Archive pour février, 2012

Pouf, pouf, pouf !

Pouf, pouf, pouf ! dans relaxation 120229025030803579510838

 

Bonjour à tous,

Je vous propose un petit exercice de relaxation ce soir, au beau milieu de la semaine. Imaginez-vous évoluer sur des nuages, de gros nuages noirs et menaçants, du vent auour de vous, sur vous mais à mesure que vous avancez la paix et le ciel bleu remplace tout cela et vous vous retrouvez bientôt au milieu d’un superbe pré rempli de fleurs colorés.

Je me moque de savoir comment vous allez parvenir de l’un à l’autre. A vous de vous laisser divinement guider et de voir ce qui se passe.

Pour ma part je vois le vent disparaître grâce à ma seule Volonté et les nuages noirs s’écartent devant moi. Le pré lui, il apparait comme par enchantement après quelques pas.

C’est un exercice qui a pour but de développer la Volonté en fait. D’une drôle de façon peut-être, encore que. Longtemps j’ai cru que la soumission était réservée aux lâches et aux personnes sans foi ni loi. Je m’aperçois que l’on peut également soumettre ses propres peurs et trouver le moyen d’assumer ses désirs par ce biais.

Il n’est pas nécessaire de s’en prendre aux autres quand on peut agir positivement sur soi.  Ou en partant de soi.

Le développement des capacités de soumission amène à entrer en contact avec une force, une puissance qui peut vite paraître effrayante, pour qui ne prend pas la peine de se faire confiance. En apprenant à se connaître on comprend les raisons de chaque chose. La Volonté permet de mettre en oeuvre notre puissance personnelle sans forcément empiéter sur celle des autres mais pour cela il faut comprendre comment elle se manifeste au travers nous.

Bonne journée à tous ;)  

Génie et folie

Génie et folie 120228034034803579504181

 

Bonjour à tous,

Je n’aime pas quand quelque chose me gêne, me dérange. Et il y a justement quelque chose qui me gêne, qui me dérange.

Il arrive que je me vois avec des yeux violets. Je me serais contentée de demander à Eledahiel ce que ça représente s’il n’y avait pas cette chose qui me gêne. Ce sont ces yeux ils sont bizarres. Je ne perçois pas le message clairement, il me semble ambivalent. Un message qui me parle de génie et de folie, comme s’il n’y avait pas de distinction entre les deux. Comme s’il s’agissait de la même chose vécue différemment simplement.

Comme s’il n’existait que le génie ou que la folie mais que selon ce que l’on comprend de ce monde incarné et de la réalité au-delà on vit plus l’un ou l’autre.

Je n’ai pas demandé ce genre de message stupide. Ce qui me gêne c’est que j’ai l’impression de me situer au milieu, juste en équilibre. Je n’aime pas ce regard violet parce qu’il s’impose comme les messages que l’on ne veut pas voir et qui deviennent nos cauchemars. Ces mêmes messages qui deviennent doux et accessibles dès lors qu’on se dit ah, et si…

Lol, ce qui me gêne c’est d’être mise devant des connaissances que je ne cherche pas spécialement à approfondir. Le génie et la folie, je ne m’interroge jamais sur ce type sujets car je me sens loin de l’un comme de l’autre.

Ca me fait drôle de me voir au milieu même si en équilibre parfait entre les deux. Je me dis et si je basculais un jour du côté le moins plaisant disons. En même temps, si les deux sont en fait la même chose alors je comprends l’image de l’équilibre parfait.

Et maintenant que je suis là à partager mes réflexions, le regard violet, devenu plus doux soudain, ne me gêne plus. C’est ce que je vous disais, il faut accepter les messages.

Génie ou folie au fond ce qui importe c’est que je m’accepte moi-même surtout. Après, je creuserai le fond de la question un jour où je serais disposée à le faire. (pas taper !)

Bonne journée à tous ;)     

Et hurler en silence

Et hurler en silence dans Mes poèmes 120227023722803579498223

 

Sans le moindre mot je m’exprime, je crie, je hurle et j’expose de mille manières ma colère,

Remuant le poignard dans mon coeur, je sublime ma douleur pour ne pas oublier la peine, la tristesse,

Pour continuer à voir et trouver la force de parler en silence, le courage d’être, d’exister.

Dur de regarder là où mes yeux se ferment, où ma conscience fuit,

Où pourtant je demeure et d’où je souhaite m’extraire.

Les heures passent et repassent toutes différentes, jamais pareilles,

Je les colore d’espoir, de vie, je les rends belle,

Je vis, j’aime et petit à petit,

Je crée, je transforme et de mille nouvelles manière,

Je Suis.

Tombée du lit

Tombée du lit 120226115137803579493830

 

Bonjour à tous,

Certains matins je sens clairement que je pourrais rester une heure de plus au lit tant j’ai du mal à me lever. Ces matins-là je me dis, mince pourquoi c’est pas le weekend… 

Aujourd’hui c’est dimanche. A 5h40 je n’étais déjà plus capable de rester dans mon lit. Alors peut-être mettrez-vous en cause la qualité de mon sommeil.

Je dors comme un bébé, sans difficulté depuis des années il me semble. Par contre je me suis réveillée avec un superbe mal de crâne, celui avec lequel je me suis couchée hier soir. C’est parce que j’ai besoin de nouvelles lunettes. J’ai fait le nécessaire mais hier l’opticienne m’a demandé de revenir mercredi, elles ne sont pas encore prêtes. Vous vous rendez compte, il y a d’autres clients que moi ! On découvre de ces choses quand même…

Bref, je suis bonne pour une aspirine de bon matin et je ne sais pas encore si je vais la faire passer avec une part de gâteau ou des cookies. Quel cruel dilemme n’est-ce pas ? Je suis sure que vous compatissez. Mais ne vous inquiétez pas, je vais me décider !

« Cookies. », me suggère Elédahiel.

Pourquoi pas ! Merci à toi. (Ma maman m’a fait des morceaux de chocolat hier à partir d’une bonne grosse tablette de chocolat pâtissier. C’est vrai que ce serait dommage de ne pas s’en servir.)

Bonne journée à tous ;)

Vilaine méchante kundalini !

Vilaine méchante kundalini ! dans Energies 120225125031803579488688

 

Bonjour à tous,

J’ai un début de crise là ce matin et j’avais pas besoin de ça bouh !!!!!

J’essaye de rester calme, d’accepter mais j’ai juste une envie c’est de saisir ce stupide serpent à deux mains et de serrer jusqu’à ce qu’il ne bouge plus. Le problème c’est que quand je le vois j’ai l’air toute petite et toute faible à côté.

C’est vraiment nul. Ouinnnnnnnnnnnnnnnnnnnn!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Vous voyez, je suis dans un état bizarre. Pourquoi est-ce qu’il n’y a pas de bouton pause ou arrêt ? Ce serait sympa. Fichu serpent débile qui remue toutes mes énergies, je ne maîtrise plus rien !!!!

Bon, je vous dis à plus tard. Quand j’aurai fait la paix avec lui. N’empêche, ça faisait un bail que je n’avais pas vécu une si grosse crise.

Bonne journée à tous ;)  

Soleil de nuit

Soleil de nuit dans Créations 120224030718803579482652

 

Bonjour à tous,

Ah la la, je viens de passer des heures à écumer le net à la recherche d’informations sur la création d’entreprise, en étant bien consciente toutefois qu’un petit tour à la chambre de commerce s’impose.

Justement il y a régulièrement des cessions d’information, c’est bien utile ces choses-là lol. Je dois avouer que l’idée m’intéresse de plus en plus même si je ne suis pas encore totalement certaine de vouloir me lancer dans une telle aventure. C’est par hasard que je me renseigne lol. Non sérieusement, je réfléchis.

Il y a tellement de choses à prendre en considération que je ne vais pas me précipiter. Toutefois, je pense que j’irai au bout de mon idée, je pense, oui c’est ça je pense…

Mince, pourquoi faut-il que tant de statuts entaînent la responsabilité du créateur d’entreprise sur l’ensemble de ses biens personnels ? Et quand ce n’est pas le cas il faut se porter caution solidaire pour souscrire des emprunts.

Non pas que j’envisage d’emprunter des sommes folles (je commencerais bien mal) mais quand même imaginez que je me plante et que me retrouve endettée jusqu’au cou. Bouh ! 

En outre, si je fonde une société mon employeur le saura très rapidement ce qui me chiffonne un peu je dois l’avouer. Si je vous dis qu’elle saura c’est que je sais qu’elle saura. Et je ne suis pas sure d’apprécier la discussion qui va s’en suivre. En même temps voilà un critère qui ne devrait pas entrer en ligne de compte.

Tant que je ne fais pas concurrence à ma boîte on ne peut rien me reprocher officiellement. Arrêtez de rire. Moi aussi je sais qu’il y a la loi et l’esprit de la loi…

Hélas ma patronne aime bien « l’esprit de la loi ». J’ai encore en tête le savon qu’elle m’a passé après mon arrêt maladie d’une semaine qui certes tombait au pire moment. Seulement je n’étais plus capable de marcher, j’aurais dû aller au bureau sur les mains ? 

Ca me fait penser qu’elle m’a interdit de prendre plus de quinze jours de congés d’affilée cette année. Quand l’un des associés a déjà programmé trois semaines. Mais lui c’est « spécial » (je cite).

Bref, donc n’excluons pas la possibilité de fonder une société quitte à ce qu’on remette en cause ma loyauté (encore). Enfin, je vais étudier la question.

Alors peut-être que vous vous demandez ce qu’il m’intéresserait de créer, eh bien, il se trouve que je ne souhaite pas encore en parler lol. D’où le titre de mon article, j’en suis encore à la gestation du projet et même au tout début,  je vous en dirai plus un peu plus tard.

Bonne journée à tous ;)

Faire d’un projet une réalité

Faire d'un projet une réalité 120223020615803579475994

 

Bonjour à tous,

« Lorsqu’une personne semble bénéficier de talent et d’ambition à un degré élevé, il n’est pas rare qu’elle se prenne des murs en plein figure à chacun de ses pas. », me dit Lauviah.

Pourquoi ? Ca semble la combinaison parfaite.

« Non, il manque l’élément qui permettra à l’ambition d’élever le talent à son plus haut niveau, la sagesse de l’humilité. Trop de personnes apprennent cette leçon à leurs dépens. »

J’imagine lol ! Ca me fait rire !

« Il est important lorsque l’ambition se réveille et vous pousse de savoir garder la tête connectée au coeur. Il est important d’être capable de voir autour de soi et de discerner les éléments réellement positifs. Je vois bien que pour l’heure ce que je te dis te semble flou. Pour toi qui préfère la crainte du risque au frisson de l’aventure et au désir de conquête, il n’est pas difficile de prendre le temps d’observer avant de se lancer.

Pourtant parfois, il faut oser sans pouvoir être sûr. »

Je suis bien consciente de ça. Mais je préfère quand j’ai quand même quelques certitudes ou que je ne saute pas de trop haut…

Je suis une poule mouillée ! Bouh !

« Non, tu ne vois pas la nécessité de te mettre en danger ce qui est très différent. Pourtant, tu as eu un certain parcours de vie. Tu te rends compte que parfois il est possible qu’un risque s’avère moins dangereux qu’il ne paraissait au départ ? »

Oui c’est vrai.

« L’inverse aussi est vrai, nous ne te disons pas qu’il fait toujours être prêt à se lancer. Néanmoins, pour pouvoir faire d’un projet une réalité, il faut commencer par croire en soi.

Ensuite, il convient d’analyser la situation avec objectivité, à froid. Sans crainte ni trop plein d’ambition. La première inhibe et la seconde pousse à la témérité.

Arrive un moment où il faut croire en son talent, sans autre considération. »

Je sais, je m’en suis rendue compte aussi. C’est le plus difficile je trouve, c’est une question de foi, en soi. Ce ne devrait pas être si dur mais il arrive que l’on soit seul à voir ce que l’on voit justement.

« C’est la raison pour laquelle il faut croire en soi avant toute chose. Ensuite, crois en ce que tu es capable de réaliser et à partir de là, visualise ton projet. Ceci fait, et seulement à cette étape-là, cherche un moyen de le réaliser de manière concrète, en prenant ton temps et en laissant de côté tes émotions.

Comprends, nous allons te le répéter mais l’inspiration quelle que soit sa forme d’expression est d’origine divine. Il vous faut apprendre à vous faire confiance, vous devez croire en votre talent.

Certains y croient davantage qu’en eux-mêmes, il leur monte alors à la tête. Il s’agit d’un écueil courant, qui démontre un manque de sagesse et d’ouverture spirituelle bien plus grand que vous ne l’imaginez souvent. Si un jour tu es susceptible de t’attacher à un homme qui présente ce type de particularité, nous te dirons franchement qu’il te rendra très malheureuse. Il ne saurait en être autrement, les personnes qui croient davantage en leur talent qu’en eux-mêmes, qui s’y identifient donc, sont tout simplement incapables de concevoir qu’autrui puisse être leur égal. Il te le fera sentir tout au long de votre relation. »

Charmant ! 

« L’humilité est une qualité très importante pour quiconque espère réussir sa vie. Elle permet notamment de rester debout même au coeur des pires tempêtes. »

L’humilité ?

« Oui, qui sait rester humble est capable de voir apparaître mille opportunités. Tu t’en rendras compte ma jeune Sylvie. »

Certes…

« A l’inverse, les très nombreuses personnes pour qui l’ambition compte davantage que le talent lui-même sont souvent des personens qui à un moment ou un autre cherchent à combler un inexplicable vide dans leur vie. »

Pourquoi ?

« Elles ont la sensation qu’il leur manque quelque chose ou qu’elles sont passées à côté de quelque chose. »

Parce qu’elles ne se sont pas réalisées vraiment.

« Tout à fait. Ce que nous souhaitons que tu réalises c’est qu’il n’y a pas de combinaison parfaite. Nul n’est mieux loti qu’un autre pour pouvoir se réaliser, vous avez tous des efforts à faire et selon la conscience-connaissance que vous aurez de vous-mêmes, ces efforts devront être plus ou moins importants.

Talent et ambition ne peuvent suffire, ni à toi ni à personne. C’est un ensemble de qualités, de points forts, qui peuvent vous permettre de faire de vos projets de belles réalités.    

C’est la raison pour laquelle il importe aussi d’être conscient de ses points faibles et non pas de les combattre mais de les comprendre. On ne se combat pas soi-même, par contre, vous pouvez essayer de transformer ce qui peut au départ s’apparenter à des inconvénients, en avantages.

Toi tu crains la prise de risque. Soit. La prudence n’est pas forcément un défaut, elle te permet de trouver la patience d’observer, de mesurer, de baliser le terrain, avant de tenter. Prendre conscience que plutôt que de renoncer directement, il est possible d’évaluer est transformer un point faible en point fort. »

Je comprends !

« Si tu comprends c’est parfait. »

Merci Lauviah.

Bonne journée à tous ;)

Dans un champ de fleurs

Dans un champ de fleurs dans Anges 120221082459803579469372

 

Bonjour à tous,

Finalement mon père ne va pas partir. Cela devrait me réjouir, les relations entre mes parents s’arrangent. Mais au lieu de ça je suis furieuse. Furieuse, furieuse, furieuse. J’ai envie d’aller voir mon père et de lui dire alors finalement tu restes ?

Je n’ai qu’à le coincer dans la voiture, à un moment où il ne s’y attendra pas et où il ne pourra pas fuir. Un moment où il aura trois secondes pour accuser le coup, comme il a fait avec moi. Ce serait une bonne idée, il est aussi sensible que moi, je suis sure qu’il apprécierait, comme j’ai apprécié.

Par respect pour les personnes qui me liront je vais m’abstenir de m’exprimer dans les termes qui me viennent réellement et donc m’efforcer de rester polie. Toutefois voilà le fond de de ma pensée, c’est se moquer du monde que de se décharger sur les autres, de créer de la détresse pour ensuite revenir mielleusement et agir comme si de rien n’était.

Je l’ai vu quitter la maison pour aller rejoindre je ne sais qui, laissant ma mère dans le désarroi et aujourd’hui, tout va bien ? Eh bien non tout ne va pas bien. Je ne suis pas contente parce que moi j’ai reçu les confidences des uns et des autres et j’ai accepté de gérer toute cette souffrance en plus de la mienne avec un frère qui faisait semblant de ne rien voir et une soeur trop inquiète pour que je puisse me tourner vers elle et aujourd’hui tout le monde est bien ? Eh bien non, moi je ne suis pas bien, je ne suis pas bien du tout même et je suis très en colère.

Bonjour Eledahiel.

« Viens avec moi, je t’emmène dand un grand champ de fleurs. Ouvre ton coeur et viens avec moi. »

Je ne peux pas, j’ai besoin de continuer à m’exprimer même si je sens bien que ça ne me calme pas.

« Viens avec moi. », ajoute-t-elle en déployant ses belles énergies lol.

D’accord.

« Parle-moi. Adresse-toi juste à moi Sylvie. »

D’accord, je me sens mal parce que je ne sais plus quoi penser, moi j’ai été blessée dans cette histoire et on dirait que ça ne compte pas. Mais pour moi ça compte. 

En plus il se trouve que d’un côté je suis aussi contente que les choses aillent mieux. Je n’imaginais pas que tout puisse vraiment s’arranger entre eux. Mais comme ça ?

J’ai l’impression que mon père n’a à aucun moment tenu compte de mes propres sentiments et qu’il s’est moqué de moi alors je lui en veux. Ma mère et mon frère, à qui j’ai parlé de ma colère, disent qu’ils comprennent et maman dit que tout n’est pas encore réglé en fait.

Seulement elle me dit aussi que d’aller le voir avec ma colère serait négatif pour nous deux. Je peux le comprendre mais alors que faire de toute ma souffrance ? Je la garde pour moi ? Tu vois mon problème ?

Quand il a dit qu’il partait, les problèmes de santé de maman se sont amplifiés, elle a voulu qu’on déménage avant de se laisser convaincre par mon frère et moi que ce n’était pas nécessaire. J’ai énormément pris sur moi, certes c’était une erreur mais moi je ne savais pas comment gérer cette crise et la souffrance des autres en plus de la mienne. D’ailleurs d’où est née la mienne, je ne suis pas encore parvenue à le voir. Mes parents se sont séparés plus d’une fois par le passé, je ne vais pas dire que j’ai l’habitude mais bon, je n’ai pas dix ans, je veux dire, je ne comprends pas…

Mais tout a été fait de manière si moche cette fois. Ca non plus ce n’était pas la première fois cela dit. En fait j’en ai marre de voir mon père se poser en victime alors que finalement il agit en tyran. Il ne sait agir qu’en tyran. Il ne sait pas proposer, accepter, discuter.

Ca y est je sais ce qui me gêne, cette situation ne me parait pas claire. Comme si en fait on avait juste posé un sparadrap sur un bras cassé. Moi je sens que ce n’est pas fini. Que la souffrance est toujours là et pas seulement la mienne alors ça ne me plait pas de voir tout le monde agir comme si de rien n’était. Tu comprends ?

« Oui. »

Je n’aime pas quand tout n’est pas clair. C’est pour ça que j’ai du mal à pardonner d’une manière générale.

« Oui. »

Je n’aime pas quand les gens ne savent pas dire j’ai eu tort de faire telle ou telle chose. Cependant si j’ai agi ainsi c’était parce que…

Je n’aime pas les excuses, mais je peux comprendre beaucoup de choses du moment que je sens de la sincérité. En revanche je n’apprécie pas la méchanceté. Je ne suis pas contente.

« Tu es sure que tu ne mélanges rien ? »

Pas vraiment. 

« Certaines roses sont d’un beau blanc éclatant. Elles ressemblent à ton regard quand tu es pleine de joie, de légèreté.

D’autres fleurs sont d’un superbe jaune vif, on les croirait gaies, mais qui sait ? Il est possible de leur affecter ce que vous souhaitez peut-être ?

Il existe également de belles fleurs roses, pour beaucoup ce sont les plus belles car elles représentent une certaine forme de douceur. Quelle est ta fleur préférée ma belle enfant ? »

J’aime les fleurs blanches, comme les lys. De là à dire que ce sont mes préférées, je n’ai pas de préférée.

« Il est extrêmement difficile pour certains de dire j’avais tort. Mais tu le sais déjà. Par contre tu ignores qu’il est plus difficile encore de demander pardon car cela implique de reconnaître que vous avez pu faire souffrir.

Personne ne va te demander pardon et ce n’est pas ce que tu veux. Par contre tu as le sentiment que l’on t’a manqué de respect et cela est grave. Parce que tu as aussi le sentiment qu’il s’agit d’un état de fait, que l’on te manque continuellement de respect.

Je te le dis car tu n’en avais pas conscience. C’est de là que viennent ta souffrance et donc ta colère qui d’ailleurs vient de s’évanouir. »

Oui c’est vrai !

« C’est la compréhension qui apporte la paix. D’où le fait que le seul fait de parler ne t’aidait pas. Alors, ce sentiment est-il juste ou erroné, d’après toi ? »

Juste ?

« Erroné. »

Ah bon ?

« C’est la maladresse de tes proches que tu prends pour des manques de respect. Certes, c’est ta sensibilité qui est en cause ici. Toutefois, personne ne te voulait le moindre mal et surtout, tu n’étais pas la seule à souffrir, d’où les maladresses. »

Je vois.

« Ton seul tort ici serait d’avoir accepté de recevoir tant de confidences, d’avoir été et d’être si souvent disponible. Mais est-ce réellement un tort en soi, pas forcément.

Après, le fait est qu’il n’est pas possible qu’une grosse crise se résolve en cinq minutes mais cela non seulement tes parents en sont parfaitement conscients, mais en outre ma belle enfant, ce n’est pas ton souci.  Personne n’a voulu te quitter, toi. »

Je sais ça.

« Tu sais ça ? »

Oui, lol !

Souviens-toi néanmoins d’une chose, certaines choses trouvent des échos douloureux en toi pour des raisons très objectives. Nous en reparlerons, pas forcément sur ton blog.

Tu es douée pour sentir les énergies. C’est pour cette raison que nous avions mis tes capacités en sommeil durant ton enfance. Mais aujourd’hui tu es adulte, il faut apprendre à gérer.

Nous ne te disons pas d’un coup, mais en douceur c’est possible. »

Comment ?

  »En te rappelant qu’un chat est un chat. N’attends rien des autres, vis pour toi et souviens-toi que chacun fait comme il peut dans la vie. »

Oui, merci Eledahiel.

Bise ;)     

Talent et ambition

Talent et ambition 120221014721803579467410

 

Bonjour à tous,

« Tu vois ma belle Sylvie, tu es une très belle personne. Tu as beaucoup de qualités, de coeur notamment mais chaque personne a ses points forts et ses points faibles. Il est important de connaître les uns et de comprendre les autres.

Les points forts sont ce qui constituent ton potentiel de développement. Ce qui peut te permettre de réaliser de belles choses et d’atteindre tes objectifs personnels.

Les points faibles sont ces qualités, ces moyens, dont tu ne disposes pas ou peu. Pire, il peut s’agir de qualités dont tu pourras disposer si… », m’explique Lauviah.

Si ?

« Beaucoup de qualités sont en réalité des qualités d’accompagnement, elles servent une qualité plus axée sur l’action. En fait c’est simple, beaucoup de qualités permettent à une seule de vous amener à briller.

La générosité permet d’offrir. Cette action peut vous amener à recevoir en retour mais ce n’est pas obligaoire. Talent et générosité forment déjà une combinaison plus intéressante pour vous car ce que vous aurez alors à offrir attirera l’attention sur vous. Néanmoins pour pouvoir aller plus loin et recevoir en retour, il manque une qualité essentielle, celle qui vous permettra de faire en sorte de recevoir, l’ambition. »

Maintenant je comprends.

« Sur Terre rien ne se fait automatiquement, c’est vous qui mettez en place les éléments qui dessineront votre avenir. Plus tôt vous le comprenez, mieux c’est. Personne n’est obligé de subir son existence, soyez des bâtisseurs et façonnez le monde à votre image.

C’est faisable, encore faut-il savoir qui vous êtes. A vous de faire le travail qui vous permettra de prendre conscience de vos points forts et de vos points faibles.

Tu as des points fort des plus intéressants, tu as du talent et de l’inspiration, la capacité d’écouter de de comprendre les besoins et les attentes des autres.

Toutefois ma belle enfant tu as plusieurs points faibles, tu es rêveuse, manques d’ambition, ne sais pas transiger et crains de te mettre en avant.

Sur cette liste de points faibles il en est trois que tu as déjà prouvé être capable de surmonter quand les circonstances l’exigent. Vous êtes nombreux à pouvoir agir ainsi et cela constitue une très grande qualité.

Il reste un souci à ton propre développement matériel, une absence totale d’ambition. C’est nous, en prenant le temps, en t’amenant à lire certains témoignages, à regarder autour de toi qui t’avons amener à réaliser l’importance de l’ambition pour réussir matériellement. »

C’est vrai oui…

« L’ambition c’est la Volonté de conquérir en action. Tu ne vois pas l’intérêt de dépenser de l’énergie pour imposer. Or ma belle petite Sylvie, se développer sur le plan matériel c’est s’imposer. »

Je ne comprends même pas ce que tu me dis et du coup j’ai du mal à écrire. Tu vois c’est dur pour moi quand c’est comme ça.

« Parce qu’on sort de ta zone de confort et qu’il est toujours difficile de concevoir ce qui vous est étranger. Dans ta tête être son propre patron se résume à se prendre en main et à se responsabiliser pour faire en sorte que le travail fourni soit productif.

Dans la tête d’une personne ambitieuse être son propre patron c’est pouvoir déployer ses ailes. »

Ah d’accord…

Donc c’est mieux que ma façon de voir ?

« Mieux non, différent. Mais la principale différence c’est que dans le second cas de figure, le talent peut être optimiser car ma chère enfant, c’est l’ambition qui vous permet de le développer et ainsi vous amène à briller.

Nous te le répétons, tu as la chance de disposer de beaucoup de talent. Nous t’en dirions même plus mais ce n’est pas nécessaire à cette heure.

Si tu avais l’ambition, tu serais dans une autre situation matérielle aujourd’hui. »

Je vois, je commence à comprendre oui lol. Est-il possible de faire naître l’ambition ?

« Pas avec une personnalité telle que la tienne. C’est simple, l’argent pour l’argent ne t’intéresse pas, tu ne recherches pas le pouvoir, tu ne cherches pas la gloire, tu préfères au contraire chercher un moyen de te sentir libre et utile. Tu ne penses pas expansion, tu penses bien-être. Or, il faut avoir envie de s’imposer un peu pour que l’ambition puisse s’étendre. Il faut un terrain favorable.

Si tu te forces tu t’éloigneras de toi et ne seras plus capable de déployer ton talent. »

Donc je suis dans une impasse à ce niveau ?

« Pas nécessairement, il y a une solution. Par s’imposer il ne faut pas entendre écraser mais établir. S’imposer c’est devenir une référence par la démonstration de ce qui est votre vérité. Par exemple si vous êtes un danseur talentueux l’ambition vous poussera à travailler et donc à développer votre talent naturel. Dès lors, vous pourrez devenir un danseur exceptionnel et c’est cela qui se verra. Vous serez parvenu à imposer cette vérité-là. »

Pour réussir de cette façon il faut être sûr de connaître son véritable talent si je puis dire.

« Tout le monde en a un. Il faut le connaitre oui, mais tout le monde en a un. Tu connais le tien ma jolie Sylvie. »

Oui. Comment pallier mon manque d’ambition alors ?

« Pallier, quel vilain mot. Y aurait-il des défauts tels chez toi que tu serais moins parfaite que les autres ? Il faut rester comme tu es. »

Alors comment…

« Il faut être réaliste à un moment donné. Beaucoup de personnes ont l’ambition comme qualité première, c’est cela leur talent. Ces personnes ont donc besoin d’être constamment à l’affût de ce qui se passe autour d’elles pour pouvoir réussir comme elles l’entendent. Ces personnes recherchent des talents plus concrets chez les autres. Chez des personnes comme toi.

L’idéal pour toi serait de rencontrer une personne qui ait l’ambition qui te manque même si tu détestes cette idée. »

Effectivement ! D’une part je ne supporte pas qu’on soit sur mon dos ou qu’on cherche à me pousser. D’autre part j’aime faire certaines choses seule. D’ailleurs je suis tout à fait capable de tout faire seule.

« Les personnes qui disposent de talents remarquables, quels qu’ils soient, sont souvent des êtres tyranniques et capricieux. Le fameux tempérament d’artiste comme vous dîtes. »

Tyrannique ?

« Une conscience aigüe de ce qu’est l’inspiration, le sentiment loin d’être erroné d’être capable de transmettre et de toucher autrui en plein coeur si nécessaire, la capacité à voir le monde au-delà des voiles et surtout l’incomparable chance d’être capable d’exprimer tout cela vous rend effectivement tyrannique car vous sentez également que ce n’est pas si courant autour de vous et vous cherchez donc à vous protéger.

Néanmoins, pas d’excuse facile, calme-toi et écoute petite fille. Nous pouvons supporter tes caprices, ce ne sera jamais le cas de tout le monde, le message passe ? »

Oui.

« La sensibilité est une chose, la capacité à en faire un instrument que vous pouvez utiliser en est une autre. Les personnes qui disposent de talents concrets dirons-nous ont cette capacité-là.

C’est déjà merveilleux en soi. Pourquoi ne pas être reconnaissante simplement pour cela ? »

Certes, je ne te dis pas non…

« D’autres ont leurs qualités et leurs défauts, c’est normal. Vous ne pouvez pas tous avoir les mêmes points forts et points faibles. Par contre, vous avez la chance de pouvoir croiser, rencontrer, les personnes qui vous complèteront. »

Une belle chose en effet. Mais quelque part je ne peux pas m’empêcher de me dire que c’est dommage. Pas de pouvoir rencontrer les bonnes personnes. De devoir attendre les bonnes personnes.

« L’attente est un leurre souviens-toi. Tout ne peut arriver qu’au bon moment. »

Je vois, c’est tout à fait exact…

Merci Lauviah.

Bonne journée à tous ;)     

Par le coeur

Par le coeur 120220034026803579461906

 

Bonjour à  tous,

Il arrive que les cris s’entendent mieux dans les rires et que les mots passent mieux lorsqu’ils se muent en silence.  

Heureusement, il arrive également que franchise et honnêteté s’allient pour que la sincérité soit vue et reconnue lorqu’elle s’exprime pleinement.

Alors certes il arrive que le message ne soit pas accepté, d’où la tentation de recourir aux rires, de préférer le silence.

Toutefois, il arrive bien souvent que ce qui émane de notre coeur parvienne intact à d’autres coeurs.

Bonne journée à tous ;)  

123

Messages et apparitions |
Jésus-Christ sauve |
J'aimerais devenir musulmane |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | SALAFYA
| Le Blog de la Médit'
| For This Cause