Alexandre,

      C’est chaque jour qu’on accomplit des tas de choses.

      Bise ;)

  2. crystallia

    23 novembre, 2011 à 4:03

    Bonsoir,

    Quel superbe résumé…

    En même temps, peut-être est-ce à nous d’apprendre à « danser ».

    Bise ;)

  3. Ludy

    22 novembre, 2011 à 20:43

    Bonsoir Sylvie!
    Merci pour ce post qui me parle beaucoup. La peur de se révéler vraiment est un frein considérable , car on a peur à défaut de se faire physiquement attaquer de subir une autre forme de violence tout aussi terrible. On se demande toujours si on ne butera pas contre un mur d’incomprehension et parfois de jalousie comme tu en parlais si justement dans le post précédent . Surtout j’ai remarqué que la société a tendance à broyer tout ce qu’elle ne peut pas etiqueter . Se révéler officiellement devant cette grande fédération revient à déclarer « youhou je suis un électron libre neutralisez moi » sans pouvoir faire marche arrière . Il est alors plus facile de se camoufler en priant pour que personne ne remarque le véritable habit qui dépasse sous le costume…

    Gros bisous!

Consulter aussi

Un nuage rose

Bonjour à tous, En cette fin de semaine je vous propose de vous laisser dériver sur un jol…