Accueil Méditation Et en bas ?

Et en bas ?

12

Et en bas ? dans Méditation 120205032054803579395071

 

Bonjour à tous,

Aujourd’hui je vous propose un autre exercice. C’est l’opposé du précédent. Il n’est pas nécessaire d’avoir tenté de vous projeter au sommet pour essayer celui-ci cela dit. Mais il peut s’avérer intéressant de comparer les deux. 

Alors cette fois c’est simple, vous allez tenter de regarder le sol s’ouvrir sous vos pieds. Ensuite que se passe-t-il ? Un gouffre vous avale-t-il tout entier tandis que la peur vous pousse à cesser là l’expérience ? Plongez-vous au contraire avec joie, enthousiasme, curiosité ?

Etes-vous serein tandis que vous descendez doucement, tranquillement, avec une aisance que vous n’auriez pas soupçonnée ?

Quel que soit votre cas de figure, imaginez que vos pieds touchent soudain le sol. Qu’y a-til autour de vous ? A quoi ressemble votre paysage ? L’endroit est-il agréable, hospitalier ? Ou alors, peut-être avez-vous envie de fuir le plus rapidement possible.

Disons que vous restiez là un instant, qui vient à votre rencontre ? Etes-vous heureux de le ou la voir ? Est-ce un soulagement ? Mais peut-être qu’à l’idée de cette rencontre, en sentant cette présence qui approchait, avez-vous vite ouvert les yeux.

Cet exercice est moins facile que le précédent pourtant, tout aussi instructif.

Bonne journée à tous ;)  

  • Consultations

    Bonjour à tous, Je m’appelle Sylvie. Je tiens ce blog depuis plus de dix ans mainten…
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres articles liés
  • Les embouteillages

    Bonjour à vous, Je vous souhaite de passer une belle semaine, ensoleillée si possible. Pou…
  • Mes objectifs pour la rentrée

    Bonjour à vous,  Depuis la plage merveilleuse, je choisis de partager avec vous mes object…
  • Les matins

      Bonjour à vous,  Aujourd’hui je vais vous parler de mon moment préféré de la journ…
Charger d'autres écrits par crystallia
  • Et vogue, vogue !

    Bonjour à vous, C’est le week-end ! Je vous le souhaite gai et glorieux ! A votre fa…
  • Répondre aux collègues

    Bonjour à tous, « Les collègues viennent vers toi, ils veulent prendre de tes n…
  • Tu es mon soleil, mon rayon de soleil…

    Bonjour à tous, Il fait beau il fait chaud et c’est bientôt les vacances, youpi !!! …
Charger d'autres écrits dans Méditation

12 Commentaires

  1. Catrene

    6 février, 2012 à 12:46

    Etonnant.

    Moi je me suis envolée vers le bas. J’avais des ailes et j’ai plongé.

    Il y avait beaucoup de monde tout au fond… Ils étaient dans un océan couleur émeraude ou quelque chose comme ça. C’était du monde en transit je dirais. Je ne crois pas qu’ils étaient vivants. Mais bizarrement, ça n’était pas triste.

    Moi qui étais désolée de n’avoir vu personne en haut, me voilà servie :)

    Comme Isabelle, je me sentais attendue. D’ailleurs il y avait quelqu’un qui régentait tout ça en bas. Quelqu’un que je devais saluer… Et puis j’ai provoqué de sacrées belles vagues! Elles ont emporté des gens, mais je crois qu’ils n’avaient rien contre.

    J’avoue que je ne suis pas allée plus loin. ça m’a un peu perturbée.

    Une belle journée à tous (et merci pour vos partages, toujours éclairants)

    Catrene

  2. crystallia

    6 février, 2012 à 11:29

    Bonjour,

    Peut-être seras-tu amené à y retourner.

    Bise ;)

  3. Cel

    6 février, 2012 à 11:17

    Bonjour,

    Je trouve cette méditation plus difficile et moins facilement analysable quand à l’enseignement que l’on doit en tirer.

    Dans mon cas, je suis descendue, un peu comme dans un toboggan.
    En bas, je me trouvais dans un lieu rouge sang et palpitant, un peu comme au sein de l’utérus de la mère. C’était moelleux, et chaud, baigné de vie, comme des tissus vivants.
    Mais il n’y avait personne où que je cherche.
    De quoi laisser perplexe.

    Amicalement,

    Cel

  4. crystallia

    5 février, 2012 à 22:32

    Ah ben alors Sébastien, n’hésite pas, suis le lapin blanc !

    Bise ;)

  5. sebastien

    5 février, 2012 à 19:05

    Bon alors moi je dis exactement aussi ce que j’ai vue.

    Je l’ai essayé 3 fois car je pensais que je « voyais mal ».

    La 1ere fois le sol s’ouvre, je tombe dans un grand vite, un peu le meme vide que Alice au pays des merveilles, sauf qu’il fait noir, je vois des yeux, des rond jaunes lumineux à un moment je crois, ensuite je suis sur le sol, je vois une sorte d’hotel, dans cette sorte de grotte, un peu plus loin de l’hotel il y a une femme bien mince habillé en bleu mais je la vois au loin.

    La 2eme fois , cest le meme genr,e sauf qu’au sol je vois une femme en blanc sur un siège, toujours dans cette meme grotte, elle avait le visage bleu.

    Et la, je viens de réessayer pour la 3eme fois, mais je n’ai pas reussie, à part que j’ai vue des sortes de porte, comme des ecluses, en metal s’ouvrir pour que je descende. Mais comme je croyais que je devais avoir les pieds sur le sol pour le faire, je n’ai pas suivie ces portes en metal qui s’ouvre vers le bas.

  6. crystallia

    5 février, 2012 à 12:16

    Bien bien bien, contente que l’exercice vous ait plu. Vous pouvez le reprendre si vous voulez, retourner en bas. Vous verrez bien…

    Pour ma propre expérience j’ai réussi cet exercice il y a très longtemps déjà et j’avais été amené en bas par mon âme qui m’avait fait découvrir trois paysages.

    Il y avait ce labyrinthe qui menait au centre, un rabre s’y trouvait.

    Il y avait cette montagne facile à escalader qui m’a permis d’embrasser le soleil et enfin cette étendue glacée qu’il fallait traverser avant d’accéder à une superbe prairie tout en fleur et ce Bouddha doré géant.

    Bise ;)

  7. lapriereducompositeur

    5 février, 2012 à 11:38

    mmh, vous faites tous de longues méditations, alors que moi je ne peux absolument pas me plonger dans des états comme ça longtemps… ni même me « plonger » réellement.
    Je survole, je sens la température, et ça suffit parce que sinon tout se brouille quand j’essaie de visualiser des choses longtemps.

    Bref.
    Moi c’est Jules Vernes powaah! ^^
    Je chute, mais pas vraiment en fait, c’est plutôt comme si je volais vers le bas.
    Et j’arrive dans une grotte de cristaux.
    Etrangement c’est moelleux (la sensation d’atterrir sur les champignons géants de Jules Vernes probablement), et il y a des lumières bleutées… C’est cosy. C’est une sensation ouatée plutôt rassurante et agréable.

    En revanche… il n’y a absolument personne.
    Je me sens un peu seule. Un peu beaucoup. (Clairement j’allais pas rester longtemps là à me sentir seule, même si c’est moelleux par ici.)

    Je me doute que le fait qu’il n’y aie personne ne soit pas anodin.

    Bisous bisous!

  8. Légèreté

    5 février, 2012 à 9:33

    Dans mon cas je tombe, Zadkiel me dit de ranger mes ailes et me laisser allé, c’est ce que je fais, j’arrive alors dans mon grand jardin, il n’y a que de l’herbe à perte de vue, un petit vent frais et agréable souffle, il un beaux et grand arbre en son centre, Merlin vient me voir.

  9. Isabelle

    5 février, 2012 à 9:25

    Bonjour Sylvie

    Ca a été presque plus facile d’aller en bas que d’aller au sommet.
    Je suis descendue, confiante, dans une sorte de grotte par un escalier en colimaçon et en vieille pierre. Des torches étaient accrochées aux murs de pierre, on aurait dit des catacombes cet endroit.
    Je n’avais pas peur, il y avait une atmosphère mystérieuse, de secret.Je me sentais attendue en fait.
    Je crois avoir vu un démon, dans ma représentation mentale, mais amical ;) Sammael je crois. Je me suis vue assise en tailleur, avec des bougies allumées , faisant un rituel.

    Cet endroit…est protégé, je me sentais en sécurité.

    Moi aussi j’aime beaucoup tes méditations, elles m’éclairent;)

    Bises

  10. camille

    5 février, 2012 à 4:30

    hum… tres instructif, merci Sylvie !

    En faite, j’aime beaucoup tes meditations. Qu’est ce qu’elles sont accesibles ! j’adore.
    Deja parce qu’avec elles, j’ai pas peur de visualiser vraiment, et du coup, je trouve tout super facile…

    Va comprendre,
    J’ai ouvert la porte et j’ai marche tranquille sur un chemin blanc, tout etait sombre autour. Puis la, a la seconde ou j’ai vu le paysage au ciel bleu et aux verdures abondantes, j’ai appele Lauviah…ca me fait tres bizarre. Je l’avais vu, il y a longtemps, mais de l’appeler comme ca…

    Je ne pensais pas avoir tant de liens que ca avec lui, meme si son nom parfois me vient en tete. Maintenant, je me dis que ce n’est peut etre pas anodin que je l’ai appele comme ca…

    Sinon, je me vois aussi tendre la main vers une entite, un museau de dragon ou autres, j’en sais rien.

    Mais je n’arrive pas a rester en bas… je pense que j’ai du mal encore a lacher prise. du coup j’ouvre les yeux tres vite.

    Dis moi, ces portes, on peut y retourner quand on veut ?
    De toute facon, on a l’air d’etre bien accueillie et accompagnee de l’autre cote de la porte….

    Merci encore Sylvie…
    Et toi et toi et toi ?
    Avoues, tu les as rejoins tes amours ! lol

    Bises

Consulter aussi

Ciel doré

Il était un ciel doré, aux reflets de feu, La nuit qui s’annonçait doucement promett…