Accueil Spiritualité L’arbre à billet (oui le mythique !)

L’arbre à billet (oui le mythique !)

4

 

L'arbre à billet (oui le mythique !) 111223011148803579210278

 

Bonjour à tous,

Renseignement pris, les études que j’envisagent durent trois ans et coûtent les yeux de la tête. Je ne vous parle même pas du concours d’entrée incontournable prévu par la totalité des établissements privés ou publics et pour lequel j’ai du mal à trouver comment me préparer sérieusement. Car je ne passerai pas un concours pour me planter, ce n’est pas possible ! Je préfère encore étudier dès à présent (oui, vous avez bien lu !) 

En outre il faudra que je déménage à coup sûr, ce qui fait considérablement grimper la note. Bref, du coup la question que je me pose est comment faire pousser mon propre arbre à billets ?

Ou en clair, est-il possible pour moi d’ouvrir la porte de l’abondance financière là maintenant ? J’estime avoir besoin d’argent mais je n’en ai pas. Du moins, pas assez alors même que je travaille et que je vis chez mes parents, pour payer trois années d’études à ce coût. 

Je me pose donc la question, est-ce le bon chemin ? Cet obstacle n’est-il pas apparu pour me faire comprendre que je dois chercher une autre voie ?

Je regarde autour et tout me ramène à ce que je sens vouloir. Mais peut-être est-ce parce que je me suis arrêtée sur ce choix. Je me dis, et si je prenais un peu de recul, ne serait-ce pas plus simple ? Cela me donnera l’occasion et le recul dont j’ai besoin pour voir et comprendre vraiment.

« Parfois le recul n’est pas nécessaire car l’horizon est parfaitement dégagé. »

Tu ne m’aides pas Eledahiel !

« Ta nouvelle bague est très jolie. »

N’est-ce pas ? Elle m’a plu dès que je l’ai vue. Alors que j’avais dit que je n’achèterais rien quand cette représentante en bijoux est arrivée. Mais j’ai réagi en enfant gâtée je le reconnais. C’est par défi que je l’ai achetée. Elle me plaisait certes mais surtout, je l’ai prise parce que mes collègues étaient là et que j’avais envie d’ennuyer mon monde. A commencer par ma patronne.

« Tu étais la seule à pouvoir acheter ce que tu voulais et tu le savais. Tu es la seule qui peut dilapider son argent sans risque de se retrouver sans manger au milieu du mois. Et tu le savais. Tu les regardais hésiter malgré leur envie alors tu as acheté ce qui te plaisait.  Tu avais les moyens de te l’offrir, mais personne ne le sait. Personne ne sait comment tu gères ton argent en dehors de toi. Officiellement tu dépenses joyeusement, protégée par papa et maman.

En réalité, tu dépenses en gardant en tête que tu sais ce que c’est de se retrouver sans le moindre argent avant même le 10 du mois.  Alors tu fais en sorte de garder en permanence une certaine somme sur ton compte.

Si demain tu changes de vie, la question que tu te poses vraiment est, pourrais-je avoir toujours à disposition cette réserve de sécurité qui me rassure intérieurement ? Si tel n’est pas le cas, comment ferai-je en cas de coup dur ? Comment survivrai-je ?

Ne crois pas que nous ne comprenons pas de telles craintes. Mais la seule manière pour toi de te réaliser vraiment est d’oser faire ce qui t’intéresse. Tu ne peux plus intégrer une des deux écoles publiques qui t’attiraient, du fait de la limite d’âge. Il ne reste que les écoles privées, chères, ou une des autres écoles publiques mais elles ne t’attirent pas et tu sais pourquoi.

Le choix est en apparence limité, en réalité il est vaste. Choisis la voie facile, oublie l’idée de te former sur le tas. Tu passerais des années à travailler dur pour un résultat largement en deça de tes espérances. Il faut choisir la voie royale, celle qui t’offrira le plus de chance d’arriver depuis ton point de départ.

Certes, cette voie a un coût, qui dépasse les frais de scolarité. Tu ne peux pas vivre trois ans sans travailler et tu n’as pas la santé qu’il faudrait pour cumuler études et travail à temps plein. Ton anémie se rappellerait très vite à toi.

Il reste une solution cela dit, il te suffit de repousser ton projet d’une année. »

Repousser ? Pour que je puisse mieux me préparer ? C’est loin d’être une mauvaise idée. J’y pensais justement.

« Oui, et puis si l’année prochaine tu patauges toujours dans les doutes au sujet de cet argent qui ne rentre pas, tu pourras repousser d’une autre année. Et ainsi de suite, petite fille. »

Méchante. J’ai compris.

« Il reste une vraie solution à ta disposition. L’arbre à billet peut être planté et cultivé par quiconque est conscient de ce qu’il a à disposition. Si tu ne vois pas aujourd’hui, tu ne verras jamais. Penses-y. »

Merci Eledahiel.

Bonne journée à tous ;)

  • Consultations

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie. Je tiens ce blog depuis plus de dix ans mainten…
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres articles liés
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits dans Spiritualité

4 Commentaires

  1. Miss X

    24 mars, 2015 à 14:55

    Et quand on peut pas lâcher rapidement , on mets du teeeemps..et là.Aïe.
    Aïe Aïe Aïe. Mai combien de temps j’ai continué à..enfin.On y est pas , je verrai.
    Bise ;)

  2. Miss X

    24 mars, 2015 à 14:54

    Salut,
    En fait, c’était pas la bonne voie,Lol…Bobo.
    Ha mais je suis dégoûte!ça me rappelle à moi.

    et voilà..
    Lol.
    Bonne journée ;)
    Bise

  3. crystallia

    24 décembre, 2011 à 1:01

    Bonjour,

    Je ne souhaite pas le dire encore. Je vais me renseigner sur l’hôtel du Chinois par contre.

    Bise ;)

  4. Evelyne

    23 décembre, 2011 à 14:33

    Bonjour Crystallia,
    si cela n’est pas trop indiscret, quel type d’école souhaiteriez-vous intégrer ?
    L’arbre à billets me fait penser à l’hotel du Chinois, c’est un problème mathématique sur la manipulation d’un ensemble infini. :)
    Bien amicalement.

Consulter aussi

Biscuits salés

Bonjour à tous, « Tu as fait des biscuits salés. », me dit Ariel. C&…